03/13 Espagne - Aragon - WorldSBK Espagne (1) : Rea gagne, les Ducati assurent le spectacle
  • L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PREMIÈRE COURSE SUPERBIKE
Paris, le 14 avril 2018

WorldSBK Espagne (1) : Rea gagne, les Ducati assurent le spectacle

WorldSBK Espagne (1) : Rea gagne, les Ducati assurent le spectacle

La première manche du WorldSBK 2018 à Aragon a été remportée par le triple champion du monde Jonathan Rea. Mais ce que l'on retient surtout, c'est la formidable bataille entre les pilotes Davies, Forés et Melandri sur Ducati... ainsi que l'effroyable accident de Leon Camier. Compte-rendu en vidéo(s).

Imprimer

Pilote le plus rapide à l'issue des essais libres vendredi, Marco Melandri a confirmé sa vélocité sur le circuit d'Aragon en remportant l'épreuve finale de Superpole (SP2) ce samedi matin. La performance est d'autant plus impressionnante que sa Ducati confirme, de son côté, son manque de stabilité en ligne droite !

Attention toutefois, Jonathan Rea a tourné à peine moins vite : aux commandes de sa Kawasaki n°1, le nouveau leader du championnat du monde Superbike 2018 n'a concédé que trois centièmes de seconde au n°33 Ducati... En configuration course, on s'attend à ce que Rea soit plus fort. Voire imbattable ?

Tom Sykes complète une première ligne sans surprise : "Mister Superpole" n'est qu'à un dixième de Melandri... Mais seulement 24 millièmes de seconde devant le local de l'étape Xavi Forés, particulièrement performant sur sa Ducati privée depuis le début de saison. Lowes, van der Mark et Torres forment le deuxième rang, Rinaldi, Camier et Savadori le troisième.

Vainqueur à six reprises sur la tracé aragonais (quatre victoires lors ses six dernières courses !) , Chaz Davies s'est fait piéger par son pneu avant au milieu de la SP2, dans la 3ème courbe rapide du tracé... Les mécanos du "Unlucky" n°7 ont du sauter le déjeuner pour remonter la Panigale R !

Poleman en 2017, le "King of Aragon" s'apprête à défendre son trône en partant d'une lointaine 11ème position : cela promet du beau spectacle en course ! Le n°7 Ducati part derrière Lorenzo Savadori (Aprilia n°32) et devant le surprenant Vladimir Leonov (Kawasaki n°5) tombé en toute fin de SP2.

Loris Baz, en tête de la feuille des temps au milieu de la SP1, a subi exactement la même chute que Davies en SP1. Notre n°76 qui se remet tout juste d'une blessure à l'épaule gauche s'est relevé en tâtant son épaule droite, mais semblait en pleine forme à son retour au garage... Il ne décroche finalement que la 19ème place sur la grille espagnole.

Départ : Marco Melandri tarde un peu à ouvrir les gaz, conserve la première place dans le premier virage mais est dépassé par Jonathan Rea, Alex Lowes puis Tom Sykes dans les premières courbes rapides ! Chaz Davies au contraire, prend un excellent départ et double son coéquipier italien dès le virage n°12 !

Le premier tour est rapidement bouclé par Rea, Lowes, Sykes, Davies, Melandri, Forés, Camier, Van der Mark, Savadori, Torres... Notre cher Loris Baz fait partie des pilotes très bien partis puisqu'il hisse sa S1000RR en 12ème position au début du 2ème tour !

Rea imprime un gros rythme en début de course mais Lowes parvient à rester dans l'aspiration du "Number One" mondial. Davies met la pression sur Sykes dans le sinueux, mais Tom résiste impeccablement... jusque dans la ligne droite, dans laquelle la Ducati n°7 déboite la Kawasaki n°66 !

La bataille fait également rage au sein du peloton, mais une impressionnante chute y met malheureusement fin : Camier est victime d'un "low-side" dans la cassure n°11 ultra rapide. Postés dans sa roue, Savadori et Torres ne peuvent éviter la Honda n°2 et son pilote. L'Aprilia n°32 et la MV Agusta n°81 tâtent à leur tour du bitume...

Contrairement à Lorenzo et Jordi, Leon ne se relève pas. Le pilote Honda est conscient mais reste à terre : les drapeaux rouges sont hissés quelques secondes plus tard. "Kamir" est pris en charge par l'équipe médicale. La course repart trente minutes plus tard, pour 17 tours. L'ordre de la grille originale est conservé...

Second départ : Jonathan Rea prend un meilleur départ que Marco Melandri et s'empare du commandement dès le premier virage ! Alex Lowes double à nouveau le poleman dans les courbes suivantes. Les trois hommes précèdent Tom Sykes, Xavi Forés, Chaz Davies, Michael van der Mark, Lorenzo Savadori, Toprak Rzagatlioglu, Michael Rinaldi, etc. Baz est quinzième.

