• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#AUSWORLDSBK
Paris, le 26 février 2018

Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Phillip Island

Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Phillip Island

La première épreuve du WorldSBK 2018 s'est disputée ce week-end à Phillip Island, en Australie. Afin de compléter nos comptes rendus en quasi-direct, Moto-Net.Com vous traduit les principales réactions des pilotes Superbike à l'issue de leurs deux courses australiennes. Do you speak french ?

Imprimer

#AUSWorldSBK : déclarations de la 1ère manche 2018

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - ont déjà pu suivre samedi et dimanche, en quasi direct, le déroulement des courses du World Superbike et Supersport 2018 sur le circuit de Phillip Island. Pour les retardataires :

Ci-dessous les déclarations des pilotes qui se sont illustrés samedi durant la première manche Superbike, et en page 2 les déclarations de ceux qui ont animé dimanche la seconde course WSBK. Honneur au double vainqueur !

Marco Melandri (Ducati n°33), 1er :

#AUSWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Phillip Island

"C'était une course fantastique. Sykes a pris un bon départ et il n'a pas été facile de le suivre au début avec Rea. La course a continué, et j'ai réussi à réduire l'écart. Une fois en tête, ce n'était pas facile non plus car les rafales de vent étaient encore plus fortes. Le dernier tour m'a semblé interminable, mais nous nous sommes accrochés et avons décroché la victoire. Je tiens à remercier toute l'équipe pour leur dur travail accompli tout au long de l'hiver. Demain, nous aurons besoin d'un départ fulgurant de la troisième ligne, et nous pouvons encore améliorer certains détails, mais je m'attends à une autre course solide".

Tom Sykes (Kawasaki n°66), 2ème :

#AUSWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Phillip Island

"J'ai souri du début à la fin. J'ai eu pris un bon départ avec la Ninja ZX-10RR et j'étais vraiment content de mon matériel. Nous avions fait nos devoirs lors des tests hivernaux, ainsi qu'aux essais libres en utilisant une paire de pneus sur deux séances. Aujourd'hui, avec le fort vent, je n'ai pas réussi à sortir de certains virages aussi efficacement qu'hier en essai. En fin de compte, c'est cela qui fatigue le pneu arrière à cinq tours de la fin. Peu de temps après ce moment, nous avons commencé à souffrir de l'avant dans le troisième virage et à d'autres endroits comme le dernier virage. Demain est un autre jour. Je suis tranquillement confiant".

Chaz Davies (Ducati n°7), 3ème :

#AUSWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Phillip Island

"Je suis vraiment content de ce résultat. L'hiver a été difficile, donc c'est bien de commencer la saison sur le podium. La course elle-même était différente de celles disputées ici habituellement : tout le monde a attaqué fort dès le début. J'ai eu une bataille amusante avec Forés et je ne m'attendais pas à ce que Rea ait le moindre problème et qu'il recule de la sorte. Mais j'ai saisi l'opportunité quand elle est venue. Ce matin j'ai eu un bon ressenti sur les pneus usés, mais en course nous avons un peu plus lutté, surtout avec le flanc gauche, et la moto bougeait un peu trop. Sinon, je pense que nous aurions pu nous battre au sommet. Nous nous sommes améliorés session après session, et je suis satisfait de la moto maintenant. L'objectif est de se battre pour la victoire demain".

Xavi Forés (Ducati n°12), 4ème :

#AUSWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Phillip Island

"C'est bon d'être compétitif, l'avenir est plus radieux. Mais une fois de plus, je pouvais monter sur le podium, pour moins d'une seconde. Dans les sept ou huit derniers tours, j'ai rencontré un problème avec l'avant, si bien que lorsque Davies m'a rattrapé, je n'ai pas pu me battre avec lui. J'ai également perdu du terrain en dépassant Rea. Je ne pouvais plus atteindre Davies. Je suis confiant pour demain, ce pourrait être une journée positive car je pars de la pole position. Je vise le podium".

Jonathan Rea (Kawasaki n°1), 5ème :

#AUSWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Phillip Island

"J'ai eu une cloque ("blister" en anglais, NDLR) sur le pneu arrière à partir du 16ème tour, ce qui était vraiment dommage parce que jusque là, je me sentais très bien sur la moto. C'est à double tranchant, car à l'évidence, le pneu n'a pas résisté à la charge et à la manière dont je roulais. Mais mon pilotage n'est pas 100% naturelle en ce moment. J'essaie toujours de trouver la bonne façon. Nous avons beaucoup changé la moto pour nous sentir vraiment à l'aise. Nous n'y sommes pas arrivé. Les vibrations étaient telles que je n'arrêtais pas de penser que j'allais chuter, comme à Donington. L'idée de rentrer aux stands et d'abandonner m'a traversé l'esprit, mais j'ai simplement rendu la main dans les tous les gauches et j'ai fini la course pour récupérer quelques points".

