• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#ARAGONWORLDSBK 2
Paris, le 16 avril 2018

Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Aragon : seconde course

Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Aragon : seconde course

La troisième épreuve du WorldSBK 2018 s'est disputée ce week-end à Aragon (Espagne). Pour compléter nos comptes rendus en quasi-direct, le Journal moto du Net vous traduit les principales réactions des pilotes Superbike à l'issue des courses espagnoles. Voici celles de la seconde manche. Do you speak french ?

Imprimer

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - ont déjà pu suivre samedi et dimanche, en quasi direct, le déroulement des courses du World Superbike et Supersport 2018 sur le circuit Motorland Aragon. Pour les retardataires :

Ci-dessous les déclarations des pilotes qui ont animé dimanche la seconde course Superbike. Honneur au vainqueur !

Chaz Davies (Ducati n°7), 1er

#ARAGONWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Aragon

"J'ai vraiment dû me démener pour remporter cette victoire car je partais de la 8ème place sur la grille... Je savais qu'on pouvait s'en sortir, mais je n'ai pas eu le feeling que j'espérais sur les premiers tours. Nous avons opté pour un pneu arrière plus tendre et je m'attendais à plus de stabilité, mais l'arrière continuait à patiner un peu alors je suis resté patient, sans forcer pour me frayer un chemin. Puis j'ai fait quelques dépassements et je me suis retrouvé en mesure de faire ma propre course. Je suis vraiment, vraiment heureux d'avoir scellé ma septième victoire ici à Aragon. Merci à toute l'équipe et à Ducati. J'ai hâte de courir à nouveau le week-end prochain à Assen".

Jonathan Rea (Kawasaki n°1), 2ème

#ARAGONWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Aragon

"J'ai tout donné dans le dernier tour et je me suis trop enflammé dans le virage n°12. Mais c'était amusant ! Les réglages étaient plutôt bons, même si j'avais un peu de mal à m'arrêter après que le pneu arrière eut perdu de l'adhérence : j'ai manqué de grip dans les entrées de virage. Chaz semblait avoir le même souci, mais même lorsqu'il faisait des erreurs il conservait le même temps au tour. Il semble qu'en ce moment, nous devons être très précis tout au long de la course, mais j'ai pris du plaisir aujourd'hui. Je n'avais aucune information sur la façon dont la course allait se dérouler avec notre choix de pneus et l'augmentation de la température. Je ne savais pas à quoi m'attendre, mais finalement je suis vraiment heureux. J'ai eu de bons pneus et j'ai encore pu me battre. En route pour Assen maintenant !"

Marco Melandri (Ducati n°33), 3ème

#ARAGONWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Aragon

"J'avais un rythme très compétitif, mais je n'ai pas pu être aussi agressif que je l'aurais souhaité. Chaque fois que je changeait de trajectoire pour tenter un dépassement, la moto bougeait encore un peu. C'est difficile parce que nous avons la vitesse, mais nous devons encore résoudre ce problème. Lors du dernier tour, j'ai failli chuter au virage n°3 parce que j'ai perdu le levier de frein arrière, mais je ne suis heureusement pas tombé et, comme c'était le dernier tour, j'ai pu monter sur le podium. C'est un bon résultat, mais nous pouvons faire mieux. Nous continuerons à travailler dur pour en faire plus à Assen".

Alex Lowes (Yamaha n°22), 4ème

#ARAGONWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Aragon

"La course a été très difficile pour moi ! J'ai lutté dès le début et je n'étais tout simplement pas assez rapide. Je l'ai dit hier et c'était la même chose aujourd'hui : il s'agissait de faire de mon mieux. J'ai compris après deux ou trois tours que je n'avais pas le rythme pour me battre pour la victoire, donc mon objectif était de finir la course dans la meilleure position possible, de ne pas faire d'erreurs et de rouler aussi vite que possible jusqu'à la fin. C'est, évidemment, ce qu'on devrait faire à chaque course mais normalement on a un peu de réserve pour quand on veut dépasser des gens. Pour être honnête, je ne me suis pas occupé des autres. J'ai juste essayé de faire de mon mieux. Je me suis rendu compte que Michael se débattait avec l'avant vers la fin de course et j'ai réussi à le dépasser après une belle petite bataille, mais je me répète : nous étions trop loin de la tête. Ce n'est pas très important pour moi de finir devant mon coéquipier alors que nous sommes à 10 secondes des avant-postes. Nous espérons que la semaine prochaine à Assen, la course à domicile de Michael, nous nous battrons ainsi pour la victoire !"

Michael van der Mark (Yamaha n°60), 5ème

#ARAGONWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Aragon

"Je suis bien parti et j'ai pris la tête dans les premiers virages, mais en toute honnêteté, passé les premiers tours, je ne me suis pas senti à l'aise avec l'avant de ma R1 et ce problème m'a accompagné toute la course. Je menais le peloton, mais je me sentais trop lent et l'un d'eux m'a dépassé. J'ai essayé de rester avec les premiers et j'ai tenté tout ce que je pouvais, mais je roulais à la limite. J'ai raté une vitesse et j'ai perdu pas mal de temps là aussi. Vers la fin de la course, j'ai eu une nouvelle excellente bataille avec Alex, que j'ai vraiment appréciée, mais terminer quatrième et cinquième à 10 secondes des leaders n'est pas ce que nous souhaitons. J'espère que pour Assen nous pourrons trouver une solution au problème et faire de bons progrès : c'est ma course à domicile !"

Tom Sykes (Kawasaki n°66), 6ème

#ARAGONWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Aragon

"Je peine vraiment à faire tourner la moto et c'est dommage. Nous sommes bons dans certains domaines, mais globalement j'ai vraiment souffert dans les virages longs, pour tourner et terminer le virage. C'est décevant, mais je suppose que c'était un de ces week-ends "sans". Nous n'avons jamais trouvé la solution ni la bonne configuration de la course. Cela me surprend car vendredi nous avions quelque chose en plus. Puis tout le monde a progressé, mais pas nous... J'étais un peu bridé par le pneu avant, mais dans l'ensemble nous avons juste cédé du terrain en virage et à cause de ça je n'ai pas pu utiliser toute l'adhérence du pneu arrière. Je ne pouvais pas obtenir beaucoup plus de moi-même aujourd'hui et cela me déçoit".

Michael Rinaldi (Ducati n°21), 7ème

#ARAGONWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Aragon

"C'était une course géniale ! Les meilleurs sont si rapides... Je voulais essayer de les suivre pendant toute la course, mais j'étais épuisé à la fin et mes pneus étaient rincés. Quoi qu'il en soit, je suis vraiment content d'avoir terminé 8ème et 7ème pour mes débuts en WSBK : nous ne pouvions pas mieux commencer dans cette nouvelle catégorie. Nous essaierons de continuer à nous améliorer à Assen".

Jordi Torres (MV Agusta n°81), 8ème

#ARAGONWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Aragon

"Après la malchance en première course (collision avec Camier et sa Honda n°2, NDLR), nous pouvons au moins nous satisfaire d'avoir terminé cette deuxième manche. Les mécaniciens ont fait un excellent travail pour réparer la moto après la chute d'hier, ce qui m'a permis de réaliser une belle course malgré les problèmes de vibrations du système de freinage. Dans quatre jours nous serons à Assen pour la quatrième manche du championnat. Ce circuit est l'un de ceux qui correspondent le mieux aux caractéristiques de ma moto et nous attendons une bonne course".

Lorenzo Savadori (Aprilia n°32), 10ème

#ARAGONWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Aragon

"Ce week-end a été difficile pour moi, vraiment : ma clavicule va bien mieux qu'en Thaïlande, mais elle n'est pas encore à 100% et cela m'a causé des douleurs. J'ai aussi eu des problèmes avec la deuxième moto hier en première manche, et aujourd'hui j'avais toujours des problèmes de mise au point. J'avais le rythme pour me battre contre Sykes pour la sixième place aujourd'hui, mais à partir de la 10ème place, cela devenait vraiment difficile de doubler les gars qui me précédaient. C'est un domaine sur lequel nous devons beaucoup travailler, pour m'aider à faire des dépassements et à les tenir. Nous allons à Assen avec beaucoup d'informations à utiliser pour améliorer la moto et j'ai hâte d'y être. Certes, il y a du travail à faire, mais j'aime beaucoup ce circuit et je pense que nous pouvons faire un grand pas en avant".

Loris Baz (BMW n°76), 15ème

#ARAGONWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Aragon

"J'ai légèrement manqué mon départ, mais je me suis rapidement montré incisif sur les premiers virages. Ça passait plutôt bien jusqu'au moment où Leonov et moi nous sommes touchés deux fois dans la même courbe. Fort heureusement, j'ai réussi à éviter la chute, mais j'ai dû tirer tout droit. Reparti en dernière position, je suis parvenu à remonter dans le sillage de Hernández et Giugliano. En essayant de doubler Giugliano, j'ai passé un point mort et j'ai de nouveau tiré tout droit. Nous avons perdu le contact avec le peloton, mais j'ai tout de même été en mesure d'attaquer Hernández avant l'arrivée pour marquer un point. C'est dommage, car je m'attendais à réaliser une course similaire à celle d'hier. C'est frustrant, mais j'ai payé le prix fort de toutes ces erreurs. Nous tenterons de faire mieux à Assen, circuit sur lequel j'ai signé ma première pole position en WorldSBK. Les prévisions météo semblent bonnes et c'est un tracé que j'apprécie. Notre niveau se situe pour le moment entre la 8ème et la 11ème places. Il faut continuer de travailler pour passer en Superpole 2, car partir d'aussi loin ce week-end a nettement conditionné le déroulement des deux manches. Des essais seront organisés après l'épreuve à Assen, durant lesquels nous évaluerons de nouveaux éléments qui, je l'espère, nous permettront d'exploiter au mieux le potentiel de la moto lors des courses suivantes".

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Kawasaki Ninja H2SX SE+ : compression intime

Coup de pied au cul et stimuli des parties intimes sont déjà au programme de la H2SX SE, unique moto routière à moteur compressé ! L'activité cérébrale n'est plus en reste avec sa nouvelle déclinaison SE+, qui intègre notamment un amortissement piloté, des modes de conduites et une instrumentation connectée. Essai.
Sportive 5 commentaires
Duel Royal Enfield Interceptor 650 Vs Triumph Street Twin : lutte de classe

La délicieuse authenticité de la nouvelle Royal Enfield Interceptor 650, premier bicylindre du constructeur depuis 1970, fait-elle ombrage à la redoutable maîtrise du néo-classique de l'onéreuse Triumph Street Twin ? Réponses dans notre duel MNC.
Tous les Duels 4 commentaires
Duel Africa Twin Vs V85 TT : la référence Honda ou le renouveau Moto Guzzi ?

Moto Guzzi se relance en 2019 sur le (tout) terrain des trails avec son inédite et originale V85 TT, une moto au look sympathique, aux performances raisonnables et au tarif raisonné. Un tiercé qui semble gagnant... y compris face à l'excellente Honda Africa Twin Honda ? La réponse dans ce nouveau duel MNC !
Essai XSR700 Xtribute : le P'tit LU de Yamaha

Comme le célèbre Petit Beurre de LU, la XSR700 XTribute est craquante et savoureuse sous son apparence classique. Cette nouvelle moto Yamaha, supposée rendre hommage à la XT500, est également Lu-dique à piloter et Lu-crative pour le constructeur. Essai MNC.
Roadster 7 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Viñales en pole à Misano devant la KTM d'Espargaro et la Yamaha de Quartararo

Maverick Viñales enlève finalement la pole position du GP de San Marin 2019 devant Pol Espargaro, auteur d'une fantastique deuxième place sur sa KTM devant la M1 privée de Fabio Quartararo. Morbidelli et Marquez complètent la deuxième ligne de Misano, devant Dovizioso et Rossi. Débrief et résultats.
Essais 19 commentaires
PGM V8 : la moto australienne à 8-cylindres de 334 ch !

L'australien Paul Maloney est à l'origine d'une moto spectaculaire propulsée par deux moteurs de Yamaha R1 que cet ancien ingénieur en Grands Prix et en Superbike a accouplé pour former un 8-cylindres en V. Partie-cycle de haute volée et poids raisonnable distinguent aussi son délirant roadster PGM V8 à... 160 000 euros !  Présentation.
Découverte 2 commentaires
En direct de l'essai des nouvelles Yamaha R1 et R1M 2020

Cap sur le circuit de Jerez (Espagne), où MNC teste cette semaine la nouvelle Yamaha R1 et sa luxueuse déclinaison R1M qui répondent notamment aux dernières normes Euro5 pour 2020 !
Sportive 1 commentaire
Préparation Yamaha XSR900 CP3 par JvB-moto

Le préparateur allemand Jens vom Brauck, fondateur de JvB-moto, personnalise la Yamaha XSR900 en s'inspirant des motos de dirt track. L'influence germanique se fait également ressentir dans les traits rectilignes de sa "CP3"...  Découverte.
Préparations moto 3 commentaires
Le Journal moto du Net vous invite au WorldSBK, au Bol d'Or et au Supercross !

Le Journal moto du Net souhaite une bonne rentrée à tous ses lecteurs et invite ses abonnés Premium au WorldSBK, au Bol d'Or et au Supercross de Paris. Vous n'êtes pas encore abonné ? Dépêchez-vous, c'est le moment !
La nouvelle Indian Challenger refroidie par eau débusquée derrière les Scout 2020 !

Est-ce vraiment par inadvertance qu'Indian a fait fuiter un visuel officiel de son futur custom routier doté d'un inédit bicylindre refroidi par eau ? Tout ça en dévoilant sa gamme Scout 2020, qui comprend une série limitée et une Bobber Twenty pour fêter les 100 ans de l'emblématique Scout...
L'avenir des écrans d'instrumentation moto passe-t-il par la 3D ?

Bosch lance un nouvel écran sur lequel les informations s'affichent en trois dimensions pour améliorer leur perception. Cette technologie 3D développée pour l'automobile pourrait-elle intégrer le tableau de bord des motos ? Pas dans un futur proche, selon le manufacturier allemand interrogé par MNC. Explications.
High-tech 5 commentaires
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juillet-août 2019

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juillet et août 2019. En attendant notre analyse complète de cet été, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Août 1 commentaire
Les 80 km/h fragilisés par l'augmentation de 17,9% de la mortalité routière en août 2019

Les éventuels effets positifs du 80 km/h sur la mortalité routière se font toujours attendre, alors que l'accidentologie et le nombre de morts sur les routes ne cessent d'augmenter depuis plus d'un an et particulièrement au mois d'août dernier (+ 17,9%). Bilan.
Radars 5 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...