• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#DUTCHGP - COURSE
Paris, le 30 juin 2019

Compte rendu et résultats du GP des Pays-Bas 2019 (Viñales vainqueur)

Compte rendu et résultats du GP des Pays-Bas 2019 (Viñales vainqueur !)

Maverick Viñales renoue avec la victoire au GP des Pays-Bas 2019 pour la première fois depuis le GP d'Australie, après neuf courses sans succès sur sa Yamaha officielle. Le leader du championnat Marc Marquez et le poleman Fabio Quartararo complètent le podium, tandis que Valentino Rossi enregistre son troisième résultat blanc consécutif... Résumé et classement

Imprimer

Bilan aigre-doux pour Yamaha à Assen : satisfaction grâce à la victoire de Viñales - la première d'une M1 depuis fin octobre - et le deuxième podium consécutif de de Fabio Quartararo ! Regrets à cause de la chute de Valentino Rossi, tombé à 22 tours de l'arrivée après être entré en collision avec la Honda de Takaaki Nakagami...

Le "Docteur", en difficulté tout le week-end et seulement qualifié 14ème, est tombé juste après avoir doublé le pilote japonais  : les deux motos se sont accrochées et ont chuté à haute vitesse dans le virage 8. Et dire que son dernier succès avait justement été signé sur ce même circuit, il y a exactement deux ans... 

Forcément déçu, Rossi  s'est immédiatement porté aux côtés du n°30 pour s'enquérir de son état de santé, tout en digérant les conséquences de ce troisième résultat blanc d'affilé après sa chute au GP d'Italie et le "Loren-Strike" du GP de Catalogne...

Le n°46 n'est pas le seul à nourrir des regrets quant à sa performance hollandaise : Alex Rins termine également la course à plat ventre, alors qu'il avait attaqué cette huitième manche le mors aux dents avec un superbe holeshot devant Joan Mir, Maverick Viñales et Fabio Quartararo, gêné par le n°12 dans le premier enchaînement.

A noter que Fabio et "Mack" s'élancent en pneus médium à l'avant et dur à l'arrière, tandis que Marc Marquez qui les suit prend le risque du tendre à l'arrière : le tenant du titre est conscient d'être pour une fois dominé par les M1 sur ce circuit et fait ce pari pneumatique pour tenir la cadence en début de course...

"Mon but était de terminer sur le podium, et pour ça  je devais rester au contact dès les premiers tours car je savais que les Yamaha avaient quelque chose en plus ce week-end", explique le n°93, pour qui l'avantage des M1 s'exprimait surtout en termes d'adhérence supplémentaire dans les courbes rapides.

Yamaha reprend la main à Assen

Comme pressenti par l'officiel Honda, les M1 ont rapidement imprimée une allure élevée dans un premier temps par le biais de l'excellent Fabio Quartararo qui a pris les choses en mains sur sa Yamaha privée après la chute de Rins ! Le français s'est montré éblouissant, notamment quand il double la Suzuki de Joan Mir – bref leader après la chute de son coéquipier - avec au moins 10 km/h de mieux à la corde !

La bataille fait rage ensuite entre Quartararo, Marquez et Viñales, le "bleu" parvenant à tenir tête à ses expérimentés rivaux jusqu'à 12 tours de l'arrivée ! Marquez himself devra se faire violence pour le déloger de la première place à 16 tours de l'arrivée, avant de se faire repasser par le n°20 suite à un écart : le champion sous pression du débutant !

"El Diablo" est déterminé à rester aux commandes, malgré les mouvements impressionnants de son train avant pendant certaines ré-accélérations ! Sa résistance s'effritera cependant 4 tours plus tard, quand Maverick Viñales sonne la charge après avoir passé Marquez de manière autoritaire.

Le n°12 s'installe dans la foulée aux commandes de la course, tandis que Fabio Quartararo doit aussi céder face à Marc Marquez. Le français semble accuser le coup, alors que Viñales et Marquez en ont gardé en réserve pour hausser le ton à dix tours de l'arrivée. Les deux espagnols collent immédiatement une seconde au débutant tricolore...

