• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#ITALIANGP - DEBRIEF
Paris, le 3 juin 2019

Explications des pilotes après le GP d'Italie MotoGP 2019

Explications des pilotes après le GP d'Italie MotoGP 2019

Vous avez suivi le GP d'Italie Moto GP 2019 hier sur MNC : le Journal moto du Net vous présente aujourd'hui le débriefing des pilotes après cette sixième épreuve du championnat du monde.

Imprimer

Danilo Petrucci (Ducati officielle n°9), 3ème aux qualifs, 1er en course et 5ème au championnat

"Je voulais vraiment cette victoire ! Quand j'ai réalisé que le rythme devant n'était pas trop rapide et que j'ai pu gérer ma vitesse dans le groupe de tête, je me suis dit que c'était le bon moment pour y aller. J'ai essayé de contrôler la course en restant en tête pour éviter de perdre trop de positions en bagarre. J’imposais le rythme pour préserver mes forces et mes pneus en vue de la bagarre finale. Je redoutais un peu l’aspiration quand nous sommes entrés dans le dernier tour, mais j’ai réussi à freiner très fort et j’ai trouvé un petit écart entre Andrea et Marc pour reprendre la tête. Puis j’ai simplement attaqué aussi fort que je pouvais jusqu’au drapeau à damier. Je dois une bonne partie de cette victoire à Andrea, qui m’a pris sous son aile cet hiver et m’a donné de précieux conseils. Maintenant, nous allons continuer à nous battre ensemble pour le championnat".

Danilo Petrucci (Ducati officielle n°9), 3ème aux qualifs, 1er en course, 5ème au championnat

Marc Márquez (Honda officielle n°93) 1er aux qualifs, 2ème en course et 1er au championnat

"Aujourd’hui c’était une course de défense et on l’a fait au mieux, car généralement ce n’est pas un circuit qui nous est très favorable. Je suis resté calme et j’attendais de pouvoir tenter quelque chose dans le dernier tour. J’ai essayé mais j’ai raté la trajectoire dans le premier virage et les deux (Petrucci et Dovizioso, NDLR) m’ont doublé. Petrucci a très bien roulé aux avant-postes aujourd'hui, félicitations à lui. Mon objectif était de terminer devant Dovizioso et Rins, c’est fait donc je suis heureux. Félicitations également à mon frère Álex, qui a aussi fait une belle course aujourd'hui. Et comme toujours, merci à l'équipe Repsol Honda qui a travaillé dur pour nous permettre de nous battre pour la victoire ici".

Marc Márquez (Honda officielle n°93) 1er aux qualifs, 2ème en course et 1er au championnat

Andrea Dovizioso (Ducati officielle n°4), 9ème aux qualifs, 3ème en course et 2ème au championnat

"Ce fut une course vraiment excitante, comme souvent au Mugello. Jusqu'au tout dernier tour, tout s'est déroulé comme prévu. J'ai pris un bon départ et je me suis bien placé pour gérer les pneus, en restant toujours dans le top 3 malgré de nombreux dépassements dans le groupe de tête. Mon objectif était de prendre la tête au début du dernier tour, mais j’ai dû redresser la moto en sortant du virage n°1 pour éviter tout contact, perdre des positions et des points. Je suis un peu déçu à cause de ça, mais aussi très heureux pour Danilo qui méritait vraiment cette victoire. Il aurait été préférable de marquer un doublé, mais Márquez était très compétitif aussi ici. En ce qui nous concerne, on a eu un peu de mal en début de week-end mais encore une fois on a réussi à rester dans le coup jusqu'à la fin de la course. Maintenant on vise plus haut et on va continuer à travailler pour progresser".

Alex Rins (Suzuki officielle n°42), 13ème aux qualifs, 4ème en course et 3ème au championnat

Alex Rins (Suzuki officielle n°42), 13ème aux qualifs, 4ème en course et 3ème au championnat

"Je ne pense pas que j’aurais pu obtenir un meilleur résultat avec une meilleure position sur la grille. J’ai gagné beaucoup de places dans le premier tour, mais je perdais trop de temps dans la ligne droite. Nous savions que ce serait le secteur le plus difficile pour nous et c’est un peu dommage, mais je me suis donné à 100% et j’ai attaqué très fort. J'ai essayé de doubler Dovizioso dans le dernier virage, mais il avait un peu plus de traction que moi. Quoi qu’il en soit, je suis content de cette 4ème place qui va m’aider pour le championnat !"

