• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LES ORANGES BLEUES
Paris, le 24 août 2020

Hervé Poncharal (Tech3) pensait que cette victoire en MotoGP n'arriverait jamais !

Hervé Poncharal (Tech3) pensait que cette victoire en MotoGP n'arriverait jamais !

Alors que les supporters du PSG pleurent la défaite de leur équipe de football face au Bayern, les motards fans de Tech3 célèbrent le premier succès de l'écurie varoise en MotoGP. Son team manager Hervé Poncharal a eu du flair en signant KTM et Miguel Oliveira l'an passé...

Imprimer

Hervé Poncharal, patron de l'écurie KTM Tech3 : "Quelle journée incroyable, quelles émotions incroyables ! Cela fait environ 40 ans que nous sommes dans le métier et nous n'avions jamais gagné une course de MotoGP. Honnêtement, je pensais que cela n'arriverait jamais et aujourd'hui, notre rêve est devenu réalité. Ici en Autriche, devant notre sponsor en titre Red Bull et devant la direction de KTM, notre constructeur".

"Pour être honnête, ce matin j'étais tellement déprimé quand j'ai vu mes deux pilotes Moto3 entrer en collision alors qu'ils étaient en route pour un podium, je me suis dit qu'il était peut-être temps pour moi d'abandonner, parce qu'étant profondément impliqué, j'étais vraiment, vraiment triste. Et maintenant, je suis presque l'homme le plus heureux du monde. Seule la course peut vous donner ces émotions en montagnes russes".

 Poncharal (Tech3) : je pensais que cette victoire en MotoGP n'arriverait jamais

"Je voudrais bien sûr remercier Red Bull, remercier KTM, sans qui tout cela aurait été impossible. Je voudrais aussi dédier cette victoire à Miguel, parce qu'il a beaucoup donné. La première année n'a pas été facile, il s'est blessé dans la deuxième moitié de saison. Nous étions rapides depuis le début de cette année, la moto s'est améliorée, il a progressé, mais nous n'avons jamais vraiment pu le démontrer à cause de certaines circonstances de course et je savais qu'il pouvait le faire. Maintenant, nous l'avons fait".

"Je suis très fier de voir deux KTM sur le podium. Il est clair que c'est maintenant l'une des motos à battre. Nous avons accompli un travail incroyable avec l'usine, les ingénieurs, l'équipe d'essai avec Dani Pedrosa, et il est certain que le fait d'avoir quatre pilotes (sur des machines d'usine, NDLR) a beaucoup aidé et je voudrais bien sûr remercier Stefan Pierer, Hubert Trunkenpolz, Pit Beirer, Mike Leitner et Jens Hainbach, sans qui cela aurait été impossible. Ce n'est pas seulement le fait que nous ayons gagné, nous avons gagné avec ces personnes derrière nous et c'est un groupe incroyable. J'ai travaillé avec différents constructeurs, mais celui-ci est plus que spécial. Ils disent qu'ils sont "Ready to Race" et ce n'est pas seulement un slogan, c'est la réalité. Il y a une telle implication, une telle passion pour la course que c'est contagieux, alors fêtons cela ce soir etespérons qu'il y aura d'autres jours aussi passionnants que celui-ci".

 Poncharal (Tech3) : je pensais que cette victoire en MotoGP n'arriverait jamais

"Aujourd'hui je veux remercier Miguel mais aussi Iker qui a fait une grande course. Je veux le féliciter lui aussi, parce que ce qu'il a fait jusqu'à présent en tant que débutant est également incroyable. Il mûrit comme je ne m'y attendais pas. Merci à toute l'équipe, à tous les teams, Moto3, département communication, merci à tous ! Nous rentrons à la maison pour nous reposer et nous sommes motivés pour faire quelque chose de grand en Italie".

Analyse MNC : Que de chemin parcouru pour cette petite mais costaude écurie engagée en Grand Prix moto depuis 1990, à l'initiative de trois techniciens : Hervé Poncharal, Guy Coulon et Bernard Martignac. Le patron lui-même n'en revient pas !

À ce jour, le plus bel accomplissement de cette équipe - venue - de France reste son titre de champion du monde acquis en l'an 2000 en catégorie intermédiaire avec Olivier Jacque et la Yamaha 250 cc d'usine... doublé d'un "titre" de vice-champion grâce à son second pilote, Shinya Nakano !

Promue l'année suivante en GP500 en tant que team satellite Yamaha avec ses deux pilotes fétiches, le team basé à Bormes-les-Mimosas (83) grimpe sur son premier podium dès sa première saison, son pilote nippon terminant troisième sur le tourniquet du Sachsenring aux commandes de son YZR500.

