• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
WSBK PORTUGAL (6 SUR 15)
Paris, le 13 juin 2013

Déclarations et analyse du Superbike à Portimao

Déclarations et analyse du Superbike à Portimao

La sixième épreuve du World SBK 2013 s'est disputée dimanche à Portimao, au Portugal. Pour compléter nos comptes rendus en direct, voici les déclarations des pilotes Superbike ainsi que l'analyse Moto-Net.Com des deux courses portugaises.

Imprimer

Déclarations des pilotes Superbike au Portugal

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - ont déjà pu vivre dimanche, en quasi direct, le déroulement des courses de Mondial Superbike et Supersport sur le circuit de Portimao (pour les retardataires, lire MNC du 8 juin 2013 : Sykes en Superpole, d'un rien ! puis MNC du 9 juin 2013 : Sylvain Guintoli, solide leader).

Voici les déclarations des pilotes qui se sont illustrés dimanche... Honneurs aux vainqueurs !

Marco Melandri 1er - WSBK Portugal (6 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Portimao

Marco Melandri, 1er puis 12ème :
"Remporter la première course n'a pas été facile parce qu'au début je luttais beaucoup avec le grip arrière, mais après dix tours ca s'est amélioré. J'ai pu piloter plus facilement, et donc me rapprocher à nouveau de la tête de la course. J'ai eu du mal à mener parce qu'il y avait beaucoup de vent et qu'il était difficile de rester devant. Lorsque Tom m'a dépassé, il m'a fermé la porte. Il pensait peut-être être devant moi, mais il m'a quand même fait sortir de la piste... Quand je suis revenu, je n'avais plus aucune stratégie alors j'ai accéléré autant que je pouvais. J'ai essayé de doubler Tom très rapidement parce que Sylvain était aussi très rapide et qu'il tentait de s'échapper. Quand j'ai rattrapé Guintoli, j'ai eu l'opportunité de le dépasser. Le dernier tour est assez difficile à expliquer, c'était très serré entre nous et j'ai attaqué autant que j'ai pu... Je suis vraiment heureux et je remercie tout le monde chez BMW".

Marco et Manuella - WSBK Portugal (6 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Portimao

"En deuxième course j'aurais certainement pu monter sur le podium, mais le pneu arrière a commencé à vibrer à partir du deuxième tour. Au troisième, j'ai commencé à perdre de l'adhérence et le pneu s'est détérioré. Toute la moto a commencé à vibrer à cause de ça et c'est devenu difficile de piloter. J'ai fait du mieux que je pouvais dans cette situation. Maintenant, je me concentre sur Imola".

Eugene Laverty - WSBK Portugal (6 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Portimao

Eugene Laverty, abandon puis 1er:
"Mes premières manches semblent vraiment être maudites cette année, en particulier sur des circuits comme celui-ci ou Aragon, où j'avais le bon rythme pour espérer empocher les deux victoires. Mais je ne suis pas à plaindre. L'important est de toujours placer ses objectifs haut et de riposter quand la malchance frappe. J'ai tout donné pour cette victoire et je suis heureux d'avoir pu le faire en dominant du premier au dernier tour. Je suis toujours dans la course pour le titre, même avec tous ces résultats nuls. Nous progressons à chaque course et je suis confiant pour la suite".

Guintoli 2ème et Laverty 1er - WSBK Portugal (6 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Portimao

Sylvain Guintoli, 2ème (x 2) :
"J'ai commencé prudemment en première manche, en essayant d'économiser mes pneus, et c'est cette stratégie qui m'a permis de me battre jusqu'aux derniers instants. C'est dommage de voir la victoire me filer entre les doigts, mais je suis satisfait de la façon dont j'ai géré cette course. Même si j'ai eu quelques hésitations au début, j'ai rapidement trouvé mon rythme et j'ai bien terminé. Après avoir dépassé Rea, j'ai ouvert les gaz pour creuser l'écart, en prenant même quelques risques dans le dernier tour. Mais heureusement, tout s'est bien passé et nous quittons Portimao avec des points importants pour le championnat".

Guintoli 2ème, Melandri 1er et Sykes 3ème - WSBK Portugal (6 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Portimao

Tom Sykes, 3ème puis hors classement :
"Ce qui s'est passé pour la première course était à peu près ce à quoi je m'attendais. Evidemment, les gars qui ont terminé premier et deuxième étaient vraiment très forts. J'ai un peu lutté avec mon rythme en course. Nous obtenons un bon podium et marquons de gros points. Portimao n'est pas un des circuits où je suis des plus forts et pourtant, nous aurions pu nous battre pour la victoire".