L'impitoyable "JR" achève cette fois le premier tour avec quelques longueurs d'avance sur Lowes, tandis que Melandri résiste à Sykes... Incapable de trouver une ouverture sur le n°33 italien le n°66 anglais est d'ailleurs attaqué par Forés dans le virage n°12.

Parfait jusque là, Rea se loupe au tout début du 3ème tour ! Sa Kawasaki lui poserait-elle de nouveaux problèmes au freinage ? Alex Lowes ne se pose aucune question et prend les commandes de la course devant le triple champion du monde Rea, le local et premier indépendant Forés, et l'ancien leader du championnat Melandri.

En queue du groupe de tête, Davies chipe sa cinquième place à Sykes... Van der Mark et Rinaldi se trouvent une petite seconde derrière. Razgatlioglu, Savadori, Baz et Gagne forment un troisième groupe : les quatre hommes jouent des coudes et des carénages pour le gain de la neuvième place, importante en termes de points, mais aussi de place sur la grille en seconde manche (deuxième rang) !

Melandri s'impose sur Lowes au freinage - sur l'angle ! - du virage n°12. Le pilote Yamaha est doublé par la Ducati privé de Forés au bout de la ligne droite suivante et élargit légèrement dans la longue courbe finale : c'est au tour de Davies de placer sa Panigale officielle dans la roue de la R1 d'usine... Le n°7 passe le n°22 au début du quatrième tour.

Sykes se retrouve lui aussi dans la roue de Lowes, mais ne l'attaque pas : Tom a déjà fort à faire pour résister à la pression que lui soumet Michael van der Mark ! Un autre Michael tente de s'accrocher à ce groupe de chasse : il s'agit de Rinaldi, vainqueur en 2017 du Superstock 1000 et membre de l'équipe "junior" Ducati qui participe aux épreuves européennes du WorldSBK.

En se décalant dans le grand pif-paf du milieu de parcours (virages n°12 et 13 pour les connaisseurs), "Magic Michael" van der Mark fait sauter le verrou "Major Tom" Sykes. Sans doute décontenancé par ce tour de passe-passe aussi beau qu'inattendu, Sykes est doublé par Rinaldi dans l'ultime courbe du 5ème tour !

Rattrapé par Melandri et Forés, Rea accélère dans le 6ème tour pour maintenir la légère avance qu'il possède sur les Ducati n°33 et 12. Xavi qui considère peut-être pouvoir bousculer Rea, passe Melandri dans le premier virage du 7ème tour. Trois secondes derrière, Van der Mark effectue la même manoeuvre sur Rinaldi.

Xavi Forés saisit les rênes de la course dans la boucle suivante, sur la courte ligne droite des stands ! Le pilote "indépendant" mène devant les machines officielles en tête du championnat : la Kawasaki n°1 et la Ducati n°33 ! Mais la Ducati n°7 qui occupe la quatrième place est un soupçon plus rapide...

Michael van der Mark domine toujours le second groupe en piste composé de Rinaldi, Lowes et Sykes : les quatre hommes se battent alors pour intégrer le Top 5. La quatrième place en revanche, synonyme de pole position dimanche, est hors de portée.

Un troisième groupe compact et composé de Razgatlioglu, Ramos, Baz, Gagne, Hernandez, Savadori, Giugliano - remplaçant de Laverty qui s'est blessé au bassin il y a trois semaines en Thaïlande - et Jacobsen veulent tous entrer dans les points !

Ceinturé par les Ducati, Jonathan Rea passe à l'attaque au début du 12ème tour : le Ninja n°1 plonge sous Xavi Forés dans le premier virage serré du circuit aragonais puis se lance dans un tour qualif' ! Une boucle plus tard, le pilote Kawasaki dispose d'une seconde d'avance et semble avoir course gagnée.

Les trois Ducati restent en formation très serrée alors qu'il ne reste plus que quatre tours à parcourir : Forés devance toujours les deux pilotes d'usine mais Davies est clairement plus rapide que son coéquipier Melandri ! Chaz double Marco dans le "cork-screw" espagnol qui commande la ligne droite du retour...

Le n°33 des Rouges de Bologne profite du phénomène d'aspiration pour récupérer la troisième place au bout de la ligne droite ! Un tour plus tard, le n°7 reproduit son attaque et conserve cette fois l'avantage au freinage. Mais Melandri vire un peu plus court dans le double gauche final...

Ressorti plus fort que Marco du dernier virage, Chaz repasse (!) son coéquipier devant les stands. L'italien craque au freinage suivant, le premier du dernier tour : la Ducati n°33 sort momentanément de la piste et voit toute chance de monter sur le podium s'évanouir. Petite consolation : elle partira de nouveau de la pole dimanche...

