• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LORENZO DANS LES COULISSES HONDA
Paris, le 12 juin 2019

Jorge Lorenzo plaide pour un "plan B" auprès des ingénieurs du HRC au Japon

Jorge Lorenzo s'est comme prévu rendu au Japon pour exposer aux ingénieurs du HRC ses difficultés avec sa MotoGP Honda officielle. 14ème au classement général 2019, le majorquin veut convaincre son employeur de faciliter l'appréhension de la RC213V, jusqu'ici taillée pour son coéquipier Marc Marquez... Plan B.

Commentaires

Bravo !... Très bonne analyse, je plussoie à fond :-) .... Moi je pense que pour y voir un peu plus claire sur ce qui se passe chez eux depuis un bon moment Yam devrait pendant trois mois permuter leurs pilotes usines et Pétronas pour voir ce que ça donne ! Quarta, Morbidelli sur les > usines. Le vétéran et Vigne à laisse sur les > Pétronas...
46QDO tu es un peu de mauvaise foi quand même ! Iannone a gagné une fois oui. Et à quel prix ? Gamelles sur gamelles, en emportant parfois Dovi sur son passage ! Tu parles ensuite de 2017 ? Lorenzo était là justement, même si je te l'accorde il ne s'en tirait pas bien avec cette moto cette année-là ! En fait c'est plutôt ta mémoire qui est sélective et surtout tu nous prêtes des propos qui ne sont pas exactement ceux que l'on a : personne ne dit que Lorenzo porte a lui seul l'homogénéité des motos sur lesquelles il passe. Mais tu peux difficilement nier que : 1/ Ducati a nettement progressé en termes de régularité pour l'ensemble de ses pilotes (et c'est la partie principale) aux avants-postes en comparant avant et après le passage de Jorge ; 2/ La M1 a à l'inverse perdu cet atout alors que jusqu'en 2016 ils avaient une super machine, sur laquelle notre Johann s'est éclaté en 2017 ; 3/ Lorenzo a continué à porter haut les couleurs de Yam même avec le départ de Rossi en 2011/2012, avec notamment un titre à la clé, et on le sait il a continué à mener les développements même au retour de Vale qui devait se réadapter à la Yam. Personne ici (je pense) n'a oublié que la M1 était une bonne moto avant son arrivée et bien sûr qu'en 2008 cela n'était dû qu'à Rossi et son équipe. Mais en retraçant objectivement le parcours de JL, tu ne peux pas oublier, puisque tu nous reproches de le faire, que factuellement toutes les données sont là pour indiquer que Lorenzo a, d'une façon ou d'une autre, contribué à faire de ses motos des machines à la fois gagnantes et régulières. Pas tout seul encore une fois. Mais il y a aidé. Et ce n'est pas que nous qui le disons : j'ai souvenir de quelqu'un chez Ducati (plus le nom en tête désolé) qui avait encensé les qualités de Lorenzo pour la mise au point et regrettait fortement son départ annoncé trop tôt, puisqu'il avait aidé à cibler des problèmes qui ont grandement fait progresser l'équilibre de la machine. Et certes il a cessé d'aider au développement dès le Mugello l'année dernière mais penses-tu vraiment que ses données n'ont pas été épluchées pour faire la Desmo 2019, notamment au vu de ses trois victoires et de la bonne pointe de vitesse qu'il affichait désormais sur la version 2018 ?
Pour moi c'est en premier lieu une histoire d'adaptation à la moto. Quand on vois que Marquez à réussi à être Champion du Monde sur une Honda récalcitrante Lorenzo devrait au minimum garantir un top 10. Oui Rossi à amener Yamaha au titre mais Lorenzo y à aussi contribué par la suite en dépassant le maître qui peu flatté est parti chez Ducati pour vite revenir chez "Yamaha". Si on compare les parcours de Rossi et Lorenzo chez Ducati c'est quand même bien le dernier cité qui s'en tire le mieux. Faut être honnête : Depuis le départ de Lorenzo c'est une descente permanente de compétitivité chez Yamaha Factory. Compensez le manque d'expérience des jeunes loups de chez Yamaha Petronas et c'est les pilotes officiels qui sont largués.
...en 2016 Dovi et Iannone ont gagné et fait des podiums, encore plus en 2017 pour Dovi, même Petrux en a fait 3 ! ...en 2018, Lorenzo a été "décroché" de toute évo et n'a plus du tout été suivi en rien depuis le Mugello, soit maintenant ! je ne crois pas qu'il ait laissé une "marque" bien profonde chez Ducati, hormis dans le budget pilotes !
...je rappelle aux oublieux que quand Lorenzo a débarqué chez Yam et sur la M1, il n'a pas changé grand chose et fait : 2 puis 3 puis 1ère victoire au 3ième GP ! sur la meule de Rossi depuis des années ! ..je ne sais si avec les années c'est Rossi ou Yam qui est devenu con, mais j'ai mon idée.....
..je croyais que c'était lui le plan B !
A ceci près que Marquez n'a jamais conduit qu'une seule moto depuis son arrivée en motogp et on pourrait avoir des (mauvaises) surprises à le voir sur une autre marque. Je trouve que changer de marque est très courageux à l'heure actuelle et pas sûr que Marquez ait ce courage car son objectif c'est bien d'empiler les titres pour dépasser un certain... Rossi!
Je suis d'accord également. On peut reprocher à Lorenzo un manque d'adaptabilité évident à sa monture, là où un Marquez ou un Stoner sont capables d'être à l'aise quelle que soit la machine. Mais, au-delà du fait que cette capacité d'adaptation soit plus que rare, on ne peut en aucun cas douter de la faculté de JL à préparer une moto qui performe : son départ de chez Yam coïncide avec un moins bien chez les bleus; son arrivée chez Ducati a à l'inverse été marquée par un mieux sensible, pour lui comme pour les autres pilotes Ducati qui aujourd'hui sont tous assez rapides. Dovi bien sûr, mais aussi Petrux et Miller notamment. Même Bagnaia montre que cette moto est plutôt facile à prendre en main désormais, bien plus que la Honda où les ex pilotes VDS étaient à la rue constamment, où Nakagami a eu besoin de temps pour commencer à rouler un peu plus vite, et où même Crutchlow commence à marquer le pas. En écoutant Lorenzo, Honda pourrait certainement rendre sa moto bien plus facile et exploitable pour ses pilotes. Et ça servirait tout le monde. Y compris Marquez qui aurait plus d'alliés potentiels pour le titre... même si bien sûr il aurait aussi un beau rival avec Jorge. Pour l'image de Honda ça resterait de toute façon tout bénef' de voir plusieurs de ses pilotes, notamment ses deux pilotes officiels, capables de batailler ensemble pour le titre. Comme à la grande époque Doohan/Criville.
Je suis d'accord avec vous, Lorenzo est très talentueux, c'est un top pilote et metteur au point. Il manque à Jarvis, depuis qu'il est parti les Yam usines c'est du grand n'importe quoi il y a qu'à voir les résultats du nonuple et du vigne à laisse... Lolo c'est > multiple champion du monde et si Honda l'écoute, lui fait la moto qu'il demande avec MM ils font un festival...
Champion du monde de fouteur de merde, comment allez dire que la moto n'est pas vraiment bonne alors que toutes les autres Honda sont devant lui même celle de l'année dernière !!!!! et si il lui faut du temps comme chez Ducati ou il a mis un an et demi c'est pas la vision des usines, d'autres mettent beaucoup moins de temps pour piloter et s'y faire, de toute manière venant de lui c'est pas nouveau. Quant à Honda, restons en au concret, on ne sait pas ce qui s'est dit, peut être qu'ils l'ont remis à sa place avec courtoisie en lui promettant une nouvelle selle ou un nouveau réservoir !!!!! en plus des nouveaux qu'il a déjà eu .
Comme langue de bois , Lorenzo est aussi champion du monde ......
C'est un plan R comme retraite qu'il faut a Lorenzo, mais pas très fairplay de la part de Honda envers Marquez de l'avoir reçu au Japon quand même. J'espère voir Marquez chez Ducati en 2021
Et donc une bonne bécane gagnante avec l'un est obligée d'être gagnante avec l'autre ...............Lorenzo demande une bécane moins fatigante mais qui soit disant est la meilleure du plateau GP ??????Ben pas pour tous!!!! Ce que je dis ,c'est que Zarco a aussi raison !!!!! Que chaque Employeurs en prennent de la Graine !!!! ON écoute "son" Pilote et on lui fait "sa" bécane !!!!!! "même si on doit en faire une M1" !!!! point barre!!!Lorenzo l'a démontré chez Ducati là ou d'autre "Dieu" se sont pétés les dents!!!! sinon faire un chèque au balayeur du coin en lui disant démerdes toi , cela reviendrait au même!!!! V

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

 

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net