 Poncharal (Tech3) : je pensais que cette victoire en MotoGP n'arriverait jamais

L'année suivante, alors que la mutation vers le MotoGP 4-temps est initiée, l'écurie Tech3 passe tout près de l'exploit, toujours en Allemagne : Olivier Jacque aurait pu devenir le dernier pilote à s'imposer sur une moto 2-temps en catégorie reine... si Alex Barros n'avait pas tenté de freiner encore plus fort et plus tard que d'habitude !

Assez ironiquement, c'est le même pilote n°4 brésilien embauché par Tech3 en 2003 aux côtés du n°19 français qui offre au "team frenchie" son premier podium dans la nouvelle ère des 4-temps, sur le circuit Bugatti du Mans. Chez eux, chez "nous" !

30 ans en Grand Prix moto, 20 en catégorie reine

En 2004, Marco Melandri qui fait équipe avec le regretté Norifumi Abe monte sur la boîte à deux reprises. S'en suivent trois années de disette qui ne remettent toutefois pas en question la solide collaboration entre Tech3 et la marque aux diapasons. C'est aussi dans les moments durs que l'on reconnait les grandes équipes.

Il faut attendre 2010 et l'arrivée du stupéfiant Ben Spies (rookie et champion WSBK la saison précédente !) pour voir un pilote Tech3 accéder au podium. Deux fois même ! Un en 2011 avec le vétéran Colin Edwards, deux avec Cal Crutchlow et six avec Andrea Dovizioso en 2012 (l'italien finit 4ème du championnat cette année là !), quatre podiums avec le même anglais en 2013 (5ème au final), une troisième puis une deuxième place en 2014 et 2015 avec Bradley Smith...

La collection de podiums s'enrichit dans les années 2010, réaffirmant toute l'expertise du team français et démontrant les indéniables qualités de la M1, alors même que les pilotes officiels Yamaha se font piquer la vedette au sein de l'Intercontinental Circus - et des titres ! - par leurs confrères d'autres usines.

 Poncharal (Tech3) : je pensais que cette victoire en MotoGP n'arriverait jamais

L'une des plus belles pages de l'histoire de Tech3 s'écrit ensuite avec Johann Zarco : le double champion du monde de Moto2 monte sur trois podiums dès sa première saison - il devient le "best rookie" 2017 - et double la mise en 2018. Seul petit regret de ces deux années dorées : la victoire que l'on sent à portée de guidon ne vient pas...

Parallèlement au n°5 français, le team Tech3 ouvre en 2019 un tout nouveau chapitre : ils quittent le constructeur japonais Yamaha - très prestigieux mais en perte de vitesse ces dernières saisons - pour rejoindre l'ambitieux adversaire autrichien KTM, dont le seul coup d'éclat est une troisième place à Valence en 2018 lors d'une course interrompue par la pluie...

Un nouveau chapitre avec KTM

Hier, la première victoire de Tech3 en MotoGP a elle aussi été obtenue à l'issue d'un sprint de 12 tours au lieu des 28 que devait compter le Grand Prix de Styrie. Moto-Net.Com observe en passant que Joan Mir (Suzuki n°32) et Takaaki Nakagami (Honda n°30) sont à ce titre les grands perdants de ce "second" GP autrichien 2020.

Autre avantage dont ont bénéficié les pilotes KTM pour se hisser sur deux marches de leur podium national : ils connaissent le circuit du Red Bull Ring comme le fond de leur poche ! Néanmoins, leurs adversaires n'étaient pas perdus puisque le circuit accueillait le GP d'Autriche une semaine plus tôt.

 Poncharal (Tech3) : je pensais que cette victoire en MotoGP n'arriverait jamais

Entre la victoire de Binder - surprise ! - à Brno il y a deux semaines et le double podium d'Oliveira et Espargaro à Spielberg ce dimanche, KTM marque non seulement les esprits mais aussi des points de concessions qui se traduisent par la fin des faveurs accordées aux "petits" constructeurs.

"Dès à présent, les tests ne seront plus illimités et seul Dani Pedrosa pourra y participer en qualité de pilote essayeur", indiquent les organisateurs du championnat, tandis qu'à partir de l'an prochain "ces journées seront aussi plus encadrées".

"Comme pour tous les autres constructeurs, KTM devra nommer trois circuits sur lesquelles elle roulera. Les moteurs resteront gelés durant l’année et ses pilotes n’en possèderont plus que sept (au lieu de neuf) en admettant que le calendrier soit complet. Enfin, elle n’aura la permission d’aligner que trois wildcards contre six auparavant".