Takaaki Nakagami (Honda LCR n°30), 10ème aux qualifs, 5ème en course et 9ème au championnat

"C’était une journée incroyable et une course incroyable ! J’étais très fort dès le départ alors que je sais que c’est l’un de mes points faibles. Jusqu’à présent, dans toutes les courses je perdais des positions après quelques tours et je me battais pour remonter, mais aujourd’hui j’ai très bien commencé et j’ai essayé de garder ma position. À la fin, j’ai su que Viñales attaquait vraiment fort, mais je n’ai jamais abandonné et je me suis battu C'est mon meilleur résultat (18ème l'an dernier au Mugello, son meilleur résutat était jusqu'à hier sa 6ème place au GP de Valence 2018, NDLR), je suis deuxième Honda et cinquième à l’arrivée, c’est incroyable ! Je ne m'y attendais pas, c'est un week-end fantastique pour moi et je tiens à remercier l'équipe qui a fait un très bon travail tout le week-end. La moto a vraiment bien fonctionné".

Takaaki Nakagami (Honda LCR n°30), 10ème aux qualifs, 5ème en course et 9ème au championnat

Maverick Viñales (Yamaha officielle n°12), 7ème aux qualifs, 6ème en course et 8ème au championnat

"Aujourd'hui j'ai eu beaucoup de mal, je n'avais aucun feeling avec la moto pendant la course et les pneus étaient très glissants. J'ai essayé d’attaquer tout en préservant au mieux les pneus, mais de toute façon ce n’était pas suffisant. Je ne pense pas que nous devrions nous battre pour la sixième place, il faut qu’on soit plus offensif. Je ne sais vraiment pas à quoi m'attendre pour Montmeló (le GP de Catalogne dans 15 jours, NDLR). C’est clair que pendant les essais on peut être compétitif, mais en course c'est une autre histoire. Notre moto a beaucoup de mal quand on manque de grip. Nous devons donc continuer à travailler pour voir si on peut améliorer le feeling et faire des progrès".

Cal Crutchlow (Honda LCR n°35), 6ème aux qualifs, 8ème en course et 7ème au championnat

"Ce fut une journée très difficile, peut-être bien la pire course de ma saison. Encore une fois j'étais dans le groupe de tête, mais j'ai perdu du terrain, ce qui ne m'était pas arrivé les années précédentes. J'avais un mauvais feeling avec la moto sur les changements d’angles qui a duré tout le week-end. Je n’arrivais pas à être compétitif dans ce domaine. Puis, à environ 14 tours de la fin, j’ai senti une grosse dégradation du pneu arrière et j’ai été incapable de garder mon rythme jusqu’à l’arrivée. Après la course on a examiné la situation avec l’équipe et Michelin et on a constaté une usure inhabituelle du pneu arrière. Nous allons donc continuer à l’analyser et je suis sûr que Michelin va chercher à comprendre pourquoi cela s’est produit. Je suis heureux de finir la course et de prendre des points après cette journée difficile, mais ce n’est pas du tout à cette place que je dois terminer".

Cal Crutchlow (Honda LCR n°35), 6ème aux qualifs, 8ème en course et 7ème au championnat

Aleix Espargaro (Aprilia n°41), 15ème aux qualifs, 11ème en course et 13ème au championnat

"J'ai pris un bon départ, mais malheureusement dans le premier tour Zarco a eu des contacts assez osés qui m'ont fait perdre du temps. En ce qui concerne mon rythme, je me suis battu avec Pol et Pirro dans le top 10, mais malgré un bon feeling aujourd'hui j'avais du mal à doubler. C'est dommage. Sans le premier contact, nous aurions certainement pu finir dans les dix premiers. Les conditions étaient exigeantes aujourd’hui. Il faisait très chaud et il n’y avait pas beaucoup d’adhérence. Mais vu notre position de départ, finir à 20 secondes du leader est un bon résultat".

Joan Mir (Suzuki officielle n°36), 20ème aux qualifs, 12ème en course et 15ème au championnat

"Je suis heureux de marquer quelques points aujourd'hui, même si ce n'est pas dans la position que je visais ou que je pensais pouvoir atteindre avec mon potentiel ce week-end. Le contact entre Valentino et moi m’a coûté environ 7 secondes et c’est ce qui m’a empêché de terminer dans le top 10. Quoi qu'il en soit, je tiens à remercier l'équipe pour tout le travail accompli ce week-end. Je me sens bien et je sais que les résultats vont arriver".

