• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP - PAYS-BAS
Paris, le 26 juin 2006

Le Grand Prix des Pays-Bas tour par tour

Le Grand Prix des Pays-Bas tour par tour

La célèbre cathédrale huguenote accueille pilotes et spectateurs dans un véritable stadium : circuit entièrement revu cette année, il est l'un des préférés de Rossi. Ambiance garantie, malgré une météo parfois changeante... Le tour par tour exclusif !

Imprimer

La célèbre cathédrale huguenote accueille les pilotes et spectateurs dans un véritable stadium : circuit entièrement revu et corrigé cette année, il est l'un des préférés de Rossi. Les spectateurs, placés tout autour au-dessus d’un tracé plat, peuvent en voir l’ensemble. Ambiance garantie, malgré une météo parfois surprenante car changeante...

Une véritable fourmilière de motos est venue assister aux courses sur le nouveau tracé de 4 555 m, qui éveille la nostalgie de bien des pilotes malgré les améliorations apportées à leur sécurité : peu de bouts droits (le plus long fait 560 m), six virages à gauche, onze à droite, très variés et techniques, avec des changements d’angles rapides. Le nouveau tracé est moins rapide de 10 km/h, avec en particulier le premier gauche très serré qui succède à trois virages à droite après le départ. De quoi permettre des dépassements à plus d’endroits et favoriser les bastons ! En outre, on dit souvent qu’Assen joue le rôle de juge de paix de la saison, tant la position à ce stade du championnat est bien souvent primordiale...

Catégorie 125

Le jeudi, lors de la première séance d’essais, Nicolas Terol surprend son monde avec le meilleur chrono sur la Derbi devant Kallio, Bautista, Gadea, Lai et Pesek. Di Meglio fait le 17ème temps, Masbou le 33ème. La première séance qualificative voit Pesek prendre la pole provisoire devant Bautista, Terol, Kallio, Faubel, Corsi et Talmacsi. Di Meglio est 10ème et Masbou 33ème.

Le vendredi matin, Pesek se montre en forme avec le meilleur temps devant Bautista, Kallio, Gadea, Pasini, Luthi et Faubel. Di Meglio est 11ème temps, Masbou 32ème. La séance qualificative de l’après-midi voit tous les pilotes sans exception améliorer leurs temps, et c’est Kallio qui s’empare de la pole 5/100èmes devant Bautista et 0.3 s devant Pesek et Gadea. La 2ème ligne comprend Pasini à 0.4 s, Faubel et Iannone à 0.7 s et Terol à 0.9 s.

Corsi, Nieto, Talmacsi et Lai forment le 3ème rang à 1 s, puis Rodriguez, Di Meglio, Olive et Zanetti sont entre 1.1 et 1.2 s de la pole. Masbou est 32ème à 2.8 s.

43 pilotes sont qualifiés. Julian Simon, fémur cassé, est forfait pour au moins 3 mois. Au warm up, c’est à nouveau Kallio qui signe le meilleur temps devant Corsi dans le même 10ème, Bautista, Pesek et Talmacsi entre 0.1 et 0.2 s, Pasini à 0.2 s, Iannone à 0.3 s, Rodriguez et Gadea à 0.4 s, Faubel à 0.5 s, Olive à 0.6 s et Di Meglio 12ème à 0.7 s. Masbou fait le 40ème temps à 5.7 s de la pole.

Départ. Coup dur pour le tchèque Lukas Pesek, qui partait des stands et n’était pas là à temps pour le tour de formation : il part derrière la voiture de sécurité et s’élancera non pas de sa 3ème place gagnée aux essais mais du fond de la grille, derrière tout le monde ! Terol, lui aussi auteur de bons essais, s’élance du bout de la voie des stands. Panique chez Derbi : les deux machines ont engorgé sur la ligne !

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Le feu rouge s’éteint, Kallio profite à plein de sa pole et entre dans le premier virage avec déjà quelques longueurs d’avance sur Bautista, Gadea, Faubel, Iannone, Talmacsi, Lai, Pasini et Di Meglio qui a pris un superbe départ. Lai passe Talmacsi tandis que Corsi et Luthi doublent Di Meglio. Pasini passe 7ème devant Talmacsi. Di Meglio récupère la 10ème position au freinage devant Luthi. Kallio est rejoint par Bautista et Gadea et le trio prend un peu d’avance sur Faubel, Iannone, Lai, Pasini, Talmacsi, Corsi et Di Meglio.

Au premier passage, Kallio mène devant Bautista, Gadea, Faubel, Iannone, Lai, Pasini, Talmacsi, Corsi, Di Meglio et Luthi. Masbou est 32ème. A la sortie du gauche le plus lent, Bautista s’écarte sur le vibreur en sortie et Gadea passe 2ème à son extérieur en entrant dans la cassure à droite qui suit. Nieto passe 10ème devant Di Meglio. Gadea fait un superbe freinage et s’empare de la tête devant Kallio. Faubel profite de l’occasion pour chiper la 3ème place à Bautista.

Au 2ème passage, Gadea mène devant Kallio, Faubel, Bautista, Pasini, Lai, Corsi et Iannone. Di Meglio est 11ème, Pesek est déjà 18ème en roulant dans le rythme des plus rapides malgré tous les dépassements qu’il a dû effectuer dans ce tour ! Mais c’est Terol, son coéquipier, qui signe le meilleur tour en course. Bradl chute dans le gauche lent mais repart en piste. Bautista et Pasini passent Faubel.

Au 3ème tour, Gadea mène devant Kallio, Bautista, Pasini auteur d’un nouveau meilleur tour, Faubel, Lai, Corsi, Iannone, Nieto et Di Meglio. Masbou est revenu 29ème tandis que Pesek 17ème bat le meilleur tour de Pasini ! Di Meglio passe 9ème devant Nieto, puis Iannone et lui passent Lai qui rétrograde. Bautista passe 2ème devant Kallio au prix d’un superbe freinage. Trois virages plus loin, Bautista suivi comme son ombre par Kallio repasse devant Gadea dans l’enchaînement rapide qui précède la chicane d’arrivée. Puis au freinage de celle-ci, Kallio fait les freins à Bautista et reprend la tête.

Au 4ème passage, Kallio mène devant Bautista, Pasini passé devant Gadea, Faubel, Corsi, Iannone et Di Meglio. Dans la ligne droite, Di Meglio passe 6ème devant Iannone et tente un freinage sur Gadea et Faubel ! En tête, Kallio, Bautista et Pasini prennent quelques longueurs d’avance sur Gadea qui mène la poursuite. Bautista passe en tête devant Kallio au freinage de la première chicane. Pirro rentre au stand. Kallio s’infiltre à l’intérieur de Bautista pour repasser en tête dans l’enchaînement rapide qui précède la chicane d’arrivée.

