• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
AH QUE COUCOU
Paris, le 28 novembre 2018

Tests WSBK 2019 à Jerez : le spectacle de Johnny continue !

Tests WSBK 2019 à Jerez : le spectacle de Johnny continue !

Premier des tests à Aragon il y a deux semaines, Jonathan Rea avait été éclipsé par les premiers tours de roue de la Panigale V4 R... Mais "Johnny" a profité des derniers tests WorldSBK de l'année pour revenir sous les feux des projecteurs en battant largement ses adversaires ! Compte rendu et déclarations.

Imprimer

Les tests hivernaux s'enchaînent à Jerez, dans la pointe sud de l'Espagne ! Après les pilotes de MotoE et Moto2 ce week-end et juste avant les vedettes du MotoGP (aujourd'hui et demain, à suivre sur Moto-Net.Com), les gars du World Superbike ont pu rouler deux journées entières sur leur bolide !

Les équipes officielles Ducati, Kawasaki et Yamaha, ralenties dans leurs travaux par la pluie il y a deux semaines à Aragon, ont profité hier et avant-hier de très belles conditions météo sur le circuit andalou - qui ne figurait plus au calendrier cette saison.

Sans surprise, Jonathan Rea demeure l'homme à battre : il s'est montré le plus rapide, à la fois sur pneus qualif' et gommes de course. Son meilleur chrono des deux jours (voir la liste des temps ci-dessous) lui aurait permis de partir de la pole position en 2017. Or d'après les pilotes, les conditions de piste n'étaient pas parfaites...

 Tests WSBK 2019 à Jerez : le spectacle de Johnny continue !

Le "Number One" de la discipline relègue Alex Lowes (2ème sur sa R1 d'usine) à une grosse demi-seconde et son nouveau coéquipier Leon Haslam (3ème) à une seconde ! "Johnny" repart satisfait, confiant, optimiste... Ce qui n'augure rien de bon pour ses adversaires !

Le chef mécanicien de l'impitoyable "JR", Pere Riba, estime qu'il leur a manqué un peu de temps pour tester tout ce qu'il souhaitait. Mais l'essentiel a été traité : la gestion du nouveau moteur, le nouvel équilibre à trouver avec la partie cycle en coopération avec Showa et les commentaires adressés à Pirelli concernant de nouveaux pneus. Le cinquième titre ne tombera pas du ciel, même pour le "Dieu" Rea !

 Tests WSBK 2019 à Jerez : le spectacle de Johnny continue !

De l'autre côté du box, Leon Haslam progresse : cinquième de la première journée - la seule sur le sec - à Aragon à près de deux secondes de Rea, la nouvelle recrue du KRT termine cette deuxième série de tests à la troisième place, malgré une grosse chute le premier jour qui a mis l'une de ses deux Ninja hors-service mardi.

Trois grands potes qui dépotent

Parmi les plus rapides sur pneus qualif, "Lione" aurait aussi - et surtout - effectué une excellente simulation de course. "Il est plus que dans le rythme", assure son nouveau chef mécano Marcel Duinkers : "après 10 tours, sa vitesse est très, très compétitive". Autant que Rea ? Mystère et boules de Pirelli...

 Tests WSBK 2019 à Jerez : le spectacle de Johnny continue !

Deuxième à 66 centièmes de seconde du leader, Alex Lowes complète un Top 3 de copains : les trois pilotes britanniques s'apprécient grandement et doivent déjà espérer trinquer ensemble sur les podiums en 2019 (rappelons d'ailleurs qu'il y aura trois courses par week-end l'an prochain) !

Contrairement au n°22 anglais, le n°60 néerlandais (Michael van der Mark, "who else ?") n'était pas en pleine possession de ses moyens et accusait sur Jonathan Rea un retard deux fois plus important que son coéquipier à l'issue des deux jours de test.

 Tests WSBK 2019 à Jerez : le spectacle de Johnny continue !

