• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 1er avril 2012

WSBK Italie : Doublé de Checa et victoire de Foret !

WSBK Italie : Doublé de Checa et victoire de Foret !

Carlos Checa s'est montré impérial aujourd'hui à Imola : collé dans la roue de Tom Sykes au début des deux manches, le champion 2011 s'est facilement imposé devant le Ninja anglais. Leon Haslam complète les deux podiums.

Imprimer

Carlos Checa s'est montré impérial aujourd'hui à Imola : collé dans la roue de Tom Sykes au début des deux manches, le champion 2011 s'est facilement imposé devant le Ninja anglais. Leon Haslam complète les deux podiums.

En Supersport, Fabien Foret a remporté sa 14ème victoire en Mondial Supersport et prend les commandes du championnat 2012. Après Sylvain Barrier en Superstock 1000, la Marseillaise a retenti deux fois à Imola ! Bien parti, Cluzel a malheureusement chu... Romain Lanusse a marqué ses premiers points. 

Première course Superbike

Tom Sykes prend un bon départ contrairement à Sylvain Guintoli, si bien que Carlos Checa et Max Biaggi se hissent devant notre n°50 préféré. Syl' est suivi par Leon Haslam, Eugene Laverty et Marco Melandri très incisif mais dominé par le n°58. Derrière, Camier et Alfonsi se retrouvent par terre dès le premier tour...

Sykes imprime son rythme en début de course. Guintoli passe Biaggi dans la dernière chicane mais est immédiatement repassé par le Champion 2010. Haslam remonte alors au niveau de Guintoli et tente une attaque dans le pif-paf suivant...

Les deux hommes sortent : Haslam s'en sort au guidon de sa BMW mais Sylvain chute en regagnant la piste sur sa 1198... En plein changement d'angle, Chaz Davies ne peut éviter la Ducati n°50 à terre et tombe à son tour. Le Gallois se souviendra de sa première course en WSBK...

Le groupe de chasse est éparpillé, Sykes et Checa s'isolent en tête devant Biaggi. Laverty s'accroche et tente de remonter sur son coéquipier, laisse Jonathan Rea s'expliquer avec son compatriote Leon Haslam. Plus loin encore, Marco Melandri rentre dans les stands en ratant la dernière chicane du circuit.

Laverty se loupe dans la chicane un tour plus tard et se fait passer par Rea et Haslam. Zanetti est juste derrière l'Irlandais, Maxime Berger est à quelques longueurs en 9ème position. Dans le 4ème tour, Leon et sa BMW n°91 s'emparent de la 4ème place occupée par Rea et sa Honda n°65.

Devant, Sykes poursuit son bonhomme de circuit. Checa suit sagement à moins d'une seconde et Biaggi compte trois secondes de retard. Haslam, Rea et Zanetti font le spectacle à environ 7 secondes des deux leaders, tandis que Laverty est subitement largué. Maxime Berger est 8ème à plus de 12 secondes.

Le rookie italien Lorenzo Zanetti réalise une superbe course : sans complexe, le local de l'étape double Jonathan Rea, vainqueur l'an dernier mais victime d'une vilaine chute hier... "Youdjine" Laverty pointe à trois secondes du duo.

Sykes continue de mener à la mi-course mais Checa ne le quitte pas d'un pneu... Biaggi cède régulièrement du terrain et ne peut plus viser que le podium. L'Empereur Romain doit toutefois se méfier de Leon Haslam, posté à une petite seconde de l'Aprilia n°3...

Pendant ce temps, Marco Melandri gratifie son public d'une courageuse remontée : le Hérisson de Ravenne est 9ème et vise désormais la Ducati n°121 de Maxime Berger, notre unique représentant sur la piste !

Checa passe à l'attaque à 10 tours de la fin, déclenchant les "hourras" du public italien. L'Espagnol hausse immédiatement le ton : malgré ses six kilogrammes supplémentaires (par rapport aux 4-cylindres, lire notre Guide MNC du World Superbike 2012), la Ducati reste clairement une arme terriblement efficace !

Carlos colle une nouvelle seconde à Sykes  et signe à l'occasion le nouveau record de la piste en course. Le signal du Champion du monde en titre est parfaitement claire : la victoire est sienne...

Derrière Sykes, la troisième marche du podium se joue entre Max Biaggi et Leon Haslam, deux pilotes qui jouaient le titre il y a deux ans : sur Aprilia déjà pour Max, mais sur Suzuki à l'époque pour Leon. Le quadra' italien se bat comme un lion, malmène son Aprilia et reste devant la "Pocket Rocket" n°91.

Il reste six tours à parcourir et Carlos Checa parade en tête avec près de trois secondes d'avance sur Tom Sykes. Max Biaggi et Leon Haslam ne se quittent pas mais se bagarrent davantage avec leurs motos et leurs pneus que l'un contre l'autre ! Zanetti et sa Ducati roulent toujours en 5ème position, à 18 secondes de la n°7.

À cinq tours de la fin, on assiste enfin à une superbe passe d'armes entre Biaggi et Haslam ! Derrière aussi la bataille fait rage : Zanetti et Laverty sont roues dans roues, tandis que Melandri et Lascorz prennent le dessus sur Rea. Maxime Berger est à une poignée de seconde en 10ème position.

Deux tours plus tard, le suspense demeure entier pour l'acquisition de la troisième place : Haslam ne parvient pas à se débarrasser de Biaggi. Devant, Checa dépasse une Kawasaki : celle de Salom, reparti en course malgré ses 5 tours passé aux stands! Le dernier pilote "à la régulière" est Hiroshi Aoyama : plutôt inquiétant pour le  dernier champion du monde de GP 250 et sa Fireblade 2012...

Carlos Checa remporte donc facilement la première manche du World Superbike à Imola devant Tom Sykes et Leon Haslam. Les deux Aprilia officielles s'emparent des deux places suivantes (la n°3 devant la n°58), suivies de la BMW de Melandri et la Kawa' de Lascorz.

Soulignons une dernière fois la très belle performance de Lorenzo Zanetti à domicile : longtemps 5ème en course, le rookie italien termine finalement 8ème devant Jonathan Rea, Niccolo Canepa, Jakub Smrz et Maxime Berger.

 

Course Supersport

Sam Lowes est doublé par Kenan Sofuoglu dès l'extinction des feux rouges. Sheridan Morais s'empare de la 3ème place, suivi de notre rookie Jules Cluzel et notre expert Fabien Foret. Massimo Roccoli hisse sa Yamaha à la 5ème place.

Chaud bouillant, Kenan se loupe dans la chicane à la fin de la première boucle. Il revient en piste à la 5ème place. Dans la boucle suivante, le Turc est prié d'effectuer un passage aux stands... La course - à la victoire - est définitivement enterrée pour le Ninja n°54.

Installé en tête, Lowes se place hors de portée des potentielles attaques de ses trois poursuivants que sont Morais, Cluzel et Foret. Le peloton est déjà relégué à plus de quatre secondes : Iannuzo, Quarmby, Parkes, Toth, Tamburini et Roccoli animent joyeusement ce début de course.

Alors que Morais et ZX-6R mettent la pression sur Lowes et sa CBR600RR, Cluzel - sur Honda également - est momentanément distancé. Foret décide alors de dépasser son - notre ! - jeune compatriote et ramarre le wagon de tête, son Jules aux fesses.

Dans l'ultime chicane du 5ème tour malheureusement, le n°16 perd l'avant de sa CBR600RR et doit abandonner la course. Le jeune coq français ne pourra pas monter sur son premier podium en Supersport... Fabien Foret au contraire attaque de plus belle et grimpe en 2ème place.

Au même moment, un drapeau noir est hissé : Kenan Sofuoglu est officiellement disqualifié de la course ! En tête, Morais se loupe à son tour au freinage de la chicane commandant la ligne droite. Déstabilisé par l'écart du Sud-Africain, Foret cafouille lui aussi et permet à Lowes de reprendre les commandes de la course.

Derrière le trio de tête, un autre Sud-Africain se fait remarquer : Ronan Quarmby et sa Honda se bagarrent contre le premier Italien sur la piste, Vittorio Iannuzzo sur sa Daytona 675. Sixième, Roberto Tamburini est à 13 secondes de Fabien Foret, revenu en tête au passage de la mi-course. Le Russe Vladimir Leonov lutte contre un troisième Sud-Africain (!) Mathew Scholtz.

