• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#AUSTRIANGP 2 - COURSE
Paris, le 23 août 2020

Oliveira vainqueur du Grand Prix de Styrie MotoGP 2020

Oliveira vainqueur du Grand Prix de Styrie MotoGP 2020

Mir et Suzuki semblaient très bien partis pour remporter ce 900ème Grand Prix moto. Mais une - nouvelle avarie - sur la Yamaha de Vinales a interrompu la course et permis à KTM de remporter "son" GP de Styrie, grâce à Miguel Oliveira et son team Tech3 !

Imprimer

Cet après-midi en Autriche (dans le "land" Styrie), les pilotes moto s'apprêtent à participer au 900ème Grand Prix de la catégorie reine (GP500 de 1949 à 2001, MotoGP depuis 2002)... Ils s'alignent sur une piste parfaitement sèche mais sous un ciel particulièrement menaçant...

Pénalisé pour son dépassement jugé dangereux dimanche dernier au GP d'Autriche (sur le même circuit Red Bull Ring), Johann Zarco doit partir de la voie des stands et rattraper rapidement ses concurrents pour marquer le plus de points possible.

Est-ce pour cela que notre compatriote a chaussé un pneu arrière tendre comme Nakagami, Marquez, Bradl, Rabat, Smith ? À l'avant, Pol Espargaro a sélectionné un pneu dur, à l'instar de ses confrères Binder et Lecuona. Sur la quatrième KTM, Oliveira a préféré un pneu medium, comme le reste du plateau.

Départ

Pol Espargaro sur sa KTM décolle parfaitement de sa pole position, mais Joan Mir surgit devant lui au freinage ! La Suzuki n°32 élargit à la sortie du premier virage mais poursuit sa course en tête. Au même moment, Johann Zarco démarre de la voie des stands...

Parti de la neuvième place sur la grille, Fabio Quartararo entame le 1er tour en 11ème position derrière Lecuona, Rossi, Oliveira, Dovizioso, Viñales, Rins... Devant, Miller attaque Espargaro, puis dépasse Mir et s'installe en tête ! Nakagami effectue un magistral extérieur sur Espargaro dans la courbe n°5 !

Le trio de tête enchaîne quatre tours en s'observant de très près. Le petit groupe devance le duo Espargaro et Rins. Au coeur du peloton, Quartararo se loupe sur le premier et très gros freinage. Nakagami déclenche une attaque dans l'épingle suivante mais Mir reprend sa deuxième place dans la portion sinueuse.

Le pilote le plus rapide en piste est... Johann Zarco ! Mais notre n°5 "international" pointe toujours en 22ème et dernière place... Loin devant, Mir s'empare des rênes de la course et prend ses distances sur les turbulents Miller et Nakagami. Une seconde derrière, Espargaro est mis sous pression par Rins...

Dovizioso, Viñales, Binder, Oliveira, Lecuona, Rossi et Quartararo roulent en formation relativement serrée. Le n°04 Ducati se détache de ses poursuivants au début du deuxième tiers de course et cible la Suzuki n°42 qui le devance d'une petite seconde.

Décidés à rentrer dans le Top 5 sur les terres de leur employeur, Binder et Oliveira recollent rapidement Dovizioso... La RC16 n°33 passe même devant la Desmosedici n°04 dans le 13ème tour et s'en éloigne avec une déconcertante facilité !

En bagarre pour une décevante dixième place avec ses camarades Fabio Quartararo et Valentino Rossi, Maverick Viñales lève la main en pleine courbe et cède quelques places. La Yamaha M1 fait à nouveau des siennes... Cela ne risque pas de rassurer notre n°20 qui lutte pour rester en tête du championnat.

À la toute fin du 16ème tour, Nakagami profite d'une impressionnante vitesse de passage en courbe pour piquer sa deuxième place à Miller ! L'Australien riposte mais est rapidement doublé par son rival nippon. Mir profite de cette belle baston pour prendre la poudre d'escampette.

Soudain, au bout de la ligne droite des stands, privé de freins, Viñales saute de sa moto lancée à plus de 230 km/h ! La Yamaha n°12 finit sa course folle dans un air-fence et prend feu. Les drapeaux rouges sont immédiatement agités... Mais la course n'est pas terminée : elle est relancée pour 12 tours !

Second départ

Mir prend à nouveau un excellent départ devant Miler, Espargaro, Nakagami, Oliveira, Binder, Dovizioso, Rins, Rossi, Lecuona, etc. Quartararo est treizième, Zarco 17ème. Jack Miller vire en tête au freinage du virage n°4 et résiste à une contre-attaque de Joan Mir dans la courbe n°5...

