• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Sicile (Italie), le 13 octobre 2021

Essai du pneu moto Metzeler Roadtec 01 SE (Sport Edition)

Essai du pneu moto Metzeler Roadtec 01 SE (Sport Edition)

Metzeler (groupe Pirelli) regonfle le potentiel dynamique de son pneu Roadtec 01 pour mieux le caler sur les jantes des motos routières au tempérament sportif (et vice-versa). Essai sur route et sur circuit - mouillé - du Roadtec 01 SE pour "Sport Edition".   

Imprimer

L'offre pneumatique moto ne cesse de se diversifier… et de se complexifier ! Exemple avec le Roadtec 01 SE, nouvelle variante plus sportive du pneu pour machines routières, GT et roadsters chez Metzeler. Épaules slicks, carcasse renforcée, mélanges optimisés : ce Roadtec 01 Sport Edition est prêt à mettre à la gomme !

Mais pourquoi la marque allemande se donne-t-elle la peine de muscler son offre Touring, alors que sa gamme comprend déjà l'excellent pneu sport-route Sportec M7 RR, qui cède par ailleurs la place au Sportec M9 RR ? En clair, quel intérêt d'ajouter un pneu "routier-sportif" aux côtés d'un pneu "sportif-routier" ?!

La réponse tient à la place occupée par ces pneus dits "Supersport" et "Sport-touring", qui représentent respectivement "41% et 40% de parts de marché en Europe", soit plus de 8 pneus sur 10, nous informe Metzeler. Autant dire des segments essentiels pour les manufacturiers, qui bétonnent leur offre quitte à créer des "chevauchements"...  

Roadstec 01 SE : ce que promet Metzeler

Ce Roadtec 01 SE est une alternative plus sportive du Roadtec 01 "tout-court" testé par MNC en 2016 : cette version "Sport Edition" se destine aux motos dynamiques menées bon train sur route. Le "SE" s'adresse aux avaleuses de bornes lubriques ludiques comme la Tracer 9 GT, alors que le Roadtec 01 standard reste la référence pour routières plus volumineuses comme la R1250 RT.

Ses concurrents sont les "Bridgestone T32, Dunlop Roadsmart 3, Michelin Road 5 et Pirelli Angel GT 2", nous révèle Metzeler, qui s'est surtout concentré sur l'obtention de davantage de grip sur l'angle avec sa nouveauté. Le Roadtec 01 SE adopte pour cela des épaules vierges de sculptures à l'arrière et une carcasse un peu plus rigide à l'avant.

Cette carcasse rigidifiée est en polytéréphtalate d'éthylène (PET) avec une une ceinture acier à 0°. A l'arrière, la carcasse est en Rayonne - fibre textile synthétique obtenue à partir de cellulose - et se voit également secondée par une ceinture acier 0°, technologie chère à Metzeler puisque la marque en est à l'origine.

L'occasion de constater des transferts technologiques entre la maison-mère Pirelli et sa marque de pneumatique moto allemande : MNC note d'évidentes similitudes en termes de construction entre ce Roadtec SE et le Pirelli Diablo Rossi IV testé cet été, notamment en ce qui concerne la Rayonne et la ceinture acier. Logique, après tout.

La composition s'appuie majoritairement autour de la silice à l'avant, gage de temps de chauffe réduit et d'adhérence sur le mouillé. Le pneu arrière reçoit quant à lui deux gommes de dureté différentes : la bande de roulement ( 20% de la largeur totale) est plus résistante que les flancs (40% de chaque côté). Les épaules sont "slicks" pour un grip maxi plein angle.

L'entaillage reprend les sculptures en forme de sabres du Roadtec 01 original, qui "amélioreraient la traction et le confort acoustique" précise la marque à l'éléphant. Ces longues rainures évoquent - dans une certaine mesure - les pneus slicks de compétition "retaillés" manuellement en vue d'un usage sur piste mouillée.

"Ces sculptures favorisent le réchauffement car elles créent du mouvement de gomme", précise Metzeler, qui assure que sa nouveauté aurait - étrangement - la même longévité que le Roadtec 01 standard. "La différence de kilométrage sera surtout fonction du type de conduite, a priori plus "énergique" pour ceux qui font le choix du SE", sourient nos interlocuteurs. 

Roadtec 01 SE : ce que MNC a pu constater

Cap sur Catane (Sicile) pour découvrir ce nouveau Roadtec 01 SE, et plus précisément les routes viroleuses qui grimpent vers l'Etna. Plusieurs motos de gabarits différents et aux performances variées nous tendent leurs guidons : BMW F900XR, Kawasaki Versys 1000, KTM Duke 890 R, S1000R ou encore S1000XR. Du beau monde, plutôt axé tourisme pressé !

Les températures agréablement élevées - 17 à 26°C mi-octobre : bonjour le choc thermique en arrivant de Paris ! - jouent en faveur de la gomme allemande, mais les passages en sous-bois sont encore marqués de traces d'humidité... Plusieurs secteurs sont en outre parsemés d'une poignée de terre par ci et de feuilles mortes par là, tandis qu'une averse accompagne notre retour sur des routes de montagne aux qualités d'enrobés aléatoires. 

Le Roadtec 01 SE déjoue adroitement ces difficultés avec sa montée en température rapide et son profil assez rond, qui favorise des mises sur l'angle progressives et sans à-coup. Le Metzeler offre un juste milieu entre vivacité et stabilité, qui convient très bien aux directions nerveuses comme celle de la 890 R : la KTM s'incline d'un clin d'oeil, sans résister ni amplifier l'ordre.

Ce comportement rassurant se retrouve sur des motos plus lourdes comme la Versys 1000 et la S1000XR, au guidon desquelles MNC apprécie le renvoi d'informations évident et précis du Roadtec 01 SE. Le confort est également au rendez-vous, malgré la ceinture en acier qui ne favorise pourtant pas l'absorption mécanique par la gomme.

Aucun bruit de roulement ne s'est par ailleurs manifesté, pas plus que des vibrations parasites qui matérialisent les sculptures trop marquées et/ou les pneus mal équilibrés. La stabilité n'appelle pas davantage à la critique, quelle que soit la moto essayée et les vitesses atteintes.

MNC aura par ailleurs l'occasion de pousser le Roadtec 01 SE dans ses retranchements sur le circuit de Pergusa, l'une des pistes d'essais du groupe Pirelli. Seul hic : une pluie diluvienne s'est abattue pendant la nuit et le bitume est détrempé ! Et dire que nous étions aussi censés tester le nouveau pneu slick de Metzeler, le Racetec TD : une autre fois...

Le soleil réchauffe cependant assez vite l'atmosphère et le moral, asséchant la trajectoire de ce circuit singulier car construit aux portes de l'agglomération d'Enna autour du lac de Pergusa. Son tracé forme un cercle de 4,950 km autour du plan d'eau, soit un développement ultra-rapide façon anneau de vitesse uniquement interrompu par quatre chicanes plus ou moins serrées.

Quelques tours de reconnaissance avec la S1000 XR confirment la polyvalence rassurante du Metzeler Roadtec 01 SE : le grip est suffisamment au rendez-vous pour hausser le ton et tirer profit de la stabilité du pneu allemand, l'un des ses points forts. Démonstration - probante - avec cet énorme freinage réalisé à 258 km/h en bout de ligne, pour entrer dans un pif-paf en seconde !

Confiance et adhérence répondent - heureusement ! - à l'appel, alors que la très performante routière-sportive d'outre-Rhin plonge à la corde et que le genou vient naturellement se poser au sol… pourtant encore mouillé ! Pas mal pour un pneu route utilisé sur circuit, non ?!

Du grip et de la confiance à haute vitesse

Sa rigidité structurelle limite favorablement les mouvements de carcasse, alors qu'aucune sensation de "flou" ne se fait sentir dans la direction malgré les très hautes vitesses atteintes. L'arrière est aux diapasons avec une motricité de premier ordre, alors que le passage entre la zone rainurée et la partie slick est totalement transparent.

Et pourtant le Roadtec 01 SE est soumis à rude épreuve par ces longues courbes à vive allure et tout en appui du circuit de Pergusa : la dernière démarre en deuxième à 60 km/h après une chicane et se termine plein gaz en cinquième, alors que le 4-cylindres balance sans retenue ses 165 ch au pneu arrière !