Au 5ème tour, Kallio mène devant Bautista et Pasini, puis Gadea est à 1.2 s du leader avec dans sa roue Di Meglio passé 5ème devant Faubel. Derrière ce deuxième trio, Corsi à 2 s de Kallio emmène Iannone, Luthi, Lai, Talmacsi, Nieto et De Rosa. Pesek est 16ème à 4.2 s du leader, Masbou 31ème à 17.7 s. Au freinage du gauche le plus lent, Di Meglio passe 4ème devant Faubel ! Dans l’enchaînement rapide, Faubel repasse dans le gauche, Di Meglio résiste en restant à l’extérieur, mais Faubel reste gaz en grand et conserve l’avantage au changement d’angle du droite qui suit ! Pendant ce temps, Kallio et Bautista ont quelque peu lâché Pasini.

Au 6ème passage, Kallio et Bautista ont 1 s d’avance sur Pasini, 1.5 s sur Gadea, Di Meglio auteur du meilleur tour et Faubel. Luthi a 2.5 s emmène Talmacsi, De Rosa, Nieto, Corsi, Cortese et Pesek qui revient à 0.5 s. Bautista repasse en tête devant Kallio au freinage en bout de ligne droite, Faubel repasse 5ème devant Di Meglio, Gadea passe 4ème devant Faubel et Kallio repasse en tête dans l’enfilade rapide ! Pasini qui perd petit à petit le contact est rejoint par Gadea, Faubel et Di Meglio.

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 7ème tour, Kallio mène devant Bautista, 1.2 s devant Gadea auteur du meilleur tour en course qui vient de passer Pasini, puis suivent Faubel et Di Meglio. A 2.7 s du leader finlandais, Luthi emmène Talmacsi, Nieto, De Rosa et Iannone, puis à 4.1 Corsi revient en roulant encore plus vite que Gadea. Pesek revient à 4.9 s de Kallio : le tchèque fait son retour ! Après la ligne droite, Di Meglio peine à suivre le rythme des trois Aprilia du team Aspar, victime d’un moteur qui subit des coupures... Dans le sinueux, le français parvient à recoller les Aprilia. Bautista repasse en tête dans l’enchaînement rapide. Masbou est 31ème.

Au 8ème passage, Bautista mène devant Kallio, Gadea qui est revenu à moins d’une seconde du leader, puis à 1.5 s, Pasini, Faubel et Di Meglio. A 3 s, Nieto est repassé 7ème devant Luthi, De Rosa, Talmacsi, puis à 4.5 s, Corsi sur qui revient Pesek, toujours à moins de 5 s, qui tient le rythme des plus rapides en course. Sandi accroche Masbou et les deux hommes chutent et abandonnent : Masbou blessé au pied se rouvre sa blessure, mais sans gravité dramatique... sauf probablement pour son moral ! A l’entrée de la chicane d’arrivée, Kallio repasse en tête devant Bautista au prix d’un superbe freinage à l’intérieur.

Au 9ème tour, Kallio mène devant Bautista. Gadea revient à 0.6 s du leader, puis à 1.8 s suivent Faubel et Pasini. Di Meglio 6ème décroche à 2.8 s, victime des ratés de son moteur. Nieto, Luthi, De Rosa et Talmacsi voient Pesek remonter petit à petit en maintenant l’écart avec le leader sous 5 s. En bout de ligne droite, Bautista repasse Kallio au freinage. A mi-circuit, Gadea plus rapide que les deux leaders en bagarre est revenu dans leurs roues.

Au 10ème passage, Bautista mène devant Kallio et Gadea, puis Faubel et Pasini décrochent à 2.3 s. Nieto à 3.5 s est passé devant Mike Di Meglio menacé par Luthi, puis Talmacsi, De Rosa et Pesek dans sa roue revenu à 4.5 s du leader. Pasini passe 4ème devant Faubel en bout de ligne droite. A nouveau, Kallio passe en tête au freinage de la chicane finale.

Au 11ème tour, Kallio mène devant Bautista et Gadea. Suivent Pasini et Faubel et plus loin Nieto, Luthi, Talmacsi et Pesek revenu 9ème, toujours à 4.5 s du leader, et qui lui aussi a passé Di Meglio. Pesek règle son compte à Talmacsi en bout de ligne droite et s’attaque à Luthi. Lai rentre au stand et abandonne. Tunez lui aussi est contraint à l’abandon.

Au 12ème passage, Kallio mène devant Bautista et Gadea. Pasini et Faubel sont à 3.5 s et Nieto 5ème à 4.2 s est maintenant sous la menace de Pesek qui a doublé Luthi. Viennent ensuite Talmacsi et Corsi qui ont lâché De Rosa à 6.2 s du leader, puis Di Meglio à 7.4 s est à nouveau sous la menace de Iannone. Pesek puis Luthi passent Nieto.

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 13ème tour, Kallio et Bautista ont pris un peu d’avance sur Gadea, puis Pasini et Faubel sont rejoints par Pesek qui ramène avec lui Talmacsi, Corsi, Nieto et Luthi. Di Meglio 12ème est sous la menace de Rodriguez. Bautista repasse en tête en passant à l’intérieur dans le triple droit de début de circuit et Gadea en profite pour refaire la jonction ! Pesek en pleine attaque passe successivement Faubel puis Pasini : le tchèque est 4ème ! Faubel passe 5ème devant Pasini dans l’enchaînement rapide : Pasini perd la trajectoire idéale, ce dont profite aussitôt Corsi pour passer 6ème devant l’italien !

Au 14ème passage, Bautista mène devant Kallio et Gadea qui fait un peu l’accordéon, puis à 5 s Pesek emmène Faubel, Corsi, Pasini, Talmacsi, Luthi, Nieto, puis De Rosa à 7.4 s et Di Meglio à presque 10 s du leader.

Au 15ème tour, Bautista mène toujours devant Kallio et Gadea, puis Pesek à 5.1 s lâche petit à petit Corsi à 5.5 s qui a doublé Faubel, Pasini, Luthi, Talmacsi, Nieto, De Rosa, puis De Rosa et Di Meglio qui sent le souffle de Iannone dans sa roue.

Au 16ème passage, Bautista mène devant Kallio et Gadea, puis Pesek et Corsi sont sur le même rythme et ont lâché Faubel, Pasini et Talmacsi. Iannone et Rodriguez ont doublé Mike Di Meglio 14ème à 13.6 s. Mais Iannone chute et doit abandonner...

Au 17ème tour, Bautista et Kallio mènent et Gadea peine à suivre, profitant de la bagarre pour revenir après avoir été lâché quand les deux leaders se suivent. Pesek est 4ème à 5.7 s, Corsi 5ème à 6.2 s, puis à 7.6 s Faubel emmène Pasini, Luthi et Talmacsi. Nieto et De Rosa sont lâchés à 9.4 s du leader. Di Meglio est 13ème à 15.3 s. Pasini repasse 6ème devant Faubel, puis Luthi passe 8ème devant Talmacsi.

