• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
COURSE SUPERSPORT
Paris, le 27 octobre 2018

WorldSSP Qatar : Mahias s'impose en course, Cluzel s'incline au championnat

WorldSSP Qatar : Mahias s'impose en course, Cluzel s'incline au championnat

Retardée et raccourcie en raison de violentes pluies plus tôt dans la journée, la dernière course du championnat du monde de Supersport 2018 a été riche en émotions : joie intense pour le vainqueur Mahias, jubilation pour le champion Cortese, cruelle déception pour le patron Cluzel...

Imprimer

La course au titre. Cette ultime épreuve du championnat du monde au Qatar et de nuit, va départager les deux derniers pilotes en lice pour le titre : Sandro Cortese ou Jules Cluzel qui totalisent respectivement 188 et 183 points... suite à la décision du Tribunal Arbitral du Sport de déclarer Lucas Mahias vainqueur de la course à Portimao !

Grâce à ce rebondissement de dernière minute, les conditions d'obtention de la couronne mondiale pour notre compatriote sont considérablement simplifiées : si "Julo" remporte la course de ce soir, il devient champion du monde, quelque soit le résultat de son adversaire allemand !

Même si le n°11 allemand venait à décrocher la deuxième place de la course qatarie, cumulant ainsi autant de points au final que notre n°16 (numéro préféré, il faut l'avouer), Jules s'imposerait en raison de son plus grand nombre de victoires : cinq avant la Qatar, contre deux pour Cortese.

La tâche de Cluzel ne sera toute fois pas aisée : outre la coriacité de Cortese - qui a injustement valu une chute et un résultat blanc à Jules au Portugal... -, il doit copter sur la volonté farouche de Lucas Mahias de terminer brillamment sa saison.

Auteur de la pole hier, le champion WSSP 2017 compte bien remporter une troisième victoire cette saison, après celle - lointaine - en Australie et celle - à retardement - au Portugal. Le n°144 du team officiel Yamaha sera accompagné au premier rang par les deux pilotes qui se battent pour son trône : Cortese et Cluzel, dans cet ordre précis.

Au deuxième rang, on trouve deux jeunes espoirs de la catégorie : le champion anglais 2015 Luke Stapleford qui réalise sa meilleure qualification au guidon de sa Yamaha privée (après un début de saison moyen sur Daytona 675 !), suivi de Corentin Perolari sur la R6 n°6 du célébrissime Team GMT94. Derrière eux s'installera Kyle Smith (Honda n°11), plus expérimenté et vainqueur au Qatar en 2015 et 2016.

Autre facteur qui complique la donne : la météo capricieuse du désert (fortes pluies ce matin) a chamboulé le programme de cette dernière journée ! Retardée à plusieurs reprises, la finale du World Supersport va se disputer sur 12 tours au lieu des 15 prévus...

Espérons que l'esprit combattif de notre "Coq Supersportif" est resté focalisé à 116% sur son objectif : la victoire, synonyme de premier titre mondial. À défaut, Jules doit marquer cinq points de plus que Sandro. Allez Julo !

Départ : Jules Cluzel décolle mieux que Sandro Cortese à l'extinction des feux rouges ! Lucas Mahias part très fort aussi. Trop fort en fait, puisqu'il loupe son freinage et élargit dans la première courbe. Cluzel prend donc le commandement !

Le n°16 Yamaha devance... Corentin Perolari, passé devant Sandro Cortese ! Lucas Mahias rejoint le groupe de tête en quatrième position devant le reste du peloton : Thomas Gradinger, Randy Krummenacher, Luke Stapleford, Hector Barbera, Federico Caricasulo, etc. Okubo et Hornsey chutent avant le deuxième virage.

Jules boucle le 1er tour avec un tiers de seconde devant Sandro et Corentin qui parcourent une bonne partie de la ligne droite au coude à coude, juste devant Lucas ! L'allemand s'impose au freinage et vise simultanément Cluzel et le titre !

Cortese porte une première attaque au début du 2ème tour. Cluzel riposte immédiatement mais s'incline face au n°11. Au 3ème passage dans la ligne droite toutefois, Jules profite de l'aspi pour déboiter Sandro et lui faire les freins au premier virage...

