• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LE RÊVE AMÉRICAIN
Paris, le 22 septembre 2017

Moto America 2017 : Toni Elias champion US sur la nouvelle GSX-R1000R

Moto America 2017 : Elias titré sur la nouvelle GSX-R1000R

Arrivé presque par hasard en championnat Superbike américain l'an dernier, Toni Elias a décroché la plaque de "Number One" en 2017 au guidon de la toute nouvelle Suzuki GSX-R1000R. Retour sur ce succès, partagé avec le team Suzuki Yoshimura et un certain... Hayden.

Imprimer

Tout commence en 2016, alors que Roger Lee Hayden - frère du regretté Nicky - est censé faire de nouveau équipe avec un autre gosse du Kentucky fort prometteur : Jake Lewis, meilleur rookie de la saison 2015 du Moto America, nouvelle formule du championnat Superbike américain.

Malheureusement pour lui, "Mister" Lewis se blesse à l'entraînement juste avant le début de la saison... Mais c'est heureux pour Toni Elias, qui songe alors sérieusement à mettre un terme à sa carrière sportive : sa saison 2014 en World Superbike a été laborieuse et ses quelques piges en MotoGP en 2015 sont restées infructueuses...

Moto America 2017 : Elias champion US sur la nouvelle GSX-R1000R

Le CV de l'espagnol et sa disponibilité (!) lui valent d'être appelé par la charismatique équipe Suzuki Yoshimura : pour rappel, le Catalan a terminé troisième du championnat du monde GP125 en 2001, puis troisième deux ans plus tard en 250, et fut capable ensuite, dans ses meilleurs jours, de rivaliser face aux meilleurs pilotes de MotoGP !

Mais Toni n'a jamais réussi à égaler ses compatriotes Gibernau, Pedrosa et Lorenzo, si bien que lorsque la possibilité de disputer le premier championnat Moto2 en 2010 s'est présentée à lui, le célèbre n°24 a décidé de rétrograder dans la catégorie intermédiaire. Bonne pioche : sur la Moriwaki du team Gresini, Toni a décroché son premier - et seul à ce jour - sacre mondial !

Moto America 2017 : Elias champion US sur la nouvelle GSX-R1000R

Début 2016 donc, Elias remplace Lewis sur la GSX-R1000. Et le bougre remporte les trois premières courses de la saison ! Pat Alexander, responsable course chez Suzuki aux États-Unis, choisit logiquement de titulariser le leader du championnat (!) et recase le malchanceux Lewis dans un autre team.

Finalement, Toni termine sa première saison américaine à la troisième place, juste après les deux pilotes officiels Yamaha : un point seulement derrière le quadruple champion Josh Hayes (!) et sept points derrière le champion en titre Cameron Beaubier (!!).

Moto America 2017 : Elias champion US sur la nouvelle GSX-R1000R

Pour 2017, les équipes Yamaha et Suzuki conservent leurs "Dream Teams" respectives. Mais chez les Jaunes d'Hamamatsu, Hayden et Elias reçoivent une toute nouvelle moto : la GSX-R1000R ! Pour accélérer et optimiser sa mise au point, l'américain et l'espagnol - qui se contentaient jusqu'alors de partager leur box  se mettent à partager leurs données...

Ce faisant, Roger et Toni apprennent à mieux se connaitre et tissent des liens d'amitié, renforcés par la tragique disparition de Nicky : "c'était une période difficile pour Roger", témoignait récemment Toni. "J'ai essayé d'être présent pour lui. Nous avons maintenant une bonne relation. Je peux dire que c'est mon ami".

Moto America 2017 : Elias champion US sur la nouvelle GSX-R1000R

Pour mémoire, l'espagnol était étroitement lié à Nicky et à son titre en MotoGP : lors de son unique victoire en catégorie reine (Estoril 2006), Elias avait devancé Rossi de deux millièmes de seconde, lui chipant donc cinq points... soit exactement l'écart qui séparait "The Doctor" du champion "Kentucky Kid" à la fin de la saison. Muchas gracias, Toni !

Cette année en MotoAmerica en revanche, Toni n'a fait aucun cadeau à Roger, pas plus qu'à Josh ou à Cameron d'ailleurs : en 20 courses, le n°24 a raflé dix victoires et huit deuxièmes places ! Sa seconde chute de l'année lors de la dernière épreuve à Barber n'a eu aucune incidence sur son sacre : Toni était titré cinq courses avant la fin de saison.

Moto America 2017 : Elias champion US sur la nouvelle GSX-R1000R

La domination du "Scud Missile" - surnom qu'il doit à ses attaques sur Josh Hayes - en MotoAmerica cette année n'est pas sans rappeler celle d'un pilote Kawasaki en World Superbike : Jonathan Rea bien sûr ! Chez Moto-Net.Com, on aimerait voir ce dont seraient capables Toni et sa GSX-R en WSBK. Et on lui collerait volontiers comme coéquipier Sylvain Guintoli, juste pour le fun !

Toni Elias semble cependant entièrement satisfait par sa "seconde vie" aux États-Unis. "Dès l'âge de trois ou quatre ans, j'ai eu un grand drapeau américain dans ma chambre", livrait le second champion des États-Unis non-anglophone (après le québécois Miguel Duhamel) dans une instructive interview accordée au site officiel MotoAmerica.

Moto America 2017 : Elias champion US sur la nouvelle GSX-R1000R

"La sensation que j'ai lorsque l'hymne national est joué sur les circuits est incroyable", expliquait le plus américain des pilotes espagnols. "J'adore le style de vie américain. Je suis tellement reconnaissant d'être ici, de donner tout ce que j'ai, d'essayer de rendre les gens heureux et d'aider ce championnat à grandir".

À bientôt 35 ans, Elias ne semble plus briguer de nouveau titre international, mais entend plutôt développer le championnat de Superbike américain qui l'a si bien accueilli l'an passé, lui a permis de briller cette année... et l'a fait tant rêver lorsqu'il était tout minot !

Moto America 2017 : Elias champion US sur la nouvelle GSX-R1000R

"Fait intéressant", soulignent nos confrères du site MotoAmerica : "en seulement deux saisons, Elias a déjà rejoint son héros d'enfance, Wayne Rainey, à la huitième place de la liste des pilotes MotoAmerica / AMA Superbike les plus victorieux, avec 16 victoires professionnelles".

La première place de ce classement sera bien plus dure à aller chercher pour le nouveau "Number One" : l'australien Mat Madlin s'est imposé à 83 reprises en AMA Superbike, aux commandes, lui aussi, de différentes générations de Suzuki GSX-R... La "Gex" est de retour !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le fabricant de pots KessTech incite les motards à rouler légal

Le fabricant allemand KessTech met en place une opération de recyclage visant à remplacer les pots d'échappements non-homologués actuellement montés sur des Harley-Davidson, Indian ou BMW, par ses propres pots électroniques, tout neufs, 100% légaux et au tarif réduit de 250 euros... Explications.
Tuyaucom face à l'assourdissant silence de la Sécurité routière...

Pierre Trotoux, génial inventeur du Tuyaucom, poursuit son combat avec le ministère de l'intérieur pour faire lever l'interdiction qui touche son astucieux système de communication entre le motard et son passager. Problème : l'administration contactée par MNC fait la sourde oreille depuis déjà cinq ans... 
Sécurité routière 4 commentaires
Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Le huitième Grand Prix moto des Amériques reporté du 16 au 18 avril 2021 !

C'est en annonçant l'annulation de l'épreuve du Superbike américain que les texans ont vendu la mèche : il n'y aura pas de MotoGP sur le circuit des Amériques cette année ! La prochaine visite de l'Intercontinental Circus aux États-Unis est programmée du 16 au 18 avril 2021. Explications.
Crutchlow remplacé par Alex Marquez ou Pol Espargaro chez Honda-LCR ?!

Cal Crutchlow admet être une victime collatérale de l'imprévisible transfert de Pol Espargaro de KTM à Honda en 2021... Le pilote de 34 ans, en perte de vitesse,  aurait pris contact avec Aprilia pour remplacer Iannone en vue de céder le guidon de sa RCV semi-officielle LCR. A qui ? Alex Marquez, bien sûr ! A moins qu'il ne s'agisse contre toutes attentes de Pol Espargaro ? Décryptage.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...