• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RÉACTIONS
Paris, le 30 septembre 2019

Déclarations WSBK 2019 à Magny-Cours : Rea gagne son 5ème titre, son plus grand défi

Déclarations WSBK 2019 à Magny-Cours : Rea gagne son 5ème titre, son plus grand défi

Quel est le bilan des trois courses du World Superbike disputées ce week-end sur le circuit de Magny-Cours en France ? Moto-Net.Com fait les comptes et traduit les déclarations des pilotes qui ont brillé - ou pas - durant ce onzième rendez-vous 2019. Do you speak french ?

Imprimer

Chaque lendemain de course (trois courses par week-end en World Superbike désormais !), le Journal moto du Net établit le classement des pilotes... À Magny-Cours (comme à Portimao, Laguna Seca, Donington Park, Misano et Imola !), Jonathan Rea a inscrit le plus grand ombre de points : 54 en l'occurrence, qui lui ont assuré le titre 2019 !

La grande nouvelle du week-end français n'est pas une nouveauté : l'impitoyable "JR" et sa ZX-10RR remportent le championnat du monde Superbike... pour la cinquième fois : du jamais vu dans la catégorie. Le "débutant" Alvaro Bautista et ses 415 points sont condamnés au - et assuré du - statut de vice-champion.

#FRAWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Magny-Cours

Placé sous une pression maximale par le n°19 espagnol et sa Panigale V4 R durant le premier tiers de saison (voir le tableau ci-dessus), le "Number One" Kawasaki n'a jamais craqué. Mené de 53 points après Assen, Rea a lentement inversé la vapeur (à Imola, Jerez et Misano) puis totalement pulvérisé Bautista (à Donington, Laguna et Magny-Cours).

Samedi pourtant, le "dieu Rea" a tout d'abord été éclipsé par Toprak Razgatlioglu : le poulain de Sofuoglu a remporté la 800ème course du World Superbike, et surtout signé le premier succès d'un turc en World Superbike ! Décidément très fort, le champion de Superstock 600 (2015) récidivait dimanche matin en Course Superpole, malgré une 16ème place sur la grille...

Le dieu Rea... et le prince Toprak !

Après avoir piqué sept points à Johnny (en première manche et course Superpole), le n°54 du team privé Kawasaki Puccetti a considérablement accéléré le sacre de son chef de file en fauchant Bautista en seconde manche. La bourde de Toprak ne l'a toutefois pas empêché de d'intégrer le Top 5 provisoire à la place de Leon Haslam qu'il était censé remplacer l'an prochain...

#FRAWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Magny-Cours

Brillant lors des dernières épreuves WSBK mais étrangement tenu à l'écart de la Ninja d'usine qu'il devait partager avec Rea et Haslam lors des 8 Heures de Suzuka, Razgatlioglu - sous l'impulsion de son mentor Kenan ! - ne roulera plus pour Kawasaki l'an prochain. Les fans des Ninja ont de quoi être un peu verts.

Les responsables d'Akashi risquent de regretter d'avoir laissé filer Toprak, d'autant que ce sont leurs plus grands rivaux actuels qui vont mettre le gant dessus : si le transfert du prodige turc n'a encore pas été officialisé, Yamaha vient de confirmer le départ d'Alex Lowes à la fin de cette année... Coincidence ?

#FRAWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Magny-Cours

Assez ironiquement, les Bleus d'Iwata vont peut-être se séparer de leur meilleur élément 2019 : en France, le n°22 et le n°60 (Michael van der Mark, "who else ?") se sont à nouveau neutralisés en marquant tous deux 30 points. Le pilote anglais devance donc toujours de cinq longueurs son coéquipier et copain hollandais.

Revenu en WSBK alors que la saison battait son plein, Loris Baz a livré de superbes batailles devant son public et inscrit 27 points d'un seul coup. Le "cinquième mousquetaire" de Yamaha se rapproche à pas de géant (1,92 m pour rappel, trop grand pour performer à moto ?!...) du quatrième : à l'instar de Jordi Torres, le n°76 se retourve dans l'aspi de Cortese au provisoire.

#FRAWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Magny-Cours

Autre motif de satisfaction pour notre "Guépard haut-savoyard" : il bat d'un point son meilleur ennemi Tom Sykes au cumul des trois courses disputées ce week-end. Comme à Portimao enfin, Sylvain Barrier bénéficiait d'une nouvelle wild-card ce week-end en France. Et cette fois, l'expatrié du BSB est rentré dans les (trois) points !