Quartararo au bout de la douleur, abandon pour Zarco 

Viñales parviendra à garder l'ascendant sur Marquez jusqu'au drapeau à damiers, malgré une petite erreur qui lui fera céder brièvement le leadership à Marquez. Mais l'espagnol a repris sa place illico, montrant au n°93 toute sa détermination à s'imposer pour la première fois depuis le GP d'Australie 2018 !

"Mack" s'impose devant la Honda Marc Marquez et la Yamaha Petronas de Quartararo, qui est visuellement éprouvé physiquement à l'arrivée. Le jeune niçois se place immédiatement de la glace sur le poignet gauche, fraîchement ouvert pour l'opérer d'un syndrome des loges.

Déception en revanche pour son compatriote Johann Zarco, qui est soudainement rentré au stand et a abandonné... Rageant car le deuxième pilote français du MotoGP s'est livré à un début course solide en remontant jusqu'au Top 10 alors qu'il s'élançait 18ème ! Johann a-t-il été victime d'un problème technique ou de pneu sur sa KTM officielle (il s'élançait en médium et dur) ?

"Nous n’avons rien trouvé d'anormal sur sa moto jusqu'à présent : elle semble fonctionner normalement", a assuré le boss du team officiel KTM auprès de nos confrères de Speedweek. "Johann dit que la moto était si difficile à piloter qu’il a préféré rentrer", commente Mike Leitner avec une pointe de dépit à peine dissimulée...

Le(s) point(s) au championnat 

La bonne opération au championnat est réalisée par Marc Marquez : l'officiel Honda est certes pris en sandwich par deux Yamaha sur le podium, mais Viñales et Quartararo ne sont pas menaçants pour le titre puisqu'ils accusaient une centaine de points de retard en arrivant dans la "Cathédrale d'Assen".

Son premier rival au provisoire, Andrea Dovizioso, voit son retard sur Marquez passer de 37 à 44 points (160 contre 116 pts) suite à la quatrième place du pilote Ducati. Autant dire que le tenant du titre fait le "break" avant le GP d'Allemagne la semaine prochaine, sur un circuit où il est invaincu depuis son arrivée en MotoGP en 2013 !

"DesmoDovi" n'a en réalité jamais été en mesure de se mêler au groupe de tête, malgré son excellente vitesse de pointe de 309 km/h sans phénomène d'aspiration. Songez que Quartararo plafonnait à 300km km/h dans les mêmes conditions ! Presque 10 km/h d'écart entre la GP19 et la M1 "privée-de 500-tr/mn".

L'italien est cependant parvenu à limiter les dégâts en terminant à 14,147 sec du vainqueur, après avoir un temps été dominé par Joan Mir qui lui disputait très chèrement la 4ème position sur la deuxième GSX-RR. Mais une petite erreur de l'espagnol dans le dernier tour lui vaudra finalement de reculer au 8ème rang.

Suzuki peut aussi regretter la chute en début de course de son pilote vedette, Alex Rins : le n°42 perd non seulement une opportunité assez solide de s'imposer, mais il recule en outre de la 3ème à la 4ème place au provisoire. Rins passe derrière Petrucci, auteur d'une course discrète à Assen qu'il termine 6ème derrière Morbidelli.

Rossi menacé au championnat par Quartararo !

Valentino Rossi conserve la cinquième place au championnat, malgré sa troisième "bulle" en autant de courses : situation inquiétante rarement rencontrée par le nonuple champion du monde, hormis à cause de blessures. Aussi incroyable que cela puisse paraître, le n°46 se retrouve talonné par... Fabio Quartararo, qui débute en MotoGP avec 20 ans de moins que l'italien !

Seulement cinq points séparent actuellement les deux Yamaha : 72 unités pour Rossi contre 67 pour Fabio, dont le compteur grimpe vite avec ce deuxième podium consécutif après sa 2ème place en Catalogne. Trois pole et déjà deux podiums en huit courses : respect, le "bleu" !

Maverick Viñales complète à la 7ème place un tir groupé Yamaha, avec 65 points : de quoi l'encourager à persévérer alors les circonstances ne l'ont pas épargnées depuis le début de saison. Percuté par Morbidelli en Argentine, puis Bagnaia en France, "Mack" a également été poussé dans le décor par Lorenzo lors de la course précédente.

