• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LE RÊVE AMÉRICAIN
Paris, le 22 septembre 2017

Moto America 2017 : Toni Elias champion US sur la nouvelle GSX-R1000R

Moto America 2017 : Elias titré sur la nouvelle GSX-R1000R

Arrivé presque par hasard en championnat Superbike américain l'an dernier, Toni Elias a décroché la plaque de "Number One" en 2017 au guidon de la toute nouvelle Suzuki GSX-R1000R. Retour sur ce succès, partagé avec le team Suzuki Yoshimura et un certain... Hayden.

Imprimer

Tout commence en 2016, alors que Roger Lee Hayden - frère du regretté Nicky - est censé faire de nouveau équipe avec un autre gosse du Kentucky fort prometteur : Jake Lewis, meilleur rookie de la saison 2015 du Moto America, nouvelle formule du championnat Superbike américain.

Malheureusement pour lui, "Mister" Lewis se blesse à l'entraînement juste avant le début de la saison... Mais c'est heureux pour Toni Elias, qui songe alors sérieusement à mettre un terme à sa carrière sportive : sa saison 2014 en World Superbike a été laborieuse et ses quelques piges en MotoGP en 2015 sont restées infructueuses...

Moto America 2017 : Elias champion US sur la nouvelle GSX-R1000R

Le CV de l'espagnol et sa disponibilité (!) lui valent d'être appelé par la charismatique équipe Suzuki Yoshimura : pour rappel, le Catalan a terminé troisième du championnat du monde GP125 en 2001, puis troisième deux ans plus tard en 250, et fut capable ensuite, dans ses meilleurs jours, de rivaliser face aux meilleurs pilotes de MotoGP !

Mais Toni n'a jamais réussi à égaler ses compatriotes Gibernau, Pedrosa et Lorenzo, si bien que lorsque la possibilité de disputer le premier championnat Moto2 en 2010 s'est présentée à lui, le célèbre n°24 a décidé de rétrograder dans la catégorie intermédiaire. Bonne pioche : sur la Moriwaki du team Gresini, Toni a décroché son premier - et seul à ce jour - sacre mondial !

Moto America 2017 : Elias champion US sur la nouvelle GSX-R1000R

Début 2016 donc, Elias remplace Lewis sur la GSX-R1000. Et le bougre remporte les trois premières courses de la saison ! Pat Alexander, responsable course chez Suzuki aux États-Unis, choisit logiquement de titulariser le leader du championnat (!) et recase le malchanceux Lewis dans un autre team.

Finalement, Toni termine sa première saison américaine à la troisième place, juste après les deux pilotes officiels Yamaha : un point seulement derrière le quadruple champion Josh Hayes (!) et sept points derrière le champion en titre Cameron Beaubier (!!).

Moto America 2017 : Elias champion US sur la nouvelle GSX-R1000R

Pour 2017, les équipes Yamaha et Suzuki conservent leurs "Dream Teams" respectives. Mais chez les Jaunes d'Hamamatsu, Hayden et Elias reçoivent une toute nouvelle moto : la GSX-R1000R ! Pour accélérer et optimiser sa mise au point, l'américain et l'espagnol - qui se contentaient jusqu'alors de partager leur box  se mettent à partager leurs données...

Ce faisant, Roger et Toni apprennent à mieux se connaitre et tissent des liens d'amitié, renforcés par la tragique disparition de Nicky : "c'était une période difficile pour Roger", témoignait récemment Toni. "J'ai essayé d'être présent pour lui. Nous avons maintenant une bonne relation. Je peux dire que c'est mon ami".

Moto America 2017 : Elias champion US sur la nouvelle GSX-R1000R

Pour mémoire, l'espagnol était étroitement lié à Nicky et à son titre en MotoGP : lors de son unique victoire en catégorie reine (Estoril 2006), Elias avait devancé Rossi de deux millièmes de seconde, lui chipant donc cinq points... soit exactement l'écart qui séparait "The Doctor" du champion "Kentucky Kid" à la fin de la saison. Muchas gracias, Toni !

Cette année en MotoAmerica en revanche, Toni n'a fait aucun cadeau à Roger, pas plus qu'à Josh ou à Cameron d'ailleurs : en 20 courses, le n°24 a raflé dix victoires et huit deuxièmes places ! Sa seconde chute de l'année lors de la dernière épreuve à Barber n'a eu aucune incidence sur son sacre : Toni était titré cinq courses avant la fin de saison.