Moto-Net.Com publie les réactions - en français ! - du Top 5 à Phillip Island dimanche soir. MNC donne également la parole aux meilleurs - ou moins pires ? - représentants de chaque marque de motos. Do you speak french ?

Jonathan Rea (Kawasaki n°1), 1er avec 54 pts:

#FRAWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Magny-Cours

"Je suis juste super heureux. C'est le plus grand défi que nous ayons eu à relever jusqu'à présent et nous venons tout juste de le remporter. Le début de saison a été très difficile : se faire battre de cette manière... Mais nous sommes restés forts pour accepter mentalement le défi et continuer à travailler en équipe - même en dehors de la piste. J'ai travaillé, encore et encore. Chaque week-end, tous les pilotes cherchent à briller et nous avons eu beaucoup d'occasions cette année, et nous avons gagné beaucoup de courses. Gagner le titre ici dépasse mes rêves les plus fous car après les quatre premières manches, je ne pensais plus pouvoir devenir champion".

#FRAWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Magny-Cours

"La course d'hier étant assez chaotique, j'étais nerveux à l'approche de cette journée parce que je ne retenais pas la situation au championnat. L'objectif tout au long du week-end était d'essayer de gagner en Argentine, pour pouvoir nous rendre au Qatar avec moins de pression. Mais nous avons eu une opportunité aujourd'hui et je me sentais un peu mieux sur la moto qu'hier. Avec l'augmentation de la température, le rythme n'a pas été si rapide, j'ai pu gérer la moto et j'ai pu me battre avec Michael. Il luttait dans certains domaines où nous étions forts. Et nous étions plus faibles dans d'autres, où il était fort. J'ai donc fait la synthèse, j'ai observé tout cela pendant quelques tours, puis j'ai mis la tête dans le guidon et j'ai fait le boulot. Un grand merci à Kawasaki, à l'équipe, à mes sponsors, à ma famille, à tous mes amis et à tout le monde dans mon camp. Je reçois les félicitations, mais c'est un effort d'équipe tellement considérable, j'ai de la chance d'être dans cette position".

Toprak Razgatlioglu (Kawasaki n°54), 2ème avec 37 pts :

#FRAWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Magny-Cours

"Ce matin au Warm-up, nous avons fait un changement sur la moto qui ne m'a pas satisfait, alors nous sommes retournés aux réglages d'hier, qui se sont avérés parfaits. En course Superpole, j'ai tout de suite pris un bon départ pour récupérer des positions, car je m'élançais de la seizième place sur la grille. J'ai toujours réussi à garder un rythme très rapide, à tel point que j'ai établi un nouveau record de piste. Quand j'ai vu que j'étais plus rapide que Rea, je l'ai doublé et j'ai résisté à son attaque dans le dernier tour. C'était une victoire fantastique ! En deuxième manche malheureusement, une chute a tout gâché. Heureusement, je ne me suis rien fait. Je suis très heureux d'avoir remporté mes deux premières victoires en Superbike et je remercie mon équipe et tous ceux qui ont toujours cru en moi. Je vais essayer de gagner encore quelques courses lors des deux dernières épreuves du championnat".

Alex Lowes (Yamaha n°22), 3ème avec 30 pts :

#FRAWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Magny-Cours

"Je n'ai pas pris le meilleur des départs cet après-midi, et puis j'étais derrière Toprak et Alvaro quand ils ont chuté, ce qui m'a valu un gros écart à combler sur Michael et Johnny. Je crois que j'avais quelques secondes de retard, mais mon rythme était très bon et j'avais réussi à les rattraper à mi-course. Pour les atteindre, j'ai beaucoup soumis le pneu avant à de fortes contraintes et à cinq tours de l'arrivée, j'ai eu un peu de mal et je n'ai pas pu participer au combat. Le manque de temps sur piste sèche ce week-end m'a empêché de trouver le bon réglage et j'ai même eu quelques difficultés. C'est donc bien de partir avec trois bons résultats, et partager le podium avec Michael aujourd'hui était bon pour nous, bon pour l'équipe. C'était une excellente façon de terminer le week-end ici en France".