Un deuxième drapeau noir est agité, à destination cette fois de Scholtz justement. Devant, Foret ne ralentit pas car Sam Lowes est toujours au contact ! Les deux hommes comptent plus de cinq secondes d'avance sur Sheridan Morais, seul en 3ème position.

Notre second pilote sur piste, Romain Lanusse, est 11ème. Le jeune coéquipier de Fabien continue son apprentissage en compagnie de deux enfants du pays Luca Marconi et Alex Baldolini.

À quatre tours de la fin, Foret contrôle toujours Lowes. Loin derrière, Morais perd l'avant dans l'entrée de la chicane, dispersant quelques poignées de graviers sur la piste histoire de compliquer la tâche de ses petits camarades ! Quarmby et sa CBR héritent donc de la troisième place, Iannuzzo et sa Dayto' de la 4ème.

Lowes ne lâche toujours rien et colle littéralement sa Honda n°11 au dosseret de la Kawasaki n°99. Le duo de tête double sans embuche deux retardataires et peuvent poursuivre leur duel jusqu'au drapeau à damiers... sous lequel Fabien passe le premier !

Grâce à cette superbe victoire - et aux bulles de Sofuoglu, Parkes et Cluzel ! - le pilote Kawa' n°99 s'installe en tête du championnat. Foret possède 45 points au provisoire et devance Lowes (31 points), Sofuoglu et Quarmby (25 chacun).

Félicitons au passage Romain Lanusse qui profite de sa deuxième course pour inscire 3 points en Mondial Supersport ! Jules Cluzel, avec ses 13 premiers points australiens, occupe la 9ème place du provisoire.

 

Seconde course Superbike

Tom Sykes profite pleinement de sa pole position et prend les commandes de la course. Derrière, une superbe lutte s'instaure entre les deux champions (2010 et 2011) Max Biaggi et Carlos Checa ! L'Espagnol doit réaliser un dépassement autoritaire sur l'Italien pour se concentrer sur son ennemi n°66.

L'action est également au programme au sein du groupe de chasse composé de la RSV4 n°58 d'Eugene Laverty, de la S1000RR n°91 de Leon Haslam, de la 1198 n°50 de Sylvain Guintoli, de la BMW n°33 de Marco Melandri, de la Ducati n°34 de Davide Giugliano, de la ZX-10R n°17 de Joan Lascorz et de la 1198 (encore !) n°96 de Jakub Smrz.

Aussi, le premier tiers de la course est franchi en un clin d'oeil ! Tom Sykes s'échappe en signant le meilleur chrono sur la piste - et en course en général, battant le record de Checa instauré en première manche - devant Max Biaggi, Carlos Checa et Leon Haslam.

Checa passe Biaggi dans la chicane mais Max puis Leon Haslam dépasse Carlos à l'accélération ! Checa reprend la 3ème place à la BMW n°91 au freinage suivant et dispose de l'Aprilia n°3 quelques courbes plus tard : la Ducati n°7 repart à l'assaut de la Kawa' n°66 !

Marco Melandri roule en 5ème position juste devant Gianluca Giugliano, Eugene Laverty, Jakub Smrz et Niccolo Canepa. Jonathan Rea est 10ème à 12 secondes de Tom Sykes. Maxime Berger et Sylvain Guintoli sont respectivement 14ème et 15ème à plus de 15 secondes.

À la mi-course, le rythme de la Kawa' n°66 commence à fléchir par rapport à ses poursuivants... Checa, débarrassé de Biaggi et Haslam, ne tarde pas à revenir au contact de Sykes. On se rend compte que l'Espagnol peut désormais rouler bien plus vite que l'Anglais.

Derrière, Haslam double Biaggi et monte sur la troisième marche du podium : comme en première manche ! Comme lors de la première course toujours, Checa passe rapidement devant Sykes. Tom va devoir gérer seul la remontée d'Haslam. Biaggi ne semble plus représenter de danger : Max roule à une seconde de Leon et Tom.