Sykes, Melandri et Guintoli - WSBK Portugal (6 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Portimao

"En seconde manche, la chute est entièrement de ma faute car dans le premier virage de mon tour de formation j'ai roulé sur le vibreur intérieur. Il semblait assez plat, mais au dernier moment je me suis rendu compte qu'il était proéminent et il m'a jeté par dessus la moto ! La moto a fait un soleil puis a atterri sur moi. C'était vraiment une grosse chute. Je me suis blessé à la jambe droite et ça m'a donné mal à la tête. Nous avons apporté des améliorations sur la moto pour la deuxième course et on a vu que c'était ça car nous sommes allés battre le record du tour. J'étais toujours à la limite de la moto à chaque course. C'est mon pire circuit, mais dans les deux courses nous avons repoussé les limites de la machine et c'était plus facile de signer le meilleur chrono en deuxième manche. Je sens que j'ai déçu quelques personnes de mon équipe, mais je ne veux pas être trop dur envers moi dans la mesure où c'est la première erreur que j'ai faite depuis longtemps "

Guintoli 2ème, Laverty 1er et Rea 3ème - WSBK Portugal (6 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Portimao

Jonathan Rea, abandon puis 3ème :
"Le week-end a été frustrant, encore une fois, mais nous repartons d'ici avec un podium et je suis très heureux de remonter dessus. J'ai eu un bon rythme dans la première partie de la deuxième manche et je sentais vraiment bien la moto, mais dès que le grip du pneu est tombé l'électronique a rendu les choses impossibles. Je ne pouvais pas augmenter le contrôle de traction parce que ça me ralentissait encore plus et, si je l'éteignais, la moto devenait incontrôlable. Nous attendons juste un peu plus de puissance, mais elle se fait attendre et c'est assez frustrant... La première manche a également été décevante. Nous avons trop de problèmes mécaniques cette année. C'est frustrant de passer par là alors que je me battais dans le Top 5. De plus, deux circuits généralement bons pour nous sont maintenant passés et nous n'avons pas été en mesure d'accumuler des points"...

Rea et Guintoli - WSBK Portugal (6 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Portimao

"Imola est un autre circuit sur lequel nous sommes forts, donc j'espère que nous pourrons être de retour là-bas. Je tiens à remercier Chris (Pike, chef d'équipe, NDLR) et tout le monde qui continue à chercher et travailler dur, et tous les fans pour leur soutien qui signifie beaucoup pour nous alors que nous rencontrons des difficultés".

Camier, Neukirchner et Iannuzzo - WSBK Portugal (6 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Portimao

Leon Camier, 4ème puis abandon :
"J'ai pris un départ correct en première manche et je remontais un peu, mais lorsque je suis passé à l'intérieur devant Haslam - et j'étais bien devant lui ! -, il a lâché le frein dans le virage et m'a touché. J'ai perdu un peu de temps et quelques places, et j'ai dû faire en sorte de rattraper ça en remontant le peloton. Passer de la 15ème à la 4ème place est un assez bon résultat"

Camier, Fabrizio, Cluzel et Badovini - WSBK Portugal (6 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Portimao

"La moto allait bien, je sentais que je pouvais dépasser très facilement et la vitesse de la FIXI Crescent Suzuki s'est nettement améliorée. Cela s'est vu car je pouvais sortir du dernier virage et continuer sur cette lancée afin de doubler en bout de ligne droite, ce que je ne pouvais pas faire avant. J'étais donc vraiment heureux à ce sujet. Au début de la deuxième course, j'ai eu un problème d'électronique et la moto n'est pas partie comme elle devait. J'ai gagné quelques places, mais je ne me sentais pas tout à fait aussi fort qu'en première manche. J'ai tout de même continué à attaquer et je commençais à avoir un bon rythme quand un problème sur la moto m'a empêché de continuer. J'espérais gagner quelques places supplémentaires car je pouvais voir le groupe devant moi se rapprocher. Je pense que la quatrième ou cinquième place était réalisable, mais nous ne le saurons jamais !".

