• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 1er octobre 2009

MotoGP 2010 : Ben Spies débarque chez Tech3 !

Actuellement second du championnat du monde Superbike avec neuf pole et douze victoires pour sa première saison, le pilote américain Ben Spies débarquera finalement plus tôt que prévu en MotoGP : initialement prévu pour 2011 (lire Moto-Net.Com du 5 septembre 2009 ), le contrat entre "Big Ben" et l'équipe française Tech 3 vient en effet…

Commentaires

Bestof: 
0
Lectures: 
0
Eh bah bonne nouvelle ! Spies fait tellement office d'épouvantaille en SBK, qu'il sera un bon indicateur du niveau en MotoGP l'an prochain, soit il met une claque en rentrant direct dans le top 5. Soit il rentre dans le (10e ?) rang comme Toseland et cela prouve que le Moto GP est la catégorie reine du pilotage ! Mais ce serait bien de voir un 5e larron au milieu des 4 leaders actuels !
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Bonne reflexion Gamellix. Et Ben Spies chez Tech 3 c'est bien pour preparer une montee sur le team officiel si d'aventure quelque chose se passait en 2010 et Valentino change de team en 2011, ou Lorenzo, qui sait. Mais il va falloir que Spies soit l'exception qui prouve qu'un champion SBK a la possibilite de gagner le Motogp. Jusqu'a maintenant, cela n'a pas ete le cas. Le passage de Toseland a ete completement anonyme, si ce n'est pour la polemique avec Colin Edwards. J'espere qu'il va reste motive, mais cela doit quand meme faire mal au moral de revenir en arriere, en n'ayant rien montre.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Bon, ben, ça, ç'est fait ! Content de voir une nouvelle tête de plus sur la grille l'an prochain. La paire Edwards / Spies risque de donner quelques satisfactions à Hervé Poncharal, et elle aura belle allure. Le chef de l'Hospitality devra rééquilibrer ses menus en y intégrant une bonne dose de gros steacks Texans, et le responsable de la communication devra remplacer les casquettes des partenaires par de bons vieux "Stetson". Et puis, il n'y aura plus Berlin Ouest et Berlin Est dans le stand, vu que l'équipe technique de Toseland risque de le suivre en SBK. Si Edwards doit savourer en s'efforcant d'avoir le triomphe modeste, ce doit être assez dur à vivre pour Toseland, car après tout le cirque de l'intersaison, son retour en SBK sonne comme un constat d'échec pour l'homme qui se voyait en successeur Britanique de Barry Sheene, lors de son arrivée en motogp. Ca fait toujours un peu mal au coeur de voir quelqu'un dont les rêves sont brisés, et il risque d'y avoir un peu moins de groopies autour du pianiste cet hiver. Je suis par contre convaincu qu'il sera un des acteurs majeurs du SBK l'an prochain, car les motos seront plus faciles à régler, pour lui, que les protos M1. Spies avec un meilleur matériel que la Suzuki à Indianapolis, devrait s'il arrive à régler la bête, fournir des résultats probants, peut être aidé en cela par double compatriote...Ricain et Texan. Le bon coup réalisé par Yamaha, c'est aussi d'avoir su conserver Crutchlow en lui proposant un guidon SBK, peut être histoire de prévoir 2011, si Edwards prend sa retraite. Honda qui le voyait bien arriver chez un de ses clients en Moto2, l'an prochain, afin de garder un oeil dessus pour 2011 et le Motogp, voit une piste sérieuse de plus s'éloigner, en vue du renouvellement de ses cadres, dont les contrats finissent en 2010.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

 

 

Les derniers essais MNC

Triumph Rocket 3 Storm 2024 : notre essai complet en vidéo

La Rocket III est un festival à elle seule… Un festival de kilogrammes un peu, de chevaux beaucoup, de style passionnément, de newtons-mètres à la folie ! L'énorme Triumph reçoit pour 2024 un nouveau petit nom tempétueux et de légères mises à jour. Essai par notre correspondant à Cannes : Stéphane Lacaze !
Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.

A lire aussi sur le Journal moto du Net