• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 18 octobre 2015

WSBK Qatar (2) : Haslam arrache la dernière victoire

WSBK Qatar (2) : Haslam arrache la dernière victoire

L'ultime course du championnat du monde Superbike 2015 a été marquée par la chute de Torres, l'abandon de Rea, mais aussi - et surtout - par un magnifique duel entre Davies et Haslam, dont le n°91 Aprilia est sorti vainqueur ! Seconde course Superbike Xavi Fores étant porté malade, Chaz Davies hérite de la troisième place sur la grille qatarie.

Imprimer

L'ultime course du championnat du monde Superbike 2015 a été marquée par la chute de Torres, l'abandon de Rea, mais aussi - et surtout - par un magnifique duel entre Davies et Haslam, dont le n°91 Aprilia est sorti vainqueur !

Seconde course Superbike

Xavi Fores étant porté malade, Chaz Davies hérite de la troisième place sur la grille qatarie. L'ensemble de ses poursuivants gagnent aussi une place suite au forfait du remplaçant (!) de Davide Giugliano.

Départ : Jonathan Rea prend un meilleur départ que Tom Sykes et plonge en tête dans le premier virage. Mis sous pression par Chaz Davies, Tom conserve la deuxième place. Leon Haslam et Jordi Torres prennent en chasse la Ducati n°7, suivis par Van den Mark, Randy de Puniet (!), Leandro Mercado, David Salom et Leon Camier. Sylvain Guintoli est 11ème, Christophe Ponsson 19ème et Alex Lowes déjà dans les stands...

Davies dépasse Sykes à la fin de la première boucle et fait les freins à Rea au début de la deuxième ! Haslam hisse sa RSV4 devant la ZX-10R n°66. Torres et Van den Mark se trouvent dans le sillage du Ninja anglais et sont suivi à quelques longueurs par De Puniet sur sa GSX-R1000 n°14 !

Devant, Rea entame le troisième tour en essayant de passer Davies par l'extérieur au freinage de la longue ligne droite (un peu plus d'1 km !). Mais placée sur la trajectoire idéale, la Panigale n°7 conserve la tête à la sortie de la première courbe.

En troisième position, Leon Haslam se contente d'observer. Le pilote Aprilia devance d'un rien Sykes, Torres et Van den Mark. Le groupe de chasse se trouve à quatre secondes : il est composé de De Puniet, Guintoli, Mercado et Salom. Ponsson roule seul en 18ème position.

Le 4ème tour débute très fort : Davies, Rea et Haslam attaque le premier virage quasiment de front ! Excellent freineur, Davies conserve la tête de la course. Rea ne résiste pas à un Haslam particulièrement motivé... et encore moins à la panne de sa Kawasaki qui le contraint à regagner les stands !

Dépité, Jonathan rejoint son box en roue libre et ne pourra repartir pour tenter de marquer les 5 points qui lui manquaient pour battre le record de Colin Edwards : 522 points inscrits en une saison (2002). Le champion du monde 2015 enregistre son unique bulle à l'occasion de cette dernière manche.

Sur la piste, Davies mène toujours le peloton de tête composé de Haslam, Sykes, Torres et Van den Mark. À huit secondes de là, Sylvain Guintoli domine le deuxième groupe où roulent De Puniet, Mercado, Badovini et Salom. Christophe Ponsson accède à la 16ème place grâce aux abandons de Rea et Camier.

Haslam déclenche une nouvelle attaque au tout début du 7ème tour mais Davies reprend les rênes de la course dans la portion sinueuse. Une petite seconde derrière, les deux rookies Torres et Van den Mark pimentent la course en se doublant à plusieurs reprises.

L'Aprilia n°91 retente sa chance au freinage du bout de ligne droite au 9ème tour mais c'est un tour plus tard que Haslam arrive à devancer Davies à la sortie de la première courbe. Malheureusement pour l'anglais, un léger écart à l'entrée de la première épingle lui fait perdre la tête de la course... Davies mène donc à nouveau.

Derrière la Ducati n°7 et l'Aprilia n°91, la Ninja n°66 reste curieusement discrète. Largué dans la ligne droite, Tom Sykes refait juste son retard dans les virages. Logé dans la roue arrière de la Kawasaki d'usine sur la majorité du parcours, Jordi Torres ne bouge pas non plus de sa quatrième place.

Toujours cinquième, "Magic Mike" et sa Honda n°60 se trouvent à plus d'une seconde du "Spanish Elvis" et de son Aprilia n°81. "Guinters" circule à une solitaire sixième place tandis que Randy de Puniet et Leandro Mercado se disputent la septième place.

Il ne reste plus que quatre tours à parcourir et le duel entre Haslam et Davies se poursuit : Leon passe Chaz dans la ligne droite, écarte légèrement dans la première courbe et se fait repasser par la Ducati d'usine... sous les yeux de Tom Sykes qui reste dans l'aspiration des deux motos italiennes.

Vainqueur de la première manche qatarie, Jordi Torres reste en embuscade. Le pilote espagnol ne se trouve qu'à quelques longueurs du podium et de la victoire... Une ultime victoire 2015 fortement convoitée par Haslam qui continue de titiller Davies à deux tours de la fin.

Alors que les trois britanniques semblent hausser le ton, Jordi Torres perd l'avant et jette ses espoirs de - premier - doublé en World Superbike dans les graviers. Les deux Fireblade du team Honda Pata pilotées Van den Mark et Guintoli complètent désormais le Top 5.

Haslam se jette un peu trop fort dans le dernier tour, élargit une énième fois dans la première courbe mais reste au contact de la Panigale. Le n°91 sait qu'il a l'avantage dans la ligne droite et s'assure donc d'attaquer le dernier virage avec une légère avance sur Davies, qu'il agrandit jusqu'à la ligne d'arrivée.

Vainqueur à l'ouverture de la saison 2015 en Australie, Leon Haslam renoue avec la victoire lors de la dernière course au Qatar. Il est accompagné sur le podium par le vice-champion Chaz Davies et son grand rival Tom Sykes, qui termine dans le Top 3 mondial pour la quatrième année consécutive.

Si les fans britanniques se réjouissent de voir un nouveau podium WSBK 100% "Made in UK", le clan français peut se satisfaire de la solide cinquième place obtenue par Sylvain Guintol, la rassurante septième place de Randy de Puniet et l'encourageante onzième place de Christophe Ponsson !

Jonathan Rea sort de son box pour féliciter son ancien coéquipier Leon Haslam. Quatrième du championnat, le n°91 n'a pas trouvé de guidon pour la saison prochaine... Contrairement à notre Sylvain Guintoli qui rend sa plaque de n°1 mondial après une saison 2015 difficile sur Honda, mais se tourne vers une enthousiasmante saison sur Yamaha... Restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter : les constructeurs font leur bilan 2021

En complément de notre analyse complète, les principaux constructeurs de moto et scooters dressent avec MNC leur bilan 2021. Ventes records en France, pandémie qui s’éternise, évolutions des réseaux, gammes et clientèles, titre de Quartararo, défis futurs... Voici le point de vue des pros.
Marché moto 2021 (2/11) : Retour au deux-temps en France

Jamais depuis la crise - financière - de 2008 il ne s’était vendu autant de motocycles en France : en 2021, 133 403 gros cubes et 61 149 petites 125 cc ont trouvé preneurs, sans oublier 9983 scooters à trois roues. Le second semestre n’a toutefois pas été aussi flamboyant que le premier. Comme au bon vieux temps ?
Marché moto 2021 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Plus impacté que ses rivaux par le coronavirus en 2020, Honda a formidablement rebondi en 2021, au point de prendre la tête des ventes de motocycles en France : une première après un quart de siècle de domination Yamaha ! BMW continue de battre des records, Kawasaki baisse encore et Triumph intègre le Top "Five". MNC établit le Top 20 des constructeurs.
Marc Marquez remonte sur sa Honda... CRF, bientôt sur sa RCV ?

Bonne nouvelle : handicapé par un trouble de la vision depuis la fin de la saison dernière, Marc Marquez a fait ses premiers tours de roues en Motocross ! Prochaine étape pour le pilote du HRC : remonter sur une moto de vitesse, avant de retrouver sa RCV pour les essais hivernaux MotoGP ?! Explications.
MotoGP 2022 6 commentaires
Sponsor : Valentino Rossi ramasse la Mooney en Grands Prix moto

La bien-nommée société italienne de services bancaires Mooney sera finalement le contributeur principal des teams MotoGP et Moto2 de Valentino Rossi, après des mois de tractations chaotiques avec le sulfureux sponsor-titre initial : la compagnie pétrolière d'Arabie saoudite Aramco. Explications.
Le nouveau pneu moto Dunlop Roadsmart 4 prêt à prendre la route

Le pneu Dunlop Roadsmart 3 commence à s'user : vive le Roadsmart 4 ! Le manufacturier renouvelle son best-seller pour motos routières et sport-GT avec le plein de technologies, mais toujours dans une optique d'associer performances, longévité et régularité. Présentation.
 
Essai longue durée du casque modulable HJC i90

MNC a testé pendant deux ans le casque modulable HJC i90 et son rapport qualités/prix intermédiaire dans la gamme ouvrable du fabricant coréen. Essai longue durée.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...