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 18ème passage, Bautista et Gadea ont pris Kallio en sandwich. Pesek tient sa 4ème place mais il est rejoint par Corsi 5ème, puis Pasini. Luthi est passé devant Faubel. Di Meglio est 13ème avec 1 s d’avance sur Olive 14ème.

Au 19ème tour, Bautista emmène toujours Kallio et Gadea. Pesek est sous la menace de Corsi, puis Luthi est passé 6ème devant Pasini, Faubel et Talmacsi. Di Meglio 13ème n’a plus que 0.5 s d’avance sur Olive. Au freinage du gauche lent, Kallio vient à la hauteur de Bautista. Mais Gadea se pointe encore plus à l’intérieur, retarde son freinage et passe en tête ! De Rosa passe devant Talmacsi. Au freinage de la chicane d’arrivée, Kallio passe 2ème devant Bautista !

Au 20ème passage, Gadea mène devant Kallio et Bautista. Pesek est 4ème devant Corsi, puis Pasini emmène Faubel et Luthi, puis 1.6 s plus loin De Rosa et Talmacsi. Olive est passé 13ème devant Di Meglio. Terol parti de la voie des stands est revenu 16ème ! Dans l’enfilade rapide, Kallio et Bautista changent de trajectoire et tentent par tous les moyens de repasser Gadea. Mais ce dernier résiste même au freinage préféré de Kallio à la chicane finale !

A l’entame du dernier tour, Gadea, Kallio et Bautista passent roue dans roue. Corsi est passé 4ème devant Pesek, puis Pasini, Luthi et Faubel. En bout de ligne droite, Bautista passe Kallio au freinage. Jusqu’à l’enchaînement rapide, Gadea contient les assauts de Bautista et Kallio. Mais dans le double droite, Bautista s’infiltre à l’intérieur et force Gadea à s’écarter de la bonne trajectoire. Kallio en profite pour passer 2ème et sort aux côtés de Bautista, sa moto bougeant dans tous les sens ! Mais du coup, Kallio est à l’intérieur de Bautista pour freiner à l’entrée de la chicane : le finlandais retarde, Bautista et Gadea aussi, mais Kallio prend le meilleur et entre le premier. Bautista qui tentait de résister sort dans l’herbe, manque perdre le contrôle de son Aprilia, revient en piste aux côtés de Gadea qui a plus d’élan que lui et le passe sur le fil de 6/1000èmes pour la 2ème place finale ! Derrière eux, Corsi parvient à résister jusqu’à la ligne à Pesek et conserve la 4ème place pour 33/1000èmes, puis Di Meglio profite de la chute de Rodriguez dans le dernier tour !

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Kallio 1er, Gadea 2ème et Bautista 3ème : un podium qui redonne un peu d’espoir à Kallio pour le titre en reprenant 9 points à Bautista. Corsi termine 4ème, Pesek 5ème après une fantastique remontée, Faubel 6ème, Pasini 7ème, Luthi 8ème, Nieto 9ème, De Rosa 10ème, Talmacsi 11ème, Olive 12ème, Di Meglio 13ème, Cortese 14ème et Terol qui était parti de la voie des stands prend le point de la 15ème place après une belle remontée. Avec sa 32ème place à un tour du vainqueur, le wild card Robert Muresan devient le premier pilote roumain à terminer un Grand Prix !

Au championnat, Bautista mène toujours avec 160 points mais a perdu 9 points d’avance sur Kallio (113). Gadea est 3ème avec 103 points devant Faubel (97), Pasini (96), Pesek (77), Luthi (62), Talmacsi (57). Di Meglio passe à 4 points. Côté marques, Aprilia mène largement avec 178 points devant KTM (118), Honda (90), Derbi (77), Gilera (56) et Malaguti (23).

Catégorie 250

Le jeudi matin, De Angelis se sent immédiatement à l’aise sur ce tracé : il relègue Lorenzo à 0.8 s, West à 0.9 s et Locatelli 4ème temps à 1.1 s ! Suivent Takahashi, Debon, H. Aoyama, Baldolini, S. Aoyama et Guintoli 10ème qui devance Dovizioso, le leader du championnat ! Cluzel est 16ème, Arnaud Vincent de nouveau très handicapé par ses quatre côtes cassées ne fait que quatre tours. L’après-midi, Lorenzo prend la pole provisoire devant De Angelis, Debon, Dovizioso, Smrz, S. Aoyama, Takahashi, H. Aoyama et Guintoli. Cluzel est 22ème, Vincent 27ème.

Vendredi, Lorenzo à son tour relègue De Angelis à 0.78 s. Dovizioso 3ème chrono est à 1.2 s ! Puis suivent Takahashi, Simoncelli, Debon, H. Aoyama, Locatelli et Espargaro. Guintoli est 14ème chrono, Cluzel 19ème. Quant à Arnaud Vincent, il renonce car il peut à peine respirer sur sa moto...

L’après-midi, Lorenzo s’empare de la pole 1/10ème devant De Angelis mais 1.1 s devant Dovizioso et 1.2 s devant S. Aoyama qui complète la 1ère ligne. Au 2ème rang, Takahashi, Simoncelli, Guintoli et Locatelli sont entre 1.2 et 1.4 s de la pole. Debon, S. Aoyama, West et Cardenas forment une 3ème ligne entre 1.4 et 1.7 s de la pole. Jules Cluzel se qualifie 19ème à 3.3 s.

Au warm up, Lorenzo confirme sa forme en reléguant De Angelis à 0.3 s, Dovizioso à 0.4 s, Takahashi à 0.8 s, H. Aoyama à 0.69 s, Debon à 1.2 s et Simoncelli et Guintoli à 1.4 s. Cluzel fait le 18ème temps à 2.7 s de Lorenzo.

Départ. Lorenzo prend un excellent départ et vire en tête devant Locatelli, West, Dovizioso, S. Aoyama et De Angelis. Dans le gauche lent, De Angelis passe en force à l‘intérieur, sur le vibreur, et pousse S. Aoyama qui était bien placé à la corde vers l’extérieur. S’ensuit une grosse confusion : les pilotes placés derrière freinent pour éviter S. Aoyama qui, déséquilibré, traverse toute la piste et va jardiner à l’extérieur ! Cluzel qui avait pris un excellent départ mais aurait subi une pénalité, Cardenas, Ballerini, Guintoli qui fête son anniversaire de triste manière et Smrz se percutent et chutent ! Seul Smrz parvient à repartir loin derrière le peloton, mais les autres doivent abandonner : les deux français engagés en 250 au tapis en trois virages !