À une dizaine de secondes de là, Melandri dégringole au classement : il est dépassé par tout un groupe de furieux : Giugliano, Laverty, Rea, Smrz et Canepa font glisser la BMW n°33 à la 10ème position ! Or un second groupe composé de Zanetti, Camier, Lascorz, Berger et Guintoli n'est pas loin de Marco, en perdition...

Devant, Carlos Checa survole les débats : à quatre tours de la fin, le pilote Ducati - naturellement soutenu par le public transalpin ! - bénéficie d'une avance de plus de deux secondes. Leon Haslam ne trouve toujours pas l'ouverture sur son compatriote Tom Sykes... Max Biaggi demeure à quelques longueurs, à l'affut du moindre écart !

Au 19ème passage, Niccolo Canepa perd l'avant en pleine chicane et manque de faucher ses petits camarades du peloton ! Fort heureusement, l'Italien se relève sans bobos tandis que sa Ducati glisse sur la piste sans faire de plus amples dégâts.

Dans l'ultime boucle, le courageux Haslam relâche la pression et laisse filer Sykes vers une seconde 2ème place ce dimanche à Imola. Leon ne peut toutefois pas se détendre complètement puisque Max fait rugir son V4 à quelques mètres de lui et l'accompagne jusqu'à la ligne d'arrivée !

Carlos Checa remporte le doublé quasiment "chez lui", puisque chez Ducati ! Le champion du monde en titre prend la tête du classement provisoire à l'issue de cette deuxième manche : Carlos totalise 75 points, contre 71 pour Biaggi, 69 pour Sykes, 47 pour Haslam et 46 pour Melandri. Nos deux Français Guintoli et Berger ferment le Top 10.

 

.

.

.

Les derniers essais MNC

Instrumentations et démarrages des GSX-S1000GX et Tracer 9 GT+

En direct de son nouveau Duel de motos routières, Moto-Net.Com jette un coup d'oeil aux instrumentations de l'inédite GSX-S1000GX et de la récente Tracer 9 GT+. MNC jette aussi un "coup d'oreille" en démarrant le 4-cylindres Suzuki et le 3-cylindres Yamaha qui développent respectivement 152 et 119 ch...
Duel vidéo : Yamaha Tmax 560 Vs Honda X-ADV 750

Moto-Net.Com oppose les deux meilleures ventes dans la catégorie des maxi-scooters : le Yamaha Tmax 560 en version haut de gamme Tech Max et le Honda X-ADV 750. Lequel choisir en 2024 ? Réponses dans notre duel vidéo complet !
Triumph Rocket 3 Storm 2024 : notre essai complet en vidéo

La Rocket III est un festival à elle seule… Un festival de kilogrammes un peu, de chevaux beaucoup, de style passionnément, de newtons-mètres à la folie ! L'énorme Triumph reçoit pour 2024 un nouveau petit nom tempétueux et de légères mises à jour. Essai par notre correspondant à Cannes : Stéphane Lacaze !
Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le point sur la grille provisoire MotoGP 2025

Sur 22 guidons disponibles en MotoGP l'an prochain, dix sont déjà attribués après sept courses disputées. Moto-Net.Com fait le point sur la situation du marché des transferts 2025 au terme du Grand Prix d'Italie.
Guides pratiques 2 commentaires
Les bleus, champions des ventes de gros cubes en mai 2024

Malgré les jours fériés en plein milieu de semaine et une météo déprimante, les concessionnaires moto et scooter ont connu un mois de mai 2024 pas aussi mauvais que redouté (-1,8%). Ce cinquième mois est même bon pour Yamaha qui se classe premier des ventes de grosses cylindrées... Bilan.
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Instrumentations et démarrages des GSX-S1000GX et Tracer 9 GT+

En direct de son nouveau Duel de motos routières, Moto-Net.Com jette un coup d'oeil aux instrumentations de l'inédite GSX-S1000GX et de la récente Tracer 9 GT+. MNC jette aussi un "coup d'oreille" en démarrant le 4-cylindres Suzuki et le 3-cylindres Yamaha qui développent respectivement 152 et 119 ch...
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire
  • En savoir plus...