• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PAROLES D'EXPERTS
Paris, le 10 décembre 2007

Casey Stoner jugé par ses pairs...

Casey Stoner jugé par ses pairs...

Auteur d'un vrai "coup de Stoner", le jeune Casey a acquis son premier titre mondial de main de maître. "Trop facilement", avancent certains... Pour y voir plus clair entre polémique et mauvaise foi, Moto-Net.Com laisse la parole aux spécialistes...

Imprimer

Auteur d'un véritable "coup de Stoner" au cours de la saison 2007, le jeune pilote australien a acquis son premier titre mondial de main de maître en assommant la concurrence. "Trop facilement", avancent certains, remettant ainsi en cause la part du pilote dans le résultat final...

A l'inverse d'autres disciplines sportive exclusivement basées sur la performance des athlètes (course à pied, tennis, natation, etc.), la compétition moto de haut niveau a ceci de particulier que pour briller, il faut savoir réunir la juste proportion de talent (pilote et constructeur) et de performances (moteur et périphériques)... sans oublier un zeste de chance.

Difficile, dès lors, de départager le facteur le plus important, puisqu'au final ils sont tous complémentaires : un pilote talentueux peut compenser - jusqu'à un certain point - le manque de compétitivité de son "package", et vice et versa...

Paroles d'experts : Casey Stoner jugé par ses pairs...

Ainsi irait la vie en MotoGP ? La réalité semble toute autre : profitant de la pause hivernale pour soigner ses blessures contractées lors des derniers essais à Jerez (lire Moto-Net.Com du 30 novembre 2007), Casey Stoner va mettre à profit ses 6 à 8 semaines de repos forcé (prescrites par ses médecins pour soigner sa déchirure partielle aux ligaments de son épaule gauche) pour savourer son titre fraîchement acquis.

Mais aussi pour méditer sur sa frustration, engendrée par des remarques peu flatteuses sur sa part de mérite dans la quête du titre suprême : "quoi que je fasse, ce n'est jamais suffisant ! Nous avons gagné sur le sec, sur le mouillé et sur des circuits comme Laguna Seca où l'on ne passe quasiment jamais la sixième, et pourtant les gens continuent à passer d'une réponse ou d'une excuse à l'autre",déplore l'australien.

Paroles d'experts : Casey Stoner jugé par ses pairs...

Souvent remis en cause par la presse (majoritairement italienne et espagnole), puis par certains de ses adversaires suivis de leurs fans, le nouveau numéro un mondial se console un peu en constatant qu'à l'instar de son ancien coéquipier, le prometteur Marco Melandri (vice champion du monde 2005 MotoGP) ne semble pas si à l'aise que ça avec une Desmoscedici peut être un peu trop vite décrite comme imbattable et facile (lire Moto-Net.Com du 9 novembre 2007 et Moto-Net.Com du 30 novembre 2007)...

Les avis et les analyses des personnes les plus compétentes pour juger les performances de l'officiel Ducati nous permettent de mieux comprendre les raisons du succès du nouveau champion du monde de 22 ans : pilotes professionnels et acteurs du Continental Circus nous livrent les clés de la "Success Story" de Casey Stoner !

Nicky Hayden (champion du monde MotoGP 2006) : "il est important de donner du crédit à Stoner, ainsi qu'à Ducati et à Bridgestone. Casey a été sans aucun doute le morceau le plus important du puzzle".

Livio Suppo (directeur sportif de Ducati Corse en MotoGP) : "aujourd'hui, Casey a démontré qu'il était le plus fort et ça fait une grosse différence. Il ne s'inquiète de rien. Il s'est toujours montré très intelligent, contrôlant parfaitement la situation et tirant le meilleur du package mis à sa disposition. C'est le plus fort sur la piste".

Jorge Lorenzo (pilote MotoGP Fiat Yamaha) : "Stoner est un pilote épatant. Il est très talentueux, très rapide. Tout s'est déroulé de façon fantastique pour lui cette saison... même si je pense que Valentino reste le meilleur pilote du monde".

Chris Vermeulen (pilote MotoGP Rizla Suzuki) : "Casey a fait un boulot fantastique avec la Ducati et il a su gérer la pression de Rossi !"

Dani Pedrosa (Pilote MotoGP Honda Repsol) : "avec les 800cc, les trajectoires sont plus typées F1, il faut profiter de toute la largeur de la piste et prendre appui sur les vibreurs et Casey Stoner est vraiment très bon pour ça".

Harald Bartol (directeur technique KTM en GP 125 et 250) : "dès que Casey prend la piste, il est immédiatement très rapide. D'ailleurs, durant la saison qu'il a disputée sous nos couleurs, il est tombé six fois dans le tour suivant sa sortie des stands".

Mick Doohan (champion du monde 500 de 1994 à 1998) : "il sera difficile de prendre Stoner en défaut vu sa forme actuelle".

Randy de Puniet (pilote MotoGP Honda LCR) : "le meilleur pilote du monde cette année, c'est Stoner ! Il n'y a pas photo, c'est clair et net, malgré ce que disent certaines personnes. Pour moi, il mérite amplement son titre".

Valentino Rossi (champion du monde 500 et MotoGP de 2001 à 2005) "Stoner a un talent immense. Ce n'est pas une question de pneus ou de motos, il est très rapide, très concentré et pilote bien".

Paroles d'experts : Casey Stoner jugé par ses pairs...

Andréa Brunetti (chef mécanicien Ducati Corse) : "ce qui m'impressionne le plus chez Casey, c'est son regard : divin ! Il appartient à cette nouvelle génération de pilotes qui n'a peur de rien : No Gas, No Fast !"

Sylvain Guintoli (pilote MotoGP Ducati d'Antin) : "en pilotage pur, je pense que Stoner était quand même au dessus du lot".

Lucio Cecchinello (team manager Honda LCR) : "Casey est capable de trouver tout de suite les limites sur une nouvelle moto, un nouveau circuit et des conditions de piste changeantes. En plus, il ne fait jamais les mêmes erreurs lors de sa seconde saison dans la même catégorie".

Kenny Foray (champion de France Supersport 2007) : "Stoner est extrêmement fort dans sa tête. En course, il est vraiment impressionnant et régulier : très souvent, il fait le record du tour dans les derniers tours. La moto lui correspondait vraiment en termes de pilotage et à partir de là, un pilote peut réaliser des choses extraordinaires. Même si la moto et les pneus étaient très bons, à l'arrivée c'est le seul pilote Ducati dans les cinq premiers et le seul pilote Bridgestone sur le podium !"

Paroles d'experts : Casey Stoner jugé par ses pairs...

Giacomo Agostini (8 fois champion du monde 500 cc) : "Stoner est un grand champion, il a quelque chose de spécial. Il est jeune, il est marié et il dispose d'une excellente moto. Tout ça te donne une grande confiance. Ducati lui a offert tout ce dont il avait besoin pour gagner".

David Brivio (team manager Fiat Yamaha / Bridgestone ) : “Stoner n'a fait aucune erreur, mais nous n'avons jamais pu lui mettre la pression. On n'a jamais été en mesure de se battre avec lui. Dans ces conditions, c'est difficile de savoir ce qu'il vaut vraiment, même s'il est évident qu'il ne manque pas de talent".

Hiroshi Yamada (directeur sportif Bridgestone) : "Casey m'a franchement bluffé ! Quand je l'ai vu résister à Rossi à Barcelone, j'ai compris que l'on pouvait y croire... Ce qu'il a fait ce jour-là, aucun pilote ne l'avait encore réussi".

Jacky Hutteau (ex-pilote GP 125 et consultant Elf en MotoGP) : "Je trouve que Casey a été époustouflant pour n'avoir jamais lâché, notamment à l'occasion du premier GP au Qatar, où malgré une vitesse de pointe qui ridiculisait la Yamaha de Rossi, celui-ci prenait sa revanche à chaque freinage. Et pourtant, il ne s'est pas déconcentré. Ce garçon a une force mentale peu commune et une confiance en ses capacités impressionnante ! Il sait précisément ce qu'il veut et s'il sent derrière lui la même motivation, alors il est capable de faire ce que l'on a vu cette année. En fait, je crois qu'il s'est construit cette année de succès en succès, face à un Rossi en proie à un tas de problèmes, au guidon d'une moto à laquelle il s'est adapté aussitôt, très rapide évidemment, et bien chaussée".

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Triumph propose sa Street Triple 765 R ''A2'' aux nouveaux motards !

C'est une petite modification qui risque de faire grand bruit chez les nouveaux permis moto : à la rentrée prochaine (septembre 2024), il sera possible de se rôder sur une Street Triple 765 R ! En limitant son 3-cylindres à 95 chevaux et grâce à un kit 35 kW (47,5 ch), le ''roadstar" de Triumph devient compatible avec le permis A2. Yummie !
Les petites vieilles Yamaha de GP roulées par Rossi, Rea et compagnie

Fondé en 2021, le Yamaha Racing Heritage Club a pour objectif de protéger et célébrer le riche patrimoine de Yamaha en Grand Prix moto, World Superbike, Motocross et Rallye Raid. Certaines machines, présentes à Jerez pour les Yamaha Racing Experience, ont été pilotées par de grands champions : Rossi, Rea, Cadalora, Canepa, etc. Retour en vidéo !
La relève du champion turc Toprak Razgatlioglu est déjà assurée !

Zayn a déjà énormément de succès sur Instagram : le fils de Kenan ''quintuple champion de World Supersport'' Sofuoglu avait notamment fait sensation sur internet en pilotant seul une Goldwing à 3 ans, en conduisant une Ferrari à 4 ans… Cette année, le mini n°54 vient de remporter ses premières victoires à moto et en kart. Ça promet...
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
GP moto du Kazakhstan22 septembre : GP Kazakhstan (annulé !)
GP moto de San Marin 22 septembre : GP d'Emilie-Romagne
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...