Michael van der Mark (Yamaha n°60), 3ème avec 30 pts :

#FRAWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Magny-Cours

"J'étais heureux d'être de retour sur le podium ce matin après l'erreur coûteuse d'hier (bête chute dans Adelaïde, NDLR), mais j'ai eu un peu de mal avec la moto sur les 10 tours (de la COurse Superspole, NDLR). Nous avons fait quelques changements pour la seconde manche, qui ont apporté quelques améliorations. J'ai pris un nouveau départ rapide et mon rythme était bon, tout comme la bataille avec Johnny, où nous étions presque tous les deux à la limite. J'ai attaqué tellement dur pour rester devant lui, mais au final, il était juste un peu plus fort. Je suis vraiment content du double podium aujourd'hui, surtout après hier, et c'était super d'être sur le podium avec Alex encore cet après-midi. Un grand merci à l'équipe qui a fait un excellent travail pendant un week-end rendu difficile par la météo".

Loris Baz (Yamaha n°76), 4ème avec 27 pts :

#FRAWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Magny-Cours

"Dans l'ensemble, ce fut une bonne journée. J'ai perdu un peu de temps dans les premiers temps de la Course Superpole avant de rencontrer un petit souci technique. Je suis tout de même parvenu à doubler Tom Sykes et Leon Haslam pour assurer la septième place. Lors de la deuxième manche, j'ai encore quelque peu manqué mon départ... c'est un point sur lequel nous devrons travailler cet hiver. J'ai réussi à tourner dans un rythme similaire à celui des leaders tout au long de la course et nous terminons à moins de cinq secondes de la victoire. Je suis vraiment ravi de la manière dont la moto se comporte. Nous arrivons à rivaliser avec les machines officielles. Nous sommes sur la bonne voie et c'est génial d'avoir été soutenu durant ces trois jours par le public français. J'ai pris énormément de plaisir à rouler devant tous mes fans !"

Tom Sykes (BMW n°66), 5ème avec 26 pts :

#FRAWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Magny-Cours

"Je suis évidemment un peu déçu de cette journée car nous avions des difficultés dans certains domaines avec la moto, et j'ai vraiment essayé d'en contourner certains. Nous avons toutefois accompli des progrès certains sur une paire de choses et nous nous sentons très confiants sur cerains points, nous avons juste besoin de travailler à nouveau maintenant sur une autre partie du châssis pour nous permettre d'être plus forts sur la distance. Ce fut donc une journée un peu décevante compte tenu du résultat sur le papier, mais aussi une journée où nous avons emmagasiné beaucoup de données, sur lesquelles nous appuierons dans l'espoir d'aller de l'avant. Il y a deux épreuves difficiles qui s'annoncent, mais nous restons à bloc, nous continuons d'essayer de progresser et de conserver notre flux d'informations avant la pause hivernale".

Leon Camier (Honda n°2), 8ème avec 16 pts :

#FRAWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Magny-Cours

"La course Superpole n'a pas été géniale car j'ai eu un peu de mal avec mes sensations sur la moto. Cette piste est physique, au moins sur les bras, et revenir après quatre mois d'absence ne rend pas les choses plus faciles. Nous avons effectué quelques petits changements sur la moto et je me suis senti plus à l'aise en deuxième manche. J'ai pris un bon départ et je me suis retrouvé dans un bon groupe, j'ai roulé aussi fort que j'ai pu, aussi longtemps que j'ai pu, réussissant à maintenir Torres et quelques autres pilotes à distance. Donc, dans l'ensemble, je pense que la course s'est bien passée pour nous. Nous avons identifié différents domaines sur lesquels nous pensons pouvoir nous améliorer, et nous essaierons de le faire lors des dernières courses".

Alvaro Bautista (Ducati n°19), 8ème avec 16 pts :

#FRAWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Magny-Cours

"Heureusement je vais bien après la chute, je suis juste un peu déçu parce que je pense que j'aurais pu me battre pour la victoire en deuxième course. Certes, le week-end a été difficile, c'était une nouvelle piste que je n'avais jamais vue auparavant et il y a eu très peu de roulage sur le sec (quasiment pas, NDLR...) . Hier, lors de la première course, j'avais réussi à améliorer mes sensations et à remonter de nombreuses. Aujourd'hui en seconde manche, j'ai pris un bon départ et je me sentais vraiment bien avec l'avant de la moto. Malheureusement, j'ai été impliqué dans la chute de Razgatlioglu au virage n°13 et son erreur a entrainé mon abandon. C'est dommage de finir comme ça, mais ça fait partie de la course. Félicitations à Jonathan Rea parce qu'il a fait une excellente saison. Durant tout le championnat, Jonathan a toujours su tirer le meilleur parti de chaque situation, et nous n'avons certainement pas perdu le titre à cause de cette seule course aujourd'hui".

