• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BOX THAÏ
Paris, le 21 mars 2018

WorldSBK Buriram : Loris Baz fonce vers l'inconnu et vise le Top 5

WorldSBK Buriram : Loris Baz fonce vers l'inconnu et vise le Top 5

Blessé à l'épaule lors de la première épreuve du championnat 2018 de World Superbike, Loris Baz a bénéficié de quatre semaines pour se refaire une santé. Il débarque en Thaïlande encore diminué et sur un circuit qu'il ne connait pas, mais vise le Top 5 avec sa BMW !

Imprimer

Loris Baz nous l'avait confié dans notre interview juste avant l'ouverture de la saison en Australie : son objectif en WorldSBK 2018 est de hisser sa S1000RR dans le Top 5 mondial ! Quelques jours plus tard, le célèbre n°76 enregistrait une 11ème puis une 9ème place en course. Aurait-il visé trop haut ? Non.

Il y a un mois à Phillip Island malheureusement, "Bazooka" s'est tiré une balle dans le pied - ou plutôt dans l'épaule - en chutant lourdement aux essais sur le gros freinage du virage n°4... Le fait que ce ne soit pas sa faute - mais celle d'un de ses demi-guidons ! - n'a pas grand-chose de consolant, mais le résultat de ses examens médicaux le sont davantage !

"Après plusieurs examens à mon retour en Europe, on suspectait une lésion de la coiffe des rotateurs", signalait début mars le pilote tricolore à tous ses "amis" Facebook, rassurés qu'il n'ait finalement "rien à la coiffe", ni à sa coiffure toujours impeccable !

WorldSBK à Buriram : Loris Baz fonce vers l'inconnu et vise le Top5

Un brin ironique - MNC adore -, Loris poursuivait son diagnostic : "simplement une fracture non déplacée du trochiter de l'humérus droit ! Je comprends mieux pourquoi ça piquait sur les freinages, ah ah ! Maintenant une semaine de repos, ensuite kiné et je serai en forme pour la Thaïlande !", promettait-il.

À moins de 48 heures des premiers essais de la deuxième épreuve WSBK 2018, notre champion - de Superstock 600 en 2008, le plus jeune de la catégorie ! - se montre plus mesuré dans ses déclarations et avoue humblement qu'il n'est pas complètement remis.

WorldSBK à Buriram : Loris Baz fonce vers l'inconnu et vise le Top5

"Je me sens mieux jour après jour", positive Loris, mais "je ne suis définitivement pas à 100% et j'ai encore mal quand je force vraiment sur l'épaule". Le travail avec son kinésithérapeute lui aurait permis de gagner en mobilité... Espérons que son endurance aussi aura progressé !

Rappelons qu'en Australie, Loris Baz avait dû serrer les dents "à s'en péter l'émail" pour rallier l'arrivée. Il souffrait particulièrement dans les virages à droite, heureusement minoritaires à Phillip Island. Le circuit de Buriram lui, tourne dans le "mauvais" sens des aiguilles d'une montre : en plus d'un bon kiné, Baz a intérêt à connaitre un bon dentiste...

WorldSBK à Buriram : Loris Baz fonce vers l'inconnu et vise le Top5

"Je ne sais pas exactement comment je me sentirai sur la moto, mais ce sera certainement mieux que pendant les courses de Phillip Island", prévoit le "guépard savoyard" qui commençait à avoir des fourmis dans les pattes - tout comme l'ensemble de ses adversaires d'ailleurs - après un long mois d'interruption.

Engagé en WorldSBK en 2013 et 2014, mais parti tenter sa chance en MotoGP en 2015, Baz n'a jamais posé ses roues sur le récent tracé de Buriram : "il n'a pas l'air particulièrement difficile à apprendre et l'équipe était forte l'année dernière, nous allons donc essayer de trouver un bon rythme et de nous préparer efficacement pour les courses".

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de mémoire vive que les autres - se souviennent que Jordi Torres avait mené la S1000RR du team BMW Althea aux 7ème puis 5ème places des deux manches thaïlandaises de 2017. "Je voudrais viser un Top 5", répète Baz, à suivre et à encourager tout le week-end sur MNC Live et MNC Sport : restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les pilotes s'expliquent après le GP d'Émilie Romagne MotoGP 2020

Encore un nouveau vainqueur de Grand Prix moto 2020 hier à Misano pour le GP d'Emilie-Romagne : Maverick Viñales est le sixième pilote à s'offrir la victoire en sept courses, tandis que Fabio Quartararo loupe le podium pour à cause d'une pénalité qui l'a surpris mais qu'il assume complètement... Déclarations des pilotes.
GP d'Emilie Romagne 3 commentaires
Bridgestone maintient l'activité logistique moto de l'usine de Béthune

Coup dur pour les 863 salariés de l'usine Bridgestone de Béthune (62) : le manufacturier japonais prévoit la fermeture de son site de fabrication de pneus auto au motif notamment d'un manque de compétitivité. Interrogé par MNC, Bridgestone France annonce toutefois y poursuivre ses activités de stockage et de réacheminement des pneus moto. Explications.
GP d'Émilie Romagne : Vinales vainqueur d'une course folle à Misano

La saison 2020 de MotoGP est à l'image de cette septième épreuve disputée sur le circuit de Misano (Italie) : folle donc imprévisible ! Sixième pilote à s'imposer cette année, Maverick Vinales monte sur un podium 100% espagnol... mais un italien méritait aussi la victoire, et un français visait le Top 3. Compte-rendu et vidéos.
GP d'Emilie Romagne 29 commentaires
La Tesi H2 bientôt en France dans les concessions Bimota et Kawasaki

L'inédite Bimota Tesi H2 commercialisée en Italie à partir du 1er octobre 2020 devrait bientôt arriver en France. La marque italienne - détenue à 49,9% par Kawasaki - constitue actuellement son réseau et sollicite naturellement les concessions vertes. Explications avec le responsable marketing, Gianluca Galasso...
Deux nouvelles motos Indian 2021... et un tas d'accessoires !

De nouvelles motos Vintage Dark Horse et Roadmaster Limited complètent la gamme Indian 2021. La firme de Spirit lake (USA) espère une année aussi dynamique sur le plan commercial... mais moins critique sur le plan sanitaire ?! De nombreux accessoires sont également au programme. Présentation.
Un été 2020 exceptionnellement prolifique pour le marché moto et scooter

Traditionnellement calmes pour les concessionnaires moto et scooter, les mois de juillet et août ont été particulièrement dynamiques en 2020 : +31,2% et +17,2% par rapport à 2019. Pour analyser cet été en pleine "guerre" contre le Covid, Moto-Net.Com s'est tourné vers la concession Kawasaki Paris Grande Armée... Bilan.
Le masque n’est plus obligatoire à moto !

Saisi par la FFMC, le Cabinet de Caumont a attaqué l’arrêté du préfet de police de Paris qui rendait obligatoire le port du masque pour tous les usagers de deux ou trois roues motorisés à Paris ! Explications.
Société 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...