Alex Lowes (Yamaha n°22), 6ème :

#AUSWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Phillip Island

"La semaine a été difficile jusqu'à présent, car je n'ai pas vraiment été à 100% confiant. La course n'a pas été facile. Je n'ai pas pris un très bon départ et j'ai fait de mon mieux pour rester dans le groupe, car j'ai réalisé très tôt que j'avais des problèmes avec mes pneus. J'ai essayé de les économiser autant que possible, pour pouvoir monter en régime dans les dernières boucles, mais même avec une conduite assez précautionneuse, les pneus semblaient en sale état en fin de course. Nous avons réussi à obtenir la sixième place et avec les changements prévus pour la seconde manche, nous allons essayer d'apprendre de notre journée pour voir si nous pouvons faire un meilleur travail demain !"

Leon Camier (Honda n°2), 7ème :

#AUSWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Phillip Island

"Les qualifications ne se sont pas déroulées comme prévu, mais j'ai pris un bon départ en course. Dans les premiers tours, j'ai été pris dans quelques batailles qui m'ont coûté du temps. Une fois échappé, j'ai réussi à prendre un bon rythme et à gagner quelques places, mais lorsque mon pneu arrière est "parti" dans les derniers tours, je me suis concentré sur ma position. J'espère qu'en partant bien de la quatrième place sur la grille demain et en trouvant un réglage qui épargne le pneu arrière, nous réaliserons une bonne deuxième course".

Michael van der Mark (Yamaha n°60), 9ème :

#AUSWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Phillip Island

"Je suis plutôt bien parti de la huitième place sur la grille, mais j'ai commis une erreur dans le virage 4 et j'ai perdu du temps. Je me suis battu pour remonter le peloton et je me sentais vraiment fort. J'ai doublé du monde, et je me suis retrouvé en cinquième position en queue du groupe de tête quand, tout à coup, après 15 tours, je n'ai plus eu de grip arrière. J'ai vraiment lutté jusqu'à la fin. Nous ne savons pas pourquoi nous avons rencontré ce souci de pneu, mais il semble que plusieurs pilotes ont eu des problèmes. C'est donc bien d'avoir procéder aux changements pour la course de demain (passage obligatoire aux stands à la mi-course pour changer de pneus, NDLR) et j'ai bon espoir d'avoir le rythme pour me battre devant !"

Loris Baz (BMW n°76), 11ème :

#AUSWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Phillip Island

"Je n'ai bouclé que deux tours ce matin afin de me préserver pour la suite de la journée. En Superpole, j'ai réussi à enregistrer un bon chrono. Je sais qu'il était possible de faire mieux, mais je souffrais beaucoup dans les virages à droite. J'ai réalisé un excellent départ qui m'a permis de me placer rapidement en huitième position. Après quoi, j'ai mené une belle passe d'armes face à Leon Camier avec de nombreux dépassements. Mais ma blessure à l'épaule m'obligeait à freiner plus tôt et à laisser quelques portes ouvertes. Je parvenais néanmoins à rattraper mon retard par ailleurs, mais, au fur et à mesure de la course, je manquais de force et j'ai perdu du terrain. Malgré la situation, j'ai réussi à marquer quelques points au classement. C'est dommage, car je sais que j'avais les moyens de les suivre. J'ai bien serré les dents et j'espère aller mieux dimanche pour figurer parmi les dix premiers avec un rythme plus rapide".

Yonny Hernandez (Kawasaki n°68), chute et abandon :

#AUSWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Phillip Island

"Partir du sixième rang n'est jamais évident, et je savais que la course allait être difficile. Mais, dès le départ, la moto n'a pas bien marché : l'arrière bougeait un peu. J'ai continué parce que je voulais terminer la course, mais il s'est passé quelque chose et j'ai chuté au sixième virage. Je me suis blessé à l'épaule gauche à l'automne et je me suis rendu à Clinica Mobile pour la faire ausculter. Rien n'est cassé heureusement, mais ça fait mal. J'espère pouvoir passer une bonne nuit et voir ensuite comment je me sens demain matin. Je voudrais faire la course, mais je suis sûr que je vais devoir prendre des analgésiques pour cela".

Précisons que le malheureux pilote du team Pedercini n'a pas pu participer à la seconde manche : Yonny doit subir des examens médicaux à son retour à Madrid et espère pouvoir être de retour en pleine forme dans un mois pour l'épreuve de Buriram...

.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !