• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#ARAGONWORLDSSP
Paris, le 16 avril 2018

Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à Aragon

Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à Aragon

La troisième épreuve du WorldSSP 2018 s'est disputée ce week-end à Aragon (Espagne). Pour notre compte rendu en quasi-direct, le Journal moto du Net vous traduit les principales réactions des pilotes Supersport à l'issue de la course espagnole. Do you speak french ?

Imprimer

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - ont déjà pu suivre samedi et dimanche, en quasi direct, le déroulement des courses du World Superbike et Supersport 2018 sur le circuit Motorland Aragon. Pour les retardataires :

Ci-dessous les déclarations des pilotes qui ont animé dimanche la course Supersport. Honneur au vainqueur !

Sandro Cortese (Yamaha n°11), 1er

#ARAGONWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à Aragon

"Dans l'ensemble, nous avons passé un excellent week-end. Nous étions très compétitifs dès la première séance d'essais. Nous avons travaillé très dur pour la pole position et pour la course. C'était un week-end spécial bien sûr, avec ma première pole et ma première victoire en Supersport, mais nous allons maintenant essayer de travailler aussi dur que possible pour le week-end prochain (aux Pays-Bas, NDLR) afin d'obtenir de bons résultats. Merci à l'équipe, ils ont fait du très bon travail ! J'attends maintenant la prochaine course avec impatience".

Federico Caricasulo (Yamaha n°64), 2ème

#ARAGONWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à Aragon

"Je suis heureux parce que mon équipe a fait un travail incroyable pour me donner une moto parfaitement configurée ! La course a toutefois été difficile car il semble que nous étions un peu plus lents que les autres dans les lignes droites, mais c'est bon, je sais que l'équipe va travailler très dur pour solutionner cela avant Assen. C'est une piste que j'aime beaucoup, avec de nombreux virages rapides. Généralement, on y dispute de très bonnes courses. C'est génial d'être monté sur le podium à chaque course jusqu'à présent cette saison, je veux maintenant ajouter une victoire à Assen !"

Jules Cluzel (Yamaha n°16), 3ème

#ARAGONWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à Aragon

"Je suis heureux parce que j'ai pu tout donner pendant la course. Je suis maintenant plus confiant car j'ai imprimé le rythme de la course dès le début. Les événements n'ont pas tourné en notre faveur par la suite, mais nous nous sommes beaucoup améliorés depuis l'Australie et c'est un grand pas en avant".

Lucas Mahias (Yamaha n°144), 4ème

#ARAGONWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à Aragon

"La course d'aujourd'hui a été très difficile pour moi, mais j'ai fait en sorte de ramener le meilleur résultat possible. Je pensais avant tout au championnat, et je suis de nouveau en tête du classement général (désormais seul en tête, puisqu'avant Aragon il était à égalité de points avec Krummenacher, NDLR), ce qui est très bon. La course a été très dure et je suis un peu en colère parce que je n'ai pas pu me battre avec les trois premiers. J'ai beaucoup glissé et je n'ai pas trouvé le bon réglage pour ma R6 tout le week-end. Le fait d'avoir perdu la première séance d'essais libres sous la pluie ne m'a pas facilité la tâche. Je me concentre maintenant sur la prochaine course à Assen. Nous allons travailler dur pour nous assurer que nous pouvons trouver de bons réglages pour gagner la course. Assen est une piste à grande vitesse et je suis normalement très rapide sur ce genre de circuit que j'aime beaucoup. J'ai l'impression de perdre un peu à l'accélération, mais à Assen cela ne devrait pas être un problème car il y a beaucoup de virages rapides. J'ai obtenu le meilleur résultat possible aujourd'hui, je vais tâcher de retenir les aspects positifs. J'ai hâte de reprendre la piste à Assen !"

Randy Krummenacher (Yamaha n°21), 11ème

#ARAGONWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à Aragon

"Ce n'est évidemment pas le résultat que nous voulions, mais tout cela nous aide à trouver des solutions pour nous améliorer. Après le départ, j'ai eu des problèmes avec l'embrayage et je n'ai pas eu le meilleur feeling avec la moto, mais j'étais sûr de pouvoir améliorer mes temps pour remonter. J'étais septième quand je suis tombé au virage n°9. Cela m'a coûté beaucoup de places parce que j'ai dû repartir de la 27ème position, mais j'ai essayé de tout donner et de me rattraper autant que possible. J'étais rapide et j'ai terminé la course à la onzième place. C'est dommage parce que nous avions un bon rythme, mais je dois garder les points positifs : ce n'est que la troisième course, j'ai fait une belle remontée, je suis rapide et je suis troisième du classement à quatre points de la deuxième place (occupée par Cortese, NDLR) et à huit points de la première (Mahias avec 58 points, NDLR). Tout cela me donne bon espoir de combler l'écart. J'ai hâte de reprendre la piste pour la prochaine course, le 22 avril à Assen aux Pays-Bas".

Corentin Perolari (Yamaha n°6), 16ème

#ARAGONWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à Aragon

"La moto est vraiment super, je n'ai eu aucun souci. C'est vrai qu'avec mon pneu arrière j'ai été en difficulté après le départ car j'ai trop usé mes pneus. Mais j'ai essayé de me concentrer pour l'exploiter au maximum. Je suis vraiment déçu car je n'ai pas réussi à garder le contact avec le groupe de devant. Si je n'avais pas eu cette difficulté-là, je suis sûr que j'aurais pu rester à leur contact. Après, je me suis appliqué afin de reprendre mes chronos que je n'arrivais plus à faire pendant quelques tours. C'est vrai que je suis content d'avoir roulé en 1'57.993 en fin de course et d'avoir pu contenir les deux pilotes qui essayaient de me doubler. Je dois vraiment m'entraîner et me concentrer sur ces pneus qui sont différents de ceux que je pilote habituellement. Je dois aussi prendre de l'expérience sur cette moto. Merci à mon équipe qui a été super tout au long du week-end. Un grand merci à Niccolò Canepa, Lucas Mahias et Christophe Guyot pour les précieux conseils donnés pour ma première course en Mondial Supersport" (Corentin Perolari succède à Mike di Meglio sur la R6 du GMT94, NDLR).

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Edouard Lotthé (Ducati) : "La technologie et les équipements de sécurité deviennent de plus en plus importants dans le choix de nos clients"

Pour les abonnés Moto-Net.Com, le directeur général de Ducati West Europe établit son bilan 2018 et revient sur les principaux sujets de l'année : évolution du marché, nouvelles attentes des clients, restrictions de circulation en ville, motos électriques, salon de la moto... Interview d'Edouard Lotthé.
Opéré de la clavicule, Pedrosa va rater les premiers tests MotoGP 2019...

La nouvelle collaboration entre Dani Pedrosa et KTM commence mal : l'ancien pilote du HRC va subir une énième opération de la clavicule droite suite à une double fracture dite "de stress". Il va donc manquer les premiers tests de l'année 2019 début février en Malaisie... Explications.
Retour en vidéo sur nos essais des Yamaha YZF-R125 et YZF-R3 2019

Le Journal moto du Net a testé la troisième génération de la Yamaha YZF-R125 et la première évolution de la YZF-R3 dérivée du Supersport 300. Retour en vidéo sur notre essai complet !
Dakar moto étape 7 : la victoire pour Sunderland (KTM), le général pour Brabec (Honda)

Le pilote britannique Sam Sunderland décroche sa deuxième victoire d'étape sur le Dakar moto 2019 et remonte à la 4ème place au général à moins de dix minutes de Ricky Brabec, nouveau leader au provisoire devant le français Adrien Van Beveren. 
Julien Toniutti s'accroche pour finir son premier Dakar !

Brillamment remonté à la 67ème place du classement général, le quintuple champion de France des rallyes routiers s'accroche comme un diable et lutte contre une intense fatigue pour venir à bout de son objectif : finir son premier Dakar. Rapide prise de contact entre deux dunes...
Pourquoi le motard paraplégique Nicola Dutto a abandonné son premier Dakar

L'italien Nicola Dutto, motard paraplégique depuis 2010, disputait son premier Dakar au guidon d'une KTM préparée par le fabricant de fauteuils roulants Vicair... Explications.
Dakar 2019 1 commentaire
Alessandro Botturi (Yamaha) remporte l'Africa Eco Race 2019

Malgré la victoire du norvégien Pal Anders Ullevalseter (KTM) sur la 11ème et dernière étape, c'est bien l'italien Alessandro Botturi qui remporte l'Africa Eco Race 2019. L'officiel Yamaha Italie s'impose au classement général devant Ullevalseter et Agazzi tandis que le premier français, Patrice Carillon, termine 6ème devant neuf autres compatriotes. Débriefing après l'arrivée au Lac Rose.
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez Moto-Net.Com

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

  • En savoir plus...