• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DU RÊVE AU CAUCHEMAR
Paris, le 26 décembre 2019

Johann Zarco avait peur de perdre son rêve chez KTM

Johann Zarco avait peur de perdre son rêve chez KTM

La perspective de ne plus accéder aux avant-postes en MotoGP a poussé Johann Zarco à casser son contrat de deux ans avec KTM, après seulement onze courses sur la RC16. A bientôt 30 ans, le cannois ne voulait pas laisser filer son rêve de coiffer la couronne en catégorie reine...

Imprimer

Johann Zarco - actuellement aux Maldives en charmante compagnie - est revenu auprès de La Gazzetta dello Sport sur les raisons qui l'ont poussé vers la rupture anticipée de son contrat avec KTM, lors du Grand Prix national de son employeur, avant d'être "mis à pied" par la marque autrichienne.

Cette décision est naturellement liée à son manque de compétitivité, mais aussi à la crainte de ne pas parvenir à inverser la tendance fautes de bonnes sensations sur la MotoGP Orange. Une statistique illustre l'échec de cette association : Johann est le pilote qui est le plus tombé en 2019 (17 chutes, essais et courses compris, dont 4 sur la Honda), malgré son absence pendant trois Grands Prix.

"Peut-être que je n'ai pas bien géré ce défi et que j'ai fait des erreurs", reconnaît avec franchise celui a finalement rebondi chez Ducati-Avintia. "Mais je sais qu'en 2017 et en 2018, j'étais rapide et j'avais un bon rythme : cette année, je suis passé de bagarres pour le podium à bagarres pour la 17ème place. J'étais très en colère, j'avais l'impression de perdre mon rêve".

Johann l'avoue néanmoins : certains changements dans son environnement ont également joué un rôle, notamment sa décision de se séparer de son manager-mentor. Les dirigeants de KTM - pas tendres avec leur ancien pilote - estiment d'ailleurs que Laurent Fellon l'aurait certainement aidé à mieux canaliser cette "colère"...

"Cela a été une année difficile : il s'est passé beaucoup de choses, à commencer par la séparation avec mon manager", admet-il avant de tirer courageusement les leçons de cette saison. "L'expérience de la KTM, si elle ne m'a pas fait devenir plus rapide, a davantage fait de moi un homme".

Objectif ? Devenir champion du monde MotoGP

A bientôt 30 ans - le 16 juillet prochain -, le double champion du monde Moto2 sait aussi que le temps commence à presser pour décrocher sa première victoire en MotoGP, et plus encore : "je n'ai plus dix ans devant moi : je ne suis pas Quartararo qui a 20 ans - comme Moto-Net.Com, NDLR ! - et qui aura d'autres occasions s'il ne réussit pas un défi".

"Il fallait une décision forte : à mon âge, les gens ne te laissent pas beaucoup d'opportunités pour te racheter. Peut-être que j'aurais pu insister, mais je perdais du rythme et j'avais peur de tout gâcher", se souvient le pilote français, qui tourne désormais ses espoirs vers Ducati pour accéder à son but ultime.

"Cela a été une grande expérience, à la poursuite de ce qui reste mon objectif : devenir champion du monde en MotoGP", reprend Johann Zarco, 18ème au général avec 30 points. "Cette année, l'avancée vers ce but a connu un coup de frein mais il y a maintenant l'opportunité Ducati".

"Personne ne m'a promis la moto de Lorenzo"

Avant de signer son contrat avec Ducati-Avintia - sous réserve d'un soutien direct du constructeur -, Johann Zarco avait sérieusement évalué l'offre de pilote d'essais proposée par Yamaha. Une manière intéressante de rester dans l'univers du MotoGP, sans toutefois avoir de garanties de redevenir titulaire la saison suivante...

"Avec Yamaha nous avions préparé un contrat pour 2020, mais ils ne pouvaient rien me promettre pour 2021", raconte le cannois, qui a de nouveau pris un virage radical : "Et puis l'opportunité Honda est arrivée : il n'y avait rien, personne ne m'a promis la moto de Lorenzo, mais j'ai accepté, et les doutes que j'avais sur moi ont disparu dès que j'ai essayé la moto".

Ses trois courses sur la Honda-LCR de Nakagami lui ont effectivement permis de reprendre confiance en son potentiel, même si ses piges ne se soldent finalement que par une 13ème place en Australie et deux chutes - dont une provoquée par Mir. Là encore, le français reconnaît quelques erreurs...

"La moto a un potentiel énorme", tient-il à souligner. "Sauf que trois week-ends de course, ça ne suffit pas : j'ai réussi à la mener un peu à la limite en Malaisie, mais pas à Valence : je me rends compte que je n'étais pas concentré à 100%".

"Avant le départ j'étais triste, car j'avais compris que même si j'avais décroché le podium je ne serai pas resté : cela pouvait être la dernière course de ma carrière", se souvient Johann avec émotion : le HRC s'était alors prononcé en faveur de Alex Marquez pour remplacer Jorge Lorenzo en 2020... 

Ironiquement, les trajectoires de Lorenzo et de Zarco vont peut-être continuer à se croiser puisqu'il se murmure que le majorquin pourrait - déjà - sortir de sa retraite pour accepter le poste décliné par le français : pilote de développement de la M1, à la demande de Yamaha ! Restez connectés.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo Yamaha Ténéré 700 World Raid 2022

Petites routes tortueuses, chemins cassants, pistes engagées : rien n'arrête la nouvelle Yamaha Ténéré 700 World Raid, inédite déclinaison de la "T7" encore plus "off-road" avec son double réservoir et ses immenses suspates ! La preuve dans notre essai vidéo en complément de notre test complet à lire sur MNC.
Essai Yamaha 700 Ténéré World Raid : la super Ténéré !

Yamaha reprend une bonne part de désert avec sa Ténéré 700 World Raid, nouvelle déclinaison encore plus tout-terrain de son trail  "T7". Double réservoirs comme en rallye-raid, débattements augmentés et protection améliorée caractérisent cette moto baroudeuse testée par MNC sur les routes et les pistes du sud de l'Espagne. Essai.
Essai Tiger 1200 2022 : le maxitrail Triumph veut bouffer du lion

Après dix ans à voir les maxitrails BMW se tailler la part du lion, la Tiger 1200 est entièrement revue ! Triumph a présenté à Moto-Net.Com ses nouvelles tigresses : versions GT de route ou Rally des champs, déclinées en Pro (bien équipée et réservoir de 20 litres) ou Explorer (tout équipée et 30 l). Test !
Trail 1 commentaire
Triumph Tiger 1200 2022 : le bilan de notre essai en smart-vidéo

La Tiger 1200 est morte, vive la Tiger 1200 ! Après 10 années de bons et "royaux" services, le maxitrail anglais est entièrement revu afin de mieux concurrencer la référence BMW R1250GS. Moto-Net.Com a pu découvrir cette importante nouveauté Triumph 2022 sur environ 150 km. Test.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Nouveaux coloris 2023 pour les Triumph Tiger 850 Sport, 900 GT et Rally

Après les roadsters et Rocket 3, c’est au tour des trails Triumph de moyennes cylindrées de dévoiler leurs nouveaux pelages 2023... disponibles dès juillet 2022 ! La Tiger 850 Sport reçoit un pêchu Orange "Baja", la Tiger 900 GT un profond Bleu "Caspian" et la Tiger 900 Rally un sobre Gris "Sandtstorm".
Le numéro 46 de Valentino Rossi retiré des Grands Prix moto

Le plus célèbre numéro de pilote de Grands Prix depuis un quart de siècle ne pourra plus être utilisé à l'avenir : le 46 indissociable de Valentino Rossi sera retiré du championnat du monde MotoGP lors d'une cérémonie prévue ce samedi avant les qualifications du Grand Prix d'Italie au Mugello.  Explications.
Interview Pierre-Yves Bian : le Frenchie qui épate les pilotes du Tourist Trophy 

Vainqueur de sa toute première et unique course Supersport sur l’Ile de Man au ManxGP 2019, Pierre-Yves Bian vient de gagner une manche de Supertwin à la North West 200 ! Moto-Net.Com s’est entretenu avec le champion international de course sur route 2021, avant son départ pour le Tourist Trophy 2022... Gaz Pyv !
Essai Yamaha 700 Ténéré World Raid : la super Ténéré !

Yamaha reprend une bonne part de désert avec sa Ténéré 700 World Raid, nouvelle déclinaison encore plus tout-terrain de son trail  "T7". Double réservoirs comme en rallye-raid, débattements augmentés et protection améliorée caractérisent cette moto baroudeuse testée par MNC sur les routes et les pistes du sud de l'Espagne. Essai.
Essai Tiger 1200 2022 : le maxitrail Triumph veut bouffer du lion

Après dix ans à voir les maxitrails BMW se tailler la part du lion, la Tiger 1200 est entièrement revue ! Triumph a présenté à Moto-Net.Com ses nouvelles tigresses : versions GT de route ou Rally des champs, déclinées en Pro (bien équipée et réservoir de 20 litres) ou Explorer (tout équipée et 30 l). Test !
Trail 1 commentaire
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en avril 2022

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en avril 2022. En attendant notre analyse mensuelle, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Avril 3 commentaires
Retour du contrôle technique moto : une péripétie juridique de plus, selon la FFMC

Interrogée par MNC sur le jugement du Conseil d'État en faveur du retour du contrôle technique, la Fédération des motards en colère se montre confiante et déterminée face à ce que son chargé de communication qualifie de nouvelle "péripétie juridique". Le point avec Didier Renoux.
Sécurité routière 11 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...