• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LE RÊVE AMÉRICAIN
Paris, le 22 septembre 2017

Moto America 2017 : Toni Elias champion US sur la nouvelle GSX-R1000R

Moto America 2017 : Elias titré sur la nouvelle GSX-R1000R

Arrivé presque par hasard en championnat Superbike américain l'an dernier, Toni Elias a décroché la plaque de "Number One" en 2017 au guidon de la toute nouvelle Suzuki GSX-R1000R. Retour sur ce succès, partagé avec le team Suzuki Yoshimura et un certain... Hayden.

Imprimer

Tout commence en 2016, alors que Roger Lee Hayden - frère du regretté Nicky - est censé faire de nouveau équipe avec un autre gosse du Kentucky fort prometteur : Jake Lewis, meilleur rookie de la saison 2015 du Moto America, nouvelle formule du championnat Superbike américain.

Malheureusement pour lui, "Mister" Lewis se blesse à l'entraînement juste avant le début de la saison... Mais c'est heureux pour Toni Elias, qui songe alors sérieusement à mettre un terme à sa carrière sportive : sa saison 2014 en World Superbike a été laborieuse et ses quelques piges en MotoGP en 2015 sont restées infructueuses...

Moto America 2017 : Elias champion US sur la nouvelle GSX-R1000R

Le CV de l'espagnol et sa disponibilité (!) lui valent d'être appelé par la charismatique équipe Suzuki Yoshimura : pour rappel, le Catalan a terminé troisième du championnat du monde GP125 en 2001, puis troisième deux ans plus tard en 250, et fut capable ensuite, dans ses meilleurs jours, de rivaliser face aux meilleurs pilotes de MotoGP !

Mais Toni n'a jamais réussi à égaler ses compatriotes Gibernau, Pedrosa et Lorenzo, si bien que lorsque la possibilité de disputer le premier championnat Moto2 en 2010 s'est présentée à lui, le célèbre n°24 a décidé de rétrograder dans la catégorie intermédiaire. Bonne pioche : sur la Moriwaki du team Gresini, Toni a décroché son premier - et seul à ce jour - sacre mondial !

Moto America 2017 : Elias champion US sur la nouvelle GSX-R1000R

Début 2016 donc, Elias remplace Lewis sur la GSX-R1000. Et le bougre remporte les trois premières courses de la saison ! Pat Alexander, responsable course chez Suzuki aux États-Unis, choisit logiquement de titulariser le leader du championnat (!) et recase le malchanceux Lewis dans un autre team.

Finalement, Toni termine sa première saison américaine à la troisième place, juste après les deux pilotes officiels Yamaha : un point seulement derrière le quadruple champion Josh Hayes (!) et sept points derrière le champion en titre Cameron Beaubier (!!).

Moto America 2017 : Elias champion US sur la nouvelle GSX-R1000R

Pour 2017, les équipes Yamaha et Suzuki conservent leurs "Dream Teams" respectives. Mais chez les Jaunes d'Hamamatsu, Hayden et Elias reçoivent une toute nouvelle moto : la GSX-R1000R ! Pour accélérer et optimiser sa mise au point, l'américain et l'espagnol - qui se contentaient jusqu'alors de partager leur box  se mettent à partager leurs données...

Ce faisant, Roger et Toni apprennent à mieux se connaitre et tissent des liens d'amitié, renforcés par la tragique disparition de Nicky : "c'était une période difficile pour Roger", témoignait récemment Toni. "J'ai essayé d'être présent pour lui. Nous avons maintenant une bonne relation. Je peux dire que c'est mon ami".

Moto America 2017 : Elias champion US sur la nouvelle GSX-R1000R

Pour mémoire, l'espagnol était étroitement lié à Nicky et à son titre en MotoGP : lors de son unique victoire en catégorie reine (Estoril 2006), Elias avait devancé Rossi de deux millièmes de seconde, lui chipant donc cinq points... soit exactement l'écart qui séparait "The Doctor" du champion "Kentucky Kid" à la fin de la saison. Muchas gracias, Toni !

Cette année en MotoAmerica en revanche, Toni n'a fait aucun cadeau à Roger, pas plus qu'à Josh ou à Cameron d'ailleurs : en 20 courses, le n°24 a raflé dix victoires et huit deuxièmes places ! Sa seconde chute de l'année lors de la dernière épreuve à Barber n'a eu aucune incidence sur son sacre : Toni était titré cinq courses avant la fin de saison.

Moto America 2017 : Elias champion US sur la nouvelle GSX-R1000R

La domination du "Scud Missile" - surnom qu'il doit à ses attaques sur Josh Hayes - en MotoAmerica cette année n'est pas sans rappeler celle d'un pilote Kawasaki en World Superbike : Jonathan Rea bien sûr ! Chez Moto-Net.Com, on aimerait voir ce dont seraient capables Toni et sa GSX-R en WSBK. Et on lui collerait volontiers comme coéquipier Sylvain Guintoli, juste pour le fun !

Toni Elias semble cependant entièrement satisfait par sa "seconde vie" aux États-Unis. "Dès l'âge de trois ou quatre ans, j'ai eu un grand drapeau américain dans ma chambre", livrait le second champion des États-Unis non-anglophone (après le québécois Miguel Duhamel) dans une instructive interview accordée au site officiel MotoAmerica.

Moto America 2017 : Elias champion US sur la nouvelle GSX-R1000R

"La sensation que j'ai lorsque l'hymne national est joué sur les circuits est incroyable", expliquait le plus américain des pilotes espagnols. "J'adore le style de vie américain. Je suis tellement reconnaissant d'être ici, de donner tout ce que j'ai, d'essayer de rendre les gens heureux et d'aider ce championnat à grandir".

À bientôt 35 ans, Elias ne semble plus briguer de nouveau titre international, mais entend plutôt développer le championnat de Superbike américain qui l'a si bien accueilli l'an passé, lui a permis de briller cette année... et l'a fait tant rêver lorsqu'il était tout minot !

Moto America 2017 : Elias champion US sur la nouvelle GSX-R1000R

"Fait intéressant", soulignent nos confrères du site MotoAmerica : "en seulement deux saisons, Elias a déjà rejoint son héros d'enfance, Wayne Rainey, à la huitième place de la liste des pilotes MotoAmerica / AMA Superbike les plus victorieux, avec 16 victoires professionnelles".

La première place de ce classement sera bien plus dure à aller chercher pour le nouveau "Number One" : l'australien Mat Madlin s'est imposé à 83 reprises en AMA Superbike, aux commandes, lui aussi, de différentes générations de Suzuki GSX-R... La "Gex" est de retour !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Triumph Tiger 1200 XRT et XCA 2018 : parés pour l'aventure routière

Vitre électrique, démarrage sans clé, assistant au départ en côte, feux directionnels, régulateur, 3-cylindres de 141 ch. Non, ce n'est pas le descriptif d'une voiture haut de gamme, mais bien celui d'une moto ! Et pas n'importe laquelle : la Tiger 1200 2018 dans ses versions toutes équipées XRT et XCA ! Essais.
Essai Z900RS : la nouvelle néo-rétro Kawasaki Zed, zen et zélée

Kawasaki est de grand retour sur le segment néo-rétro avec une toute nouvelle moto : la Z900RS ! Moto-Net.Com a pu prendre les commandes de cette nouveauté 2018 qui rend hommage à la célèbre Z1 des années 70. Direction Barcelone (Espagne), son soleil et ses jolies routes... Essai.
Duel Yamaha MT-10 SP Vs Kawasaki Z1000R : monstrueuses !

Affûtées par des périphériques haut de gamme, les Kawasaki Z1000R et Yamaha MT-10 SP incarnent la quintessence des roadsters japonais ultra-performants à fort caractère. Leurs 4-cylindres survitaminés et leurs faciès torturés le confirment : ce nouveau duel MNC sera explosif !
Essai Yamaha Xmax 125 : le retour du roi des scooters 125 ?

Détrôné par le Forza 125 en 2015 après 10 années de règne sans partage, le Xmax 125 veut récupérer sa couronne en 2018. Pour ce faire, le scooter Yamaha "made in MBK" reçoit bon nombre d'évolutions que Moto-Net.Com a pu tester : direction Versailles... et son château bien sûr !
  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Mike di Meglio en Mondial Supersport 2018 avec le GMT94

C'est désormais officiel : le pilote Mike di Meglio participera au Mondial Supersport 2018 aux couleurs de son team d'endurance, le GMT94, sur "toutes les épreuves qui ne seront pas en concurrence de date avec celles du championnat du monde d'endurance". Explications.
Préparation Triumph Bonneville T120 par Old Empire

Le préparateur moto britannique Old Empire Motorcycles s'est penché sur le cas de la Triumph Bonneville T120, revue et améliorée par le biais de plusieurs habiles transformations. Démonstration.
Johnny Hallyday, 1943-2017

Jean-Philippe Smet, 74 ans, adorait les motos (et les voitures). Anonymes et personnalités du monde de la moto nous confient ce que leur évoque la mort de Johnny, disparu cette nuit.
Essai longue durée : jean moto Helstons Corden Dirty

Mettre le gant sur un jean de moto homologué, élégant et protecteur relève de la gageure... Mais cette perle rare existe et pour ne rien gâcher, sa conception est française : Moto-Net.Com a testé pendant deux ans le pantalon moto Corden Dirty de chez Helstons. Essai longue durée.
Top 100 des meilleures ventes motos et scooters (11 mois 2017)

Moto-Net.Com propose à ses abonnés Premium le top 100 des meilleures ventes (novembre et cumul 11 mois 2017) avec les graphiques du marché 125 et grosses cylindrées, en attendant notre analyse complète du marché de la moto en novembre 2017.
[Vidéo] Guintoli s'éclate en MotoGP et doit décliner le WorldSBK

En apprenant que la - trop - jeune recrue du team Suzuki Grillini ne pourrait participer aux cinq premières épreuves du World Superbike 2018, MNC a immédiatement contacté Sylvain Guintoli... Le patron du team italien avait fait de même, mais Guinters est trop occupé pour assurer l'intérim aux côtés de Roberto Rolfo... Explications.
Contre la vitesse à 80 km/h, les pétitions se multiplient

Face à l'éventuelle baisse de la vitesse sur les routes à 80 km/h qui serait dans les cartons du gouvernement, les associations de défense des conducteurs comme la Fédération française des motards en colère et 40 millions d'automobilistes se mobilisent en lançant des pétitions. Explications.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.