En lutte contre une horde de KTM, Dovizioso profite d'une petite erreur de Binder pour intégrer le Top 5. Quartararo ne compte alors virtuellement plus que deux points d'avance sur le pilote italien au provisoire. Sur la piste, le jeune français est pris en chasse par son - notre ! - compatriote Zarco.

Alors qu'il était confortablement installé en tête avant l'interruption de course, Mir est désormais malmené par Espargaro et Oliveira sur leurs KTM ! Derrière son écran de contrôle, Hervé Poncharal croise les doigts pour que son pilote portugais tienne bon encore six tours...

Membre du team officiel KTM, Pol Espargaro dépasse Jack Miller dans l'avant-dernier virage du 7ème tour ! Binder se loupe au premier freinage du 8ème tour et laisse filer un Top 5 assuré, un podium probable, voire une seconde victoire ! La petite faute du n°33 profite à Dovizioso qui se poste en quatrième place à l'affût...

Espargaro cravache sa Katoche et semble un soupçon plus rapide que Miller. Pour prévenir toute attaque de la part de "JackAss", le pilote espagnol prend soin de fermer le moindre trou de souris... Mais à trop tendre ses trajectoires, il perd de précieux km/h dans les bouts droits face à la Ducati !

Le dernier tour voit Miller et Espargaro se disputer la première place sous les moustaches de la KTM n°88 de l'écurie française Tech 3 ! Jack et Pol croisent le fer - l'acier, l'alu, le carbone, etc. ! - et offrent aux (télé) spectateurs un sensationnel spectacle.

Au final, Miler et Espargaro offrent surtout à Miguel sa première victoire en catégorie reine : logiquement focalisés sur leur intense bataille, le n°43 australien et le n°44 espagnol se gênent dans l'ultime portion du tracé autrichien et se font battre par le n°88 portugais !

Concentré sur ses "propres" trajectoires, Oliveira ressort bien plus fort du dernier virage et déboule le premier sous le drapeau à damier. Le vice-champion du monde Moto3 (2015) et Moto2 (2017) remporte son premier succès en catégorie reine, le premier d'un pilote portugais et le premier pour l'écurie Tech3. Cocorico !

Résultat du Grand Prix de Styrie MotoGP 2020

  1. 88 Miguel OLIVEIRA (POR) Red Bull KTM Tech 3 KTM 183.5 km/h 16'56.025
  2. 43 Jack MILLER (AUS) Pramac Racing Ducati 183.5 km/h +0.316
  3. 44 Pol ESPARGARO (SPA) Red Bull KTM Factory Racing KTM 183.4 km/h +0.540
  4. 36 Joan MIR (SPA) Team SUZUKI ECSTAR Suzuki 183.4 km/h +0.641
  5. 4 Andrea DOVIZIOSO (ITA) Ducati Team Ducati 183.3 km/h +1.414
  6. 42 Alex RINS (SPA) Team SUZUKI ECSTAR Suzuki 183.3 km/h +1.450
  7. 30 Takaaki NAKAGAMI (JPN) LCR Honda IDEMITSU Honda 183.2 km/h +1.864
  8. 33 Brad BINDER (RSA) Red Bull KTM Factory Racing KTM 182.8 km/h +4.150
  9. 46 Valentino ROSSI (ITA) Monster Energy Yamaha MotoGP Yamaha 182.7 km/h +4.517
  10. 27 Iker LECUONA (SPA) Red Bull KTM Tech 3 KTM 182.6 km/h +5.068
  11. 9 Danilo PETRUCCI (ITA) Ducati Team Ducati 182.5 km/h +5.918
  12. 41 Aleix ESPARGARO (SPA) Aprilia Racing Team Gresini Aprilia 182.4 km/h +6.411
  13. 20 Fabio QUARTARARO (FRA) Petronas Yamaha SRT Yamaha 182.2 km/h +7.406
  14. 5 Johann ZARCO (FRA) Esponsorama Racing Ducati 182.2 km/h +7.454
  15. 21 Franco MORBIDELLI (ITA) Petronas Yamaha SRT Yamaha 181.7 km/h +10.191
  16. 73 Alex MARQUEZ (SPA) Repsol Honda Team Honda 181.7 km/h +10.524
  17. 35 Cal CRUTCHLOW (GBR) LCR Honda CASTROL Honda 181.5 km/h +11.447
  18. 6 Stefan BRADL (GER) Repsol Honda Team Honda 181.4 km/h +11.943
  19. 38 Bradley SMITH (GBR) Aprilia Racing Team Gresini Aprilia 181.3 km/h +12.732
  20. 51 Michele PIRRO (ITA) Pramac Racing Ducati 181.0 km/h +14.349
  21. 53 Tito RABAT (SPA) Esponsorama Racing Ducati 181.0 km/h +14.548