Les pilotes derrière eux les évitent comme ils peuvent, soit en freinant, soit en passant hors piste comme les frères Aoyama. Du coup, derrière Lorenzo qui s’envole devant, il reste un trio composé de Locatelli, Dovizioso et De Angelis, encore à l’origine d’un fait de course plutôt limite. Derrière eux, il y a déjà un écart de plus de 2 secondes après l’embrouille provoquée par l’excès d’impétuosité de De Angelis qui attaque et passe Dovizioso pour la 3ème place dans l’enchaînement rapide. Plus loin, derrière West qui mène la chasse après avoir passé Espargaro, Debon prend la 6ème place à Espargaro après s’être débarrassé de Tizon.

Au 1er tour, Lorenzo passe la ligne avec 1.6 s d’avance sur De Angelis qui lâche Dovizioso et Locatelli 0.4 s derrière lui. Puis à déjà 4.8 s, West emmène Debon, Espargaro, Tizon, Battaini, Perren, Baldolini, Poggiali, Simoncelli, Takahashi et Morelli. H. Aoyama et S. Aoyama, impliqués dans l’incident de début de course, sont respectivement 22ème à 12.8 s de Lorenzo et 23ème à 17.8 s. Smrz reparti franchira la ligne à 1’13’’ du leader. De Angelis, déjà averti par la FIM pour son comportement limite, a encore frappé en tuant tout suspense dès le premier tour... Dovizioso met du charbon pour ne pas se faire lâcher par De Angelis, mais c’est Locatelli qui cède et ne peut suivre le rythme.

Au 2ème passage, Lorenzo a 1.1 s d’avance sur De Angelis auteur du meilleur tour qui lui a repris 0.5 s. Dovizioso presque aussi rapide est à 1.6 s de l’espagnol, puis Locatelli seul 4ème est à 3.5 s. Debon emmène la poursuite à 5.6 s, avec derrière lui West, puis à 8.3 s Espargaro, Tizon, Battaini, Simoncelli, Poggiali et Takahashi qui a évité la chute du premier tour en allant jardiner. H. Aoyama remonte 19ème à 15 s et son frère Shuhei est 23ème et dernier à 20 s après l’abandon de Smrz qui rentre au stand. Debon revient sur Locatelli après avoir lâché le peloton.

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 3ème tour, Lorenzo mène avec 0.7 s d’avance sur De Angelis auteur d’un nouveau meilleur tour, 1.2 s sur Dovizioso dans le rythme de De Angelis, puis Locatelli est à 4.5 s, Debon à 6.3 s, West à 7.25 s, et Simoncelli emmène le peloton à 11.5 s.

Au 4ème passage, Lorenzo compte 0.6 s d’avance sur De Angelis et 1.1 s sur Dovizioso qui signe le meilleur tour. Seuls les deux poursuivants de Lorenzo tournent sous 1’41, les autres sont tous au-dessus de 1’42.

Au 5ème tour, Lorenzo n’a plus que 0.3 s d’avance sur De Angelis qui a légèrement distancé Dovizioso à 1.1 s du leader. Locatelli 4ème a plus de 2 s d’avance sur Debon sur qui revient West, puis Simoncelli à 14.7 s du leader tente de lâcher Takahashi. Les coéquipiers Espargaro et Tizon ne suivent pas le rythme.

Au 6ème passage, Lorenzo a de nouveau 0.5 s d’avance sur De Angelis qui a rendu la main et toujours 1.1 s sur Dovizioso. Locatelli augmente son avance et se met de plus en plus à l’abri d’un éventuel retour de Debon qui lui-même distance peu à peu West.

Au 7ème tour, Lorenzo est à nouveau talonné par De Angelis auteur du meilleur tour. Dovizioso est à 1.4 s. H. Aoyama est revenu 13ème, Shuhei 16ème.

Au 8ème passage, Lorenzo accélère et signe le meilleur tour en remettant De Angelis à 0.6 s et Dovizioso à 1.8 s. Locatelli est à 9.5 s de son compatriote, avec 1.3 s d’avance sur Debon qui a de nouveau accéléré. West est 6ème 3.7 s plus loin, lui-même 3.7 s devant Simoncelli. H. Aoyama est 11ème, Shuhei 16ème.

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 9ème tour, Lorenzo a 1 s d’avance sur De Angelis et 2.3 s sur Dovizioso. H. Aoyama déchaîné est 10ème tandis que Shuhei remonte mais est encore 16ème.

Au 10ème passage, Lorenzo qui est alors le seul à rouler sous 1’41’’a 1.5 s d’avance sur De Angelis et 2.5 s sur Dovizioso. Locatelli, Debon, West, Simoncelli et Takahashi roulent ensemble. H. Aoyama est revenu 9ème mais a 10 s de retard. S. Aoyama est encore 16ème.

Au 11ème tour, Lorenzo toujours en 1’40 a 2.4 s d’avance sur De Angelis et 2.8 s sur Dovizioso. S. Aoyama est revenu dans les points, 15ème.

Au 12ème passage, Lorenzo enfonce le clou avec 3 s d’avance sur De Angelis qui n’a plus que 0.4 s de marge sur Dovizioso, fidèle à son caractère : il ne lâche jamais ! Un des rares dépassements de la course, hormis la remontée des frères Aoyama, est celui de Roelofs, le hollandais wild card qui a écopé d’une pénalité pour départ volé.

Au 13ème tour, les positions sont inchangée mais S. Aoyama 15ème est revenu sur le gros des troupes et s’offre dans le même tour Battaini, Espargaro et Tizon pour revenir 12ème !

Au 14ème passage, Lorenzo mène, De Angelis résiste à Dovizioso à 4.7 s, puis Locatelli est de plus en plus sous la menace de Debon qui a de nouveau accéléré. Dans ce tour, Debon passe 4ème devant l’italien, à 21 s du leader. West est à présent talonné par Takahashi et Simoncelli.

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 15ème tour, Lorenzo relâche quelque peu la pression et stabilise son avance à presque 5 s sur De Angelis et Dovizioso. West résiste à Takahashi et Simoncelli, H. Aoyama est 9ème, Shuhei 12ème.

Dans le 16ème tour, Simoncelli passe Takahashi et les deux hommes doublent West qui a bien résisté.

Au 17ème tour, Lorenzo mène avec 5.5 s d’avance sur De Angelis qui a repris 0.7 s sur Dovizioso. Debon est 4ème, Locatelli 5ème. Simoncelli et Takahashi dans sa roue ont lâché West à plus d’1 s.

Au 18ème passage, derrière Lorenzo, De Angelis maintient l’écart sur Dovizioso.

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 19ème tour, Lorenzo a 5.7 s sur De Angelis tandis que Dovizioso revient à moins de 0.5 s.

Au 20ème passage, plus de 6 s derrière Lorenzo, De Angelis est de nouveau directement sous la menace de Dovizioso. Debon 4ème est à 27 s, Locatelli à 30 s, Simoncelli et Takahashi à 35 s...

Au 21ème tour, derrière Lorenzo, De Angelis résiste toujours à Dovizioso et Simoncelli maintient la pression de Takahashi. De Angelis se retourne et voit Dovizioso juste dans sa roue.

