• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PREMIÈRE COURSE SUPERBIKE
Paris, le 24 février 2018

WorldSBK Australie (1) : Melandri met tout le monde d'accord

WorldSBK Australie (1) : Melandri met tout le monde d'accord

Qualifié en troisième position sur la grille australienne, Melandri a livré un magnifique combat face au champion du monde Rea puis face au poleman Sykes. Le pilote Ducati n°33 ne s'impose pas tout à fait par KO à Phillip Island, mais déjoue néanmoins les pronostics. Bravo Marco !

Imprimer

Marquée par les chutes de Lorenzo Savadori (Aprilia n°32), Leon Camier (Honda n°2), Jordi Torres (MV Agusta n°81) et Alex Lowes (Yamaha n°2), la phase finale de la Superpole à Phillip Island a été remportée par Tom Sykes : le pilote officiel Kawasaki n°66 signe la 43ème pole de sa carrière et égale le record de Troy "Mister Superpole" Corser !

Le Ninja anglais est suivi à un quart de seconde par Eugene Laverty (Aprilia n°50), très rapide au guidon de sa RSV4 Factory sur un tour... mais qu'en sera-t-il sur 22 ? Un quart de seconde plus loin se hisse Marco Melandri (Ducati n°33) et sa Panigale d'usine.

WorldSBK Australie (1) : Melandri met tout le monde d'accord

Sans doute affecté par ses chutes aux tests officiels de début de semaine puis aux essais, Jonathan Rea s'élancera du fond de la deuxième ligne, juste derrière son dauphin Chaz Davies (Ducati n°7), et leur compatriote Alex Lowes (Yamaha n°22).

Secoué par sa lourde chute de vendredi, Loris Baz (BMW n°76) n'a pas franchi le cap de la Superpole 1 et se qualifie à une lointaine 14ème place sur la grille australienne. Le "guépard savoyard" a l'épaule en vrac mais a promis de serrer les dents... Courage, Bazooka !

Départ : Sykes décolle très proprement de sa pole, il est un temps menacé par Melandri au freinage de la première courbe mais vire en tête ! Très bien parti, Rea se loge dans la roue du poleman et devance Melandri, Laverty, Forés, Davies, Lowes, Van der Mark et... Baz, auteur d'un départ canon ! Le Top 10 est bouclé par Camier.

WorldSBK Australie (1) : Melandri met tout le monde d'accord

À la fin du 1er tour, Sykes dispose d'une petite seconde d'avance sur Rea qui contrôle parfaitement Melandri. Laverty et Forés se disputent la quatrième place : ils perdent le contact avec leurs prédécesseurs et permettent à Davies de s'approcher...

Une seconde derrière la Ducati n°7, les deux Yamaha officielles s'appliquent à remonter : Lowes est prié de rester "Relax" par son panneauteur alors que Michael lui passe justement devant ! Baz se trouve toujours en huitième place devant trois pilotes aux dents longues : Camier, Razgatlioglu (Kawasaki n°54) et Torres.

En tête de la course depuis l'extinction des feux rouges, "Major Tom" creuse l'écart sur son coéquipier durant les cinq premiers tours. Mais l'impitoyable "JR", toujours suivi par le célébrissime n°33 italien, parvient à reprendre du terrain dans la 5ème boucle...

WorldSBK Australie (1) : Melandri met tout le monde d'accord

Le vice-champion du monde Chaz Davies circule à 3,5 secondes du leader, entre Xavi Forés et Eugene Laverty. À quatre secondes de là, Loris Baz commence peut-être à souffrir de sa chute de vendredi : notre pilote inter-national cède sa neuvième place à Camier dans le 6ème tour.

Au début du 9ème tour, Van der Mark exécute un magnifique dépassement en plongeant à l'extérieur de Laverty à la sortie du premier virage "Doohan's Corner" puis en plaçant autoritairement sa R1 à l'intérieur de la RSV4 dans "Southern Loop". La manoeuvre est aussi classique qu'impressionnante !

Derrière, notre courageux Loris laisse ne peut retenir Toprak et Jordi dans le 10ème tour. Monté brièvement en dixième position, le pilote turc et sa Kawasaki Pedercini rétrogradent en douzième position dans le tour suivant et se retrouve à la merci de Leandro "Tati" Mercado (Kawasaki n°36) et Jack gagne (Honda n°45).

WorldSBK Australie (1) : Melandri met tout le monde d'accord

Loin devant, Sykes maintient une seconde d'avance sur Rea. Melandri, un temps menaçant envers le triple champion du monde, semble tempérer à mi-course. Forés roule à cinq secondes du podium, et deux petites secondes devant les turbulents Davies et Van der Mark !

Lowes occupe une solitaire 7ème place devant Camier et Laverty. Torres possède deux secondes d'avance sur les inséparables Mercado, Gagne, Baz et Razgatlioglu. Le transfuge du MotoGP Yonny Hernandez (Kawasaki n°68) chute dans le 14ème tour et doit abandonner sa première course WorldSBK. Le bon côté du Superbike ? Il dispose d'une seconde chance demain !

À huit tours de la fin, Melandri hausse de nouveau le ton et chahute Rea. L'italien s'impose finalement sur un - très - gros freinage en - large - travers dans l'épingle "Honda" et place dans son viseur la deuxième - première ! - Kawasaki d'usine située une petite seconde devant lui !

WorldSBK Australie (1) : Melandri met tout le monde d'accord

Moins stable que la ZX-10RR n°66 - ou davantage malmenée par Marco ? -, la Panigale n°33 prend les commandes de la course au bout de la ligne droite du circuit australien. Le duo italien ne s'attarde pas et s'envole vers la victoire, sans que Sykes ne puisse riposter.

Incapable d'aller chercher son coéquipier, Jonathan Rea est même privé de podium à deux tours de la fin : le "Number One" tourne alors trois secondes moins vite que ses rivaux directs, et se retourne à plusieurs reprises vers son pneu arrière... Davies et Fores le doublent sans aucun mal avant d'entamer le dernier tour.

Le doyen du plateau WorldSBK 2018, Marco Melandri, remporte la première course de la saison avec plus d'une seconde d'avance sur Tom Sykes - un écart conséquent à Phillip Island ! - et neuf secondes sur Chaz Davies et Xavi Forés (premier pilote "indépendant").

WorldSBK Australie (1) : Melandri met tout le monde d'accord

Melandri égale à cette occasion les 21 victoires d'un certain Biaggi, double champion du monde Superbike... L'ouverture du championnat pouvait difficilement mieux débuter pour Marco ! Jonathan Rea au contraire, doit se contenter d'une lointaine - pour lui - cinquième place.

Le triple champion du monde n'est pas le seul à enrager contre son pneu arrière : VDM aussi n'est clairement pas satisfait de terminer à une surprenante neuvième place... À six tours de la fin, "Magic Michael" occupait encore la sixième place, finalement obtenue par son coéquipier Lowes.

Loris Baz qui s'est battu jusqu'au bout contre ses adversaires - et contre la douleur ?... -, obtient quant à lui une courageuse 11ème place aux commandes de sa S1000RR. Une bonne nuit de sommeil, et notre pilote tricolore sera prêt à repartir à l'attaque du Top 10 ?

Rendez-vous demain sur Moto-Net.Com pour la course Supersport et la seconde manche Superbike australienne, restez connectés !

Résultat de la 1ère course WSBK 2018 à Phillip Island

WorldSBK Australie (1) : Melandri met tout le monde d'accord

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.
Tuyaucom face à l'assourdissant silence de la Sécurité routière...

Pierre Trotoux, génial inventeur du Tuyaucom, poursuit son combat avec le ministère de l'intérieur pour faire lever l'interdiction qui touche son astucieux système de communication entre le motard et son passager. Problème : l'administration contactée par MNC fait la sourde oreille depuis déjà cinq ans... 
Sécurité routière 3 commentaires
Le fabricant de pots KessTech incite les motards à rouler légal

Le fabricant allemand KessTech met en place une opération de recyclage visant à remplacer les pots d'échappements non-homologués actuellement montés sur des Harley-Davidson, Indian ou BMW, par ses propres pots électroniques, tout neufs, 100% légaux et au tarif réduit de 250 euros... Explications.
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Le huitième Grand Prix moto des Amériques reporté du 16 au 18 avril 2021 !

C'est en annonçant l'annulation de l'épreuve du Superbike américain que les texans ont vendu la mèche : il n'y aura pas de MotoGP sur le circuit des Amériques cette année ! La prochaine visite de l'Intercontinental Circus aux États-Unis est programmée du 16 au 18 avril 2021. Explications.
Crutchlow remplacé par Alex Marquez ou Pol Espargaro chez Honda-LCR ?!

Cal Crutchlow admet être une victime collatérale de l'imprévisible transfert de Pol Espargaro de KTM à Honda en 2021... Le pilote de 34 ans, en perte de vitesse,  aurait pris contact avec Aprilia pour remplacer Iannone en vue de céder le guidon de sa RCV semi-officielle LCR. A qui ? Alex Marquez, bien sûr ! A moins qu'il ne s'agisse contre toutes attentes de Pol Espargaro ? Décryptage.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...