• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
COURSE SUPERSPORT
Paris, le 13 octobre 2019

WSSP Argentine : Cluzel gagne... son ticket pour la finale au Qatar !

WSSP Argentine : Cluzel gagne... son ticket pour la finale au Qatar !

Mené de 38 points au championnat en arrivant sur la - piégeuse - piste de San Juan Villicum, Jules Cluzel a remporté une magistrale victoire. Le n°16 profite d'une course très animée, par Mahias et Perolari notamment, pour rester en lice pour le titre 2019... Bravo Julo !

Imprimer

Vendredi, les pilotes du World Superbike et Supersport ont du faire face à un circuit de San Juan Villicum excessivement glissant, car trop peu utilisé durant l'année. Samedi, six pilotes ont même choisi de faire front et de ne pas s'aligner au départ de la première manche Superbike, en signe de protestation... Ambiance.

Deux heures plus tôt toutefois, leurs collègues du Supersport avaient tous participé à leur séance de qualification. Très à l'aise dans ces conditions ultra piégeuses, Corentin Perolari a confirmé son excellente première journée (meilleur temps !) en décrochant sa toute première pole position en WSPP ! Bravo Pero !

Au guidon de l'autre R6 du team Yamaha GMT94, Jules Cluzel s'est offert la troisième place sur la grille de départ argentine : un beau cadeau pour ses 31 ans (Joyeux anniversaire Julo !) et une belle place pour tenter de pousser à la faute le leader du championnat, Randy Krummenacher qui compte 38 points de plus au provisoire et part du fond du deuxième rang.

Notre troisième compatriote, Lucas Mahias, s'est justement qualifié juste devant le n°21 suisse. "Notre" Ninja n°44 ne joue plus le titre, mais aura à coeur de remporter une seconde course de rang cette saison... ou a minima, de terminer devant les Kawasaki d'Ayrton Badovini et Kyle Smith, respectivement deuxième et quatrième de cette onzième Superpole 2019.

Deuxième du championnat à 10 points de son coéquipier, Federico Caricasulo s'élancera de la septième place, derrière Isaac Vinales : le cousin de Maverick est monté sur son premier podium il y a deux semaines en France et pourrait salement compliquer la tâche de l'italien... et des autres cadors postés devant lui !

Enfin, Jules Danilo n'a décroché "que" le 15ème chrono des essais qualif. Le n°95 du team Honda PTR devra prendre la roue des très bons pilotes qui le précèdent : Thomas Gradinger, Raffaele de Rosa et Hikari Okubo ont tous le niveau et l'expérience pour entrer dans la Top 10 qu'un certain Peter Sebestyen (coéquipier de Danilo) boucle justement sur la grille...

Départ : Perolari décolle parfaitement de sa pole position. Un brin tardif sur les freins, Badovini élargit et manque de peu de se faire sortir par son coéquipier Smith ! Cluzel et Mahias sortent du premièer enchainelent deuxième et troisième ! Suivent Smith, Caricasulo, Krummenacher, Badovini, Okubo, Vinales, Stange. Danilo est 14ème, dans la roue de Sebestyen et devant le belge Cresson.

Jules dépasse Corentin dans la très, très longue ligne droite du circuit argentin. Mahias est le plus rapide en piste dans le 2ème tour et tracte - involontairement bien sûr - Caricasulo et Smith dans son sillage. Après sa chute à Magny-Cours, Krummenacher prend soin de ne pas se précipiter...

Cluzel accélère dans le 3ème tour (nouveau record), mais ses - nos ! - compatriotes s'accrochent ! Après avoir buté sur le spectaculaire Kyle "tout en glisse" Smith, Caricasulo monte en quatrième position. Krummenacher tourne alors une demi-seconde moins vite que les meneurs français. Vinales est dans son aspiration...

Mahias dépasse Perolari au bout de la ligne droite ! Le champion 2017 sent que le multiple vice-champion est en train de s'échapper doucement, mais surement. Caricasulo double le n°94 au freinage de la ligne droite des stands : plus que la victoire, l'italien visent de gros points en Argentine. Plus de points surtout que son coéquipier suisse !

Seul en tête, la "locomotive" du team Yamaha GMT94 enchaine les tours rapides : le n°16 tourne une demi-seconde plus vite que ses trois poursuivants ! À la fin du 7ème tour, "Julo" compte près de trois secondes d'avance sur Lucas, Federico et Corentin. Mais au championnat, il accuse encore 24 points de retard sur Randy...

Krummenacher revient justement dans le dosseret de Perolari, le jeune espoir du GMT (et de la France en WSSP !). Randy prend progressivement confiance et finit par égaler le tempo de Jules... Focalisé sur "notre" n°94, le n°21 est toujours talonné par le n°32 : Isaac Vinales vise un second podium mondial !

Mahias instaure un nouveau record en course dans le 10ème tour : particulièrement incisif et véloce dans les deux portions sinueuses, le n°44 peste dans les bouts droits où il peine à rester au contact de la R6 n°64. Lucas tente un freinage très tardif au bout de la ligne droite opposée mais loupe la corde et reste derrière Federico.

Deux tours plus tard, la physionomie de la course change totalement : après une attaque loupée sur Mahias, Perolari sort hors-trajectoire et prouve que la piste y offre un grip dangereusement précaire, évitant de justesse un high-side ! Krummenacher s'agrippe à la roue arrière de la Ninja n°44... Et ce n'est pas fini.

Lucas profite d'une ruade de la Yamaha n°64 au bout de la ligne droite des stands pour fondre sur la deuxième place... et prendre ses distances sur le groupe de chasse désormais mené par Krummenacher ! Les deux pilotes de l'équipe Yamaha Bardahl se retrouvent littéralement au coude à coude.

Loin de tout ce tumulte, Cluzel gère ses trois secondes d'avance. Jules ne peut faire plus pour espérer rester en lice pour le sacré 2019... or son coéquipier ne peut pas grand chose non plus : remonté sur Randy, Corentin ne peut priver le suisse que de trois points en lui chipant sa troisième place. Ce qu'il fait avec autorité, à quatre tours de la fin !

Extrêmement rapide en cette fin de course, Vinales dépasse coup sur coup Krummenacher puis Perolari : Cluzel n'est plus donc qu'à 24 points de Krummenacher, soit moins d'une victoire ! Jules ne le sait pas mais il reste mathématiquement dans la course... au titre mondial !

La situation de notre n°16 préféré - bon, à égalité avec le double champion WSSP Sébastien Charpentier... - s'améliore grâce à une touchette entre Caricasulo et Krummenacher à trois tours de la fin : pour ne pas risquer la chute, Randy remet doucement les gaz sur la piste très poussiéreuse et repart septième derrière le discret De Rosa !

Extrêmement motivé - motivé à l'extrême ! -, Caricasulo cible désormais Perolari et sa quatrième place. L'italien dépasse notre compatriote dans la ligne droite principale mais retarde trop son freinage, mord légèrement à l'extérieur du double gauche suivant et doit laisser repasser Corentin.

Dès la fin du bout droit suivant, Federico fait mine de se décaler sur l'intérieur mais ne peut déclencher son attaque... Le n°94 réalise une fin de parcours sans faute et conserve sa quatrième place jusque sous le drapeau à damier, son meilleur résultat en World Supersport. Ouf. Complètement "ouf" !

Les dernières minutes de course ont été nettement plus calmes pour Cluzel, Mahias et Vinales qui montent dans cet ordre sur le podium argentin. Une deuxième marseillaise consécutive retentit donc en World Supersport, après celle jouée en l'honneur de Lucas à Magny-Cours.

Le clan français est d'autant plus heureux que l'un des leurs va se rendre dans deux semaines à la finale "by night" au Qatar avec le fol espoir de coiffer la couronne mondiale. Comme l'an dernier, "Julo" remporte l'avant-dernière course de la saison et reste en lice pour le titre...

