• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
COURSE ASSEN
Paris, le 1er juillet 2018

Compte rendu et résultats du GP des Pays-Bas MotoGP 2018 (Marquez vainqueur)

Compte rendu et résultats du GP des Pays-Bas MotoGP 2018 (Marquez vainqueur)

Le Grand Prix des Pays-Bas 2018 fut d'une beauté à couper le souffle avec une dizaine de pilotes qui se sont constamment tiré la bourre à Assen, multipliant les dépassements et les contacts légers. Marc Marquez remporte intelligemment la plus belle course de l'année devant Rins et Viñales. Compte rendus, résultats et classements.

Imprimer

Jorge Lorenzo, Marc Marquez, Andrea Dovizioso, Maverick Viñales et Valentino Rossi : ces cinq pilotes ont tour à tour mené le Grand Prix des Pays-Bas 2018, livrant l'une des plus belles courses MotoGP depuis le mémorable Grand Prix d'Australie 2017 et ses incessants dépassements ! 

Dès l'extinction des feux, Marc Marquez se place immédiatement en position de leader, situation logique au regard de ses impressionnantes simulations de course pendant les essais et sa convaincante pole position. Mais un certain Jorge Lorenzo vient vite mettre son grain de sel, bien décidé à tenter le "triplé" après sa victoire en Italie puis en Catalogne !

Puis c'est au tour d'Andrea Dovisiozo d'enfiler le costume de leader de cette course très électrique, sur laquelle Valentino Rossi place de grosses ambitions en se maintenant dans le Top 3. L'italien, dernier vainqueur du clan Yamaha sur ce même circuit l'an dernier, a fort à faire avec Alex Rins et Cal Crutchlow, tandis que Vinales remonte fort de sa 6ème place sur la grille.

Car ce Grand Prix des Pays-Bas prend des airs de pugilat géant, avec des freinages abordés à trois de front et des trajectoires qui se recoupent au risque de s'accrocher ! La prise de risques est stupéfiante, mais les contacts finalement assez légers : Rossi percute involontairement Lorenzo, tandis que Rins tasse Marquez qui se rétablit comme un chat !

Et pourtant, ça ne calme pas les ardeurs : Viñales offre notamment un superbe spectacle pour brièvement monter à la première place, de même que son coéquipier Rossi. Mais les deux pilotes Yamaha ne parviennent pas à conserver le leadership, tandis que la bataille se poursuit jusque dans les trois derniers tours...

A ce moment, Marc Marquez enclenche la surmultipliée et s'installe définitivement en tête tandis que Lorenzo rétrograde à la 7ème place. Le tenant du titre fournit l'effort nécessaire pour creuser un écart suffisant sur la "meute" derrière lui, et s'offrir son 39ème succès en catégorie reine. Très belle démonstration de savoir-faire du n°93 !

 

"J'ai travaillé très dur pendant les essais pour avoir un bon rythme et pour contrer les effets du vent, très fort aujourd'hui", commente-t-il. "En course, je me suis battu avec tout le monde et j'ai tout donné pour m'imposer. C'était une sacrée course !"

Avec cette victoire remportée à la force du poignet, Marc Marquez porte un grand coup à ses rivaux : le pilote du HRC démontre sa capacité à gérer la baston carénage contre carénage, puis à s'échapper en patron. A l'heure actuelle, aucun autre pilote ne présente une telle polyvalence. Sans parler de son incroyable don d'acrobate !

Valentino Rossi est l'un des derniers à avoir tenté de résister à l'échappée de Marquez, en vain : l'officiel Yamaha a même perdu l'accès au podium dans le dernier tour après être sorti large dans un enchaînement. Le Docteur tentait alors de résister à Dovizioso qu'il venait de doubler, mais termine finalement au 5ème rang alors que la 2ème place était à sa portée.

Son coéquipier Maverick Viñales a lui aussi perdu du terrain dans le dernier tour : le n°25 s'est fait surprendre dans la dernière chicane par le très impressionnant Alex Rins, qui s'offre la deuxième place que "Mack" pensait avoir verrouillée !

Rins en a dans l'estomac !

Le n°42, plus jeune pilote du MotoGP, signe son meilleur résultat en catégorie reine : "c'était une course très difficile, la plus difficile de ma vie, car j'avais des douleurs d'estomac depuis ce matin. Mais la Clinique mobile m'a bien aidé à surmonter cela. Quel spectacle incroyable !", se réjouit le coéquipier de Iannone, lointain 11ème.

"Je croyais être en mesure de remporter la course", regrette pour sa part Viñales, qui s'est livré à une performance beaucoup plus convaincante avec notamment une mise en régime plus rapide. "Mais en tout cas je suis content d'être de retour aux avant-postes", souligne l'espagnol qui décroche son premier podium depuis le GP des Amériques.

Enfin, la plus grosse désillusion de ce GP des Pays-Bas 2018 est à mettre au crédit de Dani Pedrosa, 15ème à l'arrivée et totalement transparent à Assen : le pilote catalan - qualifié 18ème - n'a jamais été dans le coup, comme perturbé par l'annonce attendue de sa signature dans un team privé Yamaha aux côtés de Franco Morbidelli...

KTM apparaît à la 12ème place grâce à Pol Espargaro, qui pointe à tout de même 15 secondes du leader. L'espagnol devance Aleix Espargaro, qui n'est pas récompensé à la juste mesure de son potentiel exposé pendant les essais sur l'Aprilia. Le n°41 devance Scott Redding, qui sera remplacé l'an prochain par Iannone.

Hafizh Syahrin, 18ème sur la M1 Tech3 n°55, est de son côté le premier débutant à l'arrivée devant Nakagami et Lüthi, dernier classé à Assen. Rappelons que le coéquipier du suisse, Franco Morbidelli, a dû jeter l'éponge aux Pays-Bas à cause d'une fracture du troisième métacarpe contractée pendant les essais libres. 

Le point au championnat

Cette victoire de Marquez aux Pays-Bas, sa 4ème cette saison et sa 65ème en Grands Prix, renforce durablement son avantage en tête du classement provisoire : l'officiel Honda augmente son avance sur Rossi de 27 à 41 points ! Ses rivaux peuvent trembler car la prochaine course se déroule mi-juillet en Allemagne, où Marquez est invaincu toutes catégories confondues depuis... 2010 !

Maverick Viñales, troisième au provisoire, reprend quelques longueurs à son coéquipier : 93 contre 99 points pour Rossi, soit six longueurs entre les deux pilotes Yamaha. A noter que Marquez est le seul à avoir déjà passé le cap des 100 points après huit courses (140), malgré ses résultats blancs en Argentine et en Italie.

Johann Zarco conserve la quatrième place du classement à 12 points de Viñales et 59 de Marquez. Le français, légèrement en retrait à Assen, termine 8ème aux Pays-Bas : encore une course un rien frustrante pour le pilote Tech3, qui ne parvient pas à revenir dans le Top 5 depuis sa chute au Mans. Son dernier podium remonte au GP d'Espagne, soit quatre courses sans champagne...

Reste que Johann Zarco termine premier pilote privé derrière sept motos officielles : la Honda de Marquez, la Suzuki de Rins, la Yamaha de Viñales, la Ducati de Dovizioso, la Yamaha de Rossi, la Honda soutenue par le HRC de Crutchlow et la Desmosedici de Lorenzo. Cetains jugeront que le n°5 est à la place que sa moto satellite peut lui offrir...

Résultats du GP des Pays-Bas MotoGP 2018

  1. 93 Marc MARQUEZ SPA Repsol Honda Team Honda 41'13.863
  2. 42 Alex RINS SPA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki +2.269
  3. 25 Maverick VIÑALES SPA Movistar Yamaha MotoGP Yamaha +2.308
  4. 4 Andrea DOVIZIOSO ITA Ducati Team Ducati +2.422
  5. 46 Valentino ROSSI ITA Movistar Yamaha MotoGP Yamaha +2.963
  6. 35 Cal CRUTCHLOW GBR LCR Honda CASTROL Honda +3.876
  7. 99 Jorge LORENZO SPA Ducati Team Ducati +4.462
  8. 5 Johann ZARCO FRA Monster Yamaha Tech 3 Yamaha +7.001
  9. 19 Alvaro BAUTISTA SPA Angel Nieto Team Ducati +7.541
  10. 43 Jack MILLER AUS Alma Pramac Racing Ducati +13.056
  11. 29 Andrea IANNONE ITA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki +14.255
  12. 44 Pol ESPARGARO SPA Red Bull KTM Factory Racing KTM +15.876
  13. 41 Aleix ESPARGARO SPA Aprilia Racing Team Gresini Aprilia +15.986
  14. 45 Scott REDDING GBR Aprilia Racing Team Gresini Aprilia +16.019
  15. 26 Dani PEDROSA SPA Repsol Honda Team Honda +16.043
  16. 53 Tito RABAT SPA Reale Avintia Racing Ducati +16.416
  17. 38 Bradley SMITH GBR Red Bull KTM Factory Racing KTM +29.073
  18. 55 Hafizh SYAHRIN MAL Monster Yamaha Tech 3 Yamaha +33.824
  19. 30 Takaaki NAKAGAMI JPN LCR Honda IDEMITSU Honda +34.037
  20. 12 Thomas LUTHI SWI EG 0,0 Marc VDS Honda +47.853

