• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LORENZO DANS LES COULISSES HONDA
Paris, le 12 juin 2019

Jorge Lorenzo plaide pour un "plan B" auprès des ingénieurs du HRC au Japon

Jorge Lorenzo plaide pour un plan B auprès des ingénieurs du HRC au Japon

Jorge Lorenzo s'est comme prévu rendu au Japon pour exposer aux ingénieurs du HRC ses difficultés avec sa MotoGP Honda officielle. 14ème au classement général 2019, le majorquin veut convaincre son employeur de faciliter l'appréhension de la RC213V, jusqu'ici taillée pour son coéquipier Marc Marquez... Plan B.

Imprimer

Tandis que Marc Marquez (Honda) aborde le GP de Catalogne ce week-end en tête du championnat du monde MotoGP avec 12 points d'avance sur Andrea Dovizioso (Ducati), son nouveau coéquipier au HRC, Jorge Lorenzo, n'est pas du tout dans les mêmes dispositions : 13ème en Italie, le n°99 pointe à une anonyme 14ème place et s'est montré incapable d'accéder au Top 10 en déjà six courses...

Sa meilleure performance (11ème au GP de France) est encore loin des attentes placées sur un triple champion du monde MotoGP doté d'une telle expérience : la Honda est sa troisième moto officielle en moins de quatre ans, après la Yamaha de 2008 à 2016 et la Ducati en 2017 et 2018 !

"Jorgeuil", en manque de confiance avec l'avant de sa moto, peine à prendre la mesure des particularités de la RC213V, au point de réaliser son plus mauvais début de saison en MotoGP. Situation d'autant plus frustrante que son voisin de box écrase la catégorie reine et que les autres pilotes Honda (Cruchtlow et Nakagami) dominent le transfuge Ducati...

"Il me faut du temps", répond inlassablement Lorenzo qui a récemment balayé des rumeurs de fin de contrat. Mais si le n°99 cherche à s'acclimater à sa monture - démarche logique -, il souhaite également que Honda réponde à certains de ses besoins, notamment sur un plan ergonomique.

Rendre la Honda "plus confortable pour tous"

Au GP d'Italie, Lorenzo avait fait savoir que la Honda pourrait être "plus confortable pour tous, y compris pour Marc", s'attirant était immédiatement un recadrage de son coéquipier : "Honda suit toujours l'évolution du pilote le plus rapide", avait tranché Marquez. Ambiance !

 

Tout en assurant qu'il ne veut "pas de controverses avec Marquez", le n°99 a continué à plaider sa cause... jusqu'à obtenir un entretien avec les ingénieurs au Japon pour leur présenter ce qu'il décrit comme un "plan B".

"Avec la moto actuelle Marc pilote très bien, mais nous pourrions envisager un plan B pour essayer d’améliorer la moto dans les domaines qui me coûtent cher", affirme-t-il : "je pense que c’est faisable pour Honda et si nous y parvenons, cela portera certainement ses fruits pour les autres".

Ce point de vue n'est évidemment pas sans préoccuper un tantinet Marc Marquez, bien conscient des risques potentiels si le HRC se mettait à mener de front deux développements distincts. Car à ce jour, la RC213V va comme un gant au champion en titre, qui n'a pas envie du moindre changement dans sa ligne directrice !

Un déplacement "intense et productif" au Japon

Jorge Lorenzo revient pour sa part satisfait de son voyage au Japon qu'il juge "intéressant" et évoque l'exploration de plusieurs pistes pour l'aider ce week-end en Catalogne et dans le futur.

De quoi lui permettre d'envisager la victoire à Barcelone, comme sur la Ducati en 2018 ?! "Après quelques jours intenses et productifs au Japon, je suis de retour à la maison pour préparer le prochain GP !", prévient le majorquin.

"Après un week-end mitigé au Mugello, j’espère cette fois qu’on pourra faire du bon travail à Montmelo", répond-t-il prudemment. "Nous allons continuer de faire notre maximum afin de réduire l’écart sur les leaders . Nous aurons également un test après la course, que j’attends avec tout autant d’impatience".

Rappelons que Jorge Lorenzo s'est imposé à six reprises en Catalogne, dont cinq fois en MotoGP. Son dernier succès en catégorie remonte à l'été dernier au GP d'Autriche 2018...

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Auto et moto-écoles : l'UNIC craint beaucoup de casse en septembre prochain

En plus de son effroyable crise sanitaire, le Covid-19 est responsable d'une colossale crise économique et sociale. Après avoir fait le point avec la CSIAM (constructeurs) et le CNPA (concessionnaires), Moto-Net.Com étudie la situation des écoles de conduite avec l'UNIC, 1er syndicat indépendant de la profession.
Permis moto 1 commentaire
[Vidéo] Quand Nicky Hayden se confiait à son "friend Joey", Matt LeBlanc

Trois ans déjà que le légendaire "Kentucky Kid" nous a quitté, des suites d'un malheureux accident de la circulation lors d'un entrainement à vélo en Italie. Moto-Net.Com lui rend hommage en partageant une émission TV de moto présentée par l'acteur Matt LeBlanc. Mais si, Joey dans la série Friends...
Royal Enfield rappelle plus de 15 000 motos

Retour à l'atelier pour les Interceptor 650, Continental GT 650 et le trail Himalayan de Royal Enfield en raison d'une possible corrosion des étriers de frein exposés aux fondants salins utilisés pour le salage des routes en hiver. 15 200 motos sont concernées par cette mesure de rappel préventif. Explications.
Excès de vitesse : les gendarmes du Lot (46) stoppent un fan de Rossi... 

Libéré, délivré, déconfiné... mais pas débridé, attention ! Un jeune motard de Pradines (46) supporteur de Valentino Rossi a été attrapé par le peloton motorisé de Cahors alors qu'il roulait bien trop vite sur route ouverte au guidon de sa Yamaha R6 dépourvue de plaque. Gloups.
Radars 12 commentaires
L'union européenne "allège" l'accès au permis moto A2 

Introduit en 2013 et rendu obligatoire pour tous les nouveaux motards en 2016, le permis A2 devient un peu plus facile : l'examen pourra se passer sur une moto de 250 cc, au lieu des 400 cc minimum requis jusqu'à présent. La FEMA se félicite de cette décision prise en faveur des petits gabarits...
La stratégie du réseau Honda moto France face au coronavirus

Deux options sont possibles face à un obstacle en tout-terrain : ralentir pour l'enrouler ou mettre plein gaz pour le survoler. Offensif et proactif, Honda France opte clairement pour la seconde stratégie afin d'aider son réseau à surmonter les conséquences du Covid-19. Entretien MNC avec Fabrice Recoque, directeur de la division moto de Honda France. 
Pratique 1 commentaire
Retour du Grand Prix de France Moto GP en octobre 2020 ?

L'organisateur du Grand Prix de France Moto GP espère pouvoir organiser l'épreuve dans la première quinzaine d'octobre... mais cette option présentée au conditionnel reste malheureusement à confirmer. Explications.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande (reporté en octobre)
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques (reporté en novembre)
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine (reporté en novembre)
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne (reporté sine die)
GP de France moto 17 mai : GP de France (reporté sine die)
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie (reporté sine die)
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne (reporté sine die)
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne (annulé)
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas (annulé)
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande (annulé)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón (avancé au 27 septembre)
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence (reporté au 29 novembre)

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...