• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
FORT COMME UN TOPRAK
Paris, le 1er octobre 2019

Officiel : Razgatlioglu remplacera Lowes chez Yamaha en 2020

Officiel : Razgatlioglu remplacera Lowes chez Yamaha en 2020

Après cinq années de constante progression au sein de l'équipe privée Kawasaki Puccetti (en Superstock 600 et 1000 puis Superbike), Toprak Razgatlioglu va rejoindre le team d'usine Yamaha l'an prochain, à la place d'Alex Lowes. La mission du n°54 turc est claire : détrôner Jonathan Rea et sa Ninja...

Imprimer

Le transfert en 2020 d'Alvaro Bautista de Ducati vers Honda - et sa propre Superbike V4 ?! - était le secret le moins bien gardé du paddock World Superbike cet été. Or juste en-dessous sur la liste des informations classés pas-du-tout confidentielles, figurait le passage de Toprak Razgatlioglu de Kawasaki chez Yamaha...

Pourquoi une telle fuite ? La principale cause est la surprise complète que constitue ce changement de couleur : après avoir gravi tous les échelons du WorldSBK (STK600, STK1000 puis SBK) chez les Verts - qui sont les plus forts, c'est bien connu -, le pilote turc signe chez les Bleus !

L'avenir de Toprak semblait déjà tout tracé : champion de Superstock 600 dès sa première saison en 2015 avec le team Kawasaki Puccetti (en même temps que Sofuoglu en SSP et Rea en SBK), puis vice-champion de Superstock 1000 en 2017, ses deux remarquables saisons en catégorie "reine" avec la même équipe privée italienne devait lui ouvrir le box du team officiel Kawasaki en 2020.

Auteur de deux podiums dès sa première saison en Superbike, le jeune Ninja (23 ans le 16 octobre prochain) a confirmé en 2019 en ajoutant huit Toprak Top 3 à sa collection... et deux victoires le week-end dernier à Magny-Cours, en première manche puis en course Superpole malgré une lointaine 16ème place sur la grille (!).

Officiel : Razgatlioglu remplacera Lowes chez Yamaha en 2020

Sélectionné par Kawasaki pour rouler avec les pilotes d'usine Rea et Haslam aux 8 Heures de Suzuka cet été, le poulain de Kenan Sofuoglu n'a curieusement pas eu l'honneur de prendre part à la course... Vexés, le pilote turc et son clan ont décidé de tourner leurs bottes à la firme d'Akashi et de rejoindre celle d'Iwata.

Pour accueillir cette recrue inattendue et inespérée, Yamaha a du se séparer d'un pilote, et le choix s'ets porté sur le fidèle Alex Lowes, membre de l'équipe d'usine depuis le retour de Yamaha en WorldSBK en 2016. Le champion British Superbike 2013 partageait alors le box avec notre champion Word Superbike 2014 - et fin metteur au point ! - Sylvain Guintoli...

Kawasaki Vs Yamaha, l'affiche du WSBK 2020 ?

"Ce fut une décision difficile de ne pas continuer avec Alex en tant que pilote officiel pour la saison 2020 mais c'était aussi notre espoir sincère qu'il resterait dans la famille Yamaha", précise Eric de Seyne, PDG de Yamaha Motor Europe, conscient de lâcher l'un des meilleurs pilotes du plateau : le troisième actuellement, et le premier Yamaha ! Alex totalise en effet 279 points au provisoire, contre 274 pour son coéquipier et camarade Michael van der Mark.

Officiel : Razgatlioglu remplacera Lowes chez Yamaha en 2020

"Nous savions qu'il y avait un risque et, malheureusement il s'est avéré fondé, qu'Alex ne soit pas sur une Yamaha la saison prochaine", précise le grand patron français... Le n°22 se retrouvera-t-il au guidon d'une Kawasaki, la n°91 de Leon Haslam destinée à l'origine pour Toprak Razgatlioglu ? La boucle serait bouclée.

Déçu de voir partir l'excellent Lowes, Yamaha se réjouit d'avance d'accueillir l'exceptionnel Razgatlioglu : samedi dernier lors de la 800ème course du WSBK, le n°54 - comme Sofuoglu ! - est devenu le premier turc à s'imposer en Superbike, surpassant ainsi son mentor et quintuple champion de Supersport.

Officiel : Razgatlioglu remplacera Lowes chez Yamaha en 2020

"Je veux être le deuxième pilote turc à devenir champion du monde et le premier à briller en MotoGP", rêvait Toprak lorsqu'il courrait en Red Bull Rookies Cup (2013-2014). Si la piste des Grand Prix ne s'est finalement jamais ouverte à lui, celle d'un titre mondial en WorldSBK est parfaitement envisageable...

Aussi talentueux et agressif que Kenan en son temps, Toprak est toujours "prêt à attaquer jusqu'à la limite pour surmonter n'importe quel obstacle", souligne son futur employeur (voir les déclarations ci-dessous). Capable de battre Rea en course sur sa ZX-10RR privée, Razgatlioglu pourra-t-il détrôner le quintuple champion du monde Rea sur l'ensemble d'un championnat aux commandes de la R1 d'usine ? Réponse à suivre sur MNC : restez connectés...

Déclarations

Officiel : Razgatlioglu remplacera Lowes chez Yamaha en 2020

Eric de Seynes, président de Yamaha Motor Europe :

"Toprak Razgatlioglu est le jeune pilote le plus enthousiasmant du WorldSBK et je suis à la fois heureux et fier qu'il courre pour Yamaha en 2020. Si l'on considère la progression de Toprak cette année, qui n'est que sa deuxième en Superbike, son talent prodigieux parait évident, mais son esprit guerrier l'est également. Comme son coéquipier pour la saison prochaine, Michael van der Mark, c'est un pilote qui trouve toujours ce petit plus le jour de la course et qui est prêt à attaquer jusqu'à la limite pour surmonter n'importe quel obstacle. On l'a bien vu à Magny-Cours, où il est parti de la sixième ligne sur la grille pour remporter sa première victoire en WorldSBK. Nous avons également vu cette saison que Yamaha a comblé l'écart par rapport à ses concurrents en piste et je suis impatient de voir ce que Toprak pourra faire sur notre Yamaha YZF-R1 en 2020. Avec Michael et Toprak, je pense que nous aurons l'année prochaine l'un des équipages les plus forts et les plus dynamiques du plateau WorldSBK".

Officiel : Razgatlioglu remplacera Lowes chez Yamaha en 2020

Manuel Puccetti, Team Manager Kawasaki Puccetti :

"Chez Kawasaki Puccetti Racing, nous avons tous un attachement particulier à Toprak. Nous l'avons emmené dès son "premier jour d'école" en STK600 et nous avons grandi ensemble en tant que pilote et équipe. Pour nous, c'est incroyablement satisfaisant et nous sommes extrêmement fiers de nos cinq années passées ensemble. Toprak est un talent pur et un guerrier incroyable qui a appris ce style de pilotage avec son manager, un autre pilote Puccetti, Kenan Sofuoglu. Toprak est un gars très détendu et nous sommes sûrs qu'il a un grand avenir en WorldSBK. Tout le monde chez Kawasaki Puccetti Racing le remercie pour son temps passé avec notre équipe et Kawasaki".

Steve Guttridge, Responsable compétition chez Kawasaki Europe :

"Ce fut un plaisir de travailler avec Toprak depuis l'âge de 16 ans, de l'aider à grandir et réussir au sein de l'équipe Puccetti sur les différents modèles Kawasaki Ninja. Son mentor Kenan m'a dit : "ce gamin vaut de l'or, peux-tu travailler avec lui ?". Bien sûr, nous l'avons écouté et il a toujours livré les meilleurs résultats de Kawasaki dans les catégories Stock, et maintenant il conclut son voyage avec nous en entrant dans l'histoire sur la nouvelle Ninja ZX-10RR dans la plus haute catégorie du World Superbike ! Nous sommes évidemment très tristes de le voir passer à autre chose, mais nous aimerions remercier Toprak et Kenan pour leurs grands succès avec Kawasaki, passées et présentes, et nous remercions le championnat WorldSBK qui aide à intégrer ces jeunes talents dans le monde de la course moto en général".

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Honda CRF1100L Africa Twin 2020 : la juste démesure ? 

Chassez le naturel, il revient à moto : Honda s'oriente à son tour vers le maxi-trail à fort contenu technologique avec sa nouvelle Africa Twin 2020, quatre ans après avoir fait l'éloge de la simplicité et de la juste mesure sur son ancienne CRF1000L. Essai.
Trail 7 commentaires
Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Yamaha profite du passage à la norme Euro5 pour perfectionner sa Superbike : la R1 "tout court" bénéficie de multiples améliorations qui doivent légitimer une infime hausse de tarif. La R1M évolue aussi... assez pour justifier l'envolée de son prix ? MNC a testé les deux motos sportives à Jerez (Espagne). Verdict.
Sportive 3 commentaires
Essai Kawasaki Ninja H2SX SE+ : compression intime

Coup de pied au cul et stimuli des parties intimes sont déjà au programme de la H2SX SE, unique moto routière à moteur compressé ! L'activité cérébrale n'est plus en reste avec sa nouvelle déclinaison SE+, qui intègre notamment un amortissement piloté, des modes de conduites et une instrumentation connectée. Essai.
Sportive 5 commentaires
Duel Royal Enfield Interceptor 650 Vs Triumph Street Twin : lutte de classe

La délicieuse authenticité de la nouvelle Royal Enfield Interceptor 650, premier bicylindre du constructeur depuis 1970, fait-elle ombrage à la redoutable maîtrise du néo-classique de l'onéreuse Triumph Street Twin ? Réponses dans notre duel MNC.
Tous les Duels 4 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai Honda CRF1100L Africa Twin 2020 : la juste démesure ? 

Chassez le naturel, il revient à moto : Honda s'oriente à son tour vers le maxi-trail à fort contenu technologique avec sa nouvelle Africa Twin 2020, quatre ans après avoir fait l'éloge de la simplicité et de la juste mesure sur son ancienne CRF1000L. Essai.
Trail 7 commentaires
Les motos concurrentes de la nouvelle Honda Africa Twin 1100

Le Journal moto du Net prend cette semaine le guidon de la nouvelle CRF1100L Africa Twin 2020 et sa déclinaison Adventure Sports, qui montent en cylindrée (1084 cc) et font le plein de technologies tout en perdant du poids ! Avant de livrer notre verdict sur cette moto de 102 ch, passons en revue ses principales concurrentes dans notre guide spécial trails.
Trail 6 commentaires
Essai vidéo des nouvelles Africa Twin 1100 standard et Adventure Sports

En attendant notre essai complet de la nouvelle Honda Africa Twin 1100, voici notre vidéo tournée pendant ce premier roulage sur les routes de Sardaigne. Essai vidéo des deux versions 2020 : standard et Adventure Sports.
Horaires et enjeux du GP du Japon MotoGP 2019

Horaires, enjeux et programme du GP du Japon Moto GP, 16ème manche du championnat du monde 2019 à suivre tout le week-end sur MNC. Titré depuis la dernière épreuve, Marc Marquez aura encore à coeur de briller sur les terres de son employeur tandis que Fabio Quartararo, vainqueur malchanceux l'an dernier en Moto2, vérifiera scrupuleusement sa pression de pneus... Demandez le programme !
Horaires et objectifs 10 commentaires
Marché moto en septembre 2019 : 125 perturbées, gros cubes au beau fixe

Comme en août, les ventes de motos et scooters au mois de septembre 2019 ont fléchi sur le secteur des 125 (-4%) et augmenté chez les plus grosses cylindrées (+11,5%). Moto-Net.Com étudie pour ses lecteurs Premium les chiffres du marché du motocycle français. Bilan.
Déclarations WSBK 2019 à El Villicum : Tango et clash en Argentine...

Quel est le bilan des trois courses du World Superbike disputées ce week-end sur le circuit de San Juan Villicum en Argentine ? Moto-Net.Com fait les comptes et traduit les déclarations des pilotes qui ont brillé - ou pas - durant ce douzième rendez-vous 2019. Do you speak french ?
Argentine - San Juan 1 commentaire
Déclarations WSSP 2019 à El Villicum : course sans erreur et encourageante pour Cluzel

La onzième épreuve du WorldSSP 2019 s'est disputée ce week-end à San Juan Villicum, en Argentine. Afin de compléter notre compte rendu en quasi-direct, Moto-Net.Com vous traduit les réactions des principaux pilotes Supersport à l'issue de la course argentine. Do you speak french ?

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...