• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
CONTENU PARTENAIRE
Paris, le 12 avril 2022

Est-ce plus difficile d'avoir le Code moto aujourd'hui ?

Est-ce plus difficile d'avoir le Code moto aujourd'hui ?

L'obtention du permis de conduire moto suppose avant tout la réussite de l'épreuve du Code de la route. Cet examen a la réputation d'être très sélectif. Le taux de réussite est en effet relativement faible en comparaison avec le taux de réussite de certains examens comme le baccalauréat. Cependant, depuis les récentes réformes du permis moto, on peut se demande si la difficulté de l'examen du Code moto a changé. Voici quelques précisions sur cette épreuve.

Imprimer

Quelles sont les caractéristiques de la réforme du Code moto ?

Pendant longtemps, le passage de l'examen pratique du permis moto était simplement conditionné à la réussite préalable du conducteur à l'Épreuve théorique générale (ETG). Cette exigence a pris une nouvelle forme depuis le 1er mars 2020. En effet, une réforme du permis moto instaure un Code moto indispensable à la conduite des deux roues motorisées.

À partir de la réforme de mars 2020, l'épreuve du Code moto remplace donc les questions orales posées par les inspecteurs pendant les épreuves plateaux. Appelé « Épreuve théorique générale moto » (ETM), l'examen du Code moto est obligatoire pour tous les candidats au permis moto, peu importe la catégorie.

En théorie, la particularité de l'examen du Code moto par rapport à l'ETG réside dans la spécificité des questions posées au candidat du permis moto. Alors que les questions de l'ETG sont d'ordre général, celles de l'examen théorique du Code moto portent sur des aspects propres aux deux roues motorisées. Il s'agit par exemple :

  • de la vitesse en moto dans une circulation inter-files,
  • du port du gilet air-bag,
  • de l'enlèvement du casque d'un motard, victime d'un accident de route.

Les questions peuvent également concerner l'emplacement du motard dans une descente à double sens de circulation ou sur le dépassement des véhicules.

examen permis moto, Code moto

L'Épreuve théorique générale moto : comment ça marche ?

Depuis la loi Macron de 2015, tous les examens théoriques des permis de conduire se déroulent dans des organismes privés accrédités par le ministère de l'Intérieur. Chacune de ces structures dispose de nombreux centres disponibles dans différentes villes de France.

La réservation de l'examen

Pour passer l'ETM, il faut au préalable vous inscrire à l'examen du permis de conduire sur le site de l'Agence nationale des titres sécurisés (ANTS). L'inscription permet en effet de réaliser une demande du Numéro d'enregistrement préfectoral harmonisé (NEPH). C'est ce dernier qui sera inscrit sur votre titre sécurisé.

Lorsque votre demande est acceptée, l'ANTS vous administre un NEPH. Ainsi, vous pouvez l'utiliser pour réserver une place dans l'un des centres d'examen agréés. La réservation de l'ETM coûte 30 euros par passage. En règle générale, lorsque vous êtes inscrit dans une moto-école, c'est cette dernière qui s'occupe de toute la démarche.

Le contenu de l'ETM

À l'instar de l'épreuve théorique générale des automobilistes, l'ETM se présente sous la forme d'un QCM composé de 40 questions. Ces dernières sont triées à partir d'une banque d'environ 600 questions propres à la conduite des véhicules à deux roues. Cependant, le déroulé de l'épreuve du Code moto est identique à l'ETG, à la seule différence que les prises de vue sont faites au guidon d'une moto. Ainsi, les questions posées portent sur les thèmes abordés dans le Code de la route :

  • le conducteur,
  • les autres usagers,
  • la circulation routière,
  • la route,
  • la mécanique et les équipements,
  • les notions diverses,
  • l'entrée et la sortie du véhicule,
  • la sécurité du passager et du véhicule,
  • l'environnement,
  • les premiers secours.

L'examen du Code moto dure environ 30 minutes. Par ailleurs, les candidats ont 20 secondes pour répondre à chaque question posée.

La réussite du Code moto

Pour réussir le Code moto, vous devez répondre correctement à au moins 35 des 40 questions de l'épreuve théorique générale moto. Par conséquent, tous les candidats qui donneront plus de 5 mauvaises réponses se verront recalés. Notez cependant qu'en cas d'échec, vous pouvez repasser l'examen autant de fois que nécessaire.

À la fin des examens théoriques dans les centres agréés, les réponses des candidats sont envoyées à l'ANTS. Cette dernière rend les résultats disponibles sur son site internet 48 h après les épreuves. Avec votre NEPH, vous pouvez consulter votre résultat sur votre interface personnelle créée sur le site de l'ANTS. Par ailleurs, les résultats sont également envoyés par mail aux moto-écoles qui ont présenté des candidats.

Lorsque vous recevez un avis favorable à l'ETM, vous pouvez ensuite passer l'épreuve pratique du permis moto. Toutefois, le Code moto a une durée de validité de 5 ans. Il vous donne droit à 5 passages à l'examen final du permis.

Comment se préparer à l'examen du Code moto ?

Une bonne préparation au Code moto augmente sans aucun doute vos probabilités de réussite. Pour ce faire, il est recommandé de s'inscrire dans une auto-école. Toutefois, il est également possible de passer l'examen en tant que candidat libre.

La préparation en moto-école

L'apprentissage du Code dans une moto-école permet d'avoir rapidement les prérequis pour la réussite de l'ETM. Ces centres agréés mettent à la disposition des candidats des cours spécialisés et des moniteurs expérimentés. Ces derniers suivent et guident les candidats jusqu'à l'obtention du Code et du permis moto.

Il faut préciser que l'apprentissage du Code peut se faire en ligne. En effet, il existe des moto-écoles en ligne qui facilitent la formation des candidats à distance. En règle générale, elles mettent à la disposition de leurs apprenants des cours et plus 2000 questions en rapport avec l'ETM.

De plus, les moto-écoles en ligne offrent d'excellentes garanties en termes de qualité et de flexibilité de la formation et d'expertise des moniteurs. Vous pouvez suivre les cours et réviser les questions du Code moto selon vos disponibilités à partir d'un appareil connecté : ordinateur, tablette ou smartphone. Notez par ailleurs que l'apprentissage du Code est bien plus économique en moto-école en ligne que dans une moto-école classique. La différence de prix peut aller jusqu'à 30 %.

La préparation en candidat libre

Pour réussir le Code moto en tant que candidat libre, vous devez faire preuve d'une grande discipline. En effet, le choix de la formation en autodidacte est certes très économique, mais elle demande davantage de rigueur au candidat.

Pour ce faire, il faut convenablement apprendre le Code de la route et réviser les questions de l'ETM avant de vous inscrire à l'examen. Il existe des plateformes qui peuvent vous y aider sans aucun abonnement. Notez cependant que ces dernières offrent des ressources limitées en comparaison avec les moto-écoles.

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

L'équipe française Tech3 vise le titre Moto3 pour GasGas en 2024

Un an après leurs collègues en MotoGP, les membres de l'écurie française Tech3 en Moto3 revêtent le rouge GasGas ! L'objectif de leur pilote de pointe Daniel Holdago sur la (KTM) RC4 est le titre mondial qui lui a glissé des gants en 2023. L'espagnol est rejoint par l'australien Jacob Roulstone, nouvelle pépite de la filière Red Bull. Présentation.
Yamaha MT-09 2024 : notre essai complet en vidéo

La MT-09 s'est vendue à près de 200 000 exemplaires dans le monde en 10 ans. Malgré ce succès retentissant, le roadster Yamaha est devancé en France par la Z900, rattrapé par la Street Triple 765… Pour bien attaquer 2024 et ses rivales, la firme d'Iwata fait évoluer sa moto une troisième fois : essai !
L'Europe rejette la visite médicale pour le permis de conduire, mais...

Après le contrôle technique pour rouler à moto, le contrôle médical pour conserver son permis ? Les eurodéputés ont majoritairement votés non, considérant que les conducteurs doivent eux même évaluer leur aptitude à conduire. En France toutefois, l'idée n'est pas abandonnée, bien au contraire. Explications...
Permis moto 1 commentaire
Les Journées K-awasaki en tournée sur trois circuits en 2024 !

Limitées depuis 2018 à une simple mais prestigieuse étape sur le circuit Bugatti du Mans, les Journées K se rendront en 2024 sur deux circuits supplémentaires et pas moins intéressants : Alès et Dijon-Prenois. Organisés sur deux jours, ces roulages sont ouverts aux clients Kawasaki… et à leurs copains !
La Virée Auvergnate Dunlop remet le couvert en 2024

La Virée Auvergnate Dunlop repart pour un tour ! Comme prévu à l'issue de sa première édition réussie, la randonnée trails et maxitrails organisée par Greg Fayard avec le soutien du manufacturier anglais est reconduite pour 2024 avec de nouveaux itinéraires notamment... et une inscription à gagner sur le stand AXA Passion au Salon de Lyon !
Petit test MNC : la Kawasaki Eliminator 500 en 6 minutes

Pas le temps de visionner notre essai complet de l'Emiminator 500 ? Optez pour notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Quatre minutes seulement (bon, six en l'occurence, désolé...) pour vous placer au guidon du petit custom Kawasaki en allant directement à l'essentiel.
Guide pratique du Salon du 2 Roues de Lyon 2024

Le plus grand salon 2-roues de France s'apprête à ouvrir ses portes, le jeudi 7 mars ! Durant quatre jours, des milliers de motards vont essayer de nouvelles motos et scooters, tester des équipements, rencontrer des pilotes, participer à des concours, assister à des shows, voir des expositions... Demandez le programme !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

  • En savoir plus...