Au 22ème passage, Lorenzo caracole en tête. De Angelis remet un peu de gaz et lâche petit à petit Dovizioso pour assurer son podium. Simoncelli tient bon sa Derbi sous la menace de la Honda de Takahashi. Un des rares moments de suspense est le dépassement par De Angelis d’Aschenbrenner, wild card qui prend un tour, dans le gauche lent. De Angelis pressé par Dovizioso prend l’extérieur pour passer tout de suite quand Dovizioso toujours malin reste prudemment derrière l’allemand. Résultat : De Angelis passe limite, Dovizioso est à son niveau et le laisse volontairement repasser mais reste collé à la roue du san marinais.

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

A l’entame du dernier tour, De Angelis profite de la puissance de son Aprilia dans la ligne droite pour reprendre quelques longueurs d’avance sur Dovizioso, mais ce dernier revient dans le triple droite et colle de nouveau au freinage du gauche lent. Dans l’enchaînement rapide, Dovizioso tente de se placer pour attaquer, mais De Angelis prend tous les risques, sa moto bouge à chaque accélération et freinage.

Au freinage de la chicane, Dovizioso met la pression maxi, montre sa roue avant à l’intérieur au freinage, De Angelis résiste et au changement d’angle, Dovizioso revient sur l’autre côté et tente d’accélérer mais doit s’avouer vaincu par la puissance supérieur de De Angelis.

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Lorenzo l’emporte donc largement devant De Angelis 2ème, Dovizioso 3ème, Debon 4ème, Locatelli 5ème, Takahashi 6ème, Simoncelli 7ème, West 8ème, H. Aoyama 9ème, Poggiali 10ème, Baldolini 11ème, S. Aoyama 12ème, Battaini 13ème, Tizon 14ème et Espargaro 15ème.

Au championnat, Dovizioso mène avec 149 points mais n’a plus que 16 points d’avance sur Lorenzo 2ème (133). Takahashi est 3ème avec 99 points devant H. Aoyama (92), De Angelis et Locatelli (91) et Barbera (78). Guintoli 8ème avec 51 points est talonné par Simoncelli (49) tandis qu'Arnaud Vincent reste à 7 points et Jules Cluzel à 3. Côté marques, Aprilia avec 176 points devance Honda (154), KTM (96) et Gilera (49).

Catégorie MotoGP

Dès le jeudi matin c’est le coup de théâtre de la saison, en même temps que celui de la carrière de Valentino Rossi : suite à un gros high side, le champion italien retombe très lourdement sur le bitume et se relève avec l’os pisciforme de la main droite cassé, la malléole gauche facturée également mais sans gravité et une grosse contusion au thorax... Après examens, Rossi revient l’après-midi mais ne peut s’exprimer pleinement en raison de sa main, car l’os cassé sert à la préhension, donc au freinage en particulier. Son équipe lui monte un levier plus long pour réduire l’effort en augmentant le bras de levier, mais le boss est diminué...

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Toni Elias, lui, chute et se fracture l’humérus : le jeune coéquipier de Melandri doit renoncer à courir et rentre directement chez lui, en Espagne. En l’absence de Gibernau, c’est Hofmann qui le remplace sur le Desmosedici avec le n°66. Ivan Silva pilotera donc la Ducati D’Antin avec le n°22. Loris Capirossi, présent, a bien du mal et raconte qu’il ressent un véritable coup de poignard dans le thorax à chaque freinage ou bosse...

La séance libre perturbée par une averse voit Nakano se montrer le plus rapide devant Hopkins, Stoner, Vermeulen, Checa, Edwards, Melandri et Pedrosa. L’après-midi, Edwards devance Checa - décidément très en verve sur la M1-Dunlop -, Stoner, Roberts, De Puniet, Hopkins, Vermeulen, Tamada, Nakano et Hayden. Le vendredi matin voit à nouveau Edwards mener le bal devant Hayden, De Puniet, Stoner, Nakano, Pedrosa, Tamada, Hopkins et Roberts.

L’unique séance qualificative voit Hopkins devancer au dernier moment Nakano pour 1/100ème et signer la première pole de sa carrière. Edwards complète la première ligne à 0.3 s. Au 2ème rang se trouvent Hayden à 0.3 s, Pedrosa à 0.5 s et Vermeulen à 0.6 s. Melandri, Checa et Hofmann sont à 0.9 s et Roberts, De Puniet et Stoner entre 1.1 et 1.2 s de la pole.

Départ. Colin Edwards prend le meilleur départ et plonge sous la roue d’Hopkins devant Nakano, Melandri, Hayden, Pedrosa, Tamada, Vermeulen, Roberts, Checa, Ellison, Stoner, Hofmann, Capirossi, Cardoso, Rossi et Silva. Randy De Puniet qui n’a pas pu partir normalement est déjà relégué à une bonne centaine de mètres en queue de peloton ! Vermeulen passe 7ème devant Tamada dans l’enchaînement rapide. Edwards parti très fort a pris un peu d’avance sur Hopkins qui attaque et revient dans la roue de l'américain en lâchant petit à petit Nakano. Hayden, voyant Melandri ne pas réussir à suivre le rythme des trois hommes de tête, le passe au freinage du gauche de fond de circuit. Au freinage de la chicane d’arrivée, Hayden est revenu dans la roue de Nakano.

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 1er tour, Edwards mène devant Hopkins, Nakano et Hayden. Melandri 5ème est déjà à 1.8 s devant Pedrosa, Vermeulen, Tamada et Roberts, . Checa emmène le groupe que termine Rossi, 16ème à 5.4 s ! En bout de ligne droite, Rossi passe 15ème devant Cardoso. Pedrosa tente dans le double droit d’attaquer Melandri qui résiste : l’espagnol se remet derrière l’italien dans le gauche et au freinage du droite qui suit, c’est Vermeulen qui surprend le jeune espagnol et lui chipe la 6ème place ! Hayden passe 3ème devant Nakano au freinage de la chicane.

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 2ème passage, Edwards et Hopkins auteur du meilleur tour mènent devant Hayden et Nakano à 0.9 s. Melandri à 2.9 s est talonné par Vermeulen et Pedrosa. Rossi est 15ème à 6.4 s. Stoner passe 7ème devant Roberts.

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 3ème tour, Edwards auteur du meilleur tour contient Hopkins tandis que Hayden lâche petit à petit Nakano. Suivent Melandri, Vermeulen, Pedrosa passé devant Tamada, Stoner, Roberts, Checa et Ellison, puis Capirossi, Cardoso et Rossi. Ellison chute et abandonne. Rossi qui tentait d’attaquer Hofmann est contraint de tirer droit dans l’échappatoire de la chicane mais reprend la piste sans autre souci. Vermeulen passe 5ème devant Melandri.