Non classé

12 Maverick VIÑALES (SPA) Monster Energy Yamaha MotoGP Yamaha (non partant dans la deuxième course)

Classement au championnat du monde après le GP de Styrie

  1. Fabio QUARTARARO Yamaha FRA (70 points)
  2. Andrea DOVIZIOSO Ducati ITA (67 points)
  3. Jack MILLER Ducati AUS (56 points)
  4. Brad BINDER KTM RSA (49 points)
  5. Maverick VIÑALES Yamaha SPA (48 points)
  6. Takaaki NAKAGAMI Honda JPN (46 points)
  7. Valentino ROSSI Yamaha ITA (45 points)
  8. Joan MIR Suzuki SPA (44 points)
  9. Miguel OLIVEIRA KTM POR (43 points)
  10. Pol ESPARGARO KTM SPA (35 points)
  11. Franco MORBIDELLI Yamaha ITA (32 points)
  12. Johann ZARCO Ducati FRA (30 points)
  13. Alex RINS Suzuki SPA (29 points)
  14. Danilo PETRUCCI Ducati ITA (25 points)
  15. Alex MARQUEZ Honda SPA (15 points)
  16. Aleix ESPARGARO Aprilia SPA (15 points)
  17. Iker LECUONA KTM SPA (13 points)
  18. Francesco BAGNAIA Ducati ITA (9 points)
  19. Bradley SMITH Aprilia GBR (8 points)
  20. Tito RABAT Ducati SPA (7 points)
  21. Cal CRUTCHLOW Honda GBR (7 points)
  22. Michele PIRRO Ducati ITA (4 points)

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Je mise sur Fabio en fin de saison. Il est malin, fiable, tombe peu et sait rester sur ses roues pour grappiller quelques points dans la tourmente. Il s'est beaucoup amélioré mentalement malgré la fougue de sa jeunesse. Le sympathique Dovi marche au moral et c'est pas bon. Je pense qu'il va garder son maillot de Poulidor. De plus la chance de Fabio c'est que ce n'est jamais le même qui gagne quand lui perd. Je me trompe peut-être mais c'est mon ressenti . Et aussi à fond derrière Jojo, je sens une très belle saison. Avec ce "Haro" sur lui les pleureuses ont réveillé un monstre froid qui me plait bien . En plus aller féliciter Popol qui lui chie dessus c'est, comment dire ? Savoureux !
Bestof: 
1
Eh ben dis donc vous êtes déchaînés ! 56 commentaires déjà ! Du coup je n'ose pas trop écrire de peur de répéter tout ce que vous avez pu dire. Je vais juste exprimer mon plaisir pour Miguel, que j'admire particulièrement depuis la Moto2 où son abnégation et son talent ont été plus évidents encore que ce qu'il avait déjà montré dans la catégorie inférieur. Chapeau l'artiste, et chapeau Tech3 qui a réussi son pari là où personne n'aurait misé une pièce il y a encore deux ans ! En revanche je ne sais pas si cela a été mentionné mais Suzuki et surtout Mir l'ont extrêmement mauvaise à l'issue de ce GP, estimant que Popol aurait dû être sanctionné à l'instar de ce qui s'est fait en Moto2/Moto3. Qu'en pensez-vous ? Pour ma part je dois bien admettre que même si je déteste cordialement le bonhomme désormais, sur ce coup là... j'aurais trouvé ridicule qu'on le sanctionne. A mon sens c'est plutôt les pénalités antérieures (notamment celle du malheureux Martin en Moto2) qui ont frisé l'absurde. EDIT : et j'en oublie de parler de nos frenchies... Fabio c'était difficile mais on s'y attendait, et vu la frayeur que s'est faite Maverick on va dire que c'est pas si mal qu'il termine. Yamaha a vraiment déconne en ne prenant pas les disques Hi-Mass... Par contre Johann, quel courage et quel attaque en début de course où il avait claqué le meilleur tour en étant tout seul ! Et il finit devant Morbidelli, ce qui n'est que du bonus !
Bestof: 
1
Vivement Misano ... les cotes des paris sportifs sur le moto GP doivent être incroyables, peu probable que quelqu'un ait réussi à deviner le scénario des courses cette année. Je n'arrive pas à me rappeler une saison aussi passionnante. Enfin du sang neuf sur le podium, en l’absence du maître incontesté de la discipline qui a visiblement tiré un trait sur cette saison. @O' Danix, rossi voulait éviter en 2017 ce qui se passera l'an prochain : se retrouver sur une satellite à cause d'un rookie qui semble bien faire avancer la machine sans se répandre dans la presse sur la nullité de la machine. Johann avait le tort de dire que cette Yamaha marchait très bien, comme rookie, il a finit 6° du championnat.
Bestof: 
1
@O' Danix : j'te fais un résumé rapide de ce qu'il fallait retenir dans la référence : l'expression « guerre picrocholine » et l'adjectif « picrocholin » sont passés dans le langage courant pour qualifier un conflit absurde, déclenché pour des motifs insignifiants.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo Yamaha Ténéré 700 World Raid 2022

