• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
FIN DE PARCOURS
Paris, le 15 novembre 2019

Les raisons du départ en retraite de Jorge Lorenzo

Les raisons du départ en retraite de Jorge Lorenzo

Jorge Lorenzo tire finalement sa révérence du MotoGP une saison avant la fin de son contrat chez Honda-Repsol, vaincu par ses blessures à répétition et son inadaptation à la RCV officielle. Clap de fin pour le quintuple champion du monde des Grands Prix, dont trois fois en catégorie reine...

Imprimer

Jorge Lorenzo Guerrero, 32 ans, disputera ce dimanche à Valence (Espagne) le dernier Grand Prix de son immense carrière, marquée par quelque 68 succès dont 47 en MotoGP. Le majorquin, surnommé "Por Fuera" pour ses dépassements par l'extérieur à ses débuts, est l'un des rares à s'être illustré en catégorie reine avec deux motos différentes : Yamaha et Ducati.

Mais la rétive Honda - et les chutes qui lui sont associées - aura finalement eu raison de son talent et surtout de sa motivation : l'association "HRC-Lorenzo", aussi prometteuse fut-elle sur le papier, se termine par un fiasco et une modeste 11ème place comme meilleur résultat au GP de France.

En délicatesse avec le train avant de sa RC213V, "Jorgeuil" n'est jamais parvenu à trouver la confiance nécessaire pour exprimer sa vélocité. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé, quitte à se blesser lourdement lors de ses deux grosses chutes consécutives au GP de Catalogne (en début de course puis pendant les tests) suivi d'un terrible high side au GP des Pays-Bas...

La chute de trop à Assen

Le quintuple champion du monde, relevé avec deux vertèbres brisées, avoue avoir à cet instant - et pour la première fois - ressenti l'envie de jeter l'éponge : "je dois admettre que quand je me suis relevé dans le gravier, je me suis demandé si ça valait vraiment le coup de continuer à souffrir après ce que j'avais déjà réalisé".

La douleur et son cortège de doutes allaient s'installer d'autant plus facilement que Lorenzo n'a finalement jamais été en complète forme depuis son arrivée chez Honda : le coéquipier de Marquez traînait de vieilles blessures consécutives à sa fin de saison 2018 chez Ducati, puis s'était blessé au poignet gauche courant janvier.

Son corps meurtri par de multiples fractures (épaules, chevilles et poignets) a dit "stop", mais son esprit de combattant, lui, ne parvenait pas à s'y résoudre : "après mes chutes, je suis rentré à la maison et j'ai décidé d'essayer : je ne voulais pas prendre de décision trop tôt, donc j'ai continué".

Une fois encore, Jorge Lorenzo a serré les dents en pensant braver les difficultés pour retrouver le chemin du succès. Mais ses louables efforts - et ceux de Honda pour répondre à ses attentes - n'ont pas suffi : le n°99 s'est enlisé en fond de grille, prenant jusqu'à deux secondes au tour par son équipier Marc Marquez !

 

"Vous savez que j'aime piloter, j'aime la compétition, j'aime ce sport... mais j'aime surtout gagner. Or j'ai réalisé à un moment que ça n'était pas possible, en tout cas pas sur le court terme avec Honda", analyse le champion avec lucidité.

"La vérité est qu'à partir de ce moment-là (sa chute à Assen, NDLR), la côte a été trop grande et je n'ai plus trouvé la motivation pour gravir cette montagne", a-t-il indiqué avec franchise durant sa conférence de presse.

Lorenzo "out", Zarco "in" ?!

"Je dois dire que je me sens vraiment désolé pour Honda, surtout pour Alberto (Puig, manager du HRC, NDLR), qui est celui qui m'a donné cette opportunité : malheureusement, je dois dire que je l'ai déçu et j'ai déçu Honda également", reconnaît Lorenzo que l'on sent affecté par cet échec.

 

Jorge Lorenzo, 19ème au provisoire avec 25 maigres points, raccroche sa combinaison après 18 saisons, 297 départs et 152 podiums en Grands Prix. Ses débuts en 125 cc remontent en 2002 à l'âge de 15 ans - à l'époque, il avait dû attendre le troisième GP (en Espagne) pour courir ! - et sa carrière compte cinq titres : deux en 250 cc et trois en MotoGP.