 Poncharal (Tech3) : je pensais que cette victoire en MotoGP n'arriverait jamais

La marque de Mattighofen risque ainsi de progresser moins rapidement, mais qu'importe : son niveau actuel est suffisant pour inquiéter les usines bien établies. Les firmes japonaises en tête, qui ont déserté le podium du MotoGP pour la première fois depuis très, très longtemps...

À quand remonte la dernière fois qu'un constructeur nippon ne figurait pas dans le Top 3 en catégorie reine ? "Anderstorp en Suède en 1973", répond Martin Raines, le grand statisticien des GP moto qui précise même le podium : "Read 1er sur MV, Ago 2ème sur MV et Newcombe 3ème sur Konig".

Du rarement vu en MotoGP et des premières...

Autre statistique originale qu'offre Mister Raines : "Quartararo 2x, Binder, Dovi et Oliveira. C'est la première fois depuis 2000 que cinq courses d'affilée ne sont pas remportées par Rossi, Stoner, Lorenzo ou Marquez". Casey et Jorge retraités, Marc blessé... Seul Valentino avait la possibilité d'empêcher cela. Mais il n'avait pas la vitesse !

Extrêmement regrettable pour le team Honda Repsol - lanterne rouge du classement par équipe ! -, pour ses fans et pour lui-même, l'absence de Marc Marquez a le mérite de diversifier nettement les feuilles de résultat. Or le champion du monde pourrait ne plus rouler cette année.

 Poncharal (Tech3) : je pensais que cette victoire en MotoGP n'arriverait jamais

La première victoire du team satellite Tech3 et de son n°88 ce week-end restera d'autant plus dans les annales qu'il s'agissait de la 900ème course disputée en catégorie reine. Premier portugais à s'aligner et à s'imposer en MotoGP, Miguel Oliveira rejoint de très grands noms de la discipline...

Pour mémoire, la 100ème course en catégorie reine avait été remportée par Mike Hailwood, la 200ème par Giacomo Agostini, la 300ème par Barry Sheene, la 400ème par Eddie Lawson, la 500ème par Mick Doohan, la 600ème par Sete Gibernau, les 700ème et 800ème par Jorge Lorenzo.

 Poncharal (Tech3) : je pensais que cette victoire en MotoGP n'arriverait jamais

Vice-champion de Moto3 en 2015 puis de Moto2 en 2018, Oliveira disputait pour sa part son 150ème Grand Prix moto et ne prenait que son 21ème départ en catégorie reine ! L'an dernier, le "débutant" n'avait décroché lors de sa première saison au plus haut niveau qu'un seul top 10... en Autriche déjà !

Le pilote de 25 ans a certes profité de nombreuses "aides" pour s'imposer : parfaite connaissance du circuit, absence du grand champion, interruption tardive de la course suite à une avarie sur une Yamaha - mieux vaut rouler en KTM aujourd'hui ?!... Mais la chance doit se provoquer, non ?

C'est ce qu'a parfaitement su faire Oliveira ce dimanche 23 août 2020. Plus rapide que l'écrasante majorité du plateau, il est resté en embuscade derrière les turbulents Pol Espargaro et Jack Miller en toute fin de course et a sauté sur l'occasion qui lui était présentée. Bravo Miguel... et vive le team Tech3 !

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Un grand bravo à toute cette sympathique équipe...KTM (et Oliveira) j'y ai toujours cru, il leur aura fallu (seulement) 3 ans pour performer, chapeau. KTM Ready to win more and more.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai nouveau Honda Forza 750 2021 : plus fort que le Tmax ?!

Honda met la pression sur le Tmax avec ce nouveau maxi-scooter Forza 750, pertinent mélange entre l'incomplet Integra et le baroudeur des villes X-ADV. Cette importante nouveauté 2021 est-elle suffisamment "Forza" pour contester enfin l'insolente suprématie du leader Yamaha ? Réponse et avis dans notre essai MNC.
Scooter 6 commentaires
Essai Aprilia RS 660 : une demi-portion pour un plein de sensations

L'inédite RS 660 débarque en novembre 2020 ! Combien vaut la première sportive Aprilia de moyenne cylindrée, équipée du nouveau Twin issu du V4 de Superbike, d'une électronique de pointe, d'une partie-cycle optimisée et d'un look modernisé ? 11 050 euros. Que vaut-elle ? Réponse dans notre essai MNC.
Sportive 2 commentaires
Essai Honda CBR1000RR- R SP : la nouvelle Fireblade 2020 envoie de l'R ! 

Mais que diable signifie ce quatrième "R" ajouté au patronyme de l'hypersport Honda Fireblade, qui n'en manquait déjà pas... d'air ?! Réponses dans notre essai complet MNC sur route et circuit de la luxueuse CBR1000RR-R SP 2020. 
Sportive 2 commentaires
Africa Twin 1100 Vs V-Strom 1050 XT : maxitrail Honda ou Suzuki, lequel est le plus fort ?

