• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 25 octobre 2015

GP de Malaisie, course Moto2 : Zarco fait plier Lüthi

Le nouveau champion du monde Johann Zarco s’impose dans le dernier tour du Grand Prix de Malaisie au terme d’une course Moto2 intelligente, passée dans la roue du rapide Tom Lüthi. Jonas Folger complète le podium à Sepang. 

Commentaires

Bestof: 
0
Lectures: 
0
Franchement, Johann m'a bluffé cette année! Si j'avais pu pensé qu'on dirait ça avant longtemps d'un français ! là,chapeau, il a franchi un très gros palier cette année, nettement au dessus du lot ! De plus, il a pulvérisé quelques records français . Vraiment, bravo à lui !
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Exactement! Et quoiqu'en disent certains, un titre en Moto2, c'est pas un titre au rabais! Alors Johann, tu nous remets ça en 2016?
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Oui ben moi je dis qu'il a bien fait de rester en Moto2 l'an prochain car l'ambiance du paddock motoGP risque d'être un peu pourrie.....
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Bravo à lui! Un très beau champion qui continue à jouer la gagne malgré le titre déjà en poche. Son pilotage est vraiment beau. Je n'ai qu'une hâte, c'est de le voir évoluer un cran au dessus. Il le mérite au vu de son parcours.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Juste retour des choses pour ce brillant pilote ! Il aura fallu quelques années pour que son talent explose, juste le temps de disposer dès le début de saison d'un bon package. Parce que des déboires, Johann en a connu quand même un paquet. Après avoir plus que brillamment remporté la Rookie's Cup, aucune fée ne s'est penchée sur son berceau pour l'amener directement en GP, comme elles l'ont fait pour un Hanika par exemple. Et que dire des bâtons qu'on lui a mis dans les roues lorsqu'il a fait vaciller Terol, tiens un autre Espagnol..., lors d'une explication virile mais correcte sur la piste et des casseroles qu'il a traînées après l'empêchant d'intégrer une écurie de pointe. Mais le talent, quand il existe réellement, finit toujours par exploser. Et quelle feu d'artifice cette saison ! Rien à envier à un Pol Espargaro, un Marc Marquez, un Maverick Vinales ou même un Rabat qui va récupérer une Honda officielle après s'être fait damer le pion alors qu'il disposait du châssis Kalex 2015 et tout le soutien de la marque quand Zarco ne disposait que du 2014. Zarco est né Français, et pire, de souche Italienne, ce qui ne semble pas être apprécié par les temps qui courent... Pourtant, à la Dorna, il va falloir prévoir quelques nuits sans sommeil, car ils disposent désormais de moins de cartouches en moto 3 avec l'avènement d'Antonelli, Bastianini et autre Quartararo, quand en Moto 2, ils pourront se reposer sur Alex Rins, mais face à des Morbidelli, Baldassari ou autre Zarco ! A l'instar de Laurent Felon, je le vois bien confirmer son titre l'an prochain, en espérant qu'il puisse ensuite pénétrer le Motogp par la grande porte. Parce que du talent, Zarco n'en manque certainement pas, au vu de son final époustouflant à Sepang, ce qui résume bien le mental du bonhomme, alors qu'il est déjà titré depuis 3 GP, ce qu'il me semble, personne n'avait fait avant lui dans la catégorie Moto 2. Pas même Marc Marquez...
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Je ne verrai la course que demain. Bravo quand même et vive le sport!
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Une vraie course , de vrais dépassements , un vrai esprit sportif , et même si le championnat est joué , Zarco a une fois de plus prouvé que son titre n'était pas dû au hasard....Et le salto arrière devant les stands , réception sur le bitume , n'était pas mal non plus !!!
Bestof: 
0
Lectures: 
0
vraiment du grand Zarco pilotage propre dépassement propre pas de coup de pute à l'italienne (rossi). un beau saut périlleux chapeau MONSIEUR
Bestof: 
0
Lectures: 
0
un sans faute bravo johann :) belle course

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

 

 

Les derniers essais MNC

Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.
Essai Eliminator 500 : remake tout gentil du Muscle Bike Kawasaki

Eliminator 2, le retour ! Quarante ans après la sortie de son premier Muscle Bike, Kawasaki propose un petit custom partageant la même mécanique que les Z et Ninja 500. Sous ses airs de brute pas trop épaisse, l'Eliminator 500 drague les nouveaux motards (permis A2) et cible la Rebel de Honda. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net