• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PREMIÈRE COURSE SUPERBIKE
Paris, le 14 avril 2018

WorldSBK Espagne (1) : Rea gagne, les Ducati assurent le spectacle

WorldSBK Espagne (1) : Rea gagne, les Ducati assurent le spectacle

La première manche du WorldSBK 2018 à Aragon a été remportée par le triple champion du monde Jonathan Rea. Mais ce que l'on retient surtout, c'est la formidable bataille entre les pilotes Davies, Forés et Melandri sur Ducati... ainsi que l'effroyable accident de Leon Camier. Compte-rendu en vidéo(s).

Imprimer

Pilote le plus rapide à l'issue des essais libres vendredi, Marco Melandri a confirmé sa vélocité sur le circuit d'Aragon en remportant l'épreuve finale de Superpole (SP2) ce samedi matin. La performance est d'autant plus impressionnante que sa Ducati confirme, de son côté, son manque de stabilité en ligne droite !

Attention toutefois, Jonathan Rea a tourné à peine moins vite : aux commandes de sa Kawasaki n°1, le nouveau leader du championnat du monde Superbike 2018 n'a concédé que trois centièmes de seconde au n°33 Ducati... En configuration course, on s'attend à ce que Rea soit plus fort. Voire imbattable ?

Tom Sykes complète une première ligne sans surprise : "Mister Superpole" n'est qu'à un dixième de Melandri... Mais seulement 24 millièmes de seconde devant le local de l'étape Xavi Forés, particulièrement performant sur sa Ducati privée depuis le début de saison. Lowes, van der Mark et Torres forment le deuxième rang, Rinaldi, Camier et Savadori le troisième.

Vainqueur à six reprises sur la tracé aragonais (quatre victoires lors ses six dernières courses !) , Chaz Davies s'est fait piéger par son pneu avant au milieu de la SP2, dans la 3ème courbe rapide du tracé... Les mécanos du "Unlucky" n°7 ont du sauter le déjeuner pour remonter la Panigale R !

Poleman en 2017, le "King of Aragon" s'apprête à défendre son trône en partant d'une lointaine 11ème position : cela promet du beau spectacle en course ! Le n°7 Ducati part derrière Lorenzo Savadori (Aprilia n°32) et devant le surprenant Vladimir Leonov (Kawasaki n°5) tombé en toute fin de SP2.

Loris Baz, en tête de la feuille des temps au milieu de la SP1, a subi exactement la même chute que Davies en SP1. Notre n°76 qui se remet tout juste d'une blessure à l'épaule gauche s'est relevé en tâtant son épaule droite, mais semblait en pleine forme à son retour au garage... Il ne décroche finalement que la 19ème place sur la grille espagnole.

Départ : Marco Melandri tarde un peu à ouvrir les gaz, conserve la première place dans le premier virage mais est dépassé par Jonathan Rea, Alex Lowes puis Tom Sykes dans les premières courbes rapides ! Chaz Davies au contraire, prend un excellent départ et double son coéquipier italien dès le virage n°12 !

Le premier tour est rapidement bouclé par Rea, Lowes, Sykes, Davies, Melandri, Forés, Camier, Van der Mark, Savadori, Torres... Notre cher Loris Baz fait partie des pilotes très bien partis puisqu'il hisse sa S1000RR en 12ème position au début du 2ème tour !

Rea imprime un gros rythme en début de course mais Lowes parvient à rester dans l'aspiration du "Number One" mondial. Davies met la pression sur Sykes dans le sinueux, mais Tom résiste impeccablement... jusque dans la ligne droite, dans laquelle la Ducati n°7 déboite la Kawasaki n°66 !

La bataille fait également rage au sein du peloton, mais une impressionnante chute y met malheureusement fin : Camier est victime d'un "low-side" dans la cassure n°11 ultra rapide. Postés dans sa roue, Savadori et Torres ne peuvent éviter la Honda n°2 et son pilote. L'Aprilia n°32 et la MV Agusta n°81 tâtent à leur tour du bitume...

Contrairement à Lorenzo et Jordi, Leon ne se relève pas. Le pilote Honda est conscient mais reste à terre : les drapeaux rouges sont hissés quelques secondes plus tard. "Kamir" est pris en charge par l'équipe médicale. La course repart trente minutes plus tard, pour 17 tours. L'ordre de la grille originale est conservé...

Second départ : Jonathan Rea prend un meilleur départ que Marco Melandri et s'empare du commandement dès le premier virage ! Alex Lowes double à nouveau le poleman dans les courbes suivantes. Les trois hommes précèdent Tom Sykes, Xavi Forés, Chaz Davies, Michael van der Mark, Lorenzo Savadori, Toprak Rzagatlioglu, Michael Rinaldi, etc. Baz est quinzième.

