• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TRANSFERTS À FOND
Paris, le 13 novembre 2014

Un plateau Superbike bien garni pour la saison 2015

Un plateau Superbike bien garni pour la saison 2015

La saison de WSBK 2014 achevée, celle des transferts peut enfin battre son plein. Au menu du Superbike en 2015, signalons l'officialisation du passage de Rea chez Kawasaki, mais aussi le transfert de Haslam sur Aprilia et celui d'Elias sur BMW... Miam !

Imprimer

Les premiers transferts du WSBK pour 2015

Il y a dix jours, Sylvain Guintoli remportait son premier titre mondial à l'occasion de la finale du World Superbike 2014 organisée - "by night" ! - au Qatar. Trop heureux d'officialiser la signature du nouveau champion du monde, Honda Pata publiait un communiqué dès le lundi matin (lire notre Analyse du Superbike 2014 à Losail et MNC du 3 novembre 2014).

Sous contrat avec Aprilia jusqu'au dimanche soir, Sylvain n'avait pas pu confirmer à Moto-Net.Com son transfert fin septembre alors que les Rouges de Tokyo annonçaient déjà la promotion en Superbike de leur pilote fraîchement titré en Supersport, Michael Van den Mark (lire MNC du 22 septembre 2014).

L'arrivée des deux champions du monde (SBK et SSP !) au guidon des CBR1000RR Fireblade libère donc les deux membres de l'ancienne "Dream Team" Honda : Jonathan Rea et Leon Haslam. Or les deux pilotes britanniques n'ont eu aucun mal à se recaser.

Troisième du classement général 2014 - son meilleur résultat en six saisons chez Honda Ten Kate en catégorie Superbike ! -, Jonathan a décroché un excellent guidon : celui de la seconde Kawasaki d'usine, pilotée depuis deux ans et demi par Loris Baz.

Parti tenter sa chance en MotoGP sur une Yamaha, "Bazooka" cède - bien volontiers ! - sa place aux côtés du vice-champion du monde Tom Sykes. "Le KRT (Kawasaki Racing Team, NDLR) compte dans son effectif pour deux des trois premiers pilotes de la saison 2014", se félicitent les Verts.

Jonathan "Honda" Rea passe au Vert

"L'opportunité de signer un pilote du calibre et de l'expérience de Johnny pour l'associer à notre héros Tom Sykes était un rêve que nous caressions chaque saison mais qui, cette fois-ci, est devenu réalité !", n'en revient presque pas Steve Guttridge, responsable du planning course chez Kawasaki.

"Après avoir passé trois ans avec Loris Baz pour faire éclore un jeune talent", observe le team manager Guim Roda, "nous suivons une autre stratégie pour 2015, avec un pilote expérimenté et déjà formé"... entièrement chez Honda, puisque "JR" a fait ses début en British SBK en 2005 sur une CBR et était depuis resté fidèle à la marque ailée !

"Nous sommes certains qu'il contribuera à améliorer les performances du team et qu'il sera un très bon coéquipier pour Tom Sykes", poursuit Señor Roda. "Les deux se respectent et je suis sûr qu'ils se pousseront à aller plus vite, en cherchant les limites de la Ninja ZX-10R". Et en visant le titre 2015 !

Vice-champion du monde lors de son unique saison Supersport en 2008, Jonathan Rea n'a jamais cessé de convoiter la couronne mondiale malgré une moto réputée délicate à régler d'un circuit à l'autre et quelques vilaines blessures (dont un fémur cassé il y a un an)...

Du haut de ses 28 ans, le pilote nord-irlandais dispose néanmoins de l'un des CV les plus fournis du plateau : 140 départs en Superbike, dix meilleurs tours en course et quatre pole positions, mais surtout 42 podiums dont 15 victoires. Et le compteur devrait encore défiler l'an prochain !

"Je pense que nous avons démontré que nous avions une bonne base et que nous travaillons dur pour améliorer la moto", affirme Pere Riba, le chef mécanicien de Jonathan Rea. "Je crois que nous pouvons fournir à Jonathan les outils dont il aura besoin pour se battre pour le championnat".

"Nous allons très bientôt commencer les tests hivernaux et je suis ravi que Kawasaki ait choisi Jonathan ", signale également l'ancien chef mécano de Loris Baz. On ne tardera donc pas à savoir si Kawa et Rea ont fait le bon choix en unissant leurs forces...

Coéquipier de Jonathan Rea chez Honda ces deux dernières saisons (lire MNC du 2 octobre 2013 après deux années décevantes chez BMW, Leon Haslam lutte pour retrouver son meilleur niveau : celui de 2010, lorsqu'il avait terminé vice-champion du monde sur la GSX-R du team Suzuki Alstare !

Leon Haslam en transfert de Tokyo à Noale

Septième du championnat 2014 avec une seule troisième place comme meilleur résultat (zéro podium en 2013), le pilote âgé de 31 ans peut s'estimer "heureux de rejoindre le team Red Devils Roma", qui faisait rouler cette année Toni Elias.

"J'ai eu quelques années difficiles à cause de plusieurs blessures", rappelle le n°91 anglais, "mais je suis sûr que nous pourrons faire une excellente saison l'an prochain". Score à battre pour "Lione" : la 9ème place et les 171 points inscrits par son prédécesseur espagnol en 2014.

"Notre objectif sera d'atteindre les premières places, confirme Haslam Junior, "et je crois que nous pouvons compter sur mon expérience personnelle, sur une grande équipe de professionnels et sur l'évolution de la moto titrée en 2014"... La RSV4, what else ?

"Haslam sera l'un des deux pilotes chargés de défendre le titre Constructeur remporté par Aprilia cette année au Qatar", précise le team d'Andrea Petricca, et ce aux commandes de la "nouvelle RSV4 RR récemment présentée à l'Eicma" !

La seconde Aprilia aurait pu être confiée à Toni Elias, mais il n'en sera rien : l'ancienne étoile - filante - du Moto2 a d'ores et déjà fait savoir qu'il piloterait l'an prochain une BMW S1000RR... Une machine elle aussi mise à jour pour 2015 afin de profiter au mieux du nouveau règlement WSBK, plus "stock" dans l'esprit.

"Je serai encore dans le paddock WSBK l'an prochain", prévenait Toni la semaine dernière sur le site officiel du World SBK. Le n°24 était bien évidemment ravi d'intégrer le "JR Racing Team" originaire de République dominicaine (!) et baptisé en mémoire de Jose Robinson, père de la propriétaire Yoselin Robinson.

Cette inédite et exotique équipe, avec son pilote sur le retour, ne doivent toutefois pas être sous-estimés puisqu'ils s'associent à une sacrée pointure dans la discipline : Troy Corser himself, dont les plans pour monter un team BMW australien avaient échoué l'an dernier...

Toni Elias persiste en WSBK et signe une BMW

"C'est une nouvelle équipe, ce qui est intéressant", assure Elias : "la moto est très compétitive et je suis très heureux de travailler avec Troy Corser, un double champion du monde et une icône du WSBK". Pensez-donc : le "Vieux Croco" a participé à 377 courses SBK, gravi 130 podiums, remporté 33 victoires, signé 45 meilleurs tours en course... et claqué 43 pole positions, le record dans cette catégorie !

Présent en World Superbike depuis la fin de la saison 2013, le champion de Moto2 a 32 départs à son actif et pour meilleur résultat huit Top 5, mais aucun podium, ni pole, ni record du tour... "C'est une excellente opportunité pour moi d'évoluer en tant que pilote dans ce championnat et de faire un pas en avant vers les premières places", espère Toni Elias.

Une deuxième machine sera alignée en 2015 par le JR Racing Team et les rumeurs vont bon train chez nos confrères anglophones : le compatriote de Troy Corser - mais aussi de Troy Bayliss et de Chris Vermeulen ! - Josh Brookes serait dans les starting-blocks, de même que l'anglais Leon Camier qui a - fort bien - remplacé Sylvain Barrier en début de saison 2014.

Auteur d'une solide fin de saison justement, notre n°52 préféré ne peut encore nous révéler son programme pour la saison prochaine : "désolé, mais pour le moment je ne peux rien dire", s'excuse "Syl'20" auprès des lecteurs de Moto-Net.Com...

Ses supporters espèrent naturellement qu'il pourra poursuivre sa carrière au sein du team BMW Italia, équipe avec laquelle il a déjà décroché deux titres mondiaux en Superstock 1000, l'antichambre du World Superbike. Une annonce officielle est attendue pour le 22 novembre : restez connectés !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !