• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#ANDALUCIAGP - QUARTARARO S'EXPLIQUE
Paris, le 27 juillet 2020

GP d'Andalousie : Quartararo fier de fêter sa victoire avec son idole Rossi !

Quartararo fier de fêter sa victoire avec Rossi

Fabio Quartararo enlève sa deuxième victoire consécutive en MotoGP à 21 ans et 97 jours, pour devenir le deuxième plus jeune pilote à s'imposer deux fois d'affilée derrière Marc Marquez. Vainqueur en solitaire depuis la pole du GP d'Andalousie, "El Diablo" est surtout le premier pilote français à réaliser une telle performance en catégorie reine ! Débriefing.

Imprimer

Fabio Quartararo, Yamaha Petronas-SRT (1er en qualifs et 1er en course) : "C'était une course difficile ! Boucler 25 tours avec ces températures (36°C dans l'air, NDLR) en a fait la course la plus difficile de ma vie ! Mes mains et mes pieds étaient très chauds et il n'y avait tout simplement pas d'air pour se rafraîchir. Mais je me sentais vraiment bien sur la moto. Même si nous sommes sur le même circuit que la semaine dernière, les conditions étaient différentes et nous avons dû vite nous adapter à cela".

"Quand j'ai vu que l'écart avec Valentino était de 0,6 seconde, j'ai pensé qu'il était temps d'attaquer. Puis, après un tour, j'ai regardé derrière dans le virage 6 : je ne pouvais pas croire l'avantage que j'avais pris ! Je me suis dit "OK, reste calme et termine la course !" Je suis tellement heureux de cette deuxième victoire, surtout après une course aussi difficile que celle-ci. C'est aussi incroyable d'être sur le podium avec Valentino car c'est mon idole depuis si longtemps... Je veux juste dire un grand merci à mon équipe, Yamaha, mes partenaires, ma famille et mes amis".

L'analyse MNC : Garder la tête froide alors que la température frôle les 60°C au sol et que les vibreurs bleu et blanc du sélectif tracé de Jerez de la Frontera défilent à 290 km/h dans la ligne droite... Rester concentré pendant 25 tours, accélérer tôt et freiner tard dans les 13 virages pour boucler les 4,423 km du circuit le plus vite possible, sans jamais dépasser la limite...

A voir Fabio Quartararo aisément s'imposer une deuxième fois à sept jours d'intervalle - sans véritable opposition -, on ne saurait réaliser comme l'exercice est incroyablement périlleux, surtout aux commandes d'une MotoGP de 280 ch. C'est pourtant un authentique exploit : le n°20 entre le cercle très fermé des détenteurs de "doublés" en MotoGP, après avoir tenu à distance les Yamaha d'usine de Viñales (+ 4,495 sec) et Rossi (+ 5,546 sec) !

Jamais aucun pilote français n'avait atteint ce stade en catégorie reine, scellant par ailleurs ces deux enthousiasmants succès depuis la pole position. En Andalousie, le pilote Yamaha Petronas-SRT est cette année tout simplement intouchable ! La firme d'Iwata peut se féliciter d'avoir mis le "grappin" sur une recrue de cette qualité pour succéder à Valentino Rossi, qui complète avec panache le premier triplé Yamaha depuis le GP d'Australie 2014.

Menace mécanique sur le leader Yamaha

Cette démonstration de force du constructeur japonais est cependant entachée par le constat d'un grave problème de fiabilité mécanique sur les M1 : Franco Morbidelli, en lice pour le Top 5, a dû se retirer à cause d'un souci technique a priori identique à celui qui a touché la moto de Rossi dimanche dernier...

Ajoutez à cela le fait que Yamaha a dû renvoyer au Japon un moteur de Maverick Viñales la semaine dernière en raison de bruits suspects, et la situation a de quoi donner des sueurs froides. D'autant que Rossi comme Viñales auraient entamé leur saison de manière inhabituelle : l'espagnol aurait déjà fait tourné les cinq blocs à sa disposition, ce qui n'augure rien de bon pour les onze épreuves restantes qu'il devra boucler sans moteur neuf.

Rappelons que si les pilotes devaient dépasser leur allocation annuelle - réduite à cinq cette saison à cause du Covid-19 -, le règlement stipule qu'ils devraient prendre le départ depuis la voie des stands. Autant dire que la course au titre leur échapperait quasi à coup sûr ! Scénario rageant alors même que Yamaha - pour l'instant invaincu en qualifs et en course - n'a pas été à pareille fête depuis plusieurs saisons...

Bonne nouvelle toutefois pour le clan français : ces mystérieuses avaries semblent pour l'instant épargner les moteurs de Fabio Quartararo, qui assure que sa M1 tourne comme une horloge et que son équipe applique sans souci le planning d'utilisation des blocs. Ouf !

De quoi continuer à rêver d'un "Quarta-Haro sur le titre", alors même que Marc Marquez a sportivement reconnu que le champion 2020 serait légitime "quoi qu'il en soit" (comprendre : que l'officiel Honda soit présent ou non) ! Le n°93, qui a courageusement tenté de piloter malgré sa fracture à l'épaule, reprendra le guidon le 9 août pour le GP de République tchèque. Restez connectés !

Résultats du Grand Prix MotoGP d'Andalousie 2020

  1. Fabio QUARTARARO Yamaha 41'22.666
  2. Maverick VIÑALES Yamaha +4.495
  3. Valentino ROSSI Yamaha +5.546
  4. Takaaki NAKAGAMI Honda +6.113
  5. Joan MIR Suzuki +7.693
  6. Andrea DOVIZIOSO Ducati +12.554
  7. Pol ESPARGARO KTM +17.488
  8. Alex MARQUEZ Honda +19.357
  9. Johann ZARCO Ducati +23.523
  10. Alex RINS Suzuki +27.091
  11. Tito RABAT Ducati +33.628
  12. Bradley SMITH Aprilia +36.306
  13. Cal CRUTCHLOW Honda 1 Tour

Non classés

  • Francesco BAGNAIA Ducati 6 Tours
  • Franco MORBIDELLI Yamaha 9 Tours
  • Brad BINDER KTM 13 Tours
  • Danilo PETRUCCI Ducati 14 Tours
  • Jack MILLER Ducati 15 Tours
  • Aleix ESPARGARO Aprilia 17 Tours
  • Iker LECUONA KTM 20 Tours
  • Miguel OLIVEIRA KTM 0 Tour

Classement provisoire MotoGP 2020 

  1. Fabio QUARTARARO Yamaha 50
  2. Maverick VIÑALES Yamaha 40
  3. Andrea DOVIZIOSO Ducati 26
  4. Takaaki NAKAGAMI Honda 19
  5. Pol ESPARGARO KTM 19
  6. Valentino ROSSI Yamaha 16
  7. Jack MILLER Ducati 13
  8. Alex MARQUEZ Honda 12
  9. Johann ZARCO Ducati 12
  10. Franco MORBIDELLI Yamaha 11
  11. Joan MIR Suzuki 11
  12. Francesco BAGNAIA Ducati 9
  13. Miguel OLIVEIRA KTM 8
  14. Danilo PETRUCCI Ducati 7
  15. Tito RABAT Ducati 7
  16. Alex RINS Suzuki 6
  17. Bradley SMITH Aprilia 5
  18. Brad BINDER KTM 3
  19. Cal CRUTCHLOW Honda 3

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Triumph Speed Triple 1200 RR : le bilan de notre essai en vidéo

C'est l’une des bonnes surprises pour 2022 : le retour d'une grosse sportive chez Triumph ! Dérivée du tout nouveau maxiroadster maxisportif d’Hinckley, la Speed Triple 1200 RR se veut moins radicale et plus chic qu’une Superbike. MNC a pu tester cette nouvelle moto atypique, sur route et sur circuit. Essai !
Essai X-Ride 650 (17 et 21 pouces) : attention à la Mash !

Mash, marque française de motos construites en Chine, grimpe une marche supplémentaire via un monocylindre de 644 cc qui propulse notamment un attirant Scrambler en 17 pouces : la X-Ride 650. MNC l'a brièvement testé, ainsi que le prototype de présérie dans son inédite configuration trail en 21 et 18 pouces.  Essai.
Essai vidéo Honda NT1100 2022

Cap sur Tarragone (Espagne), ses routes sinueuses et ses villages pittoresques pour découvrir la nouvelle Honda NT1100. Cette moto routière inédite, extrapolée de l'Africa Twin, tiendra-t-elle toutes ses promesses ? Réponses dans notre bilan vidéo en complément de notre essai complet à lire sur MNC. 
Routière 2 commentaires
Essai Z650RS : Kawasaki lance sa petite Rétro Sport et confort !

Trois ans après la Z900RS, Kawasaki revisite plus succinctement sa Z650 afin de compléter son offre vintage. Très proche de la Z650 d’origine et accessible aux permis A2, la Z650RS (Rétro Sport) propose un look délicieusement "Zeventies", une conduite plus décontractée... et un tarif de néo-rétro chéro. Essai !
Roadster 2 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Triumph Speed Triple 1200 RR : le bilan de notre essai en vidéo

C'est l’une des bonnes surprises pour 2022 : le retour d'une grosse sportive chez Triumph ! Dérivée du tout nouveau maxiroadster maxisportif d’Hinckley, la Speed Triple 1200 RR se veut moins radicale et plus chic qu’une Superbike. MNC a pu tester cette nouvelle moto atypique, sur route et sur circuit. Essai !
Le Dakar 2022 intègre le championnat du monde des rallyes-raid auto et moto

La 44ème édition du Dakar, du 1er au 14 janvier 2022 en Arabie saoudite, effectue un changement de cap important :  le "Roi des Rallyes" intègre pour la première fois les championnats du monde de rallye-raid, mais toujours avec ASO comme promoteur. Explications.
Une série limitée, un concept et un projet pour les 120 ans de Royal Enfield 

Royal Enfield a dévoilé trois nouveautés au salon Eicma 2021 : une série limitée 120th Anniversary de ses Interceptor et Continental GT 650, le concept SG650 d’un futur custom, et un projet consistant à recréer sa toute première moto de 1901. Happy Birthday ! Janmadin mubaarak ho !
La moto électrique Voxan Wattman fait sauter le compteur... de vitesse !

Le groupe Venturi, propriétaire de Voxan, poursuit la reconversion de l'ancienne marque française de motos en porte-étendard de la performance électrique avec son prototype Wattman taillé pour les records de vitesse. Son pilote vedette, Max Biaggi, est monté à plus de 450 km/h ! 
Les caractéristiques de la Moto Guzzi V100 "Mande-l'eau" !

Moto Guzzi dévoile au salon EICMA de Milan (Italie) la plupart des caractéristiques de sa nouvelle V100 Mandello, première moto du constructeur de Mandello del Lario propulsée par un V-twin à refroidissement liquide. Présentation.
Routière 2 commentaires
Vidéo embarquée de la Triumph Speed Triple 1200 RR à Ascari

Moto-Net.Com a été convié par Triumph à tester le tout nouveau Speed Triple 1200, dans sa version RR : un inédit et inattendu Café Racer basé sur le Speed RS, avec semi-carénage tout mignon à phare tout rond, aux demi-guidons bien bas et en avant, et aux suspensions Öhlins électroniques ! En piste.
[Vidéo] Une Yamaha R1 GYTR pour le dernier tour de Valentino Rossi

Valentino Rossi était la vedette de l'événement "One more lap" organisé par Yamaha au salon de la moto EICMA de Milan 2021, où le jeune retraité des Grands Prix s'est vu offrir une superbe YZF-R1 entièrement équipée des meilleures pièces du catalogue Genuine Yamaha Technology Racing (GYTR).

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 8 août : GP de Styrie
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto des Amériques 3 octobre :  GP des Amériques
GP moto du Japon3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande17 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie24 octobre : GP de Malaisie
GP moto de San Marin 24 octobre : GP d'Emilie Romagne
GP moto du Portugal 7 novembre : GP d'Algarve
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence
GP moto d'Argentine  Annulé : GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...