L'impitoyable "JR" achève cette fois le premier tour avec quelques longueurs d'avance sur Lowes, tandis que Melandri résiste à Sykes... Incapable de trouver une ouverture sur le n°33 italien le n°66 anglais est d'ailleurs attaqué par Forés dans le virage n°12.

Parfait jusque là, Rea se loupe au tout début du 3ème tour ! Sa Kawasaki lui poserait-elle de nouveaux problèmes au freinage ? Alex Lowes ne se pose aucune question et prend les commandes de la course devant le triple champion du monde Rea, le local et premier indépendant Forés, et l'ancien leader du championnat Melandri.

En queue du groupe de tête, Davies chipe sa cinquième place à Sykes... Van der Mark et Rinaldi se trouvent une petite seconde derrière. Razgatlioglu, Savadori, Baz et Gagne forment un troisième groupe : les quatre hommes jouent des coudes et des carénages pour le gain de la neuvième place, importante en termes de points, mais aussi de place sur la grille en seconde manche (deuxième rang) !

Melandri s'impose sur Lowes au freinage - sur l'angle ! - du virage n°12. Le pilote Yamaha est doublé par la Ducati privé de Forés au bout de la ligne droite suivante et élargit légèrement dans la longue courbe finale : c'est au tour de Davies de placer sa Panigale officielle dans la roue de la R1 d'usine... Le n°7 passe le n°22 au début du quatrième tour.

Sykes se retrouve lui aussi dans la roue de Lowes, mais ne l'attaque pas : Tom a déjà fort à faire pour résister à la pression que lui soumet Michael van der Mark ! Un autre Michael tente de s'accrocher à ce groupe de chasse : il s'agit de Rinaldi, vainqueur en 2017 du Superstock 1000 et membre de l'équipe "junior" Ducati qui participe aux épreuves européennes du WorldSBK.

En se décalant dans le grand pif-paf du milieu de parcours (virages n°12 et 13 pour les connaisseurs), "Magic Michael" van der Mark fait sauter le verrou "Major Tom" Sykes. Sans doute décontenancé par ce tour de passe-passe aussi beau qu'inattendu, Sykes est doublé par Rinaldi dans l'ultime courbe du 5ème tour !

Rattrapé par Melandri et Forés, Rea accélère dans le 6ème tour pour maintenir la légère avance qu'il possède sur les Ducati n°33 et 12. Xavi qui considère peut-être pouvoir bousculer Rea, passe Melandri dans le premier virage du 7ème tour. Trois secondes derrière, Van der Mark effectue la même manoeuvre sur Rinaldi.

Xavi Forés saisit les rênes de la course dans la boucle suivante, sur la courte ligne droite des stands ! Le pilote "indépendant" mène devant les machines officielles en tête du championnat : la Kawasaki n°1 et la Ducati n°33 ! Mais la Ducati n°7 qui occupe la quatrième place est un soupçon plus rapide...

Michael van der Mark domine toujours le second groupe en piste composé de Rinaldi, Lowes et Sykes : les quatre hommes se battent alors pour intégrer le Top 5. La quatrième place en revanche, synonyme de pole position dimanche, est hors de portée.

Un troisième groupe compact et composé de Razgatlioglu, Ramos, Baz, Gagne, Hernandez, Savadori, Giugliano - remplaçant de Laverty qui s'est blessé au bassin il y a trois semaines en Thaïlande - et Jacobsen veulent tous entrer dans les points !

Ceinturé par les Ducati, Jonathan Rea passe à l'attaque au début du 12ème tour : le Ninja n°1 plonge sous Xavi Forés dans le premier virage serré du circuit aragonais puis se lance dans un tour qualif' ! Une boucle plus tard, le pilote Kawasaki dispose d'une seconde d'avance et semble avoir course gagnée.

Les trois Ducati restent en formation très serrée alors qu'il ne reste plus que quatre tours à parcourir : Forés devance toujours les deux pilotes d'usine mais Davies est clairement plus rapide que son coéquipier Melandri ! Chaz double Marco dans le "cork-screw" espagnol qui commande la ligne droite du retour...

Le n°33 des Rouges de Bologne profite du phénomène d'aspiration pour récupérer la troisième place au bout de la ligne droite ! Un tour plus tard, le n°7 reproduit son attaque et conserve cette fois l'avantage au freinage. Mais Melandri vire un peu plus court dans le double gauche final...

Ressorti plus fort que Marco du dernier virage, Chaz repasse (!) son coéquipier devant les stands. L'italien craque au freinage suivant, le premier du dernier tour : la Ducati n°33 sort momentanément de la piste et voit toute chance de monter sur le podium s'évanouir. Petite consolation : elle partira de nouveau de la pole dimanche...

