• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
CITY 2 DENIM
Paris, le 11 octobre 2010

Essai complet du jean moto BMW City 2 Denim

Essai complet du jean moto BMW City 2 Denim

Moto-Net.Com a soumis le jean BMW City 2 Denim à son redoutable (et redouté !) essai longue durée : destiné à une utilisation quotidien, l'équipement moto et scooter de la marque allemande tient-il ses promesses sur le long terme ? Essai !

Imprimer

 

Conjuguer confort, protection, élégance et aspects pratiques : tel est le nouvel objectif des manufacturiers d'équipements moto et scooter. Cette tendance générale, accentuée par le boom du deux-roues auprès des utilisateurs urbains, aboutit à l'élaboration de produits moins typés "motards" et plus polyvalents.

BMW propose donc dans sa large gamme de vêtements motos un pantalon aux formes et à la coupe inspirées d'un simple jean : le City 2 Denim.

Le Journal moto du Net s'est donc penché sur le cas du jean moto BMW, qui revendique un confort et une protection suffisants pour enfourcher son deux-roues en toute sécurité sans avoir à se changer une fois arrivé au bureau, ni faire ressembler son propriétaire à Robocop !

BMW ou le souci de la sécurité

Succédant au jean City dévoilé en 2006, le City 2 Denim reprend les mêmes matériaux que son prédécesseur : des fibres de coton (72%) renforcées par du Cordura (28%). Cette association "est le résultat de nombreux tests de résistance à l’abrasion en laboratoire", signalent les ingénieurs de Munich qui n'ont pas pour habitude de badiner avec la protection.

Dès l'enfilage, ce parti pris sécuritaire se ressent. Notamment du côté des renforts amovibles placés aux genoux, qui affichent un gabarit respectable : assez épaisses et peu souples, ces coques qui enserrent totalement la rotule démarrent du haut du genou et descendent jusqu'au milieu du tibia.

Faute d'articulations, ces protections réglables en hauteur mais peu flexibles se montrent gênantes sur des deux-roues qui obligent à plier les jambes, comme des motos sportives ou des roadsters sportifs. De même, le confort lors des déambulations piétonnes s'en trouve affecté : dans cet exercice, le jean City 2 Denim n'est pas des plus agréables, d'autant qu'il affiche un poids non négligeable (1,8 kg en taille "M" sur la balance Moto-Net.Com).

Concernant la taille, nous conseillons à nos lecteurs de faire attention lors de l'essayage du modèle : sans émettre un quelconque jugement sur les mensurations des motards allemands, un taille "M" correspond plutôt à un bon 40 de tour de taille qu'à un 38 !

Doté de solides (et amovibles) renforts aux hanches, le jean moto City 2 Denim propose une doublure interne en tissu maillé agréable au toucher, mais dont l'action se montre insuffisante sur le plan de la ventilation lorsque le mercure dépasse les 30°C. Dans ces conditions, le pilote pâtit rapidement de l'absence de zips d'aération.

En revanche, cette caractéristique se montre intéressante au printemps ou en automne : bien qu'il ne soit pas étanche, le revêtement externe épais et assez rêche au toucher isole suffisamment les jambes même lorsque la température peine à dépasser les 10°C, en fonction des sensibilités de chacun et de la longueur du trajet.

Pratique et efficace

Comme toujours, l'appréciation de la coupe et du look de ce City 2 Denim reste subjectif. D'une manière générale cependant, le jean BMW apparaît sobre - voire austère -, loin de toute fioriture esthétique qu'affichent certains équipements motos. Un gage de discrétion appréciable au quotidien, d'autant que ce pantalon moto n'affiche qu'un petit médaillon BMW et une inscription "BMW Motorrad" sur le côté droit.

Les fermetures éclair inférieures et celles des poches placées à mi-cuisse sont très résistantes et pratiques à manipuler avec des gants. Les ouvertures basses permettent en outre de recouvrir tous types de chaussures, y compris de proéminentes bottes de piste. En revanche, le côté "zips de bleu de travail" de l'ensemble n'a rien de très sexy...

Plus discrètes, les fermetures des deux poches supérieures se montrent en revanche moins faciles à appréhender avec des gants : leur petit curseur obligera à opérer à mains nues pour ouvrir ou fermer ces deux espaces, assez vastes au demeurant.

Verdict Moto-Net.Com : 7/10

Conditions de l'essai :

  • Utilisation quotidienne de mars à octobre
  • Usage sur tous types de motos
  • Températures extérieures de 5 à 32°C
  • Problèmes rencontrés : RAS

Points forts

  • Protection et qualité de réalisation
  • Fermetures basses et des poches inférieures pratiques et solides
  • Revêtement interne doux au toucher

Points faibles

  • Manque de souplesse général
  • Ventilation perfectible
  • Manipulation difficile des fermetures des poches supérieures

Facile à entretenir (on démonte les renforts et hop, en machine à 40° !), le jean BMW propose aussi un zip de raccordement à un blouson et une ceinture à fermoir de type double-D en plastique. Non seulement l'ergonomie s'en trouve logiquement améliorée, mais la boucle de ceinture ne raye pas les réservoirs d'essence.

Enfin, fidèle à la réputation d'excellence du constructeur allemand, la qualité de réalisation ne souffre aucune critique après huit mois d'utilisation quotidienne : coutures et scratches se montrent d'une solidité à toute épreuve et le textile externe ne s'effiloche pas et ne déteint pas avec le temps.

Disponible uniquement en bleu indigo légèrement délavé du XS au XXXL (unisexe), ce jean BMW City 2 Denim est vendu au prix de 199 euros au sein du réseau BMW : un prix à la hauteur de la qualité des matériaux employés et de son excellent potentiel sur le plan de la protection.

A ce prix, et vu son manque de confort une fois redevenu piéton, le jean BMW tient toutefois plus du pantalon de moto pur et dur que de l'équipement polyvalent et facile à porter au quotidien.

Plus d'informations et contact au 08 10 77 75 55 et sur le site officiel BMW France.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Premier semestre 2024 excellent pour les gros cubes, lent pour les 125

Le marché français du motocycle est stable, avec 110 257 immatriculations enregistrées au premier semestre 2024 (-0,8%)... Certes, mais sur la même période les 125 cc ont baissé de -7,5 % tandis que les grosses cylindrées résistent à +1,8 %. Bilan !
Et si Marc Marquez ne gagnait plus en MotoGP ?

Deux ans et huit mois séparent Marc Marquez de sa dernière victoire en MotoGP, décrochée sur Honda lors du Grand Prix de San Marin 2021. Désormais sur Ducati, l'octuple champion du monde est de retour sur le podium… mais pas encore sur la plus haute marche, même sur son circuit du Sachsenring !
Allemagne 2 commentaires
Remontée de files à moto : l'expérience sans fin

Huit ans (!) déjà que l'État botte en touche sur la remontée de files à moto et scooter au lieu de légaliser cette pratique indispensable à la fluidification du trafic. Huit ans (!!) que la Circulation interfiles (CIF) fait l'objet d'une expérimentation grandeur nature dans plusieurs départements... de nouveau reconduite jusqu'au 15 septembre 2024 !
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire
  • En savoir plus...