• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
JUSQU'ICI TOUT VA BIEN
Paris, le 18 mai 2019

Jorge Lorenzo dément être sur une selle éjectable chez Honda

Jorge Lorenzo dément être sur une selle éjectable chez Honda

Le HRC pourrait-il mettre fin prématurément au contrat de deux ans avec Jorge Lorenzo, faute de résultats probants après quatre courses ? Le majorquin balaie cette rumeur venue des médias espagnols et revient en arrière en matière d'ergonomie au GP de France moto pour améliorer ses performances. Explications.

Imprimer

L'entrée en matière chaotique de Jorge Lorenzo au GP de France moto est à l'image de ses débuts sur la Honda officielle : victime d'une chute lors des premiers essais libres, le n°99 - comme piqué au vif - a signé le 4ème meilleur chrono en FP2 après avoir brièvement mené cette séance sur le sec !

"On a poussé, on a essayé des choses, on a trouvé un élément qui nous a donné plus de confiance", raconte le nouveau coéquipier de Marc Marquez pour expliquer cette stupéfiante montée en puissance. "Je suis mieux sur la moto et je le montre sur la piste".

 Cet aspect qui améliorerait son ressenti tient au retour à la selle d'origine de la RCV, que Lorenzo a demandé à Honda après avoir jusqu'ici utilisé une assise spécifique réalisée à sa demande cet hiver. Cette selle "spécial Lorenzo" était similaire à celle qui lui avait permis de commencer à performer sur la Ducati officielle.

"Ce type de selle venait de mon époque chez Yamaha : je l’avais utilisé chez Ducati, et l’ai amené sur la Honda", relate-il. "Mais j’ai découvert qu’avec cette moto, pour le moment, ça ne marche pas. La meilleure solution était de passer à un siège standard Honda".

"La RCV ne sera jamais naturelle pour moi"

"C’est une moto très sensible à l’avant", précise "Loren-show", qui commence à avouer que la RCV ne "sera jamais naturelle pour moi". En cause ? "La confiance qu’elle donne en freinage en entrée de virage n’est pas la meilleure. En contrepartie, nous avons des qualités, comme la prise de certaines courbes et un bon moteur".

Reste que malgré ces évidents qualités - la Honda n'est pas championne en titre par hasard -,  ses résultats ne sont pas ceux attendus d'un triple champion du monde MotoGP. Le transfuge Ducati ne pointe qu'à la 14ème position après quatre courses disputées avec seulement 11 points au compteur... alors que son coéquipier Marc Marquez mène le championnat avec 70 unités !

De quoi alimenter des rumeurs concernant son futur au sein du team officiel Honda, voire une hypothétique rupture de contrat avant son échéance prévue fin 2020... Pour certains médias espagnols, la menace serait même imminente : le HRC aurait lancé un ultimatum à Lorenzo en le sommant de corriger le tir très rapidement...

"On entend toujours ce genre de rumeurs lorsque les situations ou les résultats ne sont pas positifs", s'est agacé l'intéressé lors de son point presse dans la Sarthe, en déplorant que les journaux en question ne produisant aucune source de leur information. "Je n’ai reçu aucun ultimatum ou quelque chose de ce genre. On essaie de rester positif quand les temps sont durs, c’est le seul secret".

Le moteur de Lorenzo ? Son orgeuil, estime Marquez !

Marc Marquez est venu à la rescousse de son coéquipier en affirmant qu'il serait "étonné" que le HRC adopte cette attitude, en tout cas pas à ce stade... "Je ne pense que Honda ferait cela : nous n'avons fait que quatre courses et jorge a toute la saison devant lui", affirme-t-il.

"Nous savons comment est Jorge : c’est un pilote rapide qui a besoin d’un temps d’adaptation", poursuit le champion en titre, qui sait pertinemment que le n°99 ne restera pas éternellement cantonné au bas du tableau (13ème au Qatar, 12ème en Argentine, abandon au Texas et 12ème en Espagne).

Prudent, Marquez reste conscient de l'énorme potentiel de son rival et de sa capacité à jouer les avant-postes lorsque toutes les planètes seront alignées. Et le n°93 pense qu'un des aspects de la personnalité de Lorenzo va l'aider à réunir ces conditions : son ego !