Si son retrait est compréhensible au regard de ses résultats (ou plutôt de son manque de résultats...), sa décision n'en a pas moins surpris beaucoup de monde dans le paddock : Lorenzo assurait encore la semaine dernière vouloir aller jusqu'au bout de son contrat avec Honda, arguant notamment que le repos de l'intersaison lui permettrait de panser définitivement ses plaies !

Son départ libère de fait une place de choix dans le team de référence : Cal Crutchlow s'est logiquement empressé de se mettre sur les rangs, mais le HRC a d'ores et déjà prévenu que le champion du monde Moto2 Alex Marquez et l'ancien pilote KTM Johann Zarco comptaient aussi parmi les candidats possibles. Le pilote tricolore a décidemment eu le nez creux de se tourner vers Honda LCR pour remplacer Nakagami, au lieu d'accepter l'offre de pilote d'essai de Yamaha ! A suivre sur MNC : restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Selon BMW, la nouvelle norme Euro5 ne menace aucune moto de sa gamme

Comment les motos BMW sont-elles préparées à la norme Euro5 ? Toutes les motos de la gamme sont-elles conformes aux nouvelles exigences réglementaires, notamment les flat twins à air ? Quelles sont les meilleures solutions pour réduire les rejets polluants ? Le constructeur allemand a accepté de répondre aux questions de notre dossier spécial Euro5 moto.
Présentation en direct de la KTM 890 Duke R

Confinement oblige, KTM dévoile ce mardi 31 mars 2020 sa nouvelle 890 Duke R en direct sur internet. Traditionnellement réservée aux journalistes participant au lancement presse de nouveaux modèles, la conférence est ouverte à tous. Vous saurez tout sur cette nouvelle moto !
Duel vidéo BMW F750GS Vs Yamaha Tracer 700

En complément de notre duel entre la nouvelle Yamaha Tracer 700 et la BMW F 750 GS, voici la vidéo de cet essai comparatif des deux trails routiers.
Trail 1 commentaire
Christophe Guyot (GMT94) fait le point sur le Supersport 2020 et le Superbike de demain

Moto-Net.Com profite de l'interruption du World Supersport pour s'entretenir avec Christophe Guyot : le début de saison du GMT94 et les championnats en 2020, l'avenir du Superbike et les enjeux futurs du sport moto, la méditation et le piano, etc. Interview confinée de 24 heures... pardon, 24 minutes !
Interview de Sylvain Guintoli, pilote d'essai MotoGP... et YouTuber !

Avec une MotoGP à développer et cinq enfants à élever, Sylvain Guintoli avait déjà une - belle - vie bien remplie. Mais il faut croire que cela ne lui suffisait pas : le champion du monde Superbike 2014 vient de lancer sa chaine YouTube, avec succès ! Interview.
Alex Marquez remporte virtuellement la première course MotoGP

Le champion du monde Moto2, Alex Marquez, a remporté sa première course MotoGP dimanche au Mugello (Italie)... sauf que c'était sur une console de jeu vidéo face à dix autres pilotes bien réels de la catégorie reine ! Explications.
GP d'Italie 7 commentaires
Concept Honda CB-F : le futur roadster 1000 cc, mi-néo mi-rétro

Le 47ème Tokyo Motorcycle Show qui devait ouvrir ses portes ce jeudi 27 mars n'a pas lieu en raison de la pandémie de Covid-19. Honda a malgré tout dévoilé sa CB-F, concept étroitement dérivé de l'actuelle CB1000R mais au look plus rétro. Présentation.
Roadster 27 commentaires
Les bottes de moto bientôt obligatoires ?

Dix députés emmenés par Bernard Brochand (LR, Alpes-Maritimes) ont soumis à l'Assemblée nationale une proposition de résolution visant à inviter le gouvernement à rendre obligatoire le port de bottes renforcées pour les conducteurs et passagers de deux‑roues motorisés. Explications.
Sécurité routière 18 commentaires
Face au coronavirus, privilégiez les déplacements à moto !

Alors que toutes les sorties en dehors de son domicile doivent être justifiés via une attestation sur l'honneur en raison du confinement qui touche la France pendant au moins quinze jours à partir de ce mardi 17 mars, MNC suggère de privilégier les déplacements à moto pour limiter la propagation du coronavirus. Pourquoi ? Explications.
Société 3 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande (reporté)
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques (reporté)
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 17 mai : GP de France
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...