• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#QATARWORLDSSP
Paris, le 29 octobre 2018

Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à Losail

Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à Losail

La douzième et dernière épreuve du WorldSSP 2018 s'est disputée ce week-end à Losail, au Qatar. Afin de compléter notre compte rendu en quasi-direct, Moto-Net.Com vous traduit les principales réactions des pilotes Supersport à l'issue de la course qatarie. Do you speak french ?

Imprimer

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - ont déjà pu suivre samedi et dimanche, en quasi direct, le déroulement des courses du World Superbike et Supersport 2018 sur le circuit de Losail. Pour les retardataires :

Ci-dessous les déclarations des pilotes qui ont animé dimanche la course Supersport. Honneur au vainqueur !

Lucas Mahias (Yamaha n°144), 1er :

#QATARWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à Losail

"Quel week-end de folie pour moi : j'ai gagné deux courses en un week-end (vendredi, notre champion 2017 a été déclaré vainqueur de l'épreuve de Portimao, NDLR !), ce qui est une première en championnat du monde Supersport ! Je suis également arrivé à Losail cinquième du championnat, mais je rentre à la maison deuxième. Pole position, nouveau record du circuit et victoire en course : c'est une façon parfaite de terminer la saison, donc je suis vraiment content. Félicitations à Sandro pour sa victoire au championnat du monde et félicitations à Jules qui n'a pas eu d'autre choix que d'attaquer pour la victoire aujourd'hui s'il voulait remporter le titre. Merci à Yamaha et à mon équipe de m'avoir aidé à réaliser mon rêve ces deux dernières années. Nous rentrons maintenant à la maison pour commencer l'entraînement hivernal, afin d'être prêt pour la saison prochaine".

Sandro Cortese (Yamaha n°11), 2ème et champion du monde :

#QATARWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à Losail

"Je suis sans voix ! Je suis si heureux et je veux profiter de ce moment. Je dois dire merci à mon équipe, ils m'ont aidé à me relever après un hiver si difficile, je n'avais pas de guidon et ils ont cru en moi. Je pense que nous avons fait le maximum cette saison, nous avons tout donné toute l'année et les gens de mon équipe sont formidables. Un grand merci à ma famille, ils m'ont aidé dans les moments difficiles et j'ai hâte de rentrer à la maison !"

Federico Caricasulo (Yamaha n°64), 3ème :

#QATARWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à Losail

"Ce week-end a été difficile car dès la première séance, il me manquait environ une seconde au tour. Pendant la course, je me sentais beaucoup mieux dans le secteur 3 où je perdais tout mon temps auparavant : j'étais donc beaucoup plus rapide. Mon départ n'a pas été très bon et je me suis retrouvé 11ème dans le premier virage. Mais j'ai réussi à attaquer pour remonter. Les trois gars qui me devançaient vers la fin avaient un peu trop d'avance pour que je puisse les rattraper, mais je suis heureux d'avoir terminé la dernière course de la saison sur le podium, après un week-end qui a commencé très difficilement pour moi. Félicitations à Sandro pour le championnat et merci à mon équipe pour leur travail acharné et leur dévouement cette saison".

Randy Krummenacher (Yamaha n°21), 5ème :

#QATARWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à Losail

"Ma deuxième saison en Supersport 600 touche à sa fin. C'est une catégorie que j'aime beaucoup et dans laquelle je courrai à nouveau l'année prochaine, en restant dans le Team Bardahl Evan Bros. C'était notre première année sur la Yamaha, une moto à grand potentiel et avec laquelle nous avons acquis beaucoup d'expérience. La course d'aujourd'hui a été difficile, la piste était sale et mouillée à certains endroits et j'ai essayé de tirer le meilleur parti d'une situation difficile, notamment ma 11ème place sur la grille. Nous avons beaucoup appris durant cette course et je pense que nous avons fait un nouveau pas en avant J'ai malheureusement été pénalisé par la décision du TAS concernant Mahias. Je n'ai pas encore compris le raisonnement, mais si les choses étaient restées comme elles étaient après Portimao, j'aurais fini avec la médaille de bronze au général. Je n'ai pas de regrets malgré tout, j'ai hâte que la saison prochaine débute. Le team et moi commencerons avec plus d'expérience et cela nous aidera. Je tiens à remercier mon équipe pour leur travail acharné, mes sponsors pour m'avoir donné la chance de participer à un championnat de si haut niveau et, enfin et surtout, ma famille qui me soutient toujours à la maison et sur la piste".

Corentin Perolari (Yamaha n°24), 6ème :

#QATARWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à Losail

"C'est vraiment dommage que mes pneus se soient mis à glisser aussi fort au bout de quelques tours. J'ai perdu du terrain mais je suis vraiment content d'avoir été en mesure de reprendre en fin de course, le rythme que j'avais au début. Je vais apprendre à gérer ça pour l'année prochaine. Je suis tellement content d'être là, de savoir que le GMT94 me fait confiance. Je me sens bien sur ma moto, bien avec mon équipe toujours proche de moi, et je donnerai tout cet hiver pour arriver compétitif et gagner des courses en 2019".

Jules Cluzel (Yamaha n°16), chute(s) et abandon :

#QATARWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à Losail

Pour remporter le titre, Jules devait marquer cinq points de plus que Cortese. Pour faire simple, il lui fallait gagner cette dernière manche au Qatar. D'où l'intense bataille entre Sandro et lui pour la première place durant la majeure partie de la course... jusqu'à ce que Mahias, resté sagement en retrait, s'aperçoive qu'il avait un meilleur rythme que les deux prétendants au trône.

Le champion 2017 s'est facilement défait des deux leaders du classement 2018. Dans ces conditions, même en devançant Cortese sur la ligne d'arrivée, Cluzel ne pouvait plus prétendre à la couronne mondiale... Sans doute frustré de la tournure des événements, "Julo" est tombé dans le virage n°7 du dernier tour en cherchant à maintenir la pression sur son rival n°11.

Avec l'énergie du désespoir, Jules s'est relevé de sa chute (perte de l'avant sans trop de conséquence matérielle) et est reparti à l'assaut d'une poignée de points. Après tout, Cortese n'était pas à l'abri de comettre une erreur dans les tous derniers virages, dont certains étaient entrecoupés de rigoles d'eau !

Hélas, c'est notre n°16 qui s'est fait surprendre par une flaque plus profonde que les autres : dépourvue d'antipatinage (c'est le règlement !), sa R6 est partie dans un gros high-side. Bilan définitif pour le pauvre Cluzel : zéro points marqués au Qatar, une troisième place au championnat... et une blessure au pied à panser cet hiver.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

[Vidéo] Compilation de chutes de Guy Martin, pilote moto & Co

Moto sur route, sur circuit ou sur l'eau (!), vélo, auto, bateau, aéroglisseur, luge de rue ou sur glace... Guy Martin est un touche-à-tout particulièrement casse-cou. L'ancienne vedette du Tourist Trophy nous divertit en publiant deux vidéos de ses meilleures - pires ? - chutes. Action !
La stratégie du réseau Harley-Davidson face au coronavirus

Comment le réseau de concessions moto Harley-Davidson réagit-il à la crise du Covid-19 ? Quelles sont les actions mises en place pour relancer l'activité depuis le déconfinement ? Réponses dans notre entretien MNC avec Manoël Bonn, directeur marketing Harley-Davidson France. Interview.
La stratégie du réseau Honda moto France face au coronavirus

Deux options sont possibles face à un obstacle en tout-terrain : ralentir pour l'enrouler ou mettre plein gaz pour le survoler. Offensif et proactif, Honda France opte clairement pour la seconde stratégie afin d'aider son réseau à surmonter les conséquences du Covid-19. Entretien MNC avec Fabrice Recoque, directeur de la division moto de Honda France. 
Pratique 3 commentaires
Auto et moto-écoles : l'UNIC craint beaucoup de casse en septembre prochain

En plus de son effroyable crise sanitaire, le Covid-19 est responsable d'une colossale crise économique et sociale. Après avoir fait le point avec la CSIAM (constructeurs) et le CNPA (concessionnaires), Moto-Net.Com étudie la situation des écoles de conduite avec l'UNIC, 1er syndicat indépendant de la profession.
Permis moto 1 commentaire
L'union européenne "allège" l'accès au permis moto A2 

Introduit en 2013 et rendu obligatoire pour tous les nouveaux motards en 2016, le permis A2 devient un peu plus facile : l'examen pourra se passer sur une moto de 250 cc, au lieu des 400 cc minimum requis jusqu'à présent. La FEMA se félicite de cette décision prise en faveur des petits gabarits...
Comment la jeune pilote moto Lucie Boudesseul revient plus forte grâce au confinement

En attendant la reprise des courses (de moto), la jeune pilote Lucie Boudesseul suit ses cours (de première) et s'entraîne pour garder la forme au moyen d'un simulateur d'entraînement moto et d'un programme sportif intense. Présentation.
Excès de vitesse : les gendarmes du Lot (46) stoppent un fan de Rossi... 

Libéré, délivré, déconfiné... mais pas débridé, attention ! Un jeune motard de Pradines (46) supporteur de Valentino Rossi a été attrapé par le peloton motorisé de Cahors alors qu'il roulait bien trop vite sur route ouverte au guidon de sa Yamaha R6 dépourvue de plaque. Gloups.
Radars 14 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...