• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
24H MOTO 2006
Le Mans, le 23 avril 2006

11h00 - Branle-bas de combat général !

11h00 - Branle-bas de combat général !

Abandon de la Suzuki n°2, lourde chute de la Yamaha n°94, abandon de la Suzuki n°72 et la Honda n°55 en tête de la course : la 29ème édition des 24 Heures Moto vient d'être violemment relancée à moins de 4 heures de la fin ! CTU, Jack Bauer ?

Imprimer

CTU, Jack Bauer ? Les bouleversements se multiplient à un rythme digne de 24 Heures Chrono sur le circuit Bugatti...

Alors que quasiment rien ne bougeait dans le classement avant 10h00, ni dans la tête du général ni dans les autres catégories, toutes les certitudes s'effondrent et une Honda pourrait remporter cette 29ème édition des 24 Heures !

Flash back sur le moral du chevalier grolandais : "ça me plait pas ! Je m'ennuie, on tourne en rond !", déplore l'ignoble personnage, dégoûté... "J'irai faire le Rallye du Dourdou plutôt que d'aller à Barcelone !" ajoute-t-il sur un ton inquiétant quant à son degré de plaisanterie - apparemment plutôt faible - et c'est d'un air morose qu'il prend le relais de Phil Giles aux premières lueurs de ce dimanche matin sans soleil...

24 Heures Moto du Mans 2006 : dossier spécial Moto-Net

Au terme de son relais, le Chevalier grolandais passe la Yamaha n°33 à Bernard Cuzin. Remonté à la 25ème place du classement général, le team gagne du terrain petit à petit et ne se trouve plus qu'à six tours de la 20ème place...

Grâce à leurs temps dignes des meilleures places de la catégorie à 5h40 de l'arrivée, leur remontée aurait certainement pu continuer (1'44"247 pour Bernard Cuzin devant 1'44"775 pour Renaud Moisan, pilote de la Kawasaki n° 83 ou encore 1'45"134 pour la troisième Superstock, la Suzuki n° 100 du Team Endurance Moto 45) mais le sort en a décidé autrement...

La Yamaha n°33 est en 24ème position à cinq heures trente de l'arrivée, le 23ème est à deux tours... et la Suzuki n°20 du team SRK qui occupait la 20ème position vient de chuter ! Mais Phil Giles au guidon de la n°33 chute à son tour dans le virage de la Chapelle ! Le pilote est heureusement indemne, mais l'état de la moto l'oblige à abandonner...

24 Heures Moto du Mans 2006 : dossier spécial Moto-Net

Interrogé par Moto-Net sur la superbe course de la Honda n°55 de National Motos, le team manager Christian Lavieille explique que "le tableau de marche a été respecté ! Il est vrai que jusqu'ici on a eu la chance de ne pas rencontrer d'embûches, mais il faut croiser les doigts pour que ça dure : il reste encore six heures de course, la température risque de remonter et ça peut mettre les mécaniques à rude épreuve... On n'est pas à l'abri d'une petite chute ou autre ennui car comme je dis depuis vingt ans, c'est long 24 heures !"

24 Heures Moto du Mans 2006 : dossier spécial Moto-Net

Alors que l'Aprilia n°79 du team italien Aprilia Motociclismo poursuit sa très belle course à la 13ème place du général, 5ème Superstock à trois tours de la Suzuki n°100, la Suzuki n°1 rentre au stand pour un problème de fixation d'échappement. Tout est réparé moins de 3 minutes plus tard, ce qui ne change rien au classement mais permet à la Yamaha n°94 de revenir à deux tours de la troisième place...

24 Heures Moto du Mans 2006 : dossier spécial Moto-Net

La Suzuki n°72 du Junior Team rentre elle aussi brusquement au stand à 10h18, poussée par Thomas Métro. Un examen méticuleux pendant de longues, très longues minutes aboutit à un verdict cruel à 10h30 : problème de soupapes ! "il faudrait prendre le temps de déculasser et je ne suis pas persuadé que ce soit judicieux à quatre heures de l'arrivée", regrette le team manager Damien Saulnier avant d'aller chercher conseil chez Dominique Méliand...

24 Heures Moto du Mans 2006 : dossier spécial Moto-Net

La mine déconfite des jeunes élèves de l'école Le Mans Sud fait véritablement de la peine, tout comme l'abandon de la Yamaha n°33 qui ne verra pas le drapeau à damiers...

Autre rebondissement crucial qui va modifier radicalement le profil de la course : la Suzuki n°2 toujours en tête, rentrée brusquement au stand une première fois dans son 658ème tour et ressortie presque immédiatement après un simple changement de frein, y revient subitement peu avant 11 heures !

24 Heures Moto du Mans 2006 : dossier spécial Moto-Net

Entièrement désossée, elle reste immobilisée au stand pendant que Garry Mc Coy, au guidon de la Yamaha n°94, chute lourdement dans la courbe Dunlop ! Très sérieusement sonné, le pilote australien reste quelques instants à genoux en plein sur la trajectoire, avant d'être accompagné par l'équipe médicale qui l'autorise finalement à ramener la moto au stand...

Nouvelle neutralisation de la course, pendant laquelle la Honda n°55 en profite judicieusement pour ravitailler.

24 Heures Moto du Mans 2006 : dossier spécial Moto-Net

Sébastien Gimbert repart au guidon de la Yamaha n°94 à 11h11, après 7 minutes d'arrêt dans les stands, en troisième position puisque la Suzuki n°2 "vient de rendre l'âme", selon l'expression de Dominique Méliand, et abandonne à 11h15...

24 Heures Moto du Mans 2006 : dossier spécial Moto-Net

La Honda n°55 est donc en tête, trois tours devant la Suzuki n°1 et 7 tours devant la Yamaha n°94 !

Abandon également de la Suzuki n°20 suite à sa chute dans le virage du Musée : "on est obligé, il y a du sable dans le moteur ", regrette le team manager. "Eric Thomas est rentré éreinté du Musée en poussant sa machine et il s'est évanoui en arrivant au stand...

Abandon encore de la Suzuki n°15 du team Innodrom à 08h40, puis chute de la Suzuki n° 27 de Coquart TRT au virage de la Chapelle. Frédéric Bernon parvient à repartir et regagne les stands en bouclant son tour.


Article précédent 08h00 - Le jour se lève sur la n°2...

Le journal moto du net

13h30 - Honda maintient son envolée Article suivant


.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Ducati met fin à son V2 Superquadro, pas à ses motos bicylindre 

Sept ans exactement après la 1299 Panigale R Final Edition, Ducati présente la petite sœur Panigale V2 Superquadro Final Edition. Mais contrairement à la Superbike qui s’apprêtait alors à recevoir un V4 dérivé du MotoGP, la Supersport ne possède à ce jour aucune remplaçante pour 2025... Explications et expectative.
Premier semestre 2024 excellent pour les gros cubes, lent pour les 125

Le marché français du motocycle est stable, avec 110 257 immatriculations enregistrées au premier semestre 2024 (-0,8%)... Certes, mais sur la même période les 125 cc ont baissé de -7,5 % tandis que les grosses cylindrées résistent à +1,8 %. Bilan !
Et si Marc Marquez ne gagnait plus en MotoGP ?

Deux ans et huit mois séparent Marc Marquez de sa dernière victoire en MotoGP, décrochée sur Honda lors du Grand Prix de San Marin 2021. Désormais sur Ducati, l'octuple champion du monde est de retour sur le podium… mais pas encore sur la plus haute marche, même sur son circuit du Sachsenring !
Allemagne 6 commentaires
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire

  • En savoir plus...