Baz et Checa - WSBK Portugal (6 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Portimao

Loris Baz, 5ème puis 4ème :
"La deuxième course a été bonne. J'ai pris un bon départ, comme en première manche. J'ai essayé de partir avec Sylvain Guintoli mais je ne pouvais pas le suivre. J'ai attaqué mais quand j'ai vu Sylvain s'éloigner, j'ai un peu baissé le rythme. Le Top 5 reste notre objectif, mais je pense que nous aurions pu faire un meilleur résultat que cinquième en première course. Je n'ai perdu qu'une position au début, mais j'ai senti que l'arrière de la moto ne se comportait pas comme aux essais et quand j'ai doublé Carlos Checa, je n'ai pas pu pousser comme je le voulais. En deuxième manche, Melandri avait un problème et je l'ai vite rattrapé : c'était une bonne course pour moi. Au global, les deux courses sont positives et nous avons pris des points à Chaz Davies au classement. Si vous regardez d'où nous sommes partis vendredi, vous verrez que nous nous sommes nettement améliorés le jour de la course".

Camier, Baz et Checa - WSBK Portugal (6 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Portimao

Jules Cluzel, 8ème puis 7ème :
"Je suis ravi d'avoir terminé les deux courses dans le Top 10. La première était vraiment dure et pendant la première partie, j'avais très peu de ressenti concernant le pneu arrière. J'ai frôlé le high side à plusieurs reprises dans les deux premiers tours. Après j'ai essayé de remonter pas à pas, et à la fin mon rythme n'était pas si mauvais. J'ai terminé huitième".

Cluzel et ses Cluzettes - WSBK Portugal (6 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Portimao

"En seconde manche, nous avons essayé d'améliorer les réglages et je pense que nous avons trouvé quelque chose parce que j'ai pu suivre Leon sur les dix premiers tours. Mon rythme était meilleur que pendant la première course. Je pense que j'étais plus rapide à chaque tour et c'est un grand pas en avant. J'aimerais avoir encore plus de grip à l'arrière et j'ai besoin de faire plus de tours sur un pneu usé pour en apprendre davantage sur la façon dont il fonctionne en fin de course. Le week-end a été bon et nous avons fait quelques progrès. Maintenant nous nous dirigeons vers l'Italie. Nous allons continuer à travailler là-bas pour être meilleurs encore".

Chaz Davies- WSBK Portugal (6 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Portimao

Chaz Davies, 6ème puis 5ème :
"La première course était un peu frustrante. Mon départ n'a pas été particulièrement bon et je me suis retrouvé dans le mauvais wagon les premiers tours, ce qui m'a fait perdre beaucoup de temps. Cela n'a pas entièrement ruiné ma course, mais ça m'a empêché de terminer à la place que nous pouvions viser. Au milieu de la course, mon rythme n'était pas trop loin des gars de devant. Il aurait été bon de partir avec eux. En fin de parcours, nous avons subi une baisse de performance à cause du manque de grip, y compris à l'avant où nous avons utilisé le plus dur pour des raisons de stabilité. Pour la deuxième course, nous avons lancé deux paris car nous n'avions honnêtement pas grand-chose à perdre. Nous avons changé nos options de pneus avant et arrière et également modifié légèrement les suspensions".

Davies et Checa - WSBK Portugal (6 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Portimao

"Au final, la deuxième course était bien meilleure que la première. J'étais beaucoup plus satisfait de la moto, même si je n'avais pas tout à fait le grip que je voulais, en particulier dans les deux premiers tours. Mais j'ai trouvé de l'adhérence à partir du troisième tour. Une nouvelle fois, nous avons appris des choses un peu trop tard, ce qui est frustrant. Sur l'ensemble, nous avons été plus performants en deuxième manche mais ce n'était pas encore suffisant. Je dirais donc que je suis à moitié heureux".

Carlos Checa - WSBK Portugal (6 sur 15) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Portimao

Carlos Checa, 9ème puis 6ème :
"En première manche, j'ai pu suivre le rythme de ceux de devant durant les six ou sept premiers tours. À partir de la mi-course, j'ai commencé à perdre progressivement de l'adhérence et avec mon épaule gauche fatiguée en toute fin, ça m'a malheureusement empêché de maintenir la septième position sur la ligne d'arrivée. Nous avons fait de petits changements avant la deuxième course et la moto était beaucoup plus facile à piloter, surtout au niveau des changements de direction. C'était la première fois que j'étais en mesure de maintenir un bon rythme sur toute la course et je suis très content du résultat. Je tiens à remercier toute mon équipe qui a travaillé si dur chaque week-end jusqu'à maintenant. J'apprécie tout ce qu'ils font : cette sixième place nous incite à continuer à nous améliorer lors des prochaines courses".

Et place maintenant à notre analyse MNC du Mondial Superbike à Portimao !

.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !