• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RÉACTIONS
Paris, le 15 octobre 2019

Déclarations WSBK 2019 à El Villicum : Tango et clash en Argentine...

Déclarations WSBK 2019 à El Villicum : Tango et clash en Argentine...

Quel est le bilan des trois courses du World Superbike disputées ce week-end sur le circuit de San Juan Villicum en Argentine ? Moto-Net.Com fait les comptes et traduit les déclarations des pilotes qui ont brillé - ou pas - durant ce douzième rendez-vous 2019. Do you speak french ?

Imprimer

Chaque lendemain de course (trois courses par week-end en World Superbike désormais !), le Journal moto du Net établit le classement des pilotes. Titré il y a deux semaines en France, Jonathan Rea a confirmé son statut de "Number One" en marquant 57 points sur 62 maxi. Mais le quintuple champion du monde a dû se cracher dans les gants !

Pour compenser les déficits en accélération et vitesse maxi de sa Kawasaki face à la Ducati d'Alvaro Bautista, "Johnny" a été contraint de retarder ses freinages... quitte à en rater quelques-uns ! Un jeu dangereux dans la mesure où la piste de San Juan Villicum était extrêmement glissante hors-trajectoire...

#ARGWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à El Villicum

Au cumul des douze manches, l'impitoyable "JR" dépasse désormais les 600 points. Un butin inédit car dopé par le "sprint" du dimanche matin... Sans cette troisième course "Superpole", le compteur du leader afficherait 494 points en 23 manches (une annulation à Imola), soit dans la droite lignée de son record instauré en 2017 : de 556 points inscrits en 26 "vraies" courses.

Auteur de la pole position, Alvaro Bautista s'est montré intraitable en course samedi. Le lendemain en revanche, le n°19 espagnol ne s'est pas montré aussi véloce le matin et endurant l'après-midi. En seconde manche, il a même été battu par son coéquipier Chaz Davies, pourtant transparent samedi... Ah non pardon, absent. Car fort mécontent !

Après les sept mercenaires, les six de Villicum...

La première course argentine a été marquée par le boycott de six pilotes (Camier, Cortese, Davies, Kiyonari, Laverty et Melandri) au motif que leur sécurité n'était pas pleinement assurée sur la piste argentine trop récemment resurfacée... et sous les fortes températures qui rendaient le tarmac excessivement glissant samedi.

Selon les membres du #Villicum6, huit autres pilotes partageaient cet avis mais ont finalement roulé, pour des raisons personnelles - place à défendre au championnat - ou sous la pression de leur équipe. Un retournement de veste cuir que Laverty, particulièrement sensible sur ce sujet car pénalisé ces deux dernières saisons par de malencontreuses chutes et de sales blessures, a vivement critiqué. Rea en a pris pour son grade...

#ARGWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à El Villicum

Troisième plus gros score du week-end avec trois troisième places (39 points), Toprak Razgatlioglu a remporté ce week-end le "titre" de meilleur pilote indépendant. Avec ses 299 points, le n°54 turc remonte aussi et surtout au niveau des deux Yamaha officielles : Lowes (305) et Van der Mark (304 !) ne seront pas les seuls à viser la troisième place du championnat au Qatar !

Malgré son forfait samedi, Chaz Davies est reparti d'Argentine avec 26 points supplémentaires. Septième du classement provisoire WSBK 2019, le n°7 Ducati s'éloigne confortablement de Tom Sykes et se rapproche drôlement de Leon Haslam : 8 points seulement séparent le dragon gallois du Ninja anglais !

#ARGWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à El Villicum

Enfin, le bilan de notre cher Loris Baz est meilleur qu'il n'y paraît : certes, d'un point de vue comptable, le n°76 du team Yamaha Ten Kate n'a engrangé que quatre petits points alors qu'il en avait amassé 27 à Magny-Cours ou 28 à Donington Park par exemple...

Mais pour un pilote qui a mordu par deux fois la poussière argentine, "Bazooka" peut toutefois s'estimer chanceux et heureux d'avoir pris part à la seconde manche... Et de pouvoir se battre pour le Top 10 mondial dans deux semaines au Qatar !

Moto-Net.Com publie les réactions - en français ! - du Top 5 à San Juan Villicum dimanche soir. MNC donne également la parole aux meilleurs - ou moins pires ? - représentants de chaque marque de motos. Do you speak french ?

Jonathan Rea (Kawasaki n°1), 1er avec 57 points

#ARGWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à El Villicum

"C'était vraiment positif, surtout la course Superpole où je me sentais très fort dans ces conditions plus fraîches. Le niveau d'adhérence était très élevé, j'ai donc pu attaquer et gérer la moto. Les sensations étaient assez normales. Nous avons apporté un changement par rapport à hier, sur l'avant de la moto, juste pour me donner un peu plus confiance pour stabiliser la moto sur les freinages. Cela m'a permis d'entrer bien plus fort dans les courbes. Nous savions qu'Alvaro était parmi les plus forts et que pour courir avec lui, j'allais devoir être très solide sur les freins et dans les virages. Bravo aux gars parce que nous avons trouvé un très bon réglage. Hier, j'ai fait trop d'erreurs pendant la course, ce qui a donné trop de répit à Alvaro. Je suis donc vraiment content de gagner les deux courses aujourd'hui".

Alvaro Bautista (Ducati n°19), 2ème avec 45 points

#ARGWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à El Villicum

"Nous nous avons réalisé une bonne course Superpole, mais le rythme de Rea était malheureusement meilleur que le nôtre et il était difficile de le suivre. Je pense que la deuxième place est le mieux que nous puissions faire. En deuxième manche par contre, j'ai bien roulé au début, Jonathan a gagné quelques mètres sur moi mais à cause de son erreur, j'ai pu le rattraper et nous avons livré une sacrée bataille. Après une dizaine de tours, j'ai commencé à ressentir une baisse d'adhérence inattendue à l'arrière, qui m'a fait perdre quelques places. Nous ne savons toujours pas ce qui s'est passé : j'avais du mal à freiner dans les entrées de courbe, et dès que j'ouvrais les gaz en sortie, je sentais la moto patiner. C'était une course très difficile et je suis déçu parce que je pense que nous aurions pu nous battre pour la victoire".

Toprak Razgatlioglu (Kawasaki n°54), 3ème avec 39 points

#ARGWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à El Villicum

"De nouveaux podiums, mais en course Superpole, j'avais l'impression que la moto ne voulait pas tourner. Après avoir changé les réglages, le ressenti est devenu incroyable. Mais mon pneu n'a pas duré : c'est un problème qu'ont rencontré tous les pilotes. J'ai tout de même essayé de prendre la deuxième place, mais c'était impossible. Je suis heureux de monter sur un autre podium. Nous verrons comment se passe le Qatar : je suis très proche de la troisième place du championnat".

Michael van der Mark (Yamaha n°60), 4ème avec 30 points

#ARGWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à El Villicum

"Si on considère les résultats, cela ne s'est pas si mal passé en Argentine. Le week-end a été difficile pour tout le monde, je pense, mais la quatrième place hier a été un bon début pour moi. En course Superpole ce matin, je n'avais pas vraiment de bonnes sensations et je me suis un peu débattu avec la moto. Mais nous avons fait un gros changement pour la seconde course et je me suis senti beaucoup plus fort dès le départ. Il y a des domaines où j'aurais aimé être un peu mieux, bien sûr, mais j'ai tout de même obtenu une autre quatrième place sur une piste qui nous avait posé problème l'année dernière. Nous devons donc être satisfaits de ces points marqués. Nous attendons impatiemment le Qatar, où je suis sûr que nous serons encore plus forts et capables de lutter pour le podium une fois encore".

Alex Lowes (Yamaha n°22), 5ème avec 26 points

#ARGWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à El Villicum

"J'ai eu un début de course un peu frustrant en seconde manche : j'ai eu quelques problèmes pour revenir en première et dans le premier tour, j'ai pris l'aspiration de Sandro (Cortese, NDLR) dans la ligne droite et je suis peut-être arrivé un peu trop vite, si bien que je n'ai pas réussi rentrer mes rapports. C'était dommage, car il est vraiment difficile de récupérer sa place. J'avais un bon rythme, mais pas tout à fait assez pour rattraper le retard après avoir perdu du terrain. Michael (van der Mark, NDLR) était dans une situation similaire en course Superpole : il suivait mon rythme, mais n'avait pas ce petit extra nécessaire pour me rattraper. J'ai eu l'impression d'avoir bien roulé aujourd'hui, de n'avoir commis aucune erreur et d'avoir apprécié la course, mais je ne voulais pas terminer sixième. Nous devons maintenant nous concentrer sur la dernière épreuve au Qatar. J'ai hâte d'y courir et de défendre ma troisième place au championnat".

Chaz Davies (Ducati n°7), 5ème avec 26 points

#ARGWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à El Villicum

"C'était une très bonne façon de finir le week-end. Ce matin en course Superpole, j'ai pu terminer à la quatrième place, ce qui m'a placé sur la deuxième ligne de la grille de départ de la seconde manche. J'ai malheureusement pris un mauvais départ et j'ai été débordé par plusieurs pilotes dans le premier virage. Je me sentais assez à l'aise et j'ai commencé à me frayer un chemin à travers le peloton. Quand j'ai pris la deuxième place, l'écart avec Jonathan était de près de trois secondes, et bien que je l'aie un peu réduit, il était impossible de me rapprocher de lui. Dommage car je pense que si j'avais été là depuis le début, ça aurait pu être une belle course. Nous étions encore compétitifs sur une autre piste : cela fait quatre ou cinq épreuves maintenant que nous passons près du podium, ou que nous montons dessus. Un grand merci à l'équipe pour leur travail, mais aussi pour leur soutien hier (Davies faisait partie des #Villicum6, NDLR). J'espère que nous pouvons maintenant aller au Qatar et continuer sur notre lancée pour finir la saison en beauté".

Tom Sykes (BMW n°66), 8ème avec 10 points

#ARGWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à El Villicum

"Ce week-end a été difficile. Nous avons effectué quelques progrès sur la piste glissante et j'ai honnêtement senti que nous avions un rythme de course régulier lors de cette dernière course, mais nous avons rencontré des difficultés avec la moto, ce qui nous a obligés à abandonner. Dans l'ensemble, ce week-end a été difficile pour toute l'équipe BMW Motorrad, mais encore une fois, les conditions de piste étaient loin d'être évidentes. Compte-tenu des circonstances, je pense que nous avons recueilli des informations très précieuses pour l'avenir. Nous allons laisser ce week-end derrière nous et passer à la prochaine course au Qatar, où nous espérons pouvoir faire un nouveau pas en avant".

Loris Baz (Yamaha n°76), 12ème avec 4 points

#ARGWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à El Villicum

"Une journée une fois de plus compliquée. Ma main (blessée en FP3, NDLR) m'a fait beaucoup souffrir lors de la course Superpole et il a fallu serrer les dents. J'ai réalisé un bon départ et j'ai vite réussi à me hisser en 14ème position, mais seules les neuf premières places sont importantes. Il ne fallait donc pas que je perde de temps en remontant, mais en doublant Alessandro Delbianco dans le dernier virage, je n'avais pas suffisamment de force dans la main, j'ai également dû toucher le frein arrière sur une partie poussiéreuse et je suis à nouveau parti en highside. La main n'a fort heureusement pas tapé, mais j'étais bien froissé".

#ARGWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à El Villicum

"Je me suis donc montré plus prudent durant la deuxième manche. L'objectif était d'inscrire le plus de points. Seul, j'avais un bon rythme, mais j'ai perdu beaucoup de temps en dépassant mes adversaires. Je termine finalement 12ème et je repars avec quelques points. Je m'excuse auprès du team pour l'erreur de samedi qui a quelque peu conditionné la suite du week-end. Mais c'est la course et je suis content de m'être battu pour les points. Il reste une épreuve au Qatar durant laquelle j'essaierai de finir la saison parmi les dix premiers au classement général et de viser un podium. J'en profite pour remercier tout le staff médical, la Clinique Mobile ainsi qu'Alpinestars de me permettre de rester en forme".

Leon Camier (Honda n°2), 13ème avec 3 points

#ARGWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à El Villicum

"J'ai pris un bon départ en course Superpole, la moto fonctionnait très bien et je me sentais fort dans certaines portions par rapport aux pilotes qui m'entouraient. Malheureusement, j'ai particulièrement souffert de l'usure des pneus dans les dernières étapes, ce qui m'a fait perdre du temps et des places. Jusque-là, j'avais pu me battre avec Haslam et Sykes. Il aurait été difficile de les battre, mais j'avais un bon pressentiment et j'arrivais à me maintenir. En deuxième manche, je me sentais à nouveau très bien au milieu du groupe. Je perdais peut-être un peu à l'accélération, mais nous pouvions compter sur nos points forts pour conserver notre place. Encore une fois, nous avons souffert plus que les autres d'une baisse des performances pneumatiques à la fin. Quoi qu'il en soit, j'ai pu me faire une meilleure idée du niveau de la moto aujourd'hui. J'ai pu voir les améliorations que nous avons pu apporter et celles que nous pourrions encore faire. C'est donc très positif".

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Suzuki GSX-S1000GT : le bilan de notre essai en vidéo 

Les premiers exemplaires de la GSX-S1000GT ne sont attendus dans les concessions françaises que pour les fêtes de fin d'année. Mais MNC a déjà testé cette importante nouveauté Suzuki 2022 qui entend concurrencer la meilleure vente de moto Sport GT, l'une des dernières aussi, la Ninja 1000 SX... Essai !
Essai veste moto RST Adventure-X avec airbag intégré In&Motion

MNC a testé pendant un an la veste Adventure-X du manufacturier anglais RST (groupe Bihr) dans sa configuration avec airbag autonome intégré. Quelles sont les forces et les faiblesses de cet équipement trail et de son coussin gonflable fourni par In&Motion ? Réponses dans notre essai longue durée.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les déclarations des pilotes MotoGP après le GP d'Émilie Romagne 2021 

Retrouvez les déclarations et résultats après le mouvementé Grand Prix d'Émilie Romagne à Misano, où Fabio Quartararo est devenu champion du monde MotoGP 2021 grâce à sa 4ème place et la chute de son rival Pecco Bagnaia. 
GP d’Emilie Romagne 2 commentaires
Fabio Quartararo est désolé pour Bagnaia, mais "c'était mon jour" !

Quelques heures après avoir coiffé sa première couronne mondiale au GP d'Émilie Romagne, Fabio Quartararo était encore terrassé par l'émotion... L'officiel Yamaha devient à 22 ans le premier pilote français champion du monde en catégorie reine des Grands Prix moto au terme d'une saison MotoGP rondement menée ! Déclaration et analyse MNC.
Fabio Quartararo est champion du monde MotoGP 2021 ! 

Fabio Quartararo n'a pas craqué sous la pression, à l'inverse de son dernier rival pour le titre Francesco "Pecco" Bagnaia, parti à la faute en tête du Grand Prix d'Emilie Romagne. La chute de l'officiel Ducati concrétise l'évidence : #ElD1ABLO est le patron de la saison 2021 et coiffe sa première couronne mondiale en Grands Prix moto à 22 ans ! Compte rendu et résultats.
GP d’Emilie Romagne 21 commentaires
Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Le scooter électrique BMW CE 04 bientôt en concession... et au commissariat ?

Unique "maxiscooter" à avoir converti plus de 4000 Français à l’électrique, le BMW C Evolution va être relayé en début d’année prochaine par le futuriste CE 04. Les Parisiens peuvent déjà le croiser dans un showroom éphémère et au salon Milipol Paris, façon "police" du film Le Cinquième Élément !
Un salon de la moto à Paris en 2022, marchand, francilien et branché ?

Annulé en 2020 à cause de la pandémie de Covid-19, le Mondial de la Moto à Paris Porte de Versailles pourrait être de retour en 2022. Une majorité de filiales françaises y serait favorable, mais sous certaines conditions car selon la CSIAM, les grands salons d’antan sont terminés... Explications et réflexions.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...