• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
COURSE
Paris, le 27 juin 2021

GP des Pays-Bas : Quartararo assène un gros coup à ses rivaux

GP des Pays-Bas : Quartararo assène un gros coup à ses rivaux

Battu samedi par Maverick Vinales en qualification, Fabio Quartararo s’est vengé ce dimanche après-midi à Assen en remportant une magistrale victoire, sa quatrième de la saison 2021 ! Le n°20 accroît son avance au championnat avant de prendre des vacances bien méritées... pour reposer son bras droit ?

Imprimer

Auteur de la pole position hier après-midi, Maverick Vinales sort du lot ce dimanche après-midi, avant même que le départ de ce 90ème "Dutch TT" ne soit donné : le n°12 du team Yamaha d’usine est l’unique pilote du plateau à préférer un pneu avant tendre au medium !

La sélection du pneu arrière est plus panachée : tendre pour Pol Espargarao, Alex et Marc Marquez, medium pour Marini, Lecuona, Nakagami, Gerloff (remplaçant de Morbidelli), Savadori et Martin, et pneu dur pour les autres... Voilà qui pourrait

Départ :Vinales part très bien mais est dépassé par quatre pilotes après avoir frôlé Quartararo qui s’empare des commandes de la course devant Bagnaia, Nakagami, Rins. Les deux hommes de tête jouent des coudes et des carénages dans la portions rapides des virages 6, 7, 8... L’ambiance est donné ! Nakagami reste spectateurs, aux premières loges.

Marquez boucle le 1er tour à la onzième place, soit neuf places plus haut que sur la grille de départ ! Rossi au contraire, est relégué en 21ème place devant Gerloff... Rins disparaît des avants-postes : Zarco l’a tassé un peu sur l’extérieur en le dépassant, mais la direction de course n’’y trouve rien à redire. Ouf !

En tête de la course, Fabio et Pecco se rendent coups pour coups en ce début de course ! Grâce à ce somptueux ballet, la Honda n°30 reste dans le sillage de la Yamaha n°20 et de la Ducati n°63. Vinales qui se trouve à quelques longueurs est maintenu sous pression par Zarco...

Joan Mir s’éloigne d’un groupe composé de Miguel Oliveira, Jack Miller, Aleix Espargaro et... Marc Marquez ! Quartararo décide alors d’enclencher la surmultipliée : la Yamaha n°20 tourne une demi-seconde plus vite que ses poursuivantes et se bâtit une solide avance en quelques tours.

La Yamaha n°46 est loin de tout cela... Rossi chute dans le 8ème tour... et le virage 7 surtout, ultra rapide. Le doyen se relève heureusement tout seul de sa cabriole. Sa M1 en revanche est méconnaissable, en ruine... comme sont les espoirs des fans italiens de voir leur idole rouler devant eux au Mugello l’an prochain ? Le nonuple champion du monde doit prendre sa décision dans les semaines à venir.

Incapable de suivre le "Diablo-lique" rythme du leader de la course - et du championnat ! -, Bagnaia trouve en Nakagami un nouvel adversaire particulièrement coriace ! Certes, la Ducati accélère mieux dans la ligne droite des stands. Mais Pecco doit se surpasser sur toute le reste du tracé...

La Honda n°30 passe à l’attaque dans la portion finale, zigzagante et rapide, mais la Ducati n°63 riposte devant les stands en lâchant les chevaux ! Vinales, Zarco, Mir et Oliveira complète ce groupe encore bien dense. Miller, A. Esparg aro et Marquez sont distancés.

Inspiré par le magnifique dépassement de Nakagami sur Bagnaia, Vinales reproduit l’attaque du japonais... sur Takaaki lui-même. Le pauvre perd momentanément le tempo et se fait doubler par Zarco à l’entrée de la chicane à la toute fin du 14ème tour.

Preuves de la difficulté qu’ont les pilotes Ducati à concurrencer leurs camarades : Pecco Bagnaia écope d’une pénalité pour avoir dépassé les imites de la piste (tour long). Puis Jack Miller chute dans l’épingle n°5 en tentant de pas trop perdre sur les portions sinueuses et lentes.

Les Rouges de Bologne sont décidément dans une mauvaise passe puisqu’au 15ème tour également, Jorge Martin rejoint les stands et doit abandonner quelques instants plus tard... Heureusement pour Ducati, il subsiste un espoir de podium grâce à notre compatriote Zarco !

Surpris par une attaque de Mir - qui s’est infiltré dans un trou de souris -, Nakagami perd une paire de places. Contraint d’effectuer un tour long, Bagnaia est relégué en septième position, derrière Oliveira et A.Espargaro... et devant Marquez ! Vinales, Mir et Zarco se battent donc désormais pour le podium, quatre secondes derrière Quartararo.

Le calvaire de Nakagami continue puisque dans le 17ème tour, le pilote LCR ne pointe plus qu’en neuvième position. Marc Marquez se retrouve premier pilote Honda, dans le sillage d’Aleix Espargaro et non loin de Francesco Bagnaia. L’italien circule alors à une seconde et demi du Top 5...

Au sein de ce Top 5 justement, le top indépendant (Zarco) mène la vie dure au "Top Gun" (Vinales) qui aimerait bien rouler seul en piste pour tenter de rejoindre son coéquipier au top de la course (Quartararo, vous suivez?). Le top pilote du championnat 2020 (Mir) s’éloigne progressivement du top KTM (Oliveira)...

Maverick parvient à se débarrasser de Johann dans le 19ème tour et cherche à mettre la pression sur Fabio. Notre n°5 est rapidement débordé par le remarquable finisseur Joan... Le pilote Suzuki peut encore - et encore - s’en vouloir de ne pas partir plus haut sur la grille de départ. Marquez réalise lui aussi une impressionnante fin de course.

Lecuona chute à sept tours de la fin : le jeune espagnol perd l’avant dans l’entrée de la chicane finale, la franchit sur le ventre et doit abandonner sa KTM Tech 3 à la sortie du pif-paf, en pleine trajectoire. Heureusement, les commissaires parviennent à dégager la piste en un rien de temps et la course peut se poursuivre.

Une "monstrueuse" lutte à distance oppose les deux Yamaha d’usine séparés de trois secondes environ... Deux grosses secondes lorsque Vinales place un coup d’accélérateur, quatre petites secondes quand Quartararo lui répond la boucle suivante !

Passé devant l’Aprilia n°41 le tour précédent, le n°93 du HRC (n°1 de la discipline en 2013-14-16-17-18-19!) menace la Ducati n°63 dans le 22ème tour... "Marc-quez" tourne alors aussi vie que son compatriote et homologue Joan Mir qui occupe la troisième place à plus de trois secondes de Maverick Vinales... mais s’éloigne de Johann Zarco !

À deux tours de la fin, Aleix Espargaro récupère la septième place des gants de Marc Marquez qui commence sans doute à fatiguer... Contrairement au Sachsenring où le pilote Honda s’est imposé, le circuit d’Assen compte une majorité de virages à droite qui mettent à l’épreuve son bras droit. Et pourtant, il parvient à repasser son compatriote dans l’ultime chicane !

Le(s) point(s) au championnat

Quartararo remporte sa "Fabio-lous" course en solitaire et porte à quatre son nombre de victoires cette saison... ou cette mi-saison plutôt, marquée par la domination de notre délectable "20 français" ! Sur les 225 points mis en jeu en neuf Grand Prix, Quartararo en a capté 156... malgré son souci au bras droit qui l’a torpillé à Jerez.

La pause estivale tombe à point nommé : après quatre courses en cinq week-ends, les organimses onyt besoin de repos. Le bras droit de Fabio Quartararo plus que encore : à sa descente de moto, le pilote Yamaha avouait avoir souffert tout le week-end. Cet été, il devra peut-être préférer le golf au motocross...

Premier des essais libres (1,2 et 3) et des qualifications, Maverick Vinales conclue ce week-end à Assen d’une deuxième place en course. Il s’agit pour l’espagnol de son second podium seulement cette saison, après sa tonitruante victoire au Grand Prix du Qatar en ouverture de la saison 2021.

Ce solide résultat va-t-il l’encourager à poursuivre chez Yamaha aux côtés (ou derrière plutôt...) Quartararo, ou va-t-il le décider à lancer un nouveau pari, plus osé encore que monter un pneu tendre à l’avant de sa M1... monter l’an prochain sur l’Aprilia RS-GP !?

Parti de la 10ème place sur la grile, Joan Mir parvient à hisser sa GSX-RR sur le podium, son troisième de l’année. Le champion du monde 2020 marque 16 points et dépasse d’un point Jack Miller, finalement contraint à l’abandon après sa chute sans gravité... pour lui, pas pour sa Desmosedici.

Invité dans le parc fermé en tant que premier pilote indépendant, Johann Zarco se (re)trouve être le premier pilote Ducati également ! Le n°5 du team Pramac consolide sa deuxième place au provisoire face à son grand rival Pecco Bagnaia, en empochant 13 points (122 au total) contre 10 pour le pilote officiel (109 donc).

Résultat du Grand Prix des Pays-Bas 2021

 GP des Pays-Bas : Quartararo assène un gros coup à ses rivaux

Classement général MotoGP 2021 après le GP des Pays-Bas

  1. Fabio QUARTARARO Yamaha FRA 156 points
  2. Johann ZARCO Ducati FRA 122 points
  3. Francesco BAGNAIA Ducati ITA 109 points
  4. Joan MIR Suzuki SPA 101 points
  5. Jack MILLER Ducati AUS 100 points
  6. Maverick VIÑALES Yamaha SPA 95 points
  7. Miguel OLIVEIRA KTM POR 85 points
  8. Aleix ESPARGARO Aprilia SPA 61 points
  9. Brad BINDER KTM RSA 60 points
  10. Marc MARQUEZ Honda SPA 50 points
  11. Takaaki NAKAGAMI Honda JPN 41 points
  12. Pol ESPARGARO Honda SPA 41 points
  13. Franco MORBIDELLI Yamaha ITA 40 points
  14. Alex RINS Suzuki SPA 33 points
  15. Alex MARQUEZ Honda SPA 27 points
  16. Enea BASTIANINI Ducati ITA 27 points
  17. Danilo PETRUCCI KTM ITA 26 points
  18. Jorge MARTIN Ducati SPA 23 points
  19. Valentino ROSSI Yamaha ITA 17 points
  20. Luca MARINI Ducati ITA 14 points
  21. Iker LECUONA KTM SPA 13 points
  22. Stefan BRADL Honda GER 11 points
  23. Lorenzo SAVADORI Aprilia ITA 4 points
  24. Michele PIRRO Ducati ITA 3 points
  25. Tito RABAT Ducati SPA 1 point

Rétrospectives du Grand Prix des Pays-Bas MotoGP

Circuit d'Assen (Pays-Bas)

Circuit d'Assen (Pays-Bas)

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le concept Scrambler DesertX se transforme en vrai trail Ducati !

Le concept de DesertX basé sur le Scrambler 1100 va être commercialisé... dans une configuration différente ! Les italiens annoncent  que leur trail adoptera le moteur de l’Hypermotard 950, plus performant. Toutes les infos arriveront le 9 décembre, en conclusion d’une nouvelle série de présentations Ducati en vidéo...
Nouvelle GSX-S1000GT, la moto sportive enfin routière de Suzuki !

Suzuki ne l’admettra qu'à demi-mots : sa GSX-S1000F faisait fausse route ! Étroitement dérivée du maxiroadster - dernière génération - et toujours sportive dans l’âme, la GSX-S1000 GT qui la remplace prend un virage routier afin de concurrencer les appréciées Ninja 1000 SX ou Tracer 9... Présentation.
Routière 1 commentaire
Essai R18 B : BMW cherche la bagarre aux baggers américains

Was ist das ? Harley-Davidson lance un maxitrail pour concurrencer la R1250GS ! C’est comme si BMW partait chasser sur les terres des baggers Street Glide ou Chieftain... Or c’est justement le défi que relève la R18 B, nouveau gros membre de la famille Heritage, tout récemment testé par Moto-Net.Com.
Nouvelle Triumph Speed Triple 1200 RR : la crème anglaise du café racer !

Triumph greffe comme prévu un semi-carénage et un phare rond à son énergique roadster Speed Triple 1200 pour livrer une interprétation bigrement chic et sacrément sportive du genre néo-rétro. Présentation de la Speed Triple 1200 RR à 20 490 euros.
Roadster 1 commentaire
Un V6 de 250 ch célèbre les 60 ans de Yamaha en Grand Prix moto

Non, Yamaha ne va pas jeter de FJR 6-cylindres dans la mare des Honda GoldWing et BMW K1600. Le V6 de 250 chevaux qui porte le coloris historique de Yamaha en Grand Prix moto (Rouge et Blanc, pas Bleu !) est un moteur de bateau hors-bord de 4,2 litres de cylindrée pesant 255 kg. Du - trop - lourd, donc !
Grands Prix 2022 : quel pilote sur quelle moto en MotoGP ?

Le Journal moto du Net fait le point  sur la grille MotoGP 2022, première saison sans Valentino Rossi en catégorie reine depuis 2000 ! Le guide du mercato moto avec tous les contrats signés ou en passe de l'être, ainsi que nos dernières informations mises à jour sur les ultimes guidons à pourvoir. 
Horaires du GP des Amériques MotoGP 2021

Annulé l'an dernier et décalé cette année, le Grand Prix moto des Amériques se déroule ce week-end à Austin (USA). Programme de cette 15ème course du championnat du monde MotoGP 2021 toujours dominé par Fabio Quartararo.
GP des Amériques 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 8 août : GP de Styrie
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto des Amériques 3 octobre :  GP des Amériques
GP moto du Japon3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande17 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie24 octobre : GP de Malaisie
GP moto de San Marin 24 octobre : deuxième GP à Misano
GP moto du Portugal 7 novembre : GP d'Algarve
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence
GP moto d'Argentine  Annulé : GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...