Moto America 2017 : Elias champion US sur la nouvelle GSX-R1000R

La domination du "Scud Missile" - surnom qu'il doit à ses attaques sur Josh Hayes - en MotoAmerica cette année n'est pas sans rappeler celle d'un pilote Kawasaki en World Superbike : Jonathan Rea bien sûr ! Chez Moto-Net.Com, on aimerait voir ce dont seraient capables Toni et sa GSX-R en WSBK. Et on lui collerait volontiers comme coéquipier Sylvain Guintoli, juste pour le fun !

Toni Elias semble cependant entièrement satisfait par sa "seconde vie" aux États-Unis. "Dès l'âge de trois ou quatre ans, j'ai eu un grand drapeau américain dans ma chambre", livrait le second champion des États-Unis non-anglophone (après le québécois Miguel Duhamel) dans une instructive interview accordée au site officiel MotoAmerica.

Moto America 2017 : Elias champion US sur la nouvelle GSX-R1000R

"La sensation que j'ai lorsque l'hymne national est joué sur les circuits est incroyable", expliquait le plus américain des pilotes espagnols. "J'adore le style de vie américain. Je suis tellement reconnaissant d'être ici, de donner tout ce que j'ai, d'essayer de rendre les gens heureux et d'aider ce championnat à grandir".

À bientôt 35 ans, Elias ne semble plus briguer de nouveau titre international, mais entend plutôt développer le championnat de Superbike américain qui l'a si bien accueilli l'an passé, lui a permis de briller cette année... et l'a fait tant rêver lorsqu'il était tout minot !

Moto America 2017 : Elias champion US sur la nouvelle GSX-R1000R

"Fait intéressant", soulignent nos confrères du site MotoAmerica : "en seulement deux saisons, Elias a déjà rejoint son héros d'enfance, Wayne Rainey, à la huitième place de la liste des pilotes MotoAmerica / AMA Superbike les plus victorieux, avec 16 victoires professionnelles".

La première place de ce classement sera bien plus dure à aller chercher pour le nouveau "Number One" : l'australien Mat Madlin s'est imposé à 83 reprises en AMA Superbike, aux commandes, lui aussi, de différentes générations de Suzuki GSX-R... La "Gex" est de retour !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

WorldSSP Australie : Mahias s'impose, vite fait bien fait !

Censés réaliser une course "Flag to flag" à Phillip Island ce midi (cette nuit en France), les pilotes du World Supersport 2018 ont finalement disputé un sprint de neuf tours. Le poleman Lucas Mahias a géré la situation comme un champion... du monde en titre !
WorldSBK Australie (2) : Melandri double Rea... et la mise ! 

Course réduite de deux tours, obligation de passer dans les stands pour chausser un pneu neuf : la seconde manche du World Superbike 2018 à Phillip Island a été compliquée... Sauf pour Marco Melandri, qui signe un magnifique doublé en battant le champion Rea sur la ligne !
Essai Yamaha MT-07 2018 : évolutions logiques

La Yamaha MT-07 est incontestablement la reine des MT, loin devant ses consœurs MT125, MT-03, MT-09 et MT-10. Best-seller de la famille "Master of Torque", elle corrige en 2018 quelques défauts de jeunesse. Assurément une très bonne petite moto ! Essai.
Essai du pneu moto Michelin Road 5

La roue tourne, à moto comme ailleurs ! La gomme s'use et doit donc être remplacée - si possible - par un pneu moto encore meilleur... Cette banale évidence entraîne le remplacement du Michelin Pilot Road 4 par le nouveau Road 5. MNC a testé cette monte au profil routier qui conserve ses lamelles caractéristiques. Essai.
Essais 4 commentaires
Pourquoi Tech3 quitte Yamaha à partir de 2019

Séduite par une offre concurrente, l'équipe française Tech3 a décidé de ne plus courir sous les couleurs Yamaha à partir de 2019. Le constructeur prend acte et réfléchit à la possibilité de conserver un team satellite. Retour sur ce divorce annoncé avant même la reprise de la saison 2018, dans trois semaines au Qatar...
MotoGP 2018 59 commentaires
Essai vidéo de la nouvelle Triumph Speed Triple 2018

En attendant notre essai complet de la Triumph Speed Triple RS 2018, voici la vidéo tournée en direct de notre roulage à Almeria (Espagne).
Moins d'un million de motos immatriculées en Europe en 2017

Avec 913 723 motos immatriculées en Europe en 2017, le marché européen du motocycle (50 cc et plus) a régressé de -9,5%. Côté cyclomoteurs en revanche, la tendance s'inverse avec 399 426 immatriculations. Bilan statistique avec l'Association des constructeurs de motos en Europe (ACEM), le lobby des constructeurs auprès de la Commission européenne à Bruxelles.
Business 7 commentaires

Abonnement MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net, j'accède à toutes les informations réservées et je profite d'avantages exclusifs (invitations, cadeaux, réductions, etc.).

  • En savoir plus...
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.