"Jorge a beaucoup d’ego", rappelle Marquez avec un demi-sourire. "Il le montre souvent dans ses déclarations quand il dit "je suis un grand champion". Selon lui, cet ego est une qualité pour rebondir tout comme "sa capacité à croire en lui sans prêter attention aux autres,qui lui permet de surmonter des situations difficiles"

Cette déclaration pertinente ira sans doute droit au coeur de Loren-Show, qui rappelons-le aime répéter : "je ne suis pas un pilote, je suis un champion". Une approche certes  prétentieuse mais avérée, en plus d'être effectivement l'un des fateurs sans doute à l'origine de l'enviable palmarès du quintuple champion du monde des Grands Prix !

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les constructeurs font le point sur le marché moto et scooter en France

Pour compléter notre bilan semestriel du français du motocycle 2019 en France, Moto-Net.Com a interrogé les principaux constructeurs de motos et scooters sur la - grande - forme du marché, leurs bilans et objectifs, le Mondial 2020, les engins de déplacement personnel (EDP) et leur vision à long terme... Interviews.
Curtiss pète les plombs avec ses motos électriques Hades et Zeus Radial V8 !

Curtiss, ancien constructeur de motos thermiques extravagantes reconverti dans l'électrique, explore des voies stylistiques osées pour détourner l'aspect peu sexy d'un moteur à batteries : sous forme d'un gros 8-cylindres sur sa Radial V8 et... phallique sur son Hades ! Découverte.
Motos 4 commentaires
105 ch et 249 kg pour la moto électrique Harley-Davidson LiveWire

La version définitive de la moto électrique LiveWire de Harley-Davidson développerait 105 ch et 116 Nm de couple, d'après les retours des premiers essais réalisés par nos confrères américains. La première moto à piles de la Motor Company doit raccorder ses batteries à l'Europe en septembre au prix de 33 900 euros.
Malgré la mort de son "baby boy", la mère de Carlin Dunne veut que les courses moto se pousuivent à Pikes Peak

Romie Gallardo, mère de Carlin Dunne, estime que la chute mortelle de son "baby boy" près du sommet de Pikes Peak ne doit pas conduire les organisateurs à interdire les motos de cette célèbre course de côte américaine. Explications.
Duel vidéo : Royal Enfield Interceptor 650 Vs. Triumph Street Twin

En complément de notre duel complet entre la Royal Enfield Interceptor 650 et la Triumph Street Twin, voici la vidéo de ce comparatif entre ces deux roadsters néo-rétros...
Que faut-il penser des rumeurs sur la retraite de Rossi et Lorenzo ?

La trêve estivale MotoGP est traditionnellement propice au développement des rumeurs... Dernières en date : l'inévitable raccrochage des gants de l'idole des Grands Prix Valentino Rossi et la retraite éventuelle de Jorge Lorenzo avant la fin de sa première campagne chez Honda-Repsol. MNC fait le point... retraite !
Pilotes et équipes 2020 29 commentaires
Que font les pilotes MotoGP pendant leurs vacances d'été ?

Repos ? Entraînement ? Plage ? Farniente ? Apéro-barbec' ? Hôtels de luxe ? Si certaines stars des Grands Prix moto se montrent discrètes sur leur emploi du temps pendant la pause estivale avant la reprise du championnat du monde en République tchèque, d'autres se répandent abondamment sur les réseaux... Petit panorama rafraîchissant en pool position.
Les huit nouvelles recommandations du CNSR pour améliorer la sécurité routière

Le Conseil national de la sécurité routière (CNSR), réuni début juillet sous la présidence du maire de Flers (61) Yves Goasdoué, livre huit nouvelles recommandations pour réduire l'accidentologie routière. Certaines sont pertinentes, d'autres moins : MNC fait le point route.
Sécurité routière 3 commentaires
Marché moto et scooter 2019 : premier semestre record pour les gros cubes

Avec 103 446 motos et scooters immatriculés de janvier à juin, le premier semestre 2019 a été très positif pour le marché français (+13% Vs 2018). Les 125 poursuivent leur remontée tandis que les gros cubes atteignent un volume jamais vu sur Moto-Net.Com... Chiffres, graphiques et analyses : voici le bilan complet du marché moto et scooter en France sur MNC !
Juin 1 commentaire

Abonnement MNC Premium


En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
11 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...