• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2011
Paris, le 10 janvier 2012

Alain Bourdoncle : nous sommes dans une phase de construction de réseau

Alain Bourdoncle : nous sommes dans une phase de construction de réseau

Husqvarna et Quadro sont distribués en France par Royal Moto France, société du groupe Royal Accessoires Sport. Son président, Alain Bourdoncle, établit pour Moto-Net.Com le bilan 2011 des deux marques et nous dévoile ses objectifs 2012. Interview.

Imprimer

Moto-Net.Com : Que vous inspire l'évolution générale du marché français du motocycle en 2011 ?
Alain Bourdoncle, Président de Royal Accessoires Sport :
Le marché marque un retrait sur les immatriculations au global, c'est certain. En 2011, Royal Moto France redevient importateur de véhicules avec les scooters Quadro et les motos Husqvarna. Si nous faisons le détail, le segment de Quadro est en développement avec de nouveaux arguments à proposer tels que la sécurité, le design et la stabilité. Autant de thèmes qui sont parfaitement d'actualité. Husqvarna de son côté profite d'un nouveau souffle influé par le groupe BMW auquel la marque appartient. Le marché recherche de la nouveauté, de l'émotionnel, c'est ce que nous comptons donner à nos clients avec nos produits Quadro et Husqvarna, aussi bien sur la route que sur le tout-terrain.

MNC : Combien avez-vous recensé d'immatriculations par marque en 2011 ?
A. B. :
Le retour de la distribution de véhicules est encore récent chez RMF, seulement quelques mois. Nous sommes dans une phase de construction de réseau pour l'une comme pour l'autre de nos deux marques. Pour nos scooters à trois roues Quadro, nous débutons tout juste l'implantation avec les premières livraisons de 350D aux clients. Pour Husqvarna, il s'agit d'une refonte complète de la distribution. Nous avons repris l'importation de la marque le 16 juillet dernier. La tâche est considérable afin d'amener Husqvarna au niveau souhaité avec les niveaux de service et de qualité BMW pour notre nouveau réseau de concessionnaires.En conclusion, les ventes sont en phase avec nos premiers objectifs pour Husqvarna. Le retard au niveau de Quadro a été utilisé à bon escient afin d'avancer sur la partie services. Les premières immatriculations ont véritablement débuté en décembre.

MNC : Quel bilan dressez-vous de votre année ?
A. B. :
Comme expliqué précédemment, notre activité autour des marques Quadro et Husqvarna n'a démarré qu'à partir de juillet pour Husqvarna et cet automne pour Quadro. Nous ne pouvons donc pas dresser de bilan sur l'année. En revanche pour Husqvarna, après cinq mois de recul, une tendance se profile nettement et elle est plus qu'encourageante pour l'année prochaine ! La nouvelle politique commerciale et les nouveaux produits présentés, la Nuda en premier lieu, rassurent et font bénéficier la marque d'un attrait certain.

Pour Quadro, les premiers indicateurs sont bons et nous permettent de penser que notre arrivée sur le segment des scooters à trois roues redynamisera les ventes et l'engouement pour ce type de véhicules. Mais Royal Moto France c'est aussi la vente d'accessoires et d'équipements pour le tout-terrain et la route. Les véhicules sont venus parfaitement compléter notre activité première.

MNC : Quelle est votre meilleure vente et êtes vous pleinement satisfaits de ses résultats ?
A. B. :
La gamme enduro est pour nous la plus dynamique. La meilleure vente est la 125 WR, suivie par les 250 et 310 TE. Les multiples victoires en championnat du monde d'enduro ont fini de convaincre les utilisateurs du savoir-faire de la marque dans ce domaine. Les 250 et 310 TE sont fortement plébiscitées sur le marché par des utilisateurs qui recherchent beaucoup d'agrément et de polyvalence.

MNC : Quels sont les modèles dont les ventes vous ont déçu et pourquoi ?
A. B. :
Globalement nous avons tenu des objectifs qui étaient mesurés avec des stocks réalisables. Nous n'avons pas eu de déception particulière, nous attendons beaucoup de la prochaine gamme 2-temps. L'actuelle arrive en fin de vie, elle doit être remaniée.

MNC : Les immats ne sont pas tout : comment qualifieriez-vous votre bilan ?
A. B. :
Le groupe, et plus particulièrement la division Royal Moto France, a enclenché depuis 2010 une transformation structurelle. Elle est basée sur une activité mixte avec d'un côté la distribution d'équipements pour la pratique de la moto (scooter, route et TT) et de l'autre l'importation de véhicules. Avec l'arrivée de nouvelles marques d'équipements, notre portefeuille nous permet d'avoir une offre complète pour nos clients et de bénéficier d'un dynamisme sur ce marché. L'arrivée de Quadro et Husqvarna nous permettra de doper nos activités et d'obtenir une croissance à deux chiffres sous peu. C'est pour nous une stratégie claire de redéploiement de la division à long terme.

MNC : D'après vous, vos nouveautés 2011 ont-elles réussi leur première année ?
A. B. :
En off road, les 449 ont très vite été vendues. Les stocks ont été justes, nous sommes donc satisfaits là encore.

MNC : Quelle a été la bonne surprise 2011 ?
A. B. :
Du côté Husqvarna, la bonne surprise est incontestablement les quatre titres remportés en enduro et le retour sur le segment routier. La Nuda a été chaleureusement accueillie. Le moteur de la F 800 R a été incroyablement remanié, c'est redoutable d'efficacité ! Ces changements sont conformes à la nouvelle voie prise par la marque. Nous sommes aujourd'hui satisfaits d'être partie intégrante de cette aventure et d'y participer en France.

Pour Quadro, la sortie des chaînes de production des premiers 350D avec son système HTS novateur a été pour nous essentiel cette année. Leur arrivée était prévue, nous les attendions, mais après deux ans de préparation et de travail aussi bien en Italie que chez Royal Moto France, les voir arriver était important pour nous et nos partenaires. C'est un nouveau virage qui est pris. Le marché des trois-roues va prendre une autre dimension sous l'impulsion de cette innovation qu'est le système HTS. L'innovation a toujours été un moteur dans le développement d'un marché. Nous sommes certains que celui du trois-roues en fera autant et s'émancipera.

MNC : Quelle a été la moins bonne ?
A. B. :
Le départ de Méo du team Husqvarna. Il y a un nouveau défi pour la marque... A nous de le relever avec la nouvelle équipe du team !

MNC : Quel a été selon vous l'événement marquant de l'année 2011 dans le monde du deux-roues ?
A. B. :
En Europe, une mutation du marché est enclenchée. La sportivité telle que nous l'avons connue n'est plus forcément de rigueur aujourd'hui. La mobilité, le loisir, l'expérience, le privilège correspondent plus aujourd'hui à l'état du marché. Le Salon de Milan cette année avec les nouveaux scooters BMW, Yamaha, Honda montrent bien que le deux-roues évolue structurellement. Dans ce nouveau paysage nous aurons notre place avec Quadro pour la mobilité urbaine et Husqvarna pour le loisir (Nuda, Moab, E-go).

MNC : Le Salon de la moto effectuait son retour à Paris cette année : quel est votre bilan et quelles améliorations apporteriez-vous à l'édition 2013 ?
A. B. :
Aux côtés de BMW Motorrad, Husqvarna a profité d'une très bonne fréquentation de son stand. Des essais off road pourraient être intéressants la prochaine fois.

MNC : Comment vos nouveautés 2012 (Nuda 900 et Quadro 350D notamment) ont-elles été accueillies par votre réseau et par l'ensemble des motards ?
A. B. :
La Nuda était présentée pour la première fois en France et l'accueil a été très bon. Pour notre 350D, le public semble impatient de l'essayer, cela s'est confirmé sur le salon.

MNC : En 2012, quels seront vos objectifs ?
A. B. :
Pour 2012, nous avons un objectif à 100 concessionnaires pour Husqvarna l'été prochain. La commercialisation de la Nuda et le lancement de la Strada devraient pas mal remplir notre emploi du temps jusqu'à l'arrivée des millésimes 2013 en TT, où nous espérons là aussi de bonnes surprises. La nouvelle image de Husqvarna sera sa meilleure communication, son réseau également avec un soutien et un relais maximum. Husqvarna se propose d'offrir une nouvelle expérience de la moto, le leitmotiv est résolument "fun-bike" ! C'est ce que nous allons proposer à nos clients et ils auront l'occasion de s'en apercevoir en 2012 à plusieurs reprises.

Avec Quadro, la dynamique est axée sur la mobilité et les transports. L'expérience urbaine va être le moteur du développement de la marque dans les centres urbains, mais pas seulement. La conjoncture va rendre plus difficiles les déplacements quotidiens en voiture. Les voies explorées par Smart et plus récemment Bolloré, Renault ou PSA vont amener à des changements dans les habitudes de transport : Quadro aura toute sa légitimité dans cette mutation des habitudes et à plus forte raison dans quelques mois avec notre quatre-roues 4D.

MNC : Quels seront vos grands rendez-vous 2012 ?
A. B. :
Le salon du scooter en début d'année sera important pour Royal Moto France, nous devrions y être présents avec Quadro et les motos 125cc Husqvarna. Nous serons également présents sur le championnat de France d'enduro et lors des grandes manifestations TT françaises : l'off road reste et demeure l'ADN de Husqvarna, nous serons donc là ! Pour la Nuda, elle devrait être présente également sur le programme mené par BMW France, le Track Experience, un dispositif qui permettra d'essayer sur circuit des Nuda en plus de la gamme BMW.

MNC : En conclusion, quelle maxime illustrerait le mieux votre bilan 2011 ?
A. B. :
"Suivre, sans relâche, un but : voilà le secret du succès".

.

.

.

Les derniers essais MNC

Instrumentations et démarrages des GSX-S1000GX et Tracer 9 GT+

En direct de son nouveau Duel de motos routières, Moto-Net.Com jette un coup d'oeil aux instrumentations de l'inédite GSX-S1000GX et de la récente Tracer 9 GT+. MNC jette aussi un "coup d'oreille" en démarrant le 4-cylindres Suzuki et le 3-cylindres Yamaha qui développent respectivement 152 et 119 ch...
Duel vidéo : Yamaha Tmax 560 Vs Honda X-ADV 750

Moto-Net.Com oppose les deux meilleures ventes dans la catégorie des maxi-scooters : le Yamaha Tmax 560 en version haut de gamme Tech Max et le Honda X-ADV 750. Lequel choisir en 2024 ? Réponses dans notre duel vidéo complet !
Triumph Rocket 3 Storm 2024 : notre essai complet en vidéo

La Rocket III est un festival à elle seule… Un festival de kilogrammes un peu, de chevaux beaucoup, de style passionnément, de newtons-mètres à la folie ! L'énorme Triumph reçoit pour 2024 un nouveau petit nom tempétueux et de légères mises à jour. Essai par notre correspondant à Cannes : Stéphane Lacaze !
Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les bleus, champions des ventes de gros cubes en mai 2024

Malgré les jours fériés en plein milieu de semaine et une météo déprimante, les concessionnaires moto et scooter ont connu un mois de mai 2024 pas aussi mauvais que redouté (-1,8%). Ce cinquième mois est même bon pour Yamaha qui se classe premier des ventes de grosses cylindrées... Bilan.
Instrumentations et démarrages des GSX-S1000GX et Tracer 9 GT+

En direct de son nouveau Duel de motos routières, Moto-Net.Com jette un coup d'oeil aux instrumentations de l'inédite GSX-S1000GX et de la récente Tracer 9 GT+. MNC jette aussi un "coup d'oreille" en démarrant le 4-cylindres Suzuki et le 3-cylindres Yamaha qui développent respectivement 152 et 119 ch...
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire
Viñales et Bastianini filent chez KTM Tech3 en 2025

Changement de décor pour Maverick Viñales et Enea Bastianini : l'espagnol de 29 ans et l'italien de 26 ans quittent leur Aprilia et Ducati d'usine respective pour enfourcher une KTM RC16 dans le team satellite Tech3, avec soutien direct du blason autrichien.
MotoGP 2024 5 commentaires
  • En savoir plus...