Deux grandes nouveautés 2020 s'affrontent sur Moto-Net.Com : l'Africa Twin 1100 et la V-Strom 1050 XT, toutes deux certifiées Euro5 moto, modernisées et affichées au même prix de 14 599 euros. Faut-il craquer pour le maxitrail Honda ou Suzuki ? Réponse dans ce nouveau duel MNC...
Trail 2 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai nouveau Honda Forza 750 2021 : plus fort que le Tmax ?!

Honda met la pression sur le Tmax avec ce nouveau maxi-scooter Forza 750, pertinent mélange entre l'incomplet Integra et le baroudeur des villes X-ADV. Cette importante nouveauté 2021 est-elle suffisamment "Forza" pour contester enfin l'insolente suprématie du leader Yamaha ? Réponse et avis dans notre essai MNC.
Scooter 6 commentaires
Les pilotes MotoGP s'expliquent après le Grand Prix de Teruel 2020

Premier et deuxième du onzième Grand Prix de l'imprévisible saison MotoGP 2020, Morbidelli et Rins se relancent au championnat ! Mir bétonne, Zarco étonne, Quartararo tâtonne. Moto-Net.Com revient sur les faits marquants du GP de Teruel à travers les déclarations des pilotes... et quelques notes.
GP de Teruel 7 commentaires
GP de Teruel 2020 : Morbidelli enclenche la seconde pour jouer le titre

Les fans de MotoGP espéraient la victoire d'un neuvième pilote différent ce week-end à Aragon : le poleman Nakagami, son confrère Marquez, le leader du championnat Mir ? Finalement, c'est l'outsider Franco Morbidelli qui a remporté le GP de Teruel à l'issue d'une course magistrale. Compte-rendu et vidéos.
GP de Teruel 40 commentaires
R18 Classic : BMW Motorrad dévoile sa nouvelle Road Queen...

On le savait, la R18 "tout court" ne resterait pas longtemps toute seule dans la gamme "Heritage". Or BMW Motorrad vient de présenter une déclinaison routière de son cruiser. Baptisée R18 Classic, cette moto s'adresse aux bikers qui souhaitent rouler loin et en duo. Présentation et vidéo.
Motos 5 commentaires
[Vidéo] Quand Indian (dé)mystifie Harley-Davidson dans le fameux Corkscrew !

Cette nuit sur le circuit de Laguna Seca (USA) s'est disputée une drôle de course de vitesse moto : le King of the Baggers qui oppose des - préparations de - Indian Challenger, Harley-Davidson Road et Street Glide ! La lutte a été aussi courte qu'intense... Retour en vidéo sur MNC.
Honda MSX125 Grom : mini moto, maxi succès et gros taro 

Lancé en 2013 - à 3050 euros - et remodelé en 2016, le MSX125 évolue en 2021 : nouveau monocylindre Euro5 à boite 5 rapports, nouvelle plastique à personnaliser et nouveau surnom... à la Grom ? Présentation du best-seller mondial que Honda affiche à... 3950 euros !
Motos 9 commentaires
Nouveau Ducati Streetfighter V4 2021 : un peu plus vert et S tout noir

Testé et approuvé par Moto-Net.Com dès sa sortie en juin 2020, le Streetfighter V4 change déjà ! Ducati a revu sa cartographie moteur et son échappement afin de respecter la norme Euro5. Le modèle S haut de gamme ajoute au passage un coloris noir Dark Stealth. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)

Nouvelles dates

GP moto d'Espagne 19 juillet : GP d'Espagne
GP moto d'Andalousie 26 juillet : GP d'Andalousie (nouveau)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Styrie 23 août : GP de Styrie
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Emilie Romagne 20 septembre : GP d'Emilie Romagne (nouveau)
GP moto de Catalogne 27 septembre : GP de Catalogne
GP de France moto 11 octobre : GP de France
GP moto d'Aragon 18 octobre : GP d'Aragón
GP moto d'Aragon 25 octobre : GP de Teruel (nouveau)
GP moto d'Europe 8 novembre : GP d'Europe (nouveau)
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence
Nouveau GP moto du Portugal 22 novembre : GP du Portugal (nouveau)

Courses annulées

GP moto des Amériques  GP des Amériques
GP moto d'Italie  GP d'Italie
GP moto d'Allemagne  GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas  GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande  GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne  GP de Grande-Bretagne
GP moto du Japon  GP du Japon
GP moto d'Australie  GP d'Australie
GP moto d'Argentine  GP d'Argentine
GP moto de Thaïlande  GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie  GP de Malaisie

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...