Sur le sec, l'exercice aurait probablement soumis à rude épreuve la résistance du Roadtec 01 SE, qui aurait surchauffé face à de telles contraintes : le nouveau Sportec M9RR serait plus indiqué pour un usage aussi soutenu sur circuit. 

Reste que le "SE" s'est admirablement tiré de l'exercice, sans manifester de faiblesses particulières ni de brutales pertes de grip. Ses limites sont apparues de façon limpides et progressives, ce qui n'est pas un mince exploit compte tenu des conditions météo capricieuses de cet essai !

Metzeler Roadtec 01 SE : prix et dimensions disponibles

Le train de pneus Metzeler Roadtec 01 SE est d'ores et déjà disponible au prix de "266 euros en 120 à l'avant et 180 à l'arrière", annonce la marque à l'éléphant, soit un tarif similaire au Roadtec 01 "tout-court" qui reste le choix privilégié pour les "grosses" motos à vocation résolument routière. Ces nouveaux pneus sont fabriqués en Allemagne comme "tous nos produits haut de gamme", précise Metzeler.

Dimensions 

Avant

  • 120/70/17

Arrière

  • 160/60/17
  • 180/55/17
  • 190/50/17
  • 190/55/17

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Yamaha MT-09 2024 : notre essai complet en vidéo

La MT-09 s'est vendue à près de 200 000 exemplaires dans le monde en 10 ans. Malgré ce succès retentissant, le roadster Yamaha est devancé en France par la Z900, rattrapé par la Street Triple 765… Pour bien attaquer 2024 et ses rivales, la firme d'Iwata fait évoluer sa moto une troisième fois : essai !
L'Europe rejette la visite médicale pour le permis de conduire, mais...

Après le contrôle technique pour rouler à moto, le contrôle médical pour conserver son permis ? Les eurodéputés ont majoritairement votés non, considérant que les conducteurs doivent eux même évaluer leur aptitude à conduire. En France toutefois, l'idée n'est pas abandonnée, bien au contraire. Explications...
Les Journées K-awasaki en tournée sur trois circuits en 2024 !

Limitées depuis 2018 à une simple mais prestigieuse étape sur le circuit Bugatti du Mans, les Journées K se rendront en 2024 sur deux circuits supplémentaires et pas moins intéressants : Alès et Dijon-Prenois. Organisés sur deux jours, ces roulages sont ouverts aux clients Kawasaki… et à leurs copains !
La Virée Auvergnate Dunlop remet le couvert en 2024

La Virée Auvergnate Dunlop repart pour un tour ! Comme prévu à l'issue de sa première édition réussie, la randonnée trails et maxitrails organisée par Greg Fayard avec le soutien du manufacturier anglais est reconduite pour 2024 avec de nouveaux itinéraires notamment... et une inscription à gagner sur le stand AXA Passion au Salon de Lyon !
Petit test MNC : la Kawasaki Eliminator 500 en 6 minutes

Pas le temps de visionner notre essai complet de l'Emiminator 500 ? Optez pour notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Quatre minutes seulement (bon, six en l'occurence, désolé...) pour vous placer au guidon du petit custom Kawasaki en allant directement à l'essentiel.
Il y a 10 ans : Ducati choisit la catégorie Open

Souvenez-vous, il y a 10 ans jour pour jour, MNC publiait : "C'est désormais officiel : Ducati renonce à la catégorie Factory du championnat du monde Moto GP 2014 pour s'engager en Open, une "sous-catégorie" dont le règlement offre davantage de souplesse". Or en 2024, les Desmosedici sont devenues les armes fatales du plateau... Même Marc Marquez a craqué pour un vieux modèle !
Dans Le Rétro 2 commentaires
Guide pratique du Salon du 2 Roues de Lyon 2024

Le plus grand salon 2-roues de France s'apprête à ouvrir ses portes, le jeudi 7 mars ! Durant quatre jours, des milliers de motards vont essayer de nouvelles motos et scooters, tester des équipements, rencontrer des pilotes, participer à des concours, assister à des shows, voir des expositions... Demandez le programme !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

  • En savoir plus...