• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
POUR LA BEAUTÉ DU GEX
Paris, le 16 novembre 2017

WorldSBK 2018 : le team Grillini alignera deux Suzuki GSX-R1000

WorldSBK 2018 : le team Grillini alignera deux Suzuki GSX-R1000

Titré en 2005 avec Troy Corser et vice-champion en 2010 grâce à Leon Haslam, Suzuki sera de retour en World Superbike en 2018 ! Ou du moins ses GSX-R1000, puisque l'usine d'Hamamatsu ne soutiendra pas officiellement l'équipe Grillini et ses deux pilotes, encore inconnus à ce jour...

Imprimer

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont plus de mémoire vive que les autres - se souviennent que le dernier - et premier ! - sacre de Suzuki en World Superbike remonte à 2005 : Troy Corser et la fameuse GSX-R1000 "K5" avaient alors réalisé une saison tonitruante.

Le Croco australien était monté sur 18 podiums en 23 courses et avait gravi la plus haute marché à huit reprises. Bien que bousculé en fin de saison par son compatriote Chris Vermeulen sur Honda et par le japonais Noriyuki Haga sur Yamaha, le pilote Suzuki avait facilement décroché son second titre mondial.

WorldSBK 2018 : le team Grillini alignera deux Suzuki GSX-R1000

La saison suivante, Corser et le team Alstare prenaient un bon départ : deux victoires et quatre autres podiums en huit courses... Mais la belle mécanique se grippait ensuite, tandis que l'autre Troy - Bayliss ! -, de retour du MotoGP, menait sa Ducati 999 à la victoire chaque week-end ou presque, piquant finalement sa couronne au n°1 Suzuki...

En 2007, le "rookie" Max Biaggi s'installe au guidon de la GSX-R1000 et remporte avec elle sa toute première course en World Superbike au Qatar. Ce n'est qu'en finale à Magny-Cours et au terme d'une brillante saison que le "Corsaire" italien et le "corsé" Haga (Yamaha) perdent le titre face à Toseland (Honda)...

WorldSBK 2018 : le team Grillini alignera deux Suzuki GSX-R1000

Passé chez Aprilia - et battu par le fulgurant Ben Spies sur la Yamaha officielle - en 2009, l'Empereur romain s'impose en 2010 avec la RSV4 Factory. Biaggi devance largement son dauphin : l'anglais Leon Haslam qui s'est démené courageusement aux commandes d'une GSX-R1000 en mal de développement.

Faute de soutien de la part de l'usine d'Hamamatsu, les "Gex" alignées ensuite par Francis Batta puis par Paul Denning ne peuvent concurrencer les RSV4, ZX-10R, Panigale ou R1 qui se trouvent, elles, au centre d'un véritable projet en World Superbike.

WorldSBK 2018 : le team Grillini alignera deux Suzuki GSX-R1000

En 2013, le team Crescent offre sa dernière saison complète de World Superbike à la bonne - mais décidément trop vieille - GSX-R1000. Grâce à Denning et ses hommes, Suzuki termine quatrième du classement constructeurs avec 243 points au compteur.

Moto-Net.Com en profite pour pousser un petit "cocorico" : 230 points sont inscrits par le duo Jules Cluzel et Leon Camier, tandis que les 13 restants sont marqués par un certain Vincent Philippe, titré la même année - et pour la huitième fois ! - en endurance sur la GSX-R du SERT.

WorldSBK 2018 : le team Grillini alignera deux Suzuki GSX-R1000

Rappelons en effet que le champion du monde a été appelé à la rescousse pour remplacer "Kamir" à Magny-Cours, un circuit qu'il connaît sur le bout des gants... Le poulain de Dominique Méliand a surpassé les espoirs de son exceptionnel employeur en terminant 13ème puis sixième des manches françaises !

Par la suite, la Suzuki a remporté de nombreuses victoires en championnat du monde d'endurance. Mais le rideau a malheureusement été tiré sur le WorldSBK... Définitivement ? Non, quelques teams privés ont tenté leur chance lors de rares épreuves.

WorldSBK 2018 : le team Grillini alignera deux Suzuki GSX-R1000

La dernière tentative date de cette année, mais les deux premières courses de la toute nouvelle GSX-R1000 ont été décevantes : le pilote suisse Dominic Schmitter, inscrit sur la manche WSBK 2017 de Jerez par son team de Superbike allemand HPC-Power Suzuki Racing, n'a pas vu le drapeau à damier...

La saison 2018 marquera le retour de la "Gex" en WSBK. Mais contrairement à la dernière R1 en 2016 ou à la future Panigale V4 en 2019, la GSX-R1000 ne sera pas officiellement engagée dans la compétition : deux exemplaires seront alignés par le team Grillini... qui faisait rouler Schmitter justement, en 2016 ! L'une des Suz' lui est-elle destinée ? Mystère et boule de Pirelli...

WorldSBK 2018 : le team Grillini alignera deux Suzuki GSX-R1000

L'équipe italienne vient de boucler cinq laborieuses saisons sur des Kawasaki : son record de points inscrits (44) date de 2014 et cette saison, Badovini et Jezek n'ont glané que 22 points. Pour rebondir en 2018, les italiens - qui avaient brièvement collaboré avec le jeune français Christophe Ponsson en 2015 - ont donc choisi de préparer des Suzuki.

Titrée en MotoAmerica avec Toni Elias, victorieuse au Tourist Trophy avec Michael Dunlop puis en British Superbike avec Sylvain Guintoli, la nouvelle "Gixxer" dispose certainement d'un excellent potentiel qui ne demande qu'à être exploiter. Encore faut-il disposer de moyens financiers, logistiques et humains suffisants...

WorldSBK 2018 : le team Grillini alignera deux Suzuki GSX-R1000

L'appui de la firme nippone et de ses ingénieurs - ni mauvais - serait précieux pour développer correctement la moto en fonction du règlement WSBK 2018. Mais ce soutien n'est pas d'actualité, comme l'explique le patron Andrea Grillini dans sa déclaration officielle. Affaire à suivre sur MNC, restez connectés !

Andrea Grillini, team manager :
"Cette décision est due au lancement de la nouvelle GSX-R1000 sur le marché. J'aime l'idée de ramener une moto qui a contribué à l'histoire du WorldSBK. C'est aussi l'occasion de travailler sur un nouveau projet même si nous le ferons sans le soutien complet de l'usine. Nous conservons notre statut d'équipe privée et nous sommes conscients qu'il y aura beaucoup de travail en termes de développement sur une machine qui n'est actuellement pas présente au sein du championnat. Mais nous sommes prêts à relever ce nouveau défi. Je tiens également à remercier Kawasaki pour son support technique au fil des ans et le professionnalisme dont l'usine a fait preuve envers toutes les équipes du WorldSBK".

.

.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les feux tricolores "récompense" obtiennent le feu vert en France

Non conformes à la réglementation et pourtant actifs dans certaines communes françaises, les feux tricolores "récompense" peuvent désormais être installés - ou maintenus - sous certaines conditions. Les feux "sanction" en revanche, demeurent illégaux. Explications.
Une 890 Duke Tech3 Limited Edition pour les fans de KTM en France

Certes, le GP du Portugal 2021 à Portimao ce dimanche a été moins brillant pour Tech3 que sa première édition il y a cinq mois, remportée par Miguel Oliveira au guidon de sa KTM RC16. Cela ne remet pas en question le lancement d’une 890 Duke aux nouvelles couleurs de l’écurie française. Enfin, 100 exemplaires !
Le coronavirus brouille toujours les chiffres de l’accidentalité routière 

Déjà pas bien simple en temps normal, la lecture des chiffres de la sécurité routière est encore et toujours compliquée par la crise sanitaire et ses mesures restrictives (en termes de mobilité principalement). En mars 2021, la mortalité a augmenté de +20 % par rapport à l’an dernier, baissé de -28 % comparé à mars 2019...
GP Portugal 2021 : une boîte qui coûte son troisième podium à Zarco ?

Johann Zarco a fait bondir ses fans de leur canapé quelques minutes trop tôt lors du GP du Portugal MotoGP 2021... Alors qu’il se battait pour monter sur un troisième podium - en trois courses cette année ! - le n°5 du team Ducati Pramac a hélas perdu l’avant... En confondant vitesse et précipitation ?
GP du Portugal 21 commentaires
GP Portugal 2021 : Quartararo maintient la M1 et son moral au top

Passé - un peu - à côté du Grand Prix d’ouverture 2021 au Qatar, Fabio Quartararo enchaîne deux succès sur deux circuits très différents : Losail et Portimao. Le bon 20 français du team Yamaha officiel prouve ainsi qu’avec sa nouvelle M1 et son nouveau mental, il peut gagner partout...
GP du Portugal 2 commentaires
Marché moto en mars 2021 : un an après, MNC fait le point avec la CSIAM

C’était écrit. Les ventes du marché français du motocycle ont explosé - doublé ! - le mois dernier, en comparaison du désastreux mois de mars 2020. En guise d’analyse, Moto-Net.Com a interrogé le nouveau représentant des constructeurs Vincent Thommeret, président de la branche moto de la CSIAM.
Pas de contrôle technique moto en France en 2022, mais...

Un contrôle technique sur les motos et maxiscooters de plus de 125 cc à partir du 1er janvier 2022 ? Les motards - plus ou moins - en colère le rejettent en bloc. De toute manière, la France n’est pas prête : son Ministère des Transports propose d’autres contrôles à la place. Explications.
Sécurité routière 15 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...