• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 28 avril 2014

Bol d'Or 2014 : déclarations des pilotes et team managers

Retrouvez les principales déclarations des pilotes et team managers à l'issue du Bol d'Or 2014, le dernier à Magny-Cours avant son retour au Castellet en 2015 , remporté pour la troisième fois consécutive par la Kawasaki SRC n°11 aux mains de Grégory Leblanc, Nicolas Salchaud et Mathieu Lagrive blessé.

Commentaires

Bestof: 
0
Lectures: 
0
Effectivement on étais pas des masses sur ce dernier bol à Nevers (30 000 selon des sources sur places)il y avait de la place dans les tribunes. La météo n'as pas aidé, le GP et le superbike en même temps non plus je pense. Le village et les animations etaient aussi beaucoup plus clairsemé, ça sentait la fin déja. A voir si le castelet saura attirer les foules...
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Monsieur Christophe Guyot qui dit que pour lui la 2eme place équivaut a une victoire je tiens a lui rappeler que le 2eme est un perdant , seul le 1er est victorieux et de plus bien mérité
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Belle course. bravo Kawa. Vivement qu'ils trouvent les fonds pour faire l'intégralité du championnat... Par contre quelqu'un connait la fréquentation de ce bol? Parce que aux vues des images qu'a très bien retransmis Moto-net (merci), il n'y avait pas l'air d'avoir foule ce coup ci. Quelqu'un peut me renseigner car je ne trouve aucun chiffre sur internet.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Bravo à kawa qui montre que sa zx 10 est fiable même les privés ont fini les 24h de course
Bestof: 
0
Lectures: 
0
encore heureux qu'ils aient pas valdingué dans la pampa, parceque quand la chaine casse c'est rare qu'elle se déroule sans se mettre en paquet entre l'arbre et le carter, mais si c'est le pignons qui casse là je vois pas bien ce que ça a du faire d'autre que d'exploser l'ensemble
Bestof: 
0
Lectures: 
0
D'habitude, c'est au GMT à qui il arrive des choses incroyables qui l'empêche de grimper sur le podium. Là, c'est à la 111 qui abandonne sur un bris de pignon de sortie de boîte. Quelle déception après une si belle course. Mais les courses de 24h sont ainsi, beaucoup de maitrise, mais aussi, pas mal de chance.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Super résumé ! Merci moto-net ;)

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

 

 

Les derniers essais MNC

Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.
Essai Eliminator 500 : remake tout gentil du Muscle Bike Kawasaki

Eliminator 2, le retour ! Quarante ans après la sortie de son premier Muscle Bike, Kawasaki propose un petit custom partageant la même mécanique que les Z et Ninja 500. Sous ses airs de brute pas trop épaisse, l'Eliminator 500 drague les nouveaux motards (permis A2) et cible la Rebel de Honda. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net