Trois résultats blancs dont il n'est pas responsable, mais qui lui coûte cher : Viñales accuse déjà 95 points sur Marquez, soit pratiquement quatre victoires d'avance pour le tenant du titre. A ce stade, le n°12 n'est plus un candidat crédible pour le titre : Yamaha se console en rejoignant Ducati, Honda et Suzuki au rang des constructeurs victorieux cette saison.

A noter la 15ème place de Lorenzo au provisoire, juste devant Iannone et Zarco. Le majorquin, forfait à Assen suite à une grosse chute, va continuer à perdre des points dimanche prochain au Sachsenring puisque ses deux vertèbres fracturées l'écartent de sa Honda jusqu'au GP de République tchèque prévu le 4 août. Le HRC envisage de le remplacer au GP d'Allemagne par son pilote d'essais Stefan Bradl.

Résultats du Grand Prix MotoGP des Pays-Bas 2019

  1. Maverick VIÑALES Yamaha 40'55.415
  2. Marc MARQUEZ Honda +4.854
  3. Fabio QUARTARARO Yamaha +9.738
  4. Andrea DOVIZIOSO Ducati +14.147
  5. Franco MORBIDELLI Yamaha +14.467
  6. Danilo PETRUCCI Ducati +14.794
  7. Cal CRUTCHLOW Honda +18.361
  8. Joan MIR Suzuki +24.268
  9. Jack MILLER Ducati +26.496
  10. Andrea IANNONE Aprilia +26.997
  11. Pol ESPARGARO KTM +28.732
  12. Aleix ESPARGARO Aprilia +34.095
  13. Miguel OLIVEIRA KTM +34.181
  14. Francesco BAGNAIA Ducati +34.249
  15. Hafizh SYAHRIN KTM +34.494
  16. Tito RABAT Ducati +48.357
  17. Karel ABRAHAM Ducati 1 Tour

Non classés

  • Johann ZARCO KTM 10 Tours
  • Takaaki NAKAGAMI Honda 22 Tours
  • Valentino ROSSI Yamaha 22 Tours
  • Alex RINS Suzuki 24 Tours

Classement provisoire du championnat MotoGP 2019

  1.  Marc MARQUEZ Honda 160
  2. Andrea DOVIZIOSO Ducati 116
  3. Danilo PETRUCCI Ducati 108
  4. Alex RINS Suzuki 101
  5. Valentino ROSSI Yamaha 72
  6. Fabio QUARTARARO Yamaha 67
  7. Maverick VIÑALES Yamaha 65
  8. Jack MILLER Ducati 60
  9. Pol ESPARGARO KTM 52
  10. Cal CRUTCHLOW Honda 51
  11. Takaaki NAKAGAMI Honda 48
  12. Franco MORBIDELLI Yamaha 45
  13. Aleix ESPARGARO Aprilia 31
  14. Joan MIR Suzuki 30
  15. Jorge LORENZO Honda 19
  16. Andrea IANNONE Aprilia 18
  17. Johann ZARCO KTM 16
  18. Miguel OLIVEIRA KTM 15
  19. Francesco BAGNAIA Ducati 11
  20. Michele PIRRO Ducati 9
  21. Tito RABAT Ducati 9
  22. Stefan BRADL Honda 6
  23. Sylvain GUINTOLI Suzuki 3
  24. Hafizh SYAHRIN KTM 3
  25. Karel ABRAHAM Ducati 2

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Superbe GP avec un Quarta génial qui a réalisé un véritable exploit vu les guidonnages de sa moto! Chapeau bas! Vinales, rien à dire quand il se réveille c'est un grand pilote mais c'est quand il veut!!!!! Quant à notre Marco il assure et file vers son 8 ème titre mondial! Il a compris que l'exploit pour l'exploit était inutile alors il assure!
Bestof: 
1
Bon, du coup je l'appelle : Fabulo Quartararo ! Ça lui va comme un gant nickel ! Vous disiez quoi les gens sur le titre ? Que ce n'était pas joué ? la démonstration est faite, Marco n'est pas que un redoutable guerrier, il calcule maintenant et engrange ! Sinon, dommage pour Jojo, je le sentais bien sur cette course le vrai top 10 ! Un peu déçu pour Rins quand-même mais pas trop, je pense que sinon Fabulo pouvait dire adieu à son podium !
Bestof: 
1
Belle bagarre devant a laquelle bizarrement Fabio n'a pas pu se joindre à la fin, sa moto guidonnait beaucoup trop alors qu'on avait pas vu ça en essais. Marquez vraiment fort avec un pneu tendre et une moto difficile à maîtriser, et Yamaha une année sur deux qui gagne avec maverick qui a failli allez à la faute plusieurs fois. Rossi absent ?? alors que les 3 autres yam sont dans les 5 premiers, il n'y est plus actuellement. Dommage pour Rins qui était super bien parti devant les Ducati qui étaient un peu à la peine sur un circuit qui ne les avantage pas.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai vidéo Yamaha MT-07 2021

Pour compléter notre essai de la nouvelle Yamaha MT-07 2021, voici la vidéo tournée sur les petites routes entre Marseille, Cassis et la Ciotat.
890 Duke "tout court" : le roadster KTM perd son R mais pas ses nerfs !

Une petite année après sa 890 Duke R, KTM lance une seconde version de son roadster "maxi-mid-size" à un tarif un peu moins élevé, au moteur un poil moins velu (dispo en A2) et à la selle un soupçon moins haute. Mais la 890 Duke reste très musclée et sophistiquée... Présentation et vidéo.
Harley-Davidson dévoile ses nouvelles motos 2021

Les Harley-Davidson Street Bob, Fat Boy, Street Glide, Road Glide et Road King évoluent gentiment pour 2021, tandis que la luxueuse gamme Custom Vehicle Operations (CVO) se perfectionne. Présentations.
Marché moto 2020 (1/11) : Bilan annuel complet

Motos et scooters, 125 cc et grosses cylindrées, chiffres de ventes et graphiques, résultats des marques et top modèles par catégories, observations et analyses : le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2020 ! Demandez le sommaire...
Marché moto 2020 (2/11) : Une année en montagnes coronavi-russes

Le Covid-19 et les des deux confinements nationaux ont finalement eu un impact limité sur le marché français du motocycle : 178 181 motos et scooters (de 125 cc et plus) ont été immatriculés en 2020, soit un léger repli de -3,6 % par rapport à l’excellente année 2019. Bilan global.
Marché moto 2020 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Yamaha a résisté ! Mis sous pression constante et grandissante ces dernières années par Honda, le blason aux diapasons conserve en 2020 son titre de marque préférée des motards et scootéristes français. BMW conforte sa troisième place devant Kawasaki... et KTM ! Moto-Net.Com établit le Top 20 des constructeurs.
Bilan annuel complet 1 commentaire
Marché moto 2020 (4/11) : Les meilleures ventes motos et scooters

Quelles sont les motos préférées des motards français ? Moto-Net.Com épluche pour ses lecteurs Premium le Top 300 des ventes 2020 en France et classe les meilleurs modèles selon quinze catégories : roadster, trail, néo-rétro, custom, routière, sportive, 125, scooter... et électrique ? Bilan.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)

Nouvelles dates

GP moto d'Espagne 19 juillet : GP d'Espagne
GP moto d'Andalousie 26 juillet : GP d'Andalousie (nouveau)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Styrie 23 août : GP de Styrie
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Emilie Romagne 20 septembre : GP d'Emilie Romagne (nouveau)
GP moto de Catalogne 27 septembre : GP de Catalogne
GP de France moto 11 octobre : GP de France
GP moto d'Aragon 18 octobre : GP d'Aragón
GP moto d'Aragon 25 octobre : GP de Teruel (nouveau)
GP moto d'Europe 8 novembre : GP d'Europe (nouveau)
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence
Nouveau GP moto du Portugal 22 novembre : GP du Portugal (nouveau)

Courses annulées

GP moto des Amériques  GP des Amériques
GP moto d'Italie  GP d'Italie
GP moto d'Allemagne  GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas  GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande  GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne  GP de Grande-Bretagne
GP moto du Japon  GP du Japon
GP moto d'Australie  GP d'Australie
GP moto d'Argentine  GP d'Argentine
GP moto de Thaïlande  GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie  GP de Malaisie

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...