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

La Honda CB750 Hornet face à ses rivales : en direct de notre essai !
Essai vidéo Moto Morini Seiemmezzo 650 STR et SCR

MNC est brièvement passé au guidon des Moto Morini Seiemmezzo (six et demi en italien) en région Bourgogne, fief de l'importateur SIMA, avec de bonnes surprises à la clé : le roadster STR et le Scrambler SCR cumulent les atouts à prix serré ! Essai vidéo des nouveautés du groupe chinois Zhongneng.
Essai et vidéo Trident 660 : l’entrée haut de gamme de Triumph

Lancée en 2021, la petite Trident 660 connaît un gros succès, notamment en France où elle est la meilleure vente de Triumph. Moto-Net.Com brave le froid pour saisir les points forts et faibles de ce "lovely" roadster au 3-cylindres petit mais costaud, à la partie cycle simple et efficace, et au tarif élevé... au niveau de ses rivaux ! Vidéo et essai MNC.
Essai vidéo X-Ride 650 Trail : cette fois, ça Mash !

Mash continue à faire vibrer la corde de la nostalgie avec sa X-Ride Trail 650, moto inspirée des références d'autrefois avec son "gromono" de 39 ch et sa roue de 21. Le charme agit-il avec cette "Mash-ine" développée par la SIMA puis fabriquée en Chine ? Réponses dans notre essai vidéo MNC.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Quelle nouvelle moto pour les 100 ans de BMW ?

BMW annonce une nouvelle moto pour compléter son millésime 2023 mais aussi, et surtout, célébrer ses 100 ans. Si le constructeur allemand entretient le mystère, MNC entrevoit des pistes sur l'identité de cette importante nouveauté...
Marché moto et scooter : les constructeurs dressent leur bilan 2022

En complément de notre analyse complète, les principaux constructeurs de moto et scooters dressent avec MNC leur bilan 2022. Marché du neuf en bonne santé malgré le Covid long, marché de l’occasion en ébullition, location mise en avant, stationnement payant, deux-roues électrique, contrôle technique : voici le point de vue des pros.
Guide 2023 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Toutes les caractéristiques des nouveautés moto et scooter sur le Journal moto du Net : présentations, prix, dates de sortie et, bien sûr, nos premiers essais ! Le guide pratique des nouveaux deux et trois-roues 2023, c'est sur Moto-Net.Com.
Séries limitées et quelques nouveautés pour les 120 ans de Harley-Davidson

Harley-Davidson entame les festivités de ses 120 ans avec sept motos édition anniversaire et des évolutions sur la Nightster, le revenant Breakout et le trois-roues Freewheeler. D'autres nouveautés sont attendues, dont la deuxième moto électrique déjà branchée aux États-Unis.
Marché moto 2022 (1/11) : Bilan annuel complet

Motos et scooters, 125 cc et grosses cylindrées, chiffres de ventes et graphiques, résultats des marques et top modèles par catégories, observations et analyses : le Journal moto du Net dresse le bilan très, très complet du marché français du motocycle en 2022 ! Voici le sommaire...
Record de licences FFM : le sport moto français en pleine forme !

Le nombre de pratiquants de sport moto affiliés à la Fédération française de motocyclisme (FFM) atteint un record avec 102 615 licences et autres titres pour la saison 2022, en hausse constante chez les jeunes motards. De quoi dignement célébrer les 110 ans de la FFM et son nouveau logo ! Explications
Objectif reconquête du titre MotoGP pour Fabio Quartararo 

Yamaha lance sa saison MotoGP 2023 avec sa traditionnelle présentation de la nouvelle livrée de sa M1 officielle, durant laquelle pilotes et équipe martèlent un objectif clair : reprendre le titre mondial à Ducati ! Explications.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2023 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...