• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DUEL
Paris, le 2 août 2013

BMW C 650 GT Vs Suzuki Burgman 650 Executive 2013 : les routiers sont sympas !

C650GT Vs Burgman 650 Executive 2013 : les routiers sont sympas !

Le Suzuki Burgman 650 régnait sans concurrence depuis dix ans sur le marché des maxiscooters GT, mais l'arrivée du BMW C 650 GT a forcé le constructeur japonais à revoir son vaisseau amiral. Qu'en est-il aujourd'hui ? Face à face de gros scooters GT.

Imprimer

Maxi-moteurs, maxi-confort !

Le bicylindre commun aux C 600 Sport et C650 GT, conçu par BMW et assemblé par Kymco, offre performances et agrément, mais une sonorité quelconque et peu mélodieuse.

Les sensations sont plus douces et feutrées au guidon du Burgman, dont on croirait presque qu'il est mû par un moteur électrique. Si le variateur du BMW connaît un petit temps de latence à l'accélération, il s'adapte parfaitement au rythme imposé par le pilote alors que la transmission à variation continue du Suzuki impose de faire un choix : pour une conduite douce et fluide, il convient de se tourner vers son mode de transmission "Drive" (lire encadré sur le CVT Suzuki dans notre Essai du Burgman 2013), mais les démarrages et les reprises seront parfois un peu "justes". Ce sera exactement le contraire en mode Power : plus performant, certes, mais aussi plus brutal - beaucoup de frein moteur - et plus glouton en carburant.

Au quotidien, l'ajout d'un mode intermédiaire ("Power Soft" ou "Speed Drive") serait pertinent... Son mode séquentiel (passage de cinq rapports "manuellement" via des commandes au guidon) est toujours aussi plaisant pour s'amuser sur de courtes distances - dans le sinueux, par exemple. Mais son utilité trouve vite ses limites : après tout, ce n'est pas pour passer des vitesses qu'un motard achète un scooter.

Dès qu'on s'échappe de la ville, le fossé se creuse entre les deux concurrents : le châssis du BMW s'impose nettement sur celui du Suzuki, qui joue clairement la carte de l'agrément et de la polyvalence confortable. Malgré sa cure de jouvence, le Burgman 650 reste un peu pataud lorsqu'on accélère le rythme.

Quant à son train avant, il peut devenir léger et imprécis sur les revêtements dégradés. Son freinage atteint lui aussi très vite ses derniers retranchements, surtout au niveau de l'ABS qui se déclenche toujours trop rapidement. Le Suzuki n'est décidément pas un sportif, mais il comblera son équipage à un rythme balade.

Avec son air de ne pas y toucher, le C 650 GT cache bien son jeu : sur petites routes viroleuses, il se montre à peine moins performant que son "frangin" C 600 Sport. Son châssis rigide, notamment, fait preuve d'une stabilité irréprochable.

Si le poids est naturellement sensible lors des changements d'angles rapides, le train avant agile et sûr autorise un rythme endiable que le Suzuki ne peut pas suivre. Lors des reprises, le bicylindre germano-taïwanais reprend avec force et atteint très facilement des vitesses parfaitement prohibées, sur route comme sur autoroute...

Le freinage est puissant et efficace, mais son mordant n'est pas au standard des motos de la marque bavaroise. En revanche, on peste vite contre ses rétros : non pas qu'ils vibrent, mais ils brinquebalent à chaque irrégularité de la route...

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

 
  • Parcours : 600 km
  • Routes : réseau secondaire, autoroute, ville et banlieue
  • Km au départ : BMW 1913 km, Suzuki 2013 km
  • Pneus BMW : Metzeler Fellfree
  • Pneus Suzuki : Bridgestone Battlax TH-01
  • Conso moyenne : BMW 5,1 l/100 km, Suzuki 5,4 l/100 km
  • Autonomie avant réserve : BMW 225 km, Suzuki 200 km
  • Problèmes rencontrés : Burgman RAS, BMW voir page 5
 
 
 

POINTS FORTS BMW C650GT

 
  • Châssis exemplaire
  • Contenu technologique
  • Polyvalence quotidien/voyage
 
 
 

POINTS FORTS SUZUKI BURGMAN 650

 
  • Moteur et transmission agréables au quotidien
  • Confort et protection
  • Equipement complet
 
 
 

POINTS FAIBLES BMW C650GT

 
  • Détails de finition et de fabrication
  • Sonorité moteur
  • Prix qui s'envole avec les options
 
 
 

POINTS FAIBLES SUZUKI BURGMAN 650

 
  • Manque de stabilité sur chaussée dégradée
  • Accès au coffre
  • Freinage (et ABS vite dépassé)
 
 
 
Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !