• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ESPACE PARTICIPATIF
Paris, le 6 mars 2018

Contre la baisse de la vitesse à 80 km/h, le Sénat compte sur vos contributions !

Contre la baisse de la vitesse à 80 km/h, le Sénat compte sur vos contributions !

La baisse de la vitesse à 80 km/h sur les routes prévue par le premier ministre à partir du 1er juillet 2018 a finalement eu un avantage : mettre en évidence le rôle des parlementaires au Sénat et à l'Assemblée nationale ! Dans le cadre du groupe de travail sur la sécurité routière, les sénateurs ont notamment ouvert un espace participatif pour recueillir les contributions des Français. Explications.

Imprimer

L'objectif de l'espace participatif ouvert sur le site du Sénat est de permettre aux élus "d'évaluer, sans a priori, l'utilité et l'efficacité pour la lutte contre l’insécurité routière de certaines mesures annoncées par le gouvernement, parmi lesquelles la réduction à 80 km/h de la vitesse maximale autorisée sur certaines routes, et de formuler toute proposition pour renforcer l’efficacité de la lutte contre l’insécurité routière".

"Avant de rendre leurs conclusions fin avril 2018, et soucieux d’associer à leur réflexion l’ensemble de la société civile, les sénateurs membres du groupe de travail vous proposent de leur adresser votre contribution grâce à cet espace participatif", expliquent Michel Raison (Les Républicains, Haute-Saône), Jean-Luc Fichet (PS, Finistère) et Michèle Vullien (Union centriste, Rhône).

Deux questions

  1. Que pensez-vous de la mesure, annoncée par le gouvernement le 9 janvier 2018, consistant à réduire de 90 km/h à 80 km/h la vitesse maximale autorisée sur les routes à double sens sans séparateur central, en dehors des routes à deux fois deux voies et des routes à trois voies ?
  2. Parmi les autres mesures annoncées par le gouvernement le 9 janvier 2018, lesquelles vous semblent les plus utiles pour lutter efficacement contre l’insécurité routière ? Quelles mesures, autres que celles annoncées par le gouvernement le 9 janvier 2018, jugez-vous utiles pour lutter efficacement contre l’insécurité routière ?

Mépris et manque de courtoise républicaine

Les sénateurs dénoncent également une campagne publicitaire du gouvernement sur la limitation de la vitesse à 80 km/h dans "plus de 300 supports de la presse quotidienne nationale, régionale, hebdomadaire et télévisuelle", qui illustre selon eux le "mépris du gouvernement" à l'égard du Parlement.

Les membres du groupe de travail du Sénat sur la sécurité routière s’étonnent en effet du "lancement d’une coûteuse campagne de presse officielle prétendant montrer aux Français "pourquoi il est nécessaire de baisser la vitesse maximale autorisée" sur certaines routes".

Michel Raison, Jean-Luc Fichet et Michèle Vullien déclarent "regretter vivement ce manque de courtoisie républicaine qui fait fi des travaux actuellement en cours au Parlement pour analyser le bien-fondé de cette décision" tandis que le président de la commission des lois Philippe Bas (Les Républicains, Manche) et le président de la commission de l’aménagement du territoire Hervé Maurey (Union centriste, Eure) estiment que "ce mépris affiché pour la fonction de contrôle du Parlement illustre une nouvelle fois la méthode précipitée du gouvernement, alors que la sécurité routière mérite des décisions réfléchies et concertées".

Auditions des associations

Le groupe de travail poursuit par ailleurs ses auditions afin d'y voir plus clair sur les tenants et les aboutissants de cette mesure phare du CISR du 9 janvier : après avoir entendu le délégué interministériel à la sécurité routière, ils recevront cet après-midi des représentants de la Fédération française des motards en colère (FFMC), de 40 millions d'automobilistes, de l'automobile club des avocats (ACDA) et de la Ligue des conducteurs (LDC).

Pour la FFMC, le chargé de mission sécurité routière Marc Bertrand expliquera "qu'une autre sécurité routière est possible, fondée sur la prévention, l’éducation et le partage de la route, pas sur la surveillance, les menaces et l’arbitraire".

Pour 40 millions d'automobilistes, le président Daniel Quéro s'attachera à "démontrer qu'une limitation de vitesse abaissée n'a pas d'intérêt en termes de réduction de l'accidentalité routière, d'abord parce qu'une telle mesure n'agit pas sur les principales causes de mortalité sur la route - qui sont l'alcoolémie et les stupéfiants au volant - et parce qu'il existe de nombreux exemples, en France comme à l'étranger, qui contredisent le modèle mathématique qui voudrait que "1% de réduction de la vitesse moyenne permette une réduction de 4% de la mortalité routière", seul et unique argument avancé par le gouvernement pour justifier cette décision d'abaissement de la vitesse".

"Nous ne manquerons pas également de souligner le fait que cette baisse de la vitesse maximale autorisée provoquera sans aucun doute une forte augmentation du nombre d'amendes-radars et représente donc un surplus de recettes pour l'État estimé à près de 340 millions d'euros !", poursuit le délégué général de l'association,  Pierre Chasseray : "cela nourrit évidemment le sentiment de ras-le-bol généralisé dirigé contre la politique ultra-répressive mise en oeuvre par le gouvernement depuis des années, alors même que toute politique de sécurité routière devrait emporter l'adhésion de l'ensemble des usagers de la route".

Commentaires

Bestof: 
1
plus sérieusement, il faut y aller les gars, il y a seulement 2 questions à répondre. Préalablement il faut tout de même aller sur le site du ministère pour s'imprégner des 18 mesures et répondre de manière pertinente. En tout cela prend 10mn, à vous.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Interview Lucas Mahias (Kawasaki) : En test les chronos ne servent à rien, c'est une connerie

Moto-Net.Com a appelé Lucas Mahias juste avant son départ pour l'Australie et la première manche du World Supersport 2019. Un peu "vert" des performances en retrait de sa R6 officielle l'an dernier, le champion WorldSSP 2017 a décliné une offre en Superbike pour rouler sur la ZX-6R de Sofuoglu chez Kawasaki Puccetti. Il nous explique ça... et plein d'autres choses ! Interview.
WSBK 2019 1 commentaire
Consultant MotoGP, pilote MotoE et EWC : saison 2019 chargée pour Randy de Puniet !

Le français Randy de Puniet s'apprête à vivre une saison bien remplie : outre la moto électrique du team LCR en MotoE, l'ancien pilote de Grands Prix commentera le MotoGP sur Canal+... et restera finalement pilote en championnat du monde d'endurance EWC ! Chez qui ? Mystère... Interview vidéo.
Canal+ signe Rossi et Lorenzo pour présenter le MotoGP 2019 !

L'esprit Canal frappe fort en 2019 avec les droits sur le MotoGP pour les "trois à cinq prochaines années". La chaîne cryptée présentait ce matin, sur la splendide terrasse de Vivendi, son équipe de choc composée de Marina Lorenzo, Louis Rossi, Randy de Puniet, Sylvain Guintoli, Laurent Rigal et David Dumain. Au hasard, interview vidéo de la plus charismatique des six.
MotoGP 2019 14 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Johann Zarco en MotoGP 2019

Nouveau pilote officiel KTM en MotoGP 2019, le français Johann Zarco livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 3 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Fabio Quartararo en MotoGP 2019

Parmi les pilotes à suivre cette année en MotoGP, Fabio Quartararo découvre la catégorie reine au guidon d'une Yamaha YZR-M1 du team Petronas SRT. Du haut de ses 20 ans, le jeune français livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 3 commentaires
Interview Jules Danilo (PTR Honda) : Je veux me prouver que je peux encore être compétitif

La saison 2019 du World Supersport qui débute dans deux semaines comptera quatre pilotes français : le champion Mahias, le patron Cluzel, l'espoir Perolari... et le débutant Danilo ! Moto-Net.Com a contacté notre "deuxième" Jules (n°95) avant qu'il ne décolle pour l'Australie. Interview.
Interview Jules Cluzel (GMT94) : On va passer une super saison 2019 tous ensemble !

A trois semaines du début du championnat du monde Supersport 2019 en Australie, le Journal moto du Net a interrogé l'un des prétendants au titre, le français Jules Cluzel. Pour MNC, le n°16 revient sur sa saison 2018 de folie, sa signature au GMT94, ses enthousiasmants tests hivernaux, sa R6 avec sélecteur à droite, ses objectifs, sa vision de la course, son jeune coéquipier Corentin Perolari, son team manager Christophe Guyot... Interview.
Essai Honda CB 500 X 2019 : la route du X

Honda peaufine sa gamme CB 500 pour 2019 avec des améliorations techniques et cosmétiques sur les trois motos qui la composent, particulièrement sur le trail CB 500 X qui évolue le plus. Premier essai.
Trail 5 commentaires
Nouveauté Triumph : la future Daytona 765 grillée en plein test

Triumph arrive cette année en Grand Prix comme fournisseur unique de moteurs de la catégorie Moto2. Pour annoncer la grande nouvelle en 2017, la firme d'Hinkley avait fabriqué un prototype de Daytona 765... Or une version commerciale est en route ! Enfin, en développement...
Motos 3 commentaires

Invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

  • En savoir plus...