• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
WELCOME BACK
Paris, le 22 novembre 2011

Hopkins remonte en World Superbike pour gagner

Hopkins remonte en World Superbike pour gagner

Auteur d'une superbe saison en British Superbike avec le team Suzuki Crescent, John Hopkins retourne en WSBK au guidon de sa GSX-R 1000. L'équipe Yoshimura se joint à la bande et se chargera de la préparation des moteurs de Hopper et de Leon Camier.

Imprimer

Le retrait officiel de Suzuki du MotoGP et la signature de Bradl dans le team Honda LCR ont finalement eu raison des espoirs de John Hopkins de réintégrer la catégorie reine des grands prix moto. Après l'obtention du titre 2011 de "vice-champion" de British Superbike (il a raté celui de véritable "champion" d'un cheveu dans la dernière course, revoir notre vidéo du vendredi 21 octobre!), le pilote anglo-américain effectuera toutefois son retour au niveau international en World Superbike !

Quelques données sur John

  • 28 ans (né le 22 mai 1983)
  • 1,77 m
  • 72 kg
  • 1er Challenge Aprilia en 1999
  • Champion AMA 750 Supersport en 2000
  • Champion AMA Formula Xtreme en 2001
  • 4ème du MotoGP sur Suzuki en 2007
  • Blessé en 2009 (WSBK) et 2010 (AMA SBK)
  • 2ème au British SBK en 2011

Hopper s'alignera donc bien aux côtés de Leon Camier l'an prochain sur la seconde - première ?! - GSX-R 1000 du team Suzuki Crescent. Passée la petite déception de ne pas rejoindre l'Intercontinental Circus et ses quatre fantastiques (Stoner, Lorenzo, Rossi et Pedrosa), John affirme être ravi de retrouver ses turbulents camarades du WSBK en compagnie de "son team britannique.

"Nous avons connu une grande année en British Superbike et je suis certain que nous pourrons faire de même en WSBK", prévient le n°21 ! "La différence cette fois, c'est que j'irai sur les pistes que je connais déjà et sur lesquelles j'ai déjà quelques repères, cela devrait donc faciliter certaines choses".

Certes, lors de son unique - et maudite - saison de Superbike mondial en 2009, John n'a pris le départ qu'à sept reprises sur les circuits de Valence, Misano, Donington, Brno et Nürburgring. Mais grâce à ses sept années en MotoGP (de 2002 à 2008), à sa saison en BSB l'an dernier et à ses débuts tonitruants en AMA SBK (deux titres à 17 et 18 ans !), le pilote Suzuki connaît déjà les deux tiers des circuits du calendrier WSBK 2012.

Hopkins connaît en outre très bien l'équipe avec qui il travaillera et maîtrise parfaitement la Gex qu'il chevauchera - et dont le nouveau modèle "L2" ne changera pas énormément par rapport au L1 (K9 ?!) qu'il pilotait en Grande-Bretagne.

La seule différence que les spectateurs pourront noter de leur tribune - mis à part les couleurs... - sera la présence d'un échappement simple au lieu des doubles sorties, puisque le règlement du World SBK oblige à respecter la configuration d'origine.

Le 4-cylindres, inspecté et légèrement retouché par les ingénieurs d'Hamamatsu pour 2012, sera chouchouté par d'autres spécialistes nippons : ceux de l'équipe Yoshimura !

"Lorsque Fujio et Yohai sont venus me voir au Grand Prix du Japon pour discuter de ce partenariat", se rappelle le directeur du team Crescent, Paul "Partout" Denning, "il était clair que leur passion et leur enthousiasme à travailler avec Crescent Suzuki sur la scène mondiale était authentique".

La Yoshimura Touch

Car les deux teams sont parfaitement conscients de la difficulté de concourir au plus haut niveau : Yoshimura et Crescent ont effectué quelques piges en WSBK en 2011, et seul le team anglais s'est fait remarquer "chez lui" à Silverstone en décrochant la Superpole.

Enthousiasmé à l'idée de proposer à ses deux poulains Hopkins et Camier des GSX-R "Powered by Yoshimura", le team manager Jack Valentine a passé du temps avec Fujio, Yohei et l'équipe Yoshimura en essai à Portimao et dans les ateliers Crescent...

"Je peux voir qu'ils partagent la même passion et la même vision que notre équipe", affirme le big boss anglais. "Sachant cela, notre partenariat devrait être formidable en SBK 2012", conclut "Djack", plein d'optimisme...

John Hopkins partage bien évidemment le même point de vue... et sait que cet excellent matériel servira aussi le champion britannique Leon Camier : "je suis certain qu'il sera fort l'an prochain, ce sera un coéquipier difficile à battre et il me poussera dans mes derniers retranchements", prévoit déjà Hopper.

"J'ai hâte de piloter la moto et voir ce que nous pourrons faire", poursuit Hopkins : "je sais que ce ne sera pas une tâche facile, mais j'ai bien l'intention d'essayer de décrocher mon premier championnat du monde, pour moi et mon équipe. Je vais tout faire pour y arriver !"

Après tout, pour un gaillard capable de vaincre sa dépendance à l'alcool puis de recoller les morceaux avec son "ex-femme et meilleure amie" Ashley, remporter une couronne mondiale ne devrait pas être si compliqué... Si ? A suivre naturellement sur Moto-Net.Com : restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Première course... et victoire en Endurance pour Zarco sur la Honda n°30 !

Devancée par la YART et la Ducati Kagayama aux qualifs, la Honda d'usine n°30 remporte ce dimanche 21 juillet 2024 une 3ème victoire de rang aux 8 Heures de Suzuka, la 30ème pour le HRC, avec son pilote officiel en MotoGP, Johann Zarco ! Avec six victoires au compteur, Takumi Takahashi devient le pilote le plus victorieux sur l'épreuve japonaise. Retour en vidéo...
8H de Suzuka 2 commentaires
Triumph propose sa Street Triple 765 R ''A2'' aux nouveaux motards !

C'est une petite modification qui risque de faire grand bruit chez les nouveaux permis moto : à la rentrée prochaine (septembre 2024), il sera possible de se rôder sur une Street Triple 765 R ! En limitant son 3-cylindres à 95 chevaux et grâce à un kit 35 kW (47,5 ch), le ''roadstar" de Triumph devient compatible avec le permis A2. Yummie !
La Guerrilla 450 de Royal Enfield déclare la guerre aux roadsters

Très apprécié en France pour ses petites motos basiques et ''vintage'', Royal Enfield entend révolutionner le segment du roadster en proposant une moto adaptée aux motards d'aujourd'hui, ni plus ni moins. Sa Guerrilla 450 se veut simple mais efficace sur le plan mécanique, et à la page électroniquement... Présentation.
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire
  • En savoir plus...