Petites routes tortueuses, chemins cassants, pistes engagées : rien n'arrête la nouvelle Yamaha Ténéré 700 World Raid, inédite déclinaison de la "T7" encore plus "off-road" avec son double réservoir et ses immenses suspates ! La preuve dans notre essai vidéo en complément de notre test complet à lire sur MNC.
Essai Yamaha 700 Ténéré World Raid : la super Ténéré !

Yamaha reprend une bonne part de désert avec sa Ténéré 700 World Raid, nouvelle déclinaison encore plus tout-terrain de son trail  "T7". Double réservoirs comme en rallye-raid, débattements augmentés et protection améliorée caractérisent cette moto baroudeuse testée par MNC sur les routes et les pistes du sud de l'Espagne. Essai.
Essai Tiger 1200 2022 : le maxitrail Triumph veut bouffer du lion

Après dix ans à voir les maxitrails BMW se tailler la part du lion, la Tiger 1200 est entièrement revue ! Triumph a présenté à Moto-Net.Com ses nouvelles tigresses : versions GT de route ou Rally des champs, déclinées en Pro (bien équipée et réservoir de 20 litres) ou Explorer (tout équipée et 30 l). Test !
Trail 1 commentaire
Triumph Tiger 1200 2022 : le bilan de notre essai en smart-vidéo

La Tiger 1200 est morte, vive la Tiger 1200 ! Après 10 années de bons et "royaux" services, le maxitrail anglais est entièrement revu afin de mieux concurrencer la référence BMW R1250GS. Moto-Net.Com a pu découvrir cette importante nouveauté Triumph 2022 sur environ 150 km. Test.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Retour du contrôle technique moto : une péripétie juridique de plus, selon la FFMC

Interrogée par MNC sur le jugement du Conseil d'État en faveur du retour du contrôle technique, la Fédération des motards en colère se montre confiante et déterminée face à ce que son chargé de communication qualifie de nouvelle "péripétie juridique". Le point avec Didier Renoux.
Sécurité routière 10 commentaires
Essai Yamaha 700 Ténéré World Raid : la super Ténéré !

Yamaha reprend une bonne part de désert avec sa Ténéré 700 World Raid, nouvelle déclinaison encore plus tout-terrain de son trail  "T7". Double réservoirs comme en rallye-raid, débattements augmentés et protection améliorée caractérisent cette moto baroudeuse testée par MNC sur les routes et les pistes du sud de l'Espagne. Essai.
Essai vidéo Yamaha Ténéré 700 World Raid 2022

Petites routes tortueuses, chemins cassants, pistes engagées : rien n'arrête la nouvelle Yamaha Ténéré 700 World Raid, inédite déclinaison de la "T7" encore plus "off-road" avec son double réservoir et ses immenses suspates ! La preuve dans notre essai vidéo en complément de notre test complet à lire sur MNC.
Interview Sébastien Poirier (FFMoto) : l’école de moto Circuit Carole For Kids

Géré depuis 2012 par la FFM, le Circuit Carole est très apprécié des motards franciliens, notamment pour week-ends de roulage gratuits. Grâce à sa toute nouvelle école de vitesse moto, il va devenir le manège préféré des enfants de 6 à 14 ans ! Le président Sébastien Poirier nous présente la CCFK !
Essai Tiger 1200 2022 : le maxitrail Triumph veut bouffer du lion

Après dix ans à voir les maxitrails BMW se tailler la part du lion, la Tiger 1200 est entièrement revue ! Triumph a présenté à Moto-Net.Com ses nouvelles tigresses : versions GT de route ou Rally des champs, déclinées en Pro (bien équipée et réservoir de 20 litres) ou Explorer (tout équipée et 30 l). Test !
Trail 1 commentaire
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en avril 2022

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en avril 2022. En attendant notre analyse mensuelle, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Avril 3 commentaires
La Mutuelle des Motards encourage le recours aux traceurs contre le vol moto

La Mutuelle des Motards élargit ses conditions de garanties concernant les traceurs afin d'encourager ses sociétaires à installer ces dispositifs qui géolocalisent une moto ou un scooter en cas de vol. Explications.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...