• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MORTALITÉ ROUTIÈRE
Paris, le 29 janvier 2019

Morts sur la route en 2018 : qui a raison ?

Morts sur la route en 2018 : qui a raison ?

Pour défendre les 80 km/h, Edouard Philippe a qualifié hier de "résultats historiques" les premiers chiffres de la mortalité routière en 2018. De son côté, l'association 40 millions d'automobilistes crie à la manipulation et maintient sa demande d'annulation de la mesure. Alors, qui a raison ? Les résultats 2018 sont-ils encore plus "historiques" que ceux de 2013, année de référence la plus basse ? Explications.

Imprimer

Selon le premier ministre, qui annonçait hier en direct le premier bilan officiel de la mortalité routière depuis l'entrée en vigueur des 80 km/h, les chiffres 2018 sont "historiques" avec 3259 tués en métropole, soit 189 de moins qu'en 2017.

"Le mot est parfois utilisé pas forcément à propos, mais en l'occurrence c'est vrai", a-t-il insisté depuis le Centre de réadaptation de Coubert (UGECAM IDF) : "depuis qu'on mesure l'accidentologie routière, il n'y a jamais eu aussi peu de morts sur les routes françaises. C'est l'année 2018 où l'on aura compté le moins de morts sur les routes françaises, métropole et départements d’outre-mer compris", a assuré Edouard Philippe (ci-dessus à gauche).

2013 Vs 2018

Moins de morts qu'en 2013, qui jusqu'à présent faisait figure d'année référence avec 3268 tués en métropole ? A priori oui, puisque neuf morts auraient donc été "évités" en 2018 par rapport à 2013. Sauf que ce n'est pas, mais alors pas du tout l'avis de l'association 40 millions d'automobilistes, dont le délégué général Pierre Chasseray (ci-dessus à droite) dénonce une "manipulation des chiffres" et "l'impartialité de la Sécurité routière"...

En réalité, l'explication se trouve de l'autre côté des océans. Car avec 148 tués en 2018 sur les routes de La Réunion, Mayotte, Guadeloupe, Guyane et Martinique (DOM) et 96 sur celles de Nouvelle Calédonie, Polynésie française, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Wallis-et-Futuna et Saint-Pierre-et-Miquelon (COM/POM), le total des morts de la route en France s'élève à 3503 en 2018.

Or en 2013, ce même décompte faisait apparaître un total de 3495 morts sur les routes françaises (3268 en métropole, 159 dans les DOM et 68 dans les COM/POM)... Dans ses propres calculs, l'association 40 millions d'automobilistes semble avoir oublié les collectivité d'outre-mer, mais n'en déplaise au gouvernement : l'année 2013 reste donc bien l'année "historique" avec huit morts de moins qu'en 2018 !

Rappelons en outre qu'il ne s'agit que de résultats provisoires pour 2018 puisque les chiffres définitifs ne seront connus, comme chaque année, que quelques mois plus tard. Et comme les chiffres définitifs publiés en mai/juin sont traditionnellement plus élevés que les chiffres provisoires annoncés en janvier, le bilan 2013 restera vraisemblablement le moins meurtrier. On peut donc d'ores et déjà estimer que les 80 km/h n'auront pas servi à grand chose... sauf bien sûr à augmenter les recettes des radars et amorcer le mouvement des Gilets jaunes.

De son côté, la Fédération française des motards en colère (FFMC) se réjouit de cette baisse de la mortalité routière en soulignant que les deux-roues motorisés y ont contribué (-4%), mais rappelle que la tendance est à la baisse depuis 1972 : "attribuer cette baisse à la nouvelle limitation à 80 km/h sur le réseau secondaire, c'est aller vite en besogne", tempère l'association de défense des motards en rappelant que "les accidents sont avant tout multifactoriels et que de toute façon, la mortalité routière est en baisse dans l'Union européenne depuis plus de 40 ans quand on l'observe sur des périodes longues".

Mortalité routière 2013 (bilan définitif)

  • 3268 morts en métropole
  • 159 morts dans les départements d’outre-mer (La Réunion, Mayotte, Guadeloupe, Guyane et Martinique)
  • 68 morts dans les collectivités d'outre-mer et Nouvelle-Calédonie (COM/POM)
  • 3495 morts au total

Mortalité routière 2018 (bilan provisoire)

  • 3259 morts en métropole
  • 148 morts dans les départements d’outre-mer (La Réunion, Mayotte, Guadeloupe, Guyane et Martinique)
  • 96 morts dans les collectivités d'outre-mer et Nouvelle-Calédonie (COM/POM)
  • 3503 morts au total

Ce qu'il faut savoir sur les 80 km/h

Les élus contre les 80 km/h

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
Trail 1 commentaire
Déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Grande-Bretagne 2022

Francesco Bagnaia repart de Silverstone avec un grand sourire et les 25 points de la victoire, tandis que le clan français fait grise mine après la chute de Johann Zarco en tête du GP de Grande-Bretagne et la modeste 8ème de Fabio Quartararo, ralenti par un mauvais choix de pneus. Réactions des pilotes.
Grande-Bretagne 1 commentaire
GP de Grande-Bretagne : Bagnaia déroule, Zarco dérape, Quartararo déguste

Francesco Bagnaia entame gaz en grand la rentrée de la classe reine à Silverstone : l'officiel Ducati, tout en maîtrise, décroche sa deuxième victoire consécutive devant l'impressionnant Maverick Viñales et Jack Miller. Résumé du GP de Grande-Bretagne, meilleurs moments vidéos et classements.
Grande-Bretagne 5 commentaires
Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
Pratique 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...