• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ZARCO PASSE DE L'ORANGE AU ROUGE
Paris, le 16 octobre 2019

Officiel : Zarco sur la Honda-LCR de Nakagami pour les trois dernières courses MotoGP

Officiel : Zarco sur la Honda-LCR de Nakagami pour les trois dernières courses MotoGP

Johann Zarco a accepté de rejoindre l'équipe privée Honda-LCR pour remplacer Takaaki Nakagami sur sa RC213V 2018 lors des Grands Prix d'Australie, de Malaisie et de Valence. Le pilote japonais se fera opérer de l'épaule après le GP du Japon ce week-end. Explications.

Imprimer

La situation préoccupante de Johann Zarco s'arrange de manière assez providentielle en cette fin de saison MotoGP 2019 : le pilote cannois - mis à pied par KTM un mois après sa demande de rupture anticipée de contrat au GP d'Autriche - bénéficie de l'indisponibilité de Takaaki Nakagami sur les trois dernières courses pour récupérer sa Honda à Phillip Island, Sepang et Valence !

Le pilote japonais, tout juste confirmé chez Honda-LCR l'an prochain, subira une opération de l'épaule gauche après son Grand Prix national dimanche au Japon et laisse par conséquent son guidon vacant. Nakagami et son team ont préféré privilégier 2020 en agissant maintenant, sachant que sa blessure proche de celle de Marquez l'an dernier nécessite trois mois complets de repos... 

Une opportunité en or pour Johann, aussitôt contacté par LCR pour réaliser l'intérim : le pilote français va finalement pouvoir finir la saison, en profitant de la proposition faite par KTM de le libérer de ses obligations contractuelles - normalement en cours jusqu'au 31 décembre - dans un tel cas de figure. 

"J'ai proposé à Tetsuhiro Kuwata, directeur du HRC, et à Alberto Puig, team manager, l'idée d'engager Zarco comme remplaçant et ils m'ont donné leur accord", raconte le team manager Lucio Cecchinello. "Lorsque j'ai contacté Zarco, il a immédiatement affiché son intérêt et ensemble nous avons travaillé à chaque étape de ce projet, qui se conclura à Valence. De notre côté, nous fournirons le maximum pour soutenir Johann, un pilote qui a donné la preuve d'un talent et d'un professionnalisme immenses durant sa carrière".

Piloter la Honda ? Quitte ou double !

Pour Johann Zarco, piloter la Honda 2018 de Nakagami sera l'occasion de découvrir une quatrième MotoGP en seulement quatre ans : il avait brièvement testé la Suzuki GSX-RR en 2016 avant de débuter sur les chapeaux de roue en catégorie reine avec la Yamaha M1 en 2017 et 2018, puis la KTM RC16 cette année ! Un sacré CV, potentiellement bien utile pour assurer son avenir en 2021...

Autre aspect positif de ses trois piges sur la RC213V : le double champion du monde Moto2  va pouvoir exprimer son talent et sa motivation, sur lesquels planent fatalement des interrogations après son expérience désastreuse chez KTM. Les décideurs vont scruter de près son attitude et ses performances, d'autant que la Honda est réputée difficile - au point de mettre en échec Jorge Lorenzo himself...

Si Johann parvenait rapidement à la prendre en main et à s'immiscer dans le Top 10 (voir le Top 5 ?!), nul doute que des propositions intéressantes lui parviendraient pour s'assurer ses services en 2020. Rappelons qu'à ce stade, la seule piste à sa disposition est de devenir pilote d'essais chez Yamaha pour espérer être de nouveau titularisé sur une M1 en 2021.

En revanche si la greffe ne prend pas entre Johann et la Honda, l'effet inverse est à craindre : le cannois a donc beaucoup à gagner, mais aussi à perdre. D'autant que Yamaha ne verra peut-être pas d'un très bon oeil son passage - même temporaire - chez son "meilleur ennemi" Honda...

"Redécouvrir certaines bonnes sensations"

"Quelle opportunité de pouvoir disputer les dernières courses sur la moto du team LCR Honda Idemitsu", se réjouit pour sa part Johann Zarco, ravi de pouvoir remonter en selle. "Je suis vraiment reconnaissant d'avoir cette chance et je vais faire de mon mieux pour obtenir de bons résultats et prendre du plaisir, car il pourrait s'agir de mes trois dernières courses avant un moment. J'aimerais remercier KTM de m'avoir libéré afin que je puisse faire ces trois courses sur une autre moto".

Le pilote français attend notamment avec impatience le GP d'Australie sur le circuit de Phillip Island, qu'il apprécie : "c'est un circuit rapide et je pense que les sensations pourraient être bonnes", estime-t-il. "Croisons les doigts pour que ce soit le cas et on verra ce qu'il sera possible de faire".

Objectifs pour Johann ? "Avoir un bon rythme et redécouvrir certaines bonnes sensations", espère l'ancien pilote KTM qui va surtout essayer de faire en sorte de "doser" un certain Jorge Lorenzo afin de se mettre en valeur auprès du HRC, au cas où le majorquin décidait d'arrêter fin 2019 !

Même si selon nos informations Lorenzo restera chez Honda en 2020, on ne sait jamais comment les choses peuvent évoluer : la preuve avec ce remplacement particulièrement bienvenu pour Johann !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marquez et Verstappen, vainqueurs au Honda Racing Thanks Day 2022

Après deux années d’interruption à cause du Covid-19, Honda a renoué dimanche dernier avec sa traditionnelle journée de remerciements. L’occasion de voir les deux grands champions de vitesse Marc Marquez et Max Verstappen se mesurer en kart ? Ah pas vraiment, ils étaient coéquipiers... et ils ont gagné !
Le CNSR encourage le gouvernement à améliorer les infrastructures routières 

Suite à sa réunion du 28 novembre 2022, le conseil national de la sécurité routière (CNSR) émet neuf "nouvelles" recommandations à l’attention du Gouvernement. La plupart traite de grands sujets traditionnels, aucune ne se focalise sur la moto... mais deux pourraient servir aux motards et scootéristes. Explications.
Le géant chinois du deux-roues électrique Yadea se lance dans la moto

Leader autoproclamé dans le deux-roues électrique avec 13,8 millions de scooters, vélos et trottinettes vendus dans le monde en 2021 (!), Yadea arrive tout juste en France. L’an prochain, le géant chinois tentera une première incursion dans la moto avec sa Keeness VFD, à piles bien sûr et équivalent 125 cc. Présentation.
Manifestations contrôle technique moto : plus de 30000 motards très en colère !

Les usagers deux-roues n'ont pas manqué l'appel de la FFMC à manifester contre le contrôle technique moto ce week-end, avec un peu de plus 30 000 motards sur 60 départs de manifestations, comptabilise la Fédération française des motards en colère !
Essai vidéo Honda CB750 Hornet 2023

L'essai vidéo MNC d'une nouvelle moto parmi les plus attendues de 2023 : la Honda CB750 Hornet ! Ce nouveau Frelon fait-il mouche avec son bicylindre inédit de 755 cc ? Réponses en images en compagnie de notre essayeur, par ailleurs ancien propriétaire de la Hornet 600 !
Aston Martin passe la vitesse supérieure avec sa moto AMB 001 Pro 

Trois ans après sa première moto AMB 001 inspirée de son hypercar Valkyrie, Aston Martin propose une seconde version - beaucoup - plus puissante : l’AMB 001 Pro développe 225 chevaux. Le constructeur d’auto anglais et son partenaire français Brough Superior (!) ont revu l’aérodynamisme en conséquence... Présentation.
Essai V100 Mandello S : roadster ou tourer, Moto Guzzi tente le grand écart 

Un roadster doit être léger et agile, efficace en ville et plaisant sur route. Une routière doit être accueillante et confortable, équipée pour les longs parcours et le duo. Avec sa toute nouvelle V100 Mandello, Moto Guzzi entend combiner les atouts de ces deux styles de moto... MNC teste la version S, haut de gamme.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Pré-saison 2023

  Calendrier MotoGP 2023

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...