• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
IRA, IRA PAS ?
Paris, le 4 juillet 2018

Et si Dani Pedrosa abandonnait le MotoGP ?!

Et si Dani Pedrosa se retirait en fin de saison MotoGP 2018 ?

Dani Pedrosa, auteur de sa plus mauvaise saison depuis 2001, annoncera au GP d'Allemagne, dans dix jours, sa décision pour 2019... Parmi les alternatives qui s'offrent au pilote officiel Honda : accepter le guidon d'une Yamaha privée... ou arrêter la compétition moto. Evaluation des risques.

Imprimer

Dani Pedrosa a signé au GP des Pays-Bas 2018 l'un de ses plus mauvais week-ends en MotoGP avec une 18ème place en qualifs suivie d'une anonyme 15ème place en course à 16 secondes du vainqueur ! Pire : à moto égale, aucune cause technique ne justifie véritablement cette contre-performance. Et le n°26 l'admet volontiers : le problème vient de son état d'esprit...

"Quand on pense trop, ce n'est pas bon : il ne faut penser à rien d'autre qu'à la moto quand on pilote", reconnaît le futur ex-pilote du HRC, actuellement en pleine réflexionsur les suites de sa carrière après 18 ans chez Honda dont 13 en MotoGP sur une RCV officielle...

Tourmenté par son éviction du HRC au profit de son compatriote Jorge Lorenzo, "Pedro" paraît avoir du mal à surmonter cette décision annoncée après le GP d'Italie, qui met fin à d'une longue et riche collaboration avec trois titres mondiaux à la clé (125 cc en 2003, puis 250 cc en 2004 et 2005).

Cette rupture est d'autant plus amère qu'elle intervient l'année où Alberto Puig prend les commandes du HRC : un contentieux oppose les deux hommes depuis que Dani Pedrosa avait décidé de se séparer de celui qui fut son mentor depuis ses premiers tours de roue en Grands Prix... Difficile ne pas y voir une certaine forme de vengeance de Puig envers son ancien poulain.

La saison de trop ?

Reste qu'à 32 ans, le n°26 semble s'essouffler depuis quelques saisons même si sa vitesse et ses orientations techniques sont encore largement enviables. Pour Honda, son remplacement par Lorenzo est parfaitement logique : le majorquin a une rage de vaincre qui fait aujourd'hui défaut à Pedrosa, comme en témoignent ses deux victoires successives sur la Ducati en Italie puis en Catalogne.

Dani Pedrosa en revanche ne s'est plus imposé depuis la finale 2017 à Valence et ne compte en tout et pour tout que huit victoires depuis l'arrivée de Marquez au HRC en 2013 ! Le catalan est absent du podium depuis le début de la saison 2018 et ses 5ème places en France puis en Catalogne constituent jusqu'ici son meilleur classement...

Actuellement 12ème au provisoire à 99 points du leader - son propre coéquipier Marc Marquez ! -, le n°26 vit sa plus mauvaise saison depuis... 2001, lors de ses premiers pas en championnat du monde 125 cc ! Jamais depuis cette date il n'avait autant tardé à grimper sur le podium. Autant de sources de préoccupations pour celui qui est pressenti pour récupérer une Yamaha l'an prochain...

Ce projet est - en apparence - assez simple : Yamaha va fournir deux M1 satellites à une équipe déjà en place en MotoGP (soit Aspar, soit Marc VDS) pour pallier le départ de Tech3 chez KTM. Cette association pourrait être soutenue par le pétrolier Petronas, qui ferait son retour en MotoGP pour le plus grand plaisir de ses organisateurs !

Pedrosa peut-il rebondir avec le projet Yamaha ?

Dani Pedrosa est cité comme favori pour récupérer l'une de ces deux Yamaha, avec un soutien plus ou moins officiel du blason d'Iwata. Son pilotage pourrait s'accorder à merveille avec la M1, considérée comme moins brutale que la Honda. Le deuxième pilote serait Franco Morbidelli, qui débute cette année sur la Honda Marc VDS.