Joan Mir (Suzuki officielle n°36), 20ème aux qualifs, 12 ème en course et 15ème au championnat

Jorge Lorenzo (Honda officielle n°99) 17ème aux qualifs, 13ème en course et 14ème au championnat

"C’était plus ou moins ce à quoi on s’attendait aujourd’hui. Je n’étais pas assez rapide et je n’étais pas assez à l'aise sur la moto pour être plus compétitif. Nous avons fait une modification au warm-up qui a été positive dans certains domaines. Ce n’est ni mieux ni pire que ce qu’on pensait, mais ni moi ni Honda n'abandonnons l’idée de progresser et de trouver une solution ensemble. Maintenant je vais aller au Japon pour travailler avec Honda sur certaines améliorations afin de revenir plus forts".

Jorge Lorenzo (Honda officielle n°99) 17ème aux qualifs, 13ème en course et 14ème au championnat

Andrea Iannone (Aprilia n°19), 23ème aux qualifs, 15ème en course et 20ème au championnat

"Je suis plutôt content, surtout avec mon rythme en début de la course. En partant de loin sur la grille, j'ai été capable de me battre et de gagner pas mal de terrain, même sur Aleix qui est mon point de référence. Malheureusement, dans les derniers tours nous nous sommes gênés avec Mir et Zarco. On a perdu du temps et on a laissé se rapprocher ceux qui étaient derrière nous. Ce n'était clairement pas le Mugello que j'attendais, mais notre objectif est le long terme : connaître de mieux en mieux la moto et la développer".

Valentino Rossi (Yamaha officielle n°46), 18ème aux qualifs, abandon en course et 5ème au championnat

"Ce fut un week-end très difficile car j'ai toujours été très lent. Nous nous attendions à être plus compétitifs, donc c'était difficile à gérer. J’ai aussi commis une erreur pendant les essais qui m’a valu de partir très loin sur la grille. En course, mon rythme n’était pas fantastique. J’ai essayé de doubler Mir, mais il a essayé de résister et malheureusement nous nous sommes touchés. Heureusement on n’est pas tombés, mais nous sommes partis dans les graviers. Après j’ai essayé d’attaquer pour remonter mais j’ai perdu l’avant et j’ai chuté... Ce week-end difficile se termine mal, surtout que c’était au Mugello, mais c’est comme ça. Nous allons essayer de faire mieux".

Valentino Rossi (Yamaha officielle n°46), 18ème aux qualifs, abandon en course et 5ème au championnat

Jack Miller (Ducati Pramac), 5ème aux qualifs, abandon en course et 6ème au championnat

"C'était une course très excitante, j'étais dans le groupe de tête et c’était une bagarre fantastique. Le feeling avec la moto était très bon et j'ai commencé à attaquer quand j’ai vu que Petrucci et Marquez tentaient de s’éloigner. J'ai essayé de doubler Rins, mais j’ai chuté".

Pecco Bagnaia (Ducati Pramac), 8ème aux qualifs, abandon en course et 18ème au championnat

"C'est dommage que nous n'ayons pas pu finir. Notre objectif était de rester dans le Top 10 et le rythme en course était très bon. Je suis quand même satisfait car nous avons fait de gros progrès sur les trois dernières courses. On réessaiera à Barcelone".

Résultats du GP d'Italie MotoGP 2019

  1.  Danilo PETRUCCI Ducati 41'33.794
  2. Marc MARQUEZ Honda +0.043
  3. Andrea DOVIZIOSO Ducati +0.338
  4. Alex RINS Suzuki +0.535
  5. Takaaki NAKAGAMI Honda +6.535
  6. Maverick VIÑALES Yamaha +7.481
  7. Michele PIRRO Ducati +13.288
  8. Cal CRUTCHLOW Honda +13.937
  9. Pol ESPARGARO KTM +16.533
  10. Fabio QUARTARARO Yamaha +17.994
  11. Aleix ESPARGARO Aprilia +20.523
  12. Joan MIR Suzuki +20.544
  13. Jorge LORENZO Honda +20.813
  14. Karel ABRAHAM Ducati +27.298
  15. Andrea IANNONE Aprilia +28.051
  16. Miguel OLIVEIRA KTM +30.101
  17. Johann ZARCO KTM +41.857

Non classés 

  • Jack MILLER Ducati 8 Tours
  • Francesco BAGNAIA Ducati 12 Tours
  • Hafizh SYAHRIN KTM 14 Tours
  • Valentino ROSSI Yamaha 16 Tours
  • Franco MORBIDELLI Yamaha 18 Tours
  • Tito RABAT Ducati 0 Tour

Classement provisoire MotoGP 2019 après le GP d'Italie

  1. Marc MARQUEZ Honda 115
  2. Andrea DOVIZIOSO Ducati 103
  3. Alex RINS Suzuki 88
  4. Danilo PETRUCCI Ducati 82
  5. Valentino ROSSI Yamaha 72
  6. Jack MILLER Ducati 42
  7. Cal CRUTCHLOW Honda 42
  8. Maverick VIÑALES Yamaha 40
  9. Takaaki NAKAGAMI Honda 40
  10. Pol ESPARGARO KTM 38
  11. Franco MORBIDELLI Yamaha 34
  12. Fabio QUARTARARO Yamaha 31
  13. Aleix ESPARGARO Aprilia 27
  14. Jorge LORENZO Honda 19
  15. Joan MIR Suzuki 12
  16. Johann ZARCO KTM 10
  17. Michele PIRRO Ducati 9
  18. Francesco BAGNAIA Ducati 9
  19. Miguel OLIVEIRA KTM 8
  20. Andrea IANNONE Aprilia 7
  21. Stefan BRADL Honda 6
  22. Karel ABRAHAM Ducati 2
  23. Hafizh SYAHRIN KTM 2
  24. Tito RABAT Ducati 2
  25. Bradley SMITH Aprilia

Rétrospectives du Grand Prix d'Italie MotoGP

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le concept Scrambler DesertX se transforme en vrai trail Ducati !

Le concept de DesertX basé sur le Scrambler 1100 va être commercialisé... dans une configuration différente ! Les italiens annoncent  que leur trail adoptera le moteur de l’Hypermotard 950, plus performant. Toutes les infos arriveront le 9 décembre, en conclusion d’une nouvelle série de présentations Ducati en vidéo...
Nouvelle GSX-S1000GT, la moto sportive enfin routière de Suzuki !

Suzuki ne l’admettra qu'à demi-mots : sa GSX-S1000F faisait fausse route ! Étroitement dérivée du maxiroadster - dernière génération - et toujours sportive dans l’âme, la GSX-S1000 GT qui la remplace prend un virage routier afin de concurrencer les appréciées Ninja 1000 SX ou Tracer 9... Présentation.
Routière 1 commentaire
Essai R18 B : BMW cherche la bagarre aux baggers américains

Was ist das ? Harley-Davidson lance un maxitrail pour concurrencer la R1250GS ! C’est comme si BMW partait chasser sur les terres des baggers Street Glide ou Chieftain... Or c’est justement le défi que relève la R18 B, nouveau gros membre de la famille Heritage, tout récemment testé par Moto-Net.Com.
Nouvelle Triumph Speed Triple 1200 RR : la crème anglaise du café racer !

Triumph greffe comme prévu un semi-carénage et un phare rond à son énergique roadster Speed Triple 1200 pour livrer une interprétation bigrement chic et sacrément sportive du genre néo-rétro. Présentation de la Speed Triple 1200 RR à 20 490 euros.
Roadster 1 commentaire
Un V6 de 250 ch célèbre les 60 ans de Yamaha en Grand Prix moto

Non, Yamaha ne va pas jeter de FJR 6-cylindres dans la mare des Honda GoldWing et BMW K1600. Le V6 de 250 chevaux qui porte le coloris historique de Yamaha en Grand Prix moto (Rouge et Blanc, pas Bleu !) est un moteur de bateau hors-bord de 4,2 litres de cylindrée pesant 255 kg. Du - trop - lourd, donc !
Grands Prix 2022 : quel pilote sur quelle moto en MotoGP ?

Le Journal moto du Net fait le point  sur la grille MotoGP 2022, première saison sans Valentino Rossi en catégorie reine depuis 2000 ! Le guide du mercato moto avec tous les contrats signés ou en passe de l'être, ainsi que nos dernières informations mises à jour sur les ultimes guidons à pourvoir. 
Horaires du GP des Amériques MotoGP 2021

Annulé l'an dernier et décalé cette année, le Grand Prix moto des Amériques se déroule ce week-end à Austin (USA). Programme de cette 15ème course du championnat du monde MotoGP 2021 toujours dominé par Fabio Quartararo.
GP des Amériques 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 8 août : GP de Styrie
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto des Amériques 3 octobre :  GP des Amériques
GP moto du Japon3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande17 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie24 octobre : GP de Malaisie
GP moto de San Marin 24 octobre : deuxième GP à Misano
GP moto du Portugal 7 novembre : GP d'Algarve
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence
GP moto d'Argentine  Annulé : GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...