• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
SEPANG - ROSSI S'EXPLIQUE
Paris, le 30 octobre 2017

GP de Malaisie - Rossi (7ème) : "Comprendre la situation et essayer de progresser, il n'y a que ça à faire"...

Valentino Rossi, comme son coéquipier Maverick Viñales, continue à vivre une fin de saison difficile avec le manque de grip chronique de sa Yamaha sur le mouillé... Parti quatrième sur la grille, le Docteur ne parvient qu'à sauver les 9 points d'une septième place sans grande saveur et doit maintenant lutter contre Dani Pedrosa pour conserver sa quatrième place au championnat. Déclarations et analyse MNC.

Commentaires

Il est clair que Yam s'est loupé quelque part cette année. Et tout particulièrement sous la pluie où même Rossi a eu du mal à faire des résultats alors qu'on le sait très bon dans ces conditions. Viñales en revanche n'a pour l'instant pas su faire oublier Lorenzo chez Yamaha, puisqu'il rencontre le même genre de soucis que son compatriote dès que la piste est humide (même si l'an dernier Jorge était particulièrement catastrophique sur piste mouillée, alors que Johann nous a démontré que la M1 2016 était très bonne dans ces conditions). Et même quand c'est sec, à part au début d'année où il était transcendé (et encore, au Qatar "heureusement" que Johann est tombé, sinon...) on ne peut pas dire que cette saison soit si brillante que ça pour Maverick. Plus exactement, le fait d'avoir gagné "trop vite" rend sa fin de saison encore plus moyenne pour un pilote de ce calibre. Mais encore une fois, je pense que pour le coup la machine y est pour quelque chose : j'aime énormément Johann et je ne remettrai pas une seconde en doute son (immense) talent, mais il est quand même assez peu logique de le voir à ce point dominer les officiels sur un GP comme celui de Malaisie. Les évolutions de la M1 ne sont manifestement pas allées dans la bonne direction, même si encore une fois Johann a aussi fortement contribué à laisser cette impression à force de venir titiller les pilotes officiels à coups de grosses qualifs ou luttes pour le podium. La part de progression de notre Zarco national est évidemment aussi à prendre compte. Néanmoins, tout ça me fait craindre un peu la saison prochaine : si Yamaha continue à servir une machine Année -1 à Tech3 en dépit des perfs de notre frenchie, il risque de se retrouver avec une moto nettement plus délicate à régler et piloter. La seule lueur d'espoir que je lui vois, outre l'accès aux setups utilisés cette année par le tandem officiel, c'est qu'il roule avec des gommes généralement plus tendres que ses rivaux, ce qui peut peut-être lui faciliter la vie là où Rossi et Viñales manquaient de feeling. En tout cas je rejoins le premier commentaire de QDO... vivement que ça se termine... pour eux !
Avec trois victoires au compteur, être si loin des deux autres aux points et si près de Rossi avec une patte cassée ? Vinales, fait du Pedrosa et finalement pour l'instant ce n'était qu'un feu de paille ! Bon pilote mais irrégulier ! Au fait, il devient quoi Iannone la terreur ?
Vinales est très fort avec une moto compétitive (début de saison en fanfare ou les Yam ont brillées). Beaucoup de monde voyait Vinales battre Marquez au Championnat mais c'est Dovi qui apparaît comme son plus grand rival. Marquez sait aller au delà des performances de sa moto , la pousser dans ses retranchements et ça paye.
OK Gépé je vais faire un effort pour ma majuscule
Gustave, une majuscule à Marquez ! Un peu de respect ! Diantre !
Gustave, je ne vais pas te contredire car je suis d'accord avec toi et sur ce sujet ! Je l'ai toujours pensé, peu importe la moto pourvu qu'on ait LE pilote ! Exemple, tu me mets un 1200 Bandit ou un gros GSXR dans les pattes, je vais quand même me faire bouffer par Michou sur sa Harley avec ses sacoches cavalières et Madame qui dort appuyée sur la tente ! C'est la vie !
Et oui, quel talent ce petit espagnol ! Et quand je pense qu'en 2021 (4 ans, Demain ! ) il va peut-être botter le cul de l'idole des jaunes en nombre de titres ! Il m'épate ce garçon, il m'épate !
Gépé c'est une constatation comme rossi la fait une époque pour yamaha Et bien la c'est marquez qui fait gagné honda .Alors qu'a une certaine époque honda pavoisé en disant que c'etait leurs machines qui faisaient gagné leurs pilotes . Et rossi a éré le premier a leurs montré le contraire . comme stoner a fais avoir un titre a ducati ' Chaque temps a son pilote et chaque pilote a son temps .Et la c'est le temps marquez
Le HRC.....3 lettres de feu !! qui renvoient à des tonnes d'exploits !....des motos fantastiques et des pilotes du même acabit ! ....parmi les plus grands !...le HRC donc !!....réduit à se coucher....comme une escort-girl....bien "tapée"... et en fin de carrière !..... devant un ptit pignolo de 24 piges !....Soichiro....où es tu ?????...bien venu au Cub !!!
Gustave j'adore ton hommage au talent de Marquez ! Tu le fais à ta manière mais c'en est un tout de même ! c'est bien !
retour en arrière ben oui a l’époque ou rossi a pris la yam elle était derrière es duc et honda , De temps en temps biaggi la faisait brillé . chacun son tour .Quoi que honda peut dire merci au pisseux.
....déconfiture complète des bleus.....il est temps que la saison se termine !

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

 

 

Les derniers essais MNC

Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.
Essai Eliminator 500 : remake tout gentil du Muscle Bike Kawasaki

Eliminator 2, le retour ! Quarante ans après la sortie de son premier Muscle Bike, Kawasaki propose un petit custom partageant la même mécanique que les Z et Ninja 500. Sous ses airs de brute pas trop épaisse, l'Eliminator 500 drague les nouveaux motards (permis A2) et cible la Rebel de Honda. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net