• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
GUERRE DE SALONS
Paris, le 10 octobre 2018

Salons moto : Intermot 2018 plein gaz pour tenir à distance le Mondial de Paris

Salons moto 2018 : Intermot plein gaz pour tenir à distance le Mondial de Paris

Les organisateurs d'Intermot, le salon de la moto de Cologne (Allemagne), dressent un bilan extrêmement satisfaisant de l'édition 2018 qui s'est déroulée pendant la première semaine du Mondial Auto et Moto de Paris. Nouveautés 2019, visiteurs et exposants : Intermot annonce un carton plein... pour narguer son concurrent français ?!

Imprimer

Ce mois d'octobre 2018 est particulièrement chargé pour les amateurs de motos et scooters, avec la tenue simultanée de deux salons d'envergure internationale : Intermot à Cologne du 2 au 7 octobre et Mondial de la Moto à Paris du 3 au 14 octobre. Ce "doublon" s'explique par la décision de réunir l'auto et la moto pendant le salon parisien afin d'accroître la fréquentation dans la partie "deux-roues" (Hall 3).

Ce coup de poker du promoteur du Mondial, soutenu par plusieurs filiales françaises, sera-t-il fructueux ? A voir au regard des difficultés à mélanger deux et quatre-roues, ne serait-ce qu'en matière de communication : la sacro-sainte "bagnole" occupe un large espace médiatique au détriment de la "bécane", comme MNC l'a constaté Porte de Versailles en interviewant un visiteur-motard lillois... qui ignorait l'existence du Mondial de la Moto !

Les incertitudes sur le succès de l'initiative française ont d'ailleurs pesé sur la stratégie de certains constructeurs qui ont préféré miser sur Cologne. C'est le cas du groupe Piaggio - absent en France, pourtant premier marché du MP3 -, de Ducati - uniquement représenté à Paris par sa "marque" Scrambler -, de BMW - qui n'expose que deux motos et un scooter près de ses voitures dans le Hall 5 - et de KTM qui présente au Mondial sa gamme 2018... alors que ses nouvelles Super Duke 2019 paradent en Allemagne.

"Intermot joue un rôle central dans l'univers des deux-roues"

"Ce qui est important, plus encore que le nombre considérable de visiteurs, c'est la déclaration faite par les principaux acteurs du secteur selon laquelle Intermot Cologne joue un rôle central dans l'univers des deux-roues", ne manque pas de souligner Gerald Böse, président et directeur général du "Koelnmesse", l'énorme enceinte qui accueille tous les deux ans le salon moto allemand sur quelque 180 000 m2.

"Pour la première fois dans l'histoire d'Indian Motorcycle, c'est hors des États-Unis que nous avons présenté un modèle en première mondiale et nous avons délibérément choisi Intermot de Cologne pour ce lancement", a par ailleur fait savoir Grant Bester, vice-président du groupe Polaris dont la marque Indian a dévoilé en Allemagne la très attirante FTR1200.

"La manifestation est très internationale et le marché allemand est extrêmement important pour Indian Motorcycle", poursuit le dirigeant américain. "Nos nouveaux modèles ont eu un retentissement considérable auprès des acheteurs et des journalistes internationaux".

Les organisateurs de l'Intermot estiment à "220  000" le nombre de visiteurs qui se seraient pressés devant les stands de "1041 exposants" pendant les six jours du salon. Ces chiffres confirmeraient le "record établi par l'édition précédente" et sont surtout à comparer aux "165 000" visiteurs annoncés lors du dernier Salon de Paris en 2015, fréquentation par ailleurs en baisse (180 000 visiteurs annoncés pour l'édition 2013)... 

Rappelons que d'autres constructeurs ont en revanche réparti leurs forces à égalité entre l'Allemagne et Paris, comme Kawasaki qui a levé le voile sur quatre nouveautés 2019 (Ninja 125, Z125, ZX-10R et H2) le même jour et à la même heure sur les deux salons. La marque d'Akashi fait par ailleurs sensation au Mondial avec son énorme stand de 1400 m2, pratiquement aussi vaste que ceux de Honda, Suzuki et Yamaha réunis, où trône aussi un impressionnant bras robotisé !

Intermot plébiscité par les jeunes

Autre signal positif renvoyé par la métropole rhénane : son attractivité auprès d'un public jeune, puisque le nombre de visiteurs de "moins de 21 ans" aurait augmenté "de l'ordre de 50%" à Intermot ! Cet indicateur va à coup sûr taper dans l'oeil des constructeurs moto, qui cherchent coûte que coûte à rajeunir leur clientèle pour la renouveler. 

Les organisateurs du salon allemand imputent une partie de ce succès à l'espace "Intermot Customized" lancé en 2016, qui comme son nom l'indique fait la part belle aux motos transformées et à l'univers de la customisation. Le hall dédié aux "prépas" a par ailleurs accueilli le championnat du monde de la discipline (AMD World Championship of Custom Bike Building), événement jugé très mobilisateur avec pas moins de "107 motos inscrites".

"Intermot Customized a mobilisé des transformateurs bien connus et des distributeurs de renom mais aussi bon nombre de nouveaux entrants et de fournisseurs d'accessoires présents pour la première fois à Cologne", se réjouissent les organisateurs qui avaient également prévu des espaces pour les barbiers et les tatoueurs, désormais indissociables des mouvements "préparation" et "vintage" avec l'incontournable vendeur de chemises à carreaux !

Enfin, le salon allemand s'est efforcé de ménager une place de choix pour les motardes - autre cible de choix des constructeurs - grâce à son initiative Ladies@intermot. Cet événement féminin propose notamment aux motardes un tour des stands sur lesquels les motos et les vêtements leur sont plus spécialement destinés. Malin !

"Ladies@intermot permet également de s'informer sur les offres actuelles en matière de randonnées à moto, de sécurité, de technologie et de sport pour pilotes enthousiastes", précise l'organisateur, qui indique que le pourcentage de motardes intéressées par ce nouveau programme serait passé de "18 à près de 22%" entre le premier et le dernier jour.

Paris pourra-t-il doubler Intermot ?

Le Mondial de la Moto de Paris est donc prévenu : Intermot aiguise ses griffes pour conserver son statut de vitrine incontournable du monde de la moto, à l'aspi du salon vedette de Milan (Italie). Le salon français soutiendra-t-il la comparaison grâce à la réunification de l'auto et de la moto, format déjà adopté jusqu'en 1986 ?

Réponses à partir du dimanche 14 octobre, date à laquelle le promoteur AMC pourra comptabiliser le nombre total de visiteurs venus au Mondial de Paris 2018. Rappelons que pour Christophe Decultot, directeur général Honda France, la fréquentation du salon parisien doit considérablement augmenter pour justifier son intérêt.

"Le retour sur investissement du salon de Paris n'est pas suffisant : il faudrait doubler ou tripler le nombre de visiteurs", nous avait expliqué le DG de la filiale française en janvier 2017 dans le cadre de notre dossier MNC sur le Mondial de la Moto. Espérons que les objectifs français seront atteints afin que puissent coexister les différents salons européens au bénéfice des motards !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai F900XR : la nouvelle moto Sport GT BMW

En 2020, BMW stoppe la F800GT mais n'abandonne pas pour autant le segment des motos routières sportives de moyenne cylindrée. Le constructeur allemand lance une inédite F900XR inspirée de la S1000XR et déclinée de la F900R... Moto-Net.Com a pu la tester une demi-journée. Compte rendu.
Routière 7 commentaires
Comment regarder les courses MotoGP à la TV en 2020 ?

Pour la deuxième année consécutive, les Grands Prix Moto GP seront diffusés en exclusivité sur Canal+ et sur le player officiel motogp.com. Le Journal moto du Net fait le point sur la grille des programmes et les nouveautés 2020.
MotoGP 2020 20 commentaires
Interview Julien Toniutti : le Tourist Trophy, c'est le MotoGP de la course sur route 

Julien Toniutti est l'une des vedettes du nouveau jeu vidéo de moto TT Isle of Man – Ride on the Edge 2. L'ancien pilote MNC et champion de rallyes routiers nous explique comment il devenu le français le plus rapide au Tourist Trophy et revient sur ses expériences, virtuelles et bien réelles ! Interview vidéo.
Tourist Trophy 1 commentaire
Essai Z H2 : le maxiroadster super gonflé de Kawasaki

Nouvelle patronne chez les roadsters Kawasaki en 2020, la Z H2 compte surtout dominer les maxiroadsters de la concurrence... Moto-Net.Com a pu mettre à l'épreuve son moteur suralimenté, sa partie cycle et son électronique à Las Vegas (Nevada, USA) sur circuit, sur ovale (!) puis sur route. Essai.
Roadster 9 commentaires
Essai V-Strom 1050 XT : Suzuki reconfigure son maxitrail 

Le maxi trail Suzuki, relancé en 2013 et revu en 2017, profite de la norme Euro5 pour évoluer de nouveau en 2020. Moteur, électronique, esthétique et aspects pratiques : Moto-Net.Com a testé les nouveautés de la V-Strom 1050 XT. Essai.
Trail 10 commentaires
Triumph délocalise en Thaïlande et prépare de nouvelles motos avec Bajaj

Seules des séries spéciales haut de gamme sortiront désormais de l'usine Triumph d'Hinckley (Royaume-Uni), qui se recentrera sur le développement de ses futures motos. Comme les futures petites et moyennes cylindrées prévues en partenariat avec le géant indien Bajaj ? Explications.
Vie des entreprises 5 commentaires
Harley-Davidson relance la Softail Standard

La Softail Standard fait son retour en 2020 avec le moteur Milwaukee-Eight 107 de 1746 cc, une selle monoplace et un coloris unique noir. De quoi se prendre de nouveau pour Lorenzo Lamas, l'inoubliable interprète du Rebelle sur le chopper Harley-Davidson ! Présentation.
Motos 3 commentaires
Le prix de la nouvelle Yamaha Tracer 700 est-il bien placé face aux motos concurrentes ?

La nouvelle Tracer 700, relookée et améliorée pour 2020, débarque dans les concessions Yamaha au prix de 8799 euros. Comment se situe ce trail routier polyvalent par rapport à ses concurrentes ? Réponses dans notre guide MNC.
Routière 13 commentaires
Euro5 condamne les Suzuki GSX-R1000 et les Burgman 125, 200 et 650 !

La mythique GSX-R1000, relancée en grandes pompes en 2017 puis améliorée en 2019, va temporairement disparaître des catalogues Suzuki européens à cause d'Euro5. La nouvelle norme sonne aussi le glas des scooters Burgman 125, 200 et 650, référence historique parmi les maxi-scooters !
R&D 6 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...