Non classés :

  • 9 Danilo PETRUCCI ITA Alma Pramac Racing Ducati 9 tours
  • 10 Xavier SIMEON BEL Reale Avintia Racing Ducati 9 tours
  • 17 Karel ABRAHAM CZE Angel Nieto Team Ducati 15 tours

Classement provisoire MotoGP 2018 après le GP des Pays-Bas

  1. Marc MARQUEZ Honda SPA (140 points)
  2. Valentino ROSSI Yamaha ITA (99 points)
  3. Maverick VIÑALES Yamaha SPA (93 points)
  4. Johann ZARCO Yamaha FRA (81 points)
  5. Andrea DOVIZIOSO Ducati ITA (79 points)
  6. Cal CRUTCHLOW Honda GBR (79 points)
  7. Jorge LORENZO Ducati SPA (75 points)
  8. Danilo PETRUCCI Ducati ITA (71 points)
  9. Andrea IANNONE Suzuki ITA (71 points)
  10. Jack MILLER Ducati AUS (55 points)
  11. Alex RINS Suzuki SPA (53 points)
  12. Dani PEDROSA Honda SPA (41 points)
  13. Alvaro BAUTISTA Ducati SPA (33 points)
  14. Pol ESPARGARO KTM SPA (32 points)
  15. Tito RABAT Ducati SPA (27 points)
  16. Franco MORBIDELLI Honda ITA (19 points)
  17. Hafizh SYAHRIN Yamaha MAL (17 points)
  18. Aleix ESPARGARO Aprilia SPA (16 points)
  19. Scott REDDING Aprilia GBR (11 points)
  20. Takaaki NAKAGAMI Honda JPN (10 points)
  21. Bradley SMITH KTM GBR (7 points)
  22. Mika KALLIO KTM FIN (6 points)
  23. Karel ABRAHAM Ducati CZE (4 points)
  24. Thomas LUTHI Honda SWI
  25. Xavier SIMEON Ducati BEL

Commentaires

Bestof: 
1
Comme l'a dit Johann, sa M1 est en bout de développement, et il n'aura plus les nouvelles configurations, faudra faire avec celle-ci jusqu'à la fin de l'année, c'était à prévoir de la part de Jarvis, et des mots 'doux' de Fellon vis à vis de Yamaha. Très beau Gp, et Marquez le plus fort car sa RCV n'était pas la meilleure moto aujourd'hui, mais néanmoins il gagne. J'aurai préféré voir Dovi que Vinales sur la 3ème marche, mais bon … il est déjà devant Lorenzo, c'est déjà pas si mal.
Bestof: 
1
D’accord avec les superlatifs qui vont qualifier ce GP (sans oublier la belle course moto2). Une question cependant (et sans la moindre arrière pensée), qu’est-ce qui permet à des pilotes d’être des habitués des départs canon (celui du jour, qui frise la magie, n’est pas une exception dans la carrière de JL) alors que d’autres ont souvent du mal à se mettre dans le coup (ce qui est le cas de Johann depuis plusieurs GP)? Il y a évidemment une autre question, si Johann est toujours resté en contact avec le groupe de tête, la belle mécanique qui lui a permis d’être devant pendant 18 mois est en ce moment au point mort….. ? Pour finir, on a longtemps « reproché » à Zarco son goût immodéré pour les pneus tendres, ses tentatives du moment, et en particulier du jour avec les pneus durs (Marquez en Soft…) ne lui réussissent pour l’instant pas vraiment.
Bestof: 
1
mais quelle course de malades, superbe, tous étaient excités telles des mouches un soir d'orage, du beau spectacle...pas un par terre, bravo...merci les gars...et superbe remontée de Quartararo aussi effectivement en moto 2...les planètes semblent bien alignées pour certains...
Bestof: 
1
Superbe course , de la bagarre , de la vitesse...et Marquez qui s'amuse... a 3 tours de l'arrivée , mettre une telle valise a ses poursuivant, en pneus usés et se permettre de faire ses meilleurs chronos , chapeau bas , il est vraiment au dessus de TOUS les autres . Trop tot pour parler du championnat mais il y a des signes qui ne trompent pas .
Bestof: 
1
Marquez dépassé......Marquez bousculé...... Maaaaaais......Marquez consacrrré.......