Resté dans le sillage des deux leaders, Perolari grimpe en deuxième position dans le virage n°6 ! La Yamaha du GMT94 chahute son pilote au passage d'une rigole d'eau mais Corentin maitrise la ruade. Sandro repasse quelques virages plus loin et ramarre la R6 n°16 toujours postée en tête.

Le leader du championnat profite d'un petit écart de son rival pour reprendre la première place... Le premier tiers de cette courte course est déjà franchi. Cortese distance progressivement Cluzel talonné par Mahias. Perolari perd deux places en un tour : il est cinquième derrière Gradinger, le coéquipier de Cluzel.

Pilote le plus rapide sur la piste, Kyle Smith chute dans le 4ème tour. Dans la boucle suivante, Lucas Mahias bat le record du malheureux anglais : Lucas suit Jules comme son ombre... Pourrait-il l'aider à remonter sur Cortese qui compte une dizaine de longueurs d'avance ?

Malheureusement pour nos deux pilotes français, le germanique poste un meilleur chrono encore dans le 6ème tour. Sandro contraint Jules à attaquer au maximum... et un peu plus même : le n°16 commet une petite faute au milieu du 7ème tour et cède encore un peu de terrain à son ennemi n°11.

Cluzel s'applique du mieux possible. Mais Cortese aussi ! Le leader grignote un peu de terrain sur Jules... jusqu'à la fin du tracé où Jules remonte d'un coup au niveau de son adversaire ! Comme subitement débridé, le "Coq Supersportif" attaque au milieu du 8ème tour !

C'est au tour de Cortese de craquer sous la pression : une petite faute offre à notre compatriote un peu d'air. Mais le n°11 revient au contact aux abords de la ligne droite, fait les freins au n°16... et se fait de nouveau battre dans le virage n°2 ! Il reste trois tours à parcourir...

Jusqu'à présent sur la réserve, Mahias ajoute son grain de sable à la fin du 10ème tour : le n°144 jaillit en tête de la course et laisse les deux leaders du championnat s'expliquer entre eux. Cortese manque de chuter en passant sur une flaque d'eau mais reste sur ses roues et devant Cluzel.

Seul en tête, Lucas Mahias consolide rapidement son avance : une seconde à deux tours du drapeau à damier, deux secondes à un tour... Jules attaque Sandro au bout de la ligne droite mais retarde un peu trop son freinage et loupe la corde. La situation se corse drôlement pour Julo.

Frustré de voir Mahias s'échapper vers la victoire et Cortese se diriger vers le sacre mondial, Jules en demande un peu trop à sa machine et finit par perdre l'avant dans le virage n°7. Reparti immédiatement après sa chute, Jules tombe une deuxième fois en accélérant trop fort sur une flaque d'eau...

Vice-champion du monde Supersport en 2012 sur Honda, en 2014 et 2016 sur MV Agusta, le pilote de Montluçon doit se satisfaire pour la deuxième année consécutive de la médaille de bronze. Il peut toutefois être fier de ses cinq victoires cette saison : s'il ne termine pas champion du WSSP, il en est certainement le patron !

Autre statistique qui illustre le très haut niveau de "Julo" cette année : le n°16 a parcouru 113 tours en tête, contre 32 pour Mahias, 30 pour Cortese, 18 pour Caricasulo et 5 pour Krummenacher. Enfin, les fans de Jules ne manqueront pas de rappeler le résultat blanc de leur idole au Portugal, suite à la bourde de Cortese. Dur.

Lucas Mahias termine cette saison 2018 à Losail comme il l'avait débutée à Phillip Island : sur la plus haute marche du podium ! Le champion du monde 2017 empoche 25 points et pique à Jules sa deuxième place au classement final.

Deuxième de cette extra-ordinaire finale au Qatar, Sandro Cortese décroche son deuxième titre de champion du monde de vitesse moto : sacré en 2012 en Moto3 sur KTM, il peut broder une nouvelle "étoile" sur son cuir à lissue de sa première saison 2018 en Supersport sur Yamaha ! Bravo Sandro.

Résultat de la course WSSP 2018 à Losail

WorldSSP Qatar : Mahias s'impose en course, Cluzel s'incline au championnat

WorldSSP Qatar : Mahias s'impose en course, Cluzel s'incline au championnat

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Duel Honda X-Adv Vs Yamaha Tmax : moto, scooter ou les deux ?

Un esprit scooter dans un corps de moto. Ou inversement ? Avec d'un côté le Honda X-Adv 750 et de l'autre le Yamaha Tmax 530, les motards à la recherche d'un deux-roues pratique et au look sportif ont le choix. Moto-Net.Com les oppose rien que pour vous dans un essai comparatif : duel !
Tous les Duels 20 commentaires
Essai Quadro Qooder 2018 : la 4ème dimension !

Le Quadro Qooder - anciennement Quadro4 - possède quatre-roues et un guidon, mais ce n'est pas un quad. Il s'incline en courbes et se conduit avec le permis B (voiture), mais ce n'est pas vraiment un scooter... Amélioré pour 2018, ce drôle d'engin mélange les genres au profit de sensations étonnantes ! Essai.
Scooter 4 commentaires
Duel 35 kW : Kawasaki Z900 Vs KTM 790 Duke, récré A2 !

KTM renforce son offre dans le segment concurrentiel des roadsters de moyenne cylindrée avec son inédite 790 Duke à moteur bicylindre. Pour la jauger, le Journal moto du Net l'oppose à la meilleure vente française de la catégorie : la Kawasaki Z900. Duel MNC spécial permis A2, en version bridée à 47,5 ch (35 kW).
Essai 959 Panigale : Moto-Net.Com relève le Challenge Ducati 2018

Quelle moto choisir pour débuter en compétition ? Le Journal moto du Net ne s'était jamais posé la question... Et n'a pas plus réfléchi lorsque Ducati lui a proposé de participer à sa première course, au guidon d'une 959 Panigale et face à des Panigale V2 et V4, S1000RR ou RSV4. Défi relevé !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le marché moto continue de progresser en octobre 2018

Le dixième mois de l'année 2018 s'est montré aussi positif que le précédent pour le marché français : 13 025 motocycles ont été immatriculés en France en octobre, soit une nouvelle hausse de +13,3% par rapport à mois d'octobre 2017 déjà loin d'être mauvais. MNC dresse le bilan complet.
Bilans mensuels 2 commentaires
Suzuki vise la victoire à Valence

Avec quatre podiums sur les cinq dernières courses (et huit au total cette année), les pilotes officiels Suzuki en MotoGP arrivent à Valence le couteau entre les dents : Alex Rins espère décrocher sa première victoire, tandis qu'Andrea Iannone rêve de sortir par la grande porte avant sa saison chez Aprilia... Explications.
19/19 - GP de Valence 2 commentaires
Lorenzo aimerait quitter Ducati après une belle course

Avant de rejoindre Marc Marquez au HRC l'an prochain, Jorge Lorenzo aimerait conclure son aventure Ducati avec une belle course ce week-end au GP de Valence. Explications.
19/19 - GP de Valence 6 commentaires
La FFMC ne participera pas officiellement aux blocages du 17 novembre avec les Gilets jaunes

La Fédération française des motards en colère (FFMC) n'appellera pas officiellement à se joindre aux actions de blocages initiées par le mouvement des Gilets jaunes le 17 novembre contre la hausse du prix de l'essence. Explications.
Lobbying 64 commentaires
Les actions locales de la FFMC le 17 novembre avec les Gilets jaunes

Alors que la Fédération française des motards en colère (FFMC) n'appelle pas officiellement à se joindre aux actions des Gilets jaunes le 17 novembre, plusieurs antennes locales organisent ou participent aux blocages contre l'augmentation des carburants. Explications.
Lobbying 11 commentaires
Viñales veut la troisième place de Rossi au classement général MotoGP 2018...

L'ambiance sera particulièrement tendue ce week-end dans le box Yamaha du GP de Valence MotoGP : Valentino Rossi n'a plus que deux petits points d'avance sur Maverick Viñales suite à sa chute en Malaisie et les deux pilotes sont remontés comme des pendules... Explications.
19/19 - GP de Valence 7 commentaires
Stoner et Ducati, cette fois c'est vraiment fini

Le feu couvait depuis cet été mais c'est désormais officiel : Casey Stoner ne sera plus pilote essayeur chez Ducati l'année prochaine. Explications.
MotoGP 2019 7 commentaires
  • En savoir plus...