• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#BRITISHGP COURSE
Paris, le 7 août 2022

GP de Grande-Bretagne : Bagnaia déroule, Zarco dérape, Quartararo déguste

Francesco Bagnaia entame gaz en grand la rentrée de la classe reine à Silverstone : l'officiel Ducati, tout en maîtrise, décroche sa deuxième victoire consécutive devant l'impressionnant Maverick Viñales et Jack Miller. Résumé du GP de Grande-Bretagne, meilleurs moments vidéos et classements.

Commentaires

Hé oui zarco nous a fait du zarco.,quartararo choix de pneu c'est évident pour personne.quant a vinales il a fait son job d'équipier, il c'est mis devant quarta
toi voyageur tu y crois à Zarco qui n'y crois plus !!!! je te rejoins un peu car c'est pas la première fois qu'il chute alors qu'il est en tête ou dans le trio de tête !!!! pourquoi des chutes comme ça, c'est vraiment dommage car c'est un trés bon pilote. Fabio a été le seul à partir en médium, c'est lui qui a choisi, il voit le résultat mais il apprend c'est pas trés grave, et je relèverais la descente aux enfers de HONDA qui y était pas loin déjà, même au retour de Marquez je met un gros point d'interrogation, on verra.
Euh, comment dire ?....enfin pour faire court, zarco je n'y crois plus, tout simplement.....
Jojo ! A la suite des 2 premiers jours, j’avais mis le champagne au frigo ! Bon, je l’ai bu pour me consoler. GP déprimant quand on est franchouillard (ce que je suis évidemment), mais, à mon avis, il y a eu suffisamment de changements en tête pour que ce GP puisse être vu comme un bon GP. Les Espargaro me donnent des boutons, mais belle perf quand même d’Aleix. Fabio ? De son propre aveu, une faute de bleu à Assen et maintenant, toujours de son propre aveu, une grosse erreur de ne pas avoir essayé le dur arrière avant la course ! Comme disait Péco il y a peu (à propos des ses chutes) quand on veut être cdm « il faut éviter ce genre de conneries ».
Pôv Vinales, déposé en ligne droite et battu par le moteur de la Ducati…. Grand prix de merde, inintéressant, victoire de merde et pour finir " à vaincre sans péril on triomphe sans gloire"… et là y en a aucune….

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

 

 

A lire aussi sur le Journal moto du Net