En 2018, la mission de Jules Cluzel s'annonçait déjà ardue. Le n°16 n'avait d'ailleurs pas réussi à reprendre les 5 points à Sandro Cortese et sa rapide R6 sur le tracé de Losail... parsemé de flaques d'eau, pour mémoire ! Cette année, avec 8 points à grignoter sur Caricasulo et 22 à croquer sur Krummenacher, la mission parait impossible. "Tin, tin, tintin, tin, tin..."

Résultat de la course WSSP 2019 à San Juan Villicum

 WSSP Argentine : Cluzel gagne... son ticket pour la finale au Qatar !

Classement World Supersport 2019 après onze courses

 WSSP Argentine : Cluzel gagne... son ticket pour la finale au Qatar !

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Même si j'adorerais voir Jules triompher au Qatar et remporter le titre, force est de constater que c'est tout de même très improbable. Reste qu'il a gagné le droit de (nous faire) rêver encore un peu... Et de quelle manière ! Il n'a laissé aucune chance à ses rivaux sur cette course qu'il a maîtrisé de bout en bout, du très beau pilotage ! Quant à Mahias et Perolari, ils ont eux aussi fait le spectacle, sans jamais lâcher malgré des moments plus ou moins difficiles durant la course. Ce diable de Viñales nous a privé d'un podium 100% français mais ils peuvent tous être fiers de leur course, c'était un régal ! Vivement le Qatar... mais pas trop vite, vu que c'est la der' de la saison !

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Harley-Davidson prend position contre le racisme et l'intolérance

Alors qu'un vaste mouvement de révolte secoue les Etats-Unis depuis la mort de George Floyd lors d'un contrôle de police à Minneapolis, l'emblématique constructeur américain, basé à quelques heures de route, prend publiquement position contre le racisme et l'intolérance.
Société 2 commentaires
Grand Prix du Japon annulé, GP de Malaisie en sursis

Les annulations se poursuivent en Grands Prix moto avec la suppression de la course prévue au Motegi du 16 au 18 octobre à cause du Covid-19. Cette annulation du GP du Japon 2020 laisse planer de gros doutes sur le maintien du GP de Malaisie 15 jours plus tard... Explications.
Lorenzo remporte le Grand Prix virtuel de Grande-Bretagne MotoGP

Jorge Lorenzo est sorti vainqueur de la course MotoGP sur console de jeux vidéos du Grand Prix de Grande-Bretagne devant Esteve Rabat et Fabio Quartararo, qui accède à son premier podium "virtuel" malgré plusieurs chutes. Compte rendu.
Roulez à moto avec les motards de la gendarmerie dans le Doubs

Quatre nouvelles dates sont prévues cet été pour rouler avec les motards de la Gendarmerie nationale dans le Doubs à Labergement-Sainte-Marie, Remonot, Saint-Gorgon-Main et Les Bréseux.
Nouveau casque Arai Concept-X : chic et classique

Le nouveau casque moto Concept-X est la réponse du manufacturier japonais Arai à l'actuelle mode du néo-rétro. Développé sur la base du Renegade-V, ce casque intégral en fibres évolue dans un segment "vintage chic" avec un prix de 579,99 euros. Présentation.
Prix du nouveau scooter 3-roues Yamaha Tricity 300

Dévoilé à Milan cet automne, le nouveau scooter Tricity 300 accessible aux titulaires du permis auto rejoint la gamme 3-roues Yamaha aux côtés du scooter Tricity 125 et de la moto Niken.
Les assureurs ne souhaitent pas rembourser les deux mois de confinement...

Suite à la demande d'UFC-Que Choisir visant à obtenir le remboursement de 2,2 milliards d'euros aux assurés auto (50 euros) et moto (29 euros) en raison des économies liées au confinement, la présidente de la Fédération française de l'assurance (FFA) a pris sa plus belle plume pour répondre à l'association que oui, mais non... Explications.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...