Davies continue de cravacher sa Ducati et comble son léger retard sur Forés en un demi-tour. Le "Dragon gallois" attaque le "Conquistador espagnol" au beau milieu de la seconde chicane : la Ducati privée ne peut doubler l'officielle dans la longue ligne droite mais tente une manoeuvre dans l'ultime double courbe.

À l'image de Melandri deux tours plus tôt, Forés emprunte une trajectoire bien plus tendue que celle de Davies : le n°12 sort à la fois un peu plus tôt du dernier gauche... et beaucoup moins vite ! Tant et si bien que "Chazie" s'impose sur la ligne d'arrivée avec 23 millièmes de seconde d'avance.

Le duel est si beau qu'on en oublierait presque qu'une seconde et demi plus tôt, Jonathan Rea a bel et bien remporté cette première manche espagnole, consolidant ainsi sa - première - place au championnat face à Marco Melandri qui termine seul en quatrième position !

Très discret durant toute la course, Michael van der Mark hisse sa Yamaha n°60 dans le Top 5. Le hollandais devance de plusieurs longueurs les anglais Tom Sykes puis Alex Lowes. Michael Rinaldi termine sa première course en World Superbike à une solide et solitaire huitième place : bravissimo !

Notre Loris Baz au contraire, a du batailler ferme jusqu'au drapeau à damier pour inscrire les cinq points de la 11ème place : seulement deux seconde et demi séparent Toprak Razgatlioglu neuvième sur sa Kawasaki n°54, de Lorenzo Savadori sur son Aprilia n°32 !

À peine descendu de moto, notre n°76 adoré poste un message de soutien au malchanceux Leon Camier, tombé puis percuté en début de course... Le pilote Honda n°2 est dans un état stable mais doit être transporté cet après-midi à l'hôpital d'Alcaniz. Plus d'infos demain, juste avant le départ de la seconde manche WSBK : restez connectés !

Résultat de la 1ère course WSBK 2018 à Aragon

WorldSBK Espagne (1) : Rea gagne, les Ducati assurent le spectacle

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Quartararo a-t-il enfreint le règlement des essais privés avec une moto non conforme ?

La Fédération internationale de motocyclisme (FIM) auditionnera plusieurs pilotes soupçonnés de ne pas avoir respecté les règles encadrant les séances d'essais privés en amont du Grand Prix d'Espagne prévu le 19 juillet. Fabio Quartararo ferait partie de la liste suite à ses tours de piste au Paul Ricard sur une R1 préparée... Explications.
Pilotes et équipes 11 commentaires
[Vidéo] C'est en soudant que l'on devient champion de vitesse moto

Kenan Sofuoglu est à la Turquie ce que Valentino Rossi est à l'Italie : un flamboyant champion, un formidable ambassadeur de la vitesse moto, un précieux formateur et un fin communicant. La preuve avec cette nouvelle vidéo tournée sur son circuit privé en compagnie de ses poulains Razgatlioglu et Oncu...
[Vidéo] Road : le film sur Joey "King du TT" Dunlop et les siens

C'est le 2 juillet 2000 que s'est tué Joey Dunlop lors d'une course sur route en Estonie. Moto-Net.Com rend hommage à cette légende du Tourist Trophy via le film Road, documentaire qui relate l'histoire de Joey, son frère Robert et ses neveux William et Michael... Séquence émotion.
Portraits 1 commentaire
Voxan repousse d'un an sa tentative de record du monde en moto électrique

L'ancien constructeur de motos françaises Voxan, réorienté vers la mobilité électrique depuis son rachat par Venturi en 2010, dévoile une version avancée de son prototype Wattman avec lequel Max Biaggi tentera de dépasser les 330 km/h en juillet 2021, un an après l'échéance initiale. Un nouveau retard dans l'épopée Voxan...  Explications.
Horizons 3 commentaires
Nouvelles fonctionnalités pour l'assistant à la conduite Coyote

Les boîtiers et l'application Coyote évoluent à l'approche des chassés-croisés de l'été : signalement des personnels autoroutiers, mise à jour des routes repassées à 90 km/h et nouvelles alertes de virages dangereux. Le leader européen des systèmes connectés d'aide à la conduite déploie également son propre assistant vocal... Explications.
Radars 1 commentaire
L'expérimentation des 80 km/h peut-elle prendre fin ?

Nous sommes le 1er juillet 2020, soit exactement deux ans après le début de "l'expérimentation" du 80 km/h sur les routes. Cette limitation de vitesse - qui a coûté de nombreux points et encore plus d'euros à tous ceux qui ne conduisent pas le nez rivé sur le compteur mais le regard loin devant ! - a-t-elle porté ses fruits en termes de mortalité routière ? Pas sûr...
Radars 2 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...