Au 4ème passage, Edwards a encore accéléré mais Hopkins est plus rapide. Derrière eux, Hayden à 0.9 s du texan signe le meilleur tour ! Nakano est à 2.3 s, Vermeulen à 4.2 s. Rossi est 14ème à 9.9 s. Stoner a doublé Tamada et Pedrosa : il est 7ème ! A l’entrée du gauche qui précède le double droit, l'australien attaque Melandri tout en glisse mais doit rester derrière l’italien.

Au 5ème tour, Edwards et Hopkins n’ont plus que 0.5 s d’avance sur Hayden. Nakano est seul 4ème à 2.3 s. Vermeulen à 4.5 s est pour l’instant à l’abri mais derrière, Stoner fait les freins en bout de ligne droite à Melandri et passe 6ème. Rossi est de nouveau dans la roue de Hofmann qui talonne Capirossi 12ème. Stoner fort pousse et lâche petit à petit Melandri.

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 6ème passage, le trio Edwards, Hopkins et Hayden mène. Nakano est 1.7 s derrière le Kid du Kentucky. Vermeulen à 2.8 s derrière le japonais est attaqué par Stoner qui a ramené Melandri et Pedrosa, mais l’australien résiste avec un superbe freinage en bout de ligne droite. Capirossi rate le freinage de la chicane et doit laisser repasser Hofmann et Rossi qui en profite pour passer l’allemand.

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 7ème tour, Edwards, Hopkins et Hayden mènent avec 1.3 s d’avance sur Nakano le plus rapide en piste. Stoner, Pedrosa et Melandri ont doublé Vermeulen, Pedrosa en ayant profité pour passer l’italien dans la foulée. Rossi est 12ème à 12 s, 3.6 s derrière Checa. Melandri repasse Pedrosa dans l’enfilade rapide, mais rate son freinage à la chicane, monte sur le vibreur et doit laisser repasser l’espagnol qui n’en demandait pas tant. Roberts plonge en force sous la roue de Vermeulen à l’entrée du double droit et lève la jambe - plein angle ! - pour s’excuser de son attaque un peu virile. Cardoso rentre au stand.

Au 8ème passage, derrière Edwards solide leader, Hopkins résiste toujours à Hayden au prix de freinages retardés, puis Nakano 4ème tient le rythme des leaders à 1.3 s. Stoner le plus rapide en piste grappille dixième après dixième tandis que Pedrosa a lâché Melandri à plus d’1 s. Rossi est 12ème 3.3 s derrière Checa. Dans le gauche lent, Hayden s’écarte en voulant attaquer Hopkins mais parvient à redresser sa Honda pour ne pas perdre le contact. Tamada passe 9ème devant Vermeulen et Hayden 2ème à l’extérieur d’Hopkins à l’entrée de la chicane ! Superbe dépassement !

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 9ème tour, Edwards mène avec 0.6 s d’avance sur Hayden et Hopkins et 2 s sur Nakano. Stoner et Pedrosa sont ensemble à 5.4 s, puis Melandri emmène Roberts et Tamada. Vermeulen s’accroche, puis derrière Checa à 9.8 s du leader, Rossi revient en tournant dans le rythme des plus rapides en piste !

Au 10ème passage, Edwards a 0.9 s d’avance sur Hayden. Hopkins décroche à 1.6 s, Nakano revient à moins de 0.5 s, puis Stoner résiste à Pedrosa à 5.5 s. Melandri et Roberts à 8.1 s ont lâché Tamada et Vermeulen à 9.8 s. Checa à 10.6 s du leader a 2 s d’avance sur Rossi 12ème à 12.7 s. Derrière Hofmann 13ème largué par Rossi, Capirossi souffre et se fait remonter par De Puniet 15ème.

Au 11ème tour, Edwards a 1 s pleine d’avance sur Hayden. Nakano est dans la roue d’Hopkins, Stoner tient bon devant Pedrosa, Melandri a lâché prise derrière Tamada et Checa n’a plus qu’1.2 s d’avance sur Rossi qui tourne 1 s plus vite que lui ! Nakano passe 3ème devant Hopkins dans le triple droit qui précède le gauche lent. Pedrosa passe 5ème devant Stoner à l’entrée de la chicane d’arrivée. Vermeulen repasse Tamada.

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 12ème passage, Hayden auteur du meilleur tour revient à 0.7 s d’Edwards, Nakano distance petit à petit Hopkins, Pedrosa tente de lâcher Stoner qui s’accroche, Roberts a lâché Melandri, Vermeulen lui aussi lâche Tamada, puis Rossi n’est plus qu’à 0.6 s de Checa.

Au 13ème tour, Edwards n’a perdu que 0.05 s sur Hayden. Nakano est à 3 s, Hopkins à 3.6 s, Pedrosa et Stoner à 6.4 s, Roberts à 8 s et Melandri à 10.1 s. Vermeulen et Tamada à 13 s sont presque rejoints par Checa et surtout Rossi collé à la roue de Checa ! De Puniet est toujours 15ème juste derrière Capirossi. Checa passe Tamada et le lâche rapidement. De Puniet finit par doubler Capirossi pour la 14ème place.

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 14ème passage, Edwards tient bon avec 0.75 s d’avance sur Hayden. Nakano a distancé Hopkins, Pedrosa résiste à la pression de Stoner, Roberts est seul 7ème, Melandri seul 8ème, puis Vermeulen est sous la menace de Checa qui a lâché Tamada sur qui est revenu Rossi. Ce dernier tente de passer Tamada dans le gauche lent, mais le japonais résiste.

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 15ème tour, Edwards a perdu 0.2 s de son avance sur Hayden. Pedrosa 4ème a toutes les peines du monde à contenir les assauts de Stoner. En bout de ligne droite, Rossi au prix d’un freinage retardé dont il a le secret, même blessé, passe 11ème devant Tamada. Checa passe 9ème devant Vermeulen.

Au 16ème passage, Edwards a repris 1/10ème sur Hayden à 0.6 s. Nakano tient sa 3ème place, Hopkins décroche 3 s derrière le japonais et se trouve menacé par Pedrosa et Stoner. Vermeulen qui lui aussi décroche est sous la menace de Rossi : l’italien passe 10ème devant l’australien. Pedrosa passe 4ème devant Hopkins : les Suzuki lâchent prise !

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 17ème tour, Edwards mène avec 0.5 s sur Hayden qui ne lâche rien. Nakano tient "tranquillement" sa 3ème place, puis Pedrosa lâche rapidement Hopkins derrière qui reste bloqué Stoner dans la ligne droite. Checa 9ème est de plus en plus menacé par Rossi.

Au 18ème passage, Edwards qui a de nouveau accéléré porte son avance sur Hayden à 0.7 s. Derrière Nakano, Pedrosa met du charbon et lâche Hopkins qui s’accroche et résiste toujours à Stoner. Roberts est revenu sur les talons de l’australien. Stoner parvient à passer 5ème devant Hopkins au freinage de la chicane. Au changement d’angle qui précède le double droit, Roberts plonge à l’intérieur d’Hopkins et passe 6ème ! Rossi bute toujours sur Checa.

Au 19ème tour, Hayden qui a claqué un chrono revient à 0.4 s d’Edwards. Nakano est 3ème, Pedrosa 4ème, Stoner 5ème et Roberts 6ème. Hopkins 7ème ne peut plus suivre le rythme et tourne plus d’une seconde moins vite que ses prédécesseurs.

Au 20ème passage, Edwards qui a de nouveau accéléré remet Hayden à 0.5 s. Nakano est 3ème à 4.7 s, Pedrosa tient Stoner et Roberts à quelques longueurs, puis Melandri à 16.6 s et Checa à 21 s est maintenant directement menacé par Rossi. En bout de ligne droite, Rossi passe 9ème devant Checa. Dans ce tour, Hayden met du gros gaz et revient petit à petit dans la roue d’Edwards.

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 21ème tour, Edwards a une ombre nommée Hayden dans sa roue... Nakano est 5 s derrière avec 3.7 s d’avance sur Pedrosa, Stoner et Roberts. Hopkins décroche à plus de 3 s de son compatriote et Melandri 4.7 s plus loin serre les dents, tout comme Rossi à 4 s de plus. Les deux leaders prennent un tour à Silva, le remplaçant de Gibernau. Edwards en pleine attaque fait énormément bouger sa M1 pour résister à Hayden. Le texan roule en pneus soft alors que le Kentucky Kid a opté pour un medium devant et un dur derrière : peut-être Edwards a-t-il entamé ce précieux capital ?

Au 22ème passage, Edwards et Hayden sont roue dans roue pendant que derrière Nakano, Pedrosa est à nouveau directement sous la menace de Stoner et Roberts revenus. Hopkins 7ème a encore presque 4 s d’avance sur Melandri mais roule quasiment 1 s moins vite. Rossi qui a repris 0.5 s à son compatriote est à 3.7 s derrière lui... A l’entrée de la chicane, comme au tour précédent, Hayden se décale derrière Edwards : il repère les endroits où il pourrait passer !

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 23ème tour, Edwards et Hayden mènent. Nakano assure sa 3ème position, Stoner tente d’attaquer Pedrosa qui résiste, puis à la 7ème place, Hopkins décroche toujours amis tient bon face à la remontée de Melandri et Rossi.

Au 24ème passage, Edwards et Hayden sont roue dans roue et derrière Nakano, le trio Pedrosa, Stoner et Roberts reste dans cet ordre malgré les attaques incessantes de Stoner. Au freinage de la chicane, Hayden attaque Edwards au prix d’un freinage retardé tout en glisse, Edwards tente de résister mais ne peut pas prendre la courbe : c’est l'échappatoire ! Hayden s’envole devant à deux tours de l’arrivée !

A l’entame du dernier tour, Hayden a 1 s d’avance sur Edwards ! Stoner passe 4ème devant Pedrosa à l’aspiration dans la ligne droite. Le jeune espagnol tente de repasser en bout de ligne droite, mais sans succès. En tête, Edwards reprend une quart de seconde à Hayden dans le premier intermédiaire ! A mi-circuit, le texan est revenu à 0.54 s !

A l’entrée du double droit, Edwards est pratiquement revenu dans la roue d’Hayden qui lui avait pourtant mis une seconde sur la ligne ! Edwards fait un tour magique en sortant la très grosse attaque : dans l’enfilade rapide, il plonge à l’intérieur d’Hayden et reprend la tête ! A la sortie de l’enfilade, Edwards qui accélère à fond pour se débarrasser de son compatriote est à l’intérieur pour attaquer le freinage de la chicane : il se déporte pour gagner de l’angle et plonge dans le droite. Hayden qui a retardé son freinage se porte à sa hauteur à l’extérieur mais les deux hommes sont trop rapides pour passer le gauche : Hayden part dans les graviers et Edwards dans l’herbe au-delà du vibreur !

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Edwards qui n’a pas vu sortir Hayden et se croit sous sa menace accélère trop tôt, sa moto dérape dans l’herbe et l’éjecte en revenant sur le bitume ! Hayden n’en croit pas ses yeux et reprend la piste pour attaquer seul en tête la dernière ligne droite d’arrivée ! Edwards court vers sa moto et remonte pour terminer après avoir dû laisser passer douze autres concurrents...

Hayden emporte donc sa première victoire de la saison, la 2ème de sa carrière et la 200ème victoire de Honda ! Nakano 2ème emporte son meilleur résultat en MotoGP tandis que Pedrosa 3ème complète un podium composé de deux pilotes HRC ! Stoner termine 4ème pour 30/1000èmes derrière Pedrosa. Roberts est 5ème, Hopkins 6ème, Melandri épuisé 7ème, l’incroyable Rossi 8ème pas si éprouvé que ça malgré la poche de glace qui rejoint sa main blessée dès son retour au stand, Checa 9ème, Vermeulen 10ème, Tamada 11ème et Hofmann 12ème.

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Edwards remonté sur sa moto et poussé par les commissaires pour redémarrer termine quand même 13ème et casse sa bulle d’un coup de poing rageur... Le texan restera le grand animateur de la course, avec un incroyable panache et un dernier tour de folie ! De Puniet termine 14ème et Capirossi lui aussi éprouvé prend le point de la 15ème place. Sur les 18 partants, seul James Ellison n’est pas à l’arrivée.

Grand Prix des Pays-Bas Moto 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au championnat, excellente affaire pour Hayden qui conforte sa première place avec 144 points devant Pedrosa (102), Capirossi (100), Rossi et Melandri à égalité (98), Stoner (78), Edwards (63) qui malgré sa chute a marqué des points à chaque course comme Hayden et Checa, Nakano (57), Roberts (55) et Tamada (54).

Honda mène le classement constructeurs avec 176 points devant Yamaha (127), Ducati (109), Suzuki (64), Kawasaki (57) et KR211V (55). Le team officiel Honda, avec 246 points, caracole devant le team Yamaha (161) tandis que Fortuna Honda (151) passe 3ème devant Ducati Marlboro (148). Suzuki Rizla est loin avec 87 points.

Rossi doit maintenant espérer la pluie à Donington tandis qu'Edwards s'est rouvé qu'il pouvait gagner, et avec quel panache ! Vivement Donington le week-end prochain et Laguna Seca la semaine d'après...

Ils s'expliquent...

Rossi (8ème) : Je suis finalement très content de ma course, car la chute du premier jour était très dure. La douleur, surtout dans le poignet, était très forte. C’est le droit qui est touché, qui sert à moduler les freins ou l’accélérateur... Hier c’était très difficile, ce matin aussi, mais pour cet après-midi le Dr Costa, Marco Montanari et toute l’équipe de la Clinique mobile ont fait un travail fantastique et m’ont permis de faire une bonne course. Donc je suis content de prendre 8 points qui sont très importants. Nous verrons pour Donington le week-end prochain...

Hayden (1er) : Aujourd’hui, c’était très important. Tout le monde me disait sois prudent, sois prudent, contentes-toi de prendre quelques points. Mais aujourd’hui la moto était trop bonne, prête à partir pour la gagne ! Le rythme était très élevé, Colin était si rapide et si facile que je ne savais pas si j’allais pouvoir suivre. Je n’arrivais pas à revenir assez près de lui et je savais qu’il fallait modifier quelque chose, alors j’ai changé mes trajectoires dans une partie du circuit, qui ont fait toute la différence. Ainsi, durant les derniers tours, j’étais assez près de Colin pour lutter pour la victoire. Je suis véritablement très excité, mais vous savez, pour moi, c’est le résultat d’un travail très dur de tout le monde, mon team, mes sponsors, tout le monde a poussé pour que je puisse être là, et je les en remercie ! Mes pneus étaient également excellents aujourd’hui. J’étais inquiet car nous avons eu un peu de mal ce week-end à ce sujet, mais nous avons fait un très gros travail avec Michelin et je tiens à nouveau à remercier tous ceux impliqués avec moi, mes supporters, mes amis. Vous savez, c’est un grand jour pour nous !

Nakano (2ème) : Je ne savais pas ce qui s’était passé dans le dernier tour. J’ai seulement vu de la fumée et je n’ai même pas imaginé une chute. Mais en passant, j’ai vu une moto jaune sur le côté, alors j'ai compris que j’étais second ! Je suis très heureux d’être ici pour une interview, et pas seulement après une bonne qualification ! Surtout après la déception de la course de Barcelone... Je peux voir que Kawasaki s'améliore et je veux tout particulièrement remercier Bridgestone qui m’a fourni d’excellents pneus pour les qualifications comme pour la course. Partir de la première ligne est important, vous savez, car si je pars de plus loin, c’est beaucoup plus difficile pour nous. Je suis donc très content et j'ai hâte de courir la prochaine course à Donington !

Pedrosa (3ème) : Au départ de la course, j’ai eu beaucoup de problèmes car je n’arrivais pas à passer Melandri et suis resté derrière lui très longtemps. Ainsi, j’ai perdu contact avec le premier groupe dès les premiers tours. De toute façon, mon rythme n’était pas très bon et je n’étais pas aussi rapide que Colin et Hayden. Ce n’était pas la course parfaite pour moi, mais je pense qu’être de retour sur le podium est fantastique. J’ai aussi eu de la chance que Colin chute dans le dernier virage, mais la bagarre avec Stoner était dure et je ne l’ai emportée que dans le dernier tour...

Hopkins (6ème) : J’ai roulé de façon très agressive au début de la course, mais Colin et Nicky ont établi un rythme très rapide. J’ai juste essayé de rester avec eux, mais ai rétrogradé parce que j’avais trop demandé à mes pneus. C’est dommage, car je cours encore après mon premier podium... On doit donc se contenter d’avoir gagné la pole et viser le prochain week-end à Donington. Suzuki s'améliore, tout comme les pneus Bridgestone et ce fameux podium viendra bientôt, je le sens !

Capirossi (15ème) : Mon sentiment n’est pas si mauvais. J’ai fait une course dans de mauvaises conditions et cette course a été vraiment très dure pour moi. Quoi qu’il en soit, j’ai seulement pris un point. Je sais que ce n’est pas beaucoup, mais c’est mieux que rien du tout. J’espère connaître de meilleures conditions pour la prochaine course à Donington. Nous nous envolons demain et je me repose durant deux jours. Je sais bien qu’à Donington ma condition physique ne sera pas optimale, mais j’espère aller mieux qu'aujourd'hui...

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le coronavirus brouille toujours les chiffres de l’accidentalité routière 

Déjà pas bien simple en temps normal, la lecture des chiffres de la sécurité routière est encore et toujours compliquée par la crise sanitaire et ses mesures restrictives (en termes de mobilité principalement). En mars 2021, la mortalité a augmenté de +20 % par rapport à l’an dernier, baissé de -28 % comparé à mars 2019...
Une F 900 "R Force" en exclusivité pour les - nouveaux - motards français

BMW Motorrad France a profité du salon du deux-roues de Lyon pour dévoiler une F900R Force, édition limitée (à 300 exemplaires) de son apprécié roadster. Proposée uniquement dans sa version A2 (bridée à 35 ou 70 kW), la moyenne cylindrée reçoit une décoration inspirée de la voltige aérienne. Briefing.
GP Portugal 2021 : une boîte qui coûte son troisième podium à Zarco ?

Johann Zarco a fait bondir ses fans de leur canapé quelques minutes trop tôt lors du GP du Portugal MotoGP 2021... Alors qu’il se battait pour monter sur un troisième podium - en trois courses cette année ! - le n°5 du team Ducati Pramac a hélas perdu l’avant... En confondant vitesse et précipitation ?
GP du Portugal 20 commentaires
GP Portugal 2021 : Quartararo maintient la M1 et son moral au top

Passé - un peu - à côté du Grand Prix d’ouverture 2021 au Qatar, Fabio Quartararo enchaîne deux succès sur deux circuits très différents : Losail et Portimao. Le bon 20 français du team Yamaha officiel prouve ainsi qu’avec sa nouvelle M1 et son nouveau mental, il peut gagner partout...
GP du Portugal 2 commentaires
Marché moto en mars 2021 : un an après, MNC fait le point avec la CSIAM

C’était écrit. Les ventes du marché français du motocycle ont explosé - doublé ! - le mois dernier, en comparaison du désastreux mois de mars 2020. En guise d’analyse, Moto-Net.Com a interrogé le nouveau représentant des constructeurs Vincent Thommeret, président de la branche moto de la CSIAM.
Ducati plus favorable aux carburants synthétiques qu'aux motos électriques

Rétropédalage à Bologne : Ducati ne produira finalement pas de motos électriques à court terme comme annoncé depuis 2019. Le constructeur italien s'intéresse davantage aux carburants de synthèse comme Porsche, autre marque du groupe Volkswagen propriétaire de Ducati. Explications.
R&D
Pas de contrôle technique moto en France en 2022, mais...

Un contrôle technique sur les motos et maxiscooters de plus de 125 cc à partir du 1er janvier 2022 ? Les motards - plus ou moins - en colère le rejettent en bloc. De toute manière, la France n’est pas prête : son Ministère des Transports propose d’autres contrôles à la place. Explications.
Sécurité routière 15 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto du Japon 3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 10 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 31 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence

Courses reportées

GP moto des Amériques  GP des Amériques
GP moto d'Argentine  GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...