Pages

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Tuono V4 1100 Factory 2019 : électrostimulation pour le roadster Aprilia 

La Tuono V4 1100 connaît une nouvelle évolution en 2019 : sa version haut de gamme "Factory" est équipée d'inédites suspensions électroniques Öhlins ! Moto-Net.Com a essayé rapidement le maxi roadster Aprilia (maxi sportif et maxi jouissif !) sur de jolies petites routes italiennes... Andiamo !
Roadster 3 commentaires
Essai RSV4 1100 Factory : opération gros volume chez Aprilia !

Les 4-cylindres en V italiens se sentent décidément à l'étroit dans un simple litre : la RSV4 1100 Factory franchit comme la Panigale V4 ce volume symbolique pour tutoyer les 220 ch ! Cap sur le somptueux circuit du Mugello (Italie) où le Journal moto du Net a testé ce week-end la "Super(be)bike" Aprilia et ses spectaculaires ailettes... Essai MNC.
Sportive 8 commentaires
Essai Suzuki GSX-S750 A2 : la moto A2 mi-mesure

Suzuki étend sa gamme de motos A2 avec une version de son roadster GSX-S750 bridée à 47,5 chevaux. De quoi satisfaire les attentes les plus sportives des nouveaux permis, jeunes et moins jeunes puisque tous passent désormais par la période probatoire de deux ans limitée à 35 kW. Essai.
Essai Ryker 900 Rally : Can-Am se plie en trois

Moins intimidant, moins lourd et moins cher : le nouveau Ryker de Can-Am (groupe BRP) se serre la ceinture pour rajeunir et élargir l'audience de ces engins atypiques à trois-roues accessibles avec le permis voiture. MNC est allé au Portugal vérifier la pertinence de cette démarche... Essai.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

24H Motos 2019 : débriefing après la course

Grâce à la victoire de Jérémy Guarnoni, David Checa et Erwan Nigon aux 24H Motos, la Kawasaki SRC n°11 prend les commandes du championnat du monde d'endurance EWC devant  la Suzuki n°2 du SERT (3ème au Mans) et la Yamaha n°13 de Wepol Racing (4ème). Débriefing d'après-course avec les déclarations des pilotes et des teams managers.
Kawasaki remporte les 24H Motos du Mans et prend la tête du championnat du monde EWC

Vainqueur des 24 Heures Motos devant la Honda n°111 et la Suzuki n°2 au terme d'une course irréprochable, la Kawasaki SRC n°11 passe en tête du championnat du monde ! Le rêve d'Erwan Nigon commencerait-il à prendre forme ?
24 Heures Motos 2019 6 commentaires
Sébastien Gimbert prendra sa retraite après le Bol d'Or 2019

Deuxième à l'arrivée ce week-end au Mans, Sébastien Gimbert disputait ses 20èmes et dernières 24 Heures Motos... mais pas sa dernière course de 24 heures, puisque le pilote français roulera de nouveau sur la Honda n°111 au Bol d'Or 2019, quelques jours après avoir fêté ses 42 ans. Explications.
Essai Tuono V4 1100 Factory 2019 : électrostimulation pour le roadster Aprilia 

La Tuono V4 1100 connaît une nouvelle évolution en 2019 : sa version haut de gamme "Factory" est équipée d'inédites suspensions électroniques Öhlins ! Moto-Net.Com a essayé rapidement le maxi roadster Aprilia (maxi sportif et maxi jouissif !) sur de jolies petites routes italiennes... Andiamo !
Roadster 3 commentaires
Le Freedom Tour Harley-Davidson 2019 à Grenoble ce week-end

Le Freedom Tour 2019, destiné à faire essayer aux motards une moto de la gamme Harley-Davidson, sera à Grenoble (38) du 27 au 29 avril. Explications.
Pré-commandes ouvertes pour la moto électrique Harley-Davidson LiveWire

Les pré-commandes de la nouvelle moto électrique Harley-Davidson LiveWire sont ouvertes depuis hier : les premiers clients européens seront livrés à l'automne 2019. Explications.
Quelle moto prépare Suzuki avec son nouveau trail sur base de V-Strom ?

Une photo "volée" par nos confrères de Road Trip confirme l'existence d'un nouveau trail en préparation chez Suzuki, sur l'excellente base de la vieillissante V-Strom. Quelques caractéristiques peuvent être interprétées comme un retour de la célèbre DR800 "Big DR" des années 1990... MNC explore les pistes.
Trail 6 commentaires

Abonnement MNC Premium


En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
12 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...