Ironie de l'histoire : ce montage était au départ destiné à accueillir un certain Jorge Lorenzo, qui a réalisé le coup du siècle en contactant directement Alberto Puig pour le convaincre de l'embaucher aux côtés de Marc Marquez au HRC ! Le sort de Dani Pedrosa s'est donc joué sur ce simple coup de téléphone passé entre le GP de France et le GP d'Italie...

"J'ai enfin pris ma décision"

Cette sensation d'être considéré comme un "deuxième choix" affecterait-elle Dani Pedrosa ? Quoi qu'il en soit, l'annonce de sa signature pour 2019 tarde à venir et fait naître des doutes sur sa motivation à poursuivre sa carrière.

L'actuel coéquipier de Marquez, conscient des attentes qui pèsent sur lui - et des craintes qu'elles suscitent auprès de ses fans -, fait savoir qu'il se prononcera lors du GP d'Allemagne, du 13 au 15 juillet au Sachsenring. Cette annonce soulagera des pilotes sans guidon pour l'an prochain comme Alvaro Bautista, Bradley Smith ou Scott Redding, qui attendent la position de Pedrosa pour tenter le cas échéant de récupérer la Yamaha !

"J'ai enfin pris ma décision quant à mon avenir", annonce l'intéressé dans un communiqué. "Je souhaite pouvoir la communiquer personnellement et à tout le monde en même temps. C'est pourquoi je donnerai une conférence de presse au Sachsenring pour l'annoncer. Je demande à ce que soit respectée ma décision d'attendre jusque-là pour la rendre publique", insiste Pedrosa.

Celui qui fut le coéquipier au HRC de trois champions du monde en MotoGP (Hayden, Stoner et Marquez) annoncera-t-il en Allemagne sa signature dans la nouvelle structure Yamaha ? Ou au contraire, prendra-t-il la douloureuse décision de raccrocher le cuir ? A suivre sur MNC : restez connectés !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Lorenzo va rater les essais MotoGP de Sepang

C'était prévisible, c'est malheureusement confirmé : souffrant d'une fracture au poignet gauche, le nouveau pilote officiel Honda va devoir rater les prochains essais MotoGP... Un coup dur pour Jorge Lorenzo comme pour le HRC.
Prépa moto : la Ducati 803 du préparateur anglais deBolex

Le préparateur britannique deBolex Engineering a transformé une Ducati Scrambler 800 en délicieuse moto de course "à l'ancienne" pour satisfaire un client fortuné. Foi de MNC, le résultat vaut le coup d'oeil ! Présentation.
Essai vidéo de la nouvelle Triumph Speed Twin 2019

En complément de notre essai complet de la Triumph Speed Twin 2019, la vidéo tournée en direct de notre roulage à Majorque (Espagne).
Valentino Rossi assure qu'il ne pensait pas continuer à courir à 40 ans...

Valentino Rossi fêtera ses 40 ans le 16 février 2019, dans un mois jour pour jour, juste après les premiers essais MotoGP à Sepang (Malaisie)... Un cap que le nonuple champion du monde ne pensait pas atteindre à ses débuts en Grands Prix moto en 1996 !
Pilotes et équipes 11 commentaires
"Les MotoGP sont plus efficaces quand on les pilote en douceur", explique Joan Mir

Le jeune pilote espagnol Joan Mir, qui découvre le fonctionnement d'une MotoGP, assure que sa décision de passer en catégorie reine du championnat du monde 2019 après seulement un an de Moto2 était la bonne. Explications.
Lightning lance en mars 2019 une moto électrique très prometteuse

Lightning Motorcycles veut poser de nouveaux jalons dans la production de motos électriques avec son nouveau modèle Strike, qui promet des performances élevées à un prix raisonnable. De quoi donner un coup de jus aux LiveWire et autres Zero Motorcycles ? Présentation.
R&D 1 commentaire
La CB650R au prix de 7999 € : le nouveau roadster Honda est-il bien placé ?

Fin du suspens chez Honda, qui dévoile le prix de sa nouveauté majeure pour 2019 : la CB650R débarquera fin janvier en concessions au prix de 7999 euros. Cette moto de reconquête - très stylée - se place pile entre les petits roadsters à 7000 € et les modèles de plus forte cylindrée à 9000 €... Explications et comparaisons.
Roadster 3 commentaires
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez Moto-Net.Com

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

  • En savoir plus...