Davies continue de cravacher sa Ducati et comble son léger retard sur Forés en un demi-tour. Le "Dragon gallois" attaque le "Conquistador espagnol" au beau milieu de la seconde chicane : la Ducati privée ne peut doubler l'officielle dans la longue ligne droite mais tente une manoeuvre dans l'ultime double courbe.

À l'image de Melandri deux tours plus tôt, Forés emprunte une trajectoire bien plus tendue que celle de Davies : le n°12 sort à la fois un peu plus tôt du dernier gauche... et beaucoup moins vite ! Tant et si bien que "Chazie" s'impose sur la ligne d'arrivée avec 23 millièmes de seconde d'avance.

Le duel est si beau qu'on en oublierait presque qu'une seconde et demi plus tôt, Jonathan Rea a bel et bien remporté cette première manche espagnole, consolidant ainsi sa - première - place au championnat face à Marco Melandri qui termine seul en quatrième position !

Très discret durant toute la course, Michael van der Mark hisse sa Yamaha n°60 dans le Top 5. Le hollandais devance de plusieurs longueurs les anglais Tom Sykes puis Alex Lowes. Michael Rinaldi termine sa première course en World Superbike à une solide et solitaire huitième place : bravissimo !

Notre Loris Baz au contraire, a du batailler ferme jusqu'au drapeau à damier pour inscrire les cinq points de la 11ème place : seulement deux seconde et demi séparent Toprak Razgatlioglu neuvième sur sa Kawasaki n°54, de Lorenzo Savadori sur son Aprilia n°32 !

À peine descendu de moto, notre n°76 adoré poste un message de soutien au malchanceux Leon Camier, tombé puis percuté en début de course... Le pilote Honda n°2 est dans un état stable mais doit être transporté cet après-midi à l'hôpital d'Alcaniz. Plus d'infos demain, juste avant le départ de la seconde manche WSBK : restez connectés !

Résultat de la 1ère course WSBK 2018 à Aragon

WorldSBK Espagne (1) : Rea gagne, les Ducati assurent le spectacle

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Ulster Grand Prix 2018 : le triomphe de Hickman, le départ de Mig... 

Pour la deuxième année consécutive, la nouvelle vedette des courses sur route - et sur circuit ! - Peter Hickman a remporté l'Ulster Grand Prix sur sa Daytona 675 et ses S1000RR. Mais cette édition 2018 a été doublement chagrine, à cause du décès de Fabrice Miguet et de la météo de circonstance...
Sécurité routière en France : mauvaises routes, bonne conduite ?

Le bilan de la sécurité routière en juillet 2018 fait état d'une baisse des victimes de -5% (Vs juillet 2017). Prudent - toujours ! -, le délégué interministériel se garde d'établir un rapport avec l'instauration des 80 km/h sur les routes... Le mauvais état de ces dernières en revanche, pourrait sauver des vies ?
Radars 8 commentaires
[Vidéo moto] Retour sur le sacre du FCC TSR Honda France en Endurance

Honda Moto France, partenaire principal du prestigieux team d'endurance moto FCC TSR Honda, revient en images - qui bougent ! - sur sa saison 2017-2018. Une "année" presque parfaite pour l'équipe japonaise titrée chez elle, lors de la grande finale à Suzuka. Bravo les bleus (!).
MotoGP 2019 : Quartararo roulera sur une M1 du team Yamaha SIC

La rumeur circulait depuis un mois dans le paddock de l'Intercontinental Circus... C'est désormais une certitude : le jeune pilote moto français, Fabio Quartararo, s'alignera aux côtés de Franco Morbidelli au sein de la nouvelle équipe satellite Yamaha SIC ! Explications.
11/19 - GP d'Autriche 2019 23 commentaires
Nouveauté 2019 : Kawasaki dévoile sa nouvelle Ninja H2 / Carbon

La Ninja H2 ''tout court'' - et Carbon - profite des avancées technologiques effectuées sur la déclinaison routière H2 SX SE pour devenir plus puissante (231 chevaux !) et moins polluante en 2019. La sportive suralimentée de Kawasaki profite d'autres menues évolutions... Présentation.
Nouveautés 2019 2 commentaires
Deuil : François Etterlé (Suzuki Moto France) s'est éteint

L'ex-directeur commercial de Suzuki France, François Etterlé, nous a quittés. Ce grand nom de la moto en France préparait le prochain Bol d'Argent avec l'enthousiasme qui le caractérisait, celui d'un fringuant jeune homme et éternel passionné de moto. Sayonara Etterlé San..
Compte rendu et résultats du GP d'Autriche MotoGP 2018 (Lorenzo vainqueur)

Après Iannone en 2016 et Dovizioso en 2017, Lorenzo prouve en 2018 que correctement préparée et magnifiquement pilotée, la Ducati de MotoGP est imbattable sur le Red Bull Ring. Même Marquez, parti de la pole position et remonté à bloc, s'est incliné...
Courses 98 commentaires
  • En savoir plus...
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.