"Magic Michael" a dû  serrer les dents pour endurer une fracture tardivement diagnostiquée : lourdement tombé durant la dernière épreuve WSBK 2018 au Qatar, il s'était relevé, sans le savoir, avec un poignet cassé... Michael se lance donc dans une tout autre course contre la montre : celle de la guérison !

Lundi soir, la deuxième Yamaha la plus rapide portait un autre numéro : le célèbre n°33 de Marco Melandri ! Encore sous contrat avec Ducati, le pilote italien a le droit de piloter sa R1 mais ne pourra commenter ses tests que passé le Nouvel An... Cependant, ses chronos parlent déjà pour lui !

 Tests WSBK 2019 à Jerez : le spectacle de Johnny continue !

Après seulement deux journées de roulage sur le sec (une à Aragon et la première à Jerez), le Hérisson de Ravenne ne comptait qu'une seconde de retard sur le quadruple champion du monde et sa ZX-10RR. Plus important encore : Melandri se trouvait à moins d'une demi-seconde de Lowes, qui fait partie du projet WSBK de Yamaha depuis le début.

Mardi soir, Marco accusait une seconde et demie de retard sur Jonathan et une petite sur Alex... Un repli que l'on peut mettre sur le compte des pneus : Yamaha a gardé secret le type de gommes (qualif, tendres, dures, expérimentales, etc.) utilisées par ses pilotes.

 Tests WSBK 2019 à Jerez : le spectacle de Johnny continue !

Si les précédents tests "automnaux" à Aragon avaient été marqués par le baptême de la Panigale V4 R, ces tests de Jerez étaient une grande première pour deux pilotes ! Sandro Cortese, champion du monde en titre de World Supersport, a ainsi piloté une Superbike pour la toute première fois.

Les petits nouveaux se mettent au boulot

Lanterne rouge bleue des deux journées, le n°11 allemand peut se vanter de terminer "bon" dernier de ces essais, puisqu'il cède moins de quatre dixièmes de seconde à son prestigieux et expérimenté coéquipier Melandri.

 Tests WSBK 2019 à Jerez : le spectacle de Johnny continue !

Il s'agissait également d'une première pour Alvaro Bautista, qui remplace justement Marco au sein du team officiel Ducati. Le transfuge du MotoGP a cherché les limites de sa nouvelle moto et de ses nouveaux pneus... et les a dépassées à deux reprises mardi, tombant heureusement sans se faire mal.

Auteur du quatrième meilleur temps des deux journées, le n°19 espagnol tient une si grande forme que Ducati l'a prié de rester à Jerez pour rouler de nouveau sur la Desmosedici de Grand Prix. Après ces ultimes tests en GP, c'est promis, Bautista se concentrera sur le WorldSBK. À moins que ses piges en MotoGP n'accélèrent le développement de la V4R ?!

 Tests WSBK 2019 à Jerez : le spectacle de Johnny continue !

Enfin, Chaz Davies doit se contenter du 5ème temps. Le n°7 termine à 7 millièmes de son nouveau coéquipier. Déjà habituellement pas le plus rapide durant les tests ou pendant les essais (y compris en Superpole, ce qui lui coûte parfois cher en course), le "Dragon gallois" est toujours handicapé par sa - double - blessure à l'épaule.

À l'instar de VDM (pour Van der Mark, pas "Vie de merde"...), le vice-champion du monde dispose de deux petits mois pour se remettre d'aplomb et être en mesure d'égaler les chronos du quadruple champion Rea. La route piste est encore longue... Restez connectés !

Tests Jerez : chronos officieux du 2ème jour

  1. Jonathan Rea - Kawasaki Racing Team : 1' 38.713
  2. Alex Lowes - Yamaha Pata Official Team : 1' 39.377 (+0.664)
  3. Leon Haslam - Kawasaki Racing Team : 1' 39.766 (+1.053)
  4. Alvaro Bautista - Ducati Aruba.it Racing : 1' 39.845 (+1.132)
  5. Chaz Davies - Ducati Aruba.it Racing : 1' 39.852 (+1.139)
  6. Michael van der Mark - Yamaha Pata Official Team : 1' 40.092 (+1.379)
  7. Marco Melandri - Yamaha GRT Team : 1' 40.235 (+1.522)
  8. Sandro Cortese - Yamaha GRT Team : 1' 40.592 (+1.879)
  • Record du tour WSBK en 2017 : Marco Melandri - Ducati 1' 39.960 (Pole)
  • Meilleur tour en course 2017 : Jonathan Rea - Kawasaki 1' 40.640 (Course 2)

Tests Jerez : chronos officieux du 1er jour

  1. Jonathan Rea - Kawasaki Racing Team : 1' 39.657
  2. Alvaro Bautista - Ducati Aruba.it Racing : 1' 39.979 (+0.322)
  3. Chaz Davies - Ducati Aruba.it Racing : 1' 40.202 (+0.545)
  4. Alex Lowes - Yamaha Pata Official Team : 1' 40.296 (+0.639)
  5. Leon Haslam - Kawasaki Racing Team : 1' 40.390 (+0.733)
  6. Marco Melandri - Yamaha GRT Team : 1' 40.663 (+1.006)
  7. Michael van der Mark - Yamaha Pata Official Team : 1' 41.572 (+1.915)
  8. Sandro Cortese - Yamaha GRT Team : 1' 41.972 (+2.315)

Déclarations des pilotes

Jonathan Rea (Kawasaki n°1) :

Tests WSBK 2019 à Aragon : baptême de l'R pour la Panigale V4

"C'était une bonne dernière journée. Nous assemblons les pièces du puzzle et nous devons nous satisfaire du travail accompli. C'est toujours difficile quand la piste n'est pas géniale. Dans tous ces virages serrés, avec les ornières qui se créent, il est difficile de ressentir la confiance nécessaire pour pousser au maximum. À part cela, les températures de piste sont très critiques ici avec le pneu de base que nous avons. Comme hier, nous avons essayé différentes choses sur la moto et à la fin de la journée, nous avons testé quelque chose de très intéressant en termes d'équilibre. Je me sentais vraiment bien avec un pneu usé, nous devons continuer ainsi en 2019. J'ai aussi fait une sortie plus longue au milieu de la journée. Nous avons fait à peu près tout ce que nous avions prévu. J'étais dans le rythme le premier jour, nous avions donc pu commencer les tests dès le début".

Alex Lowes (Yamaha n°22) :

Tests WSBK 2019 à Aragon : baptême de l'R pour la Panigale V4

"Nous avons passé deux bonnes journées de test ici à Jerez et nous avons réussi à parcourir une assez longue liste de choses à faire. Certaines étaient positives, d'autres pas tellement, mais c'est à cela que servent les tests. Hier, nous avons travaillé sur l'avant de la moto et aujourd'hui l'arrière, avant de trouver la meilleure combinaison des deux. J'ai été très satisfait de mon ressenti aujourd'hui sur la moto : nous avons repéré deux domaines principaux sur lesquels nous voulons nous concentrer lors des essais de janvier. C'était donc bon de terminer la saison sur une note positive. Un grand merci aux gars de l'équipe pour tout le travail qu'ils ont accompli cette année. Nous avons maintenant le temps de recharger les batteries, avant de revenir ici en janvier".

Leon Haslam (Kawasaki n°91) :

Tests WSBK 2019 à Aragon : baptême de l'R pour la Panigale V4

" Je suis vraiment satisfait de ces deux jours. Nous avons beaucoup travaillé sur mes sensations avec la moto. Nous ne voulions pas faire de changements radicaux, et nous n'avons pas essayé les pneus tendres de développement. À chaque fois que nous mettions un nouveau pneu, nous ne gagnions pas vraiment beaucoup de temps : nous avons juste travaillé sur les réglages et la distance de course, ainsi que sur mon changement de style pour m'adapter à la moto. À chaque sortie, chaque séance, chaque jour, nous nous grapillons quelques dixièmes et au final, je suis très satisfait de mon rythme sur pneus usés. Je me suis arrangé pour prendre la piste avec Jonathan pendant quelques tours et observer comment il a changé de style pour faire progresser la moto. Ça m'a beaucoup aidé".

Alvaro Bautista (Ducati n°19) :

Tests WSBK 2019 à Aragon : baptême de l'R pour la Panigale V4

" Aujourd'hui, nous avons commencé à apporter quelques changements à la configuration de base pour voir comment la moto réagit, et nous avons trouvé quelques points positifs ainsi que quelques améliorations possibles. En termes de rythme, nous nous sommes beaucoup améliorés car j'ai pu rouler régulièrement dans les 1' 40, alors qu'au tour de chauffe, j'ai senti qu'il y avait moins d'adhérence, même si en théorie les conditions de piste devaient être un peu meilleures. J'ai encore besoin de comprendre les limites des pneus, de toute façon. Au final, nous avons terminé notre programme et je suis satisfait du déroulement de ces deux premiers jours".

Chaz Davies (Ducati n°7) :

Tests WSBK 2019 à Aragon : baptême de l'R pour la Panigale V4

"C'était un test positif. Nous avons beaucoup appris sur la moto et nous comprenons mieux sur quoi nous devons nous concentrer pendant les vacances pour améliorer l'ensemble. Nous avons mené plusieurs paires de pneus sur une distance de course et nous avons aussi essayé un nouveau bras oscillant avec un bon retour. Mais l'essentiel à ce stade est d'éviter la confusion, et je pense que nous avons une idée assez claire de la direction à prendre. Nous avons beaucoup d'informations à traiter, il ne nous reste plus qu'à les rassembler. Je me ferai opérer de l'épaule la semaine prochaine, puis je reprendrai l'entraînement pour m'assurer d'être en pleine forme lors du prochain test".

Michael van der Mark (Yamaha n°60) :

Tests WSBK 2019 à Aragon : baptême de l'R pour la Panigale V4

"C'était un test très intéressant, mais c'est dommage que je ne sois toujours pas en pleine forme après m'être blessé au poignet lors de la dernière course au Qatar. Nous avons malgré tout abattu beaucoup de travail ici à Jerez : le premier jour, nous avions une longue liste de choses à essayer et je ne me sentais pas vraiment à l'aise sur la moto, mais c'était beaucoup mieux aujourd'hui. Nous avons de nouveau essayé beaucoup de choses, principalement sur la géométrie et les suspensions, mais aussi l'électronique. Cet après-midi, j'ai réussi à trouver mon rythme, à m'améliorer tour après tour et nous avons fait quelques progrès. Au début, nous nous sommes un peu battus en entrée du virage, mais à la fin, nous avons trouvé une assez bonne solution. Je suis vraiment content de la fin de la deuxième journée et j'ai déjà hâte d'être au mois de janvier".

Sandro Cortese (Yamaha n°11) :

Tests WSBK 2019 à Aragon : baptême de l'R pour la Panigale V4

"Je suis très satisfait de mon premier test WorldSBK avec la nouvelle équipe et la Yamaha YZF-R1. C'était une expérience spéciale pour moi parce que je n'avais jamais roulé sur une Superbike auparavant, mais je pense que nous avons fait un grand pas pendant de ces deux jours et je comprends maintenant beaucoup mieux comment piloter cette moto. Je suis bien sûr toujours confronté à une courbe d'apprentissage abrupte, et j'ai aussi besoin de préparer mon corps aux exigences de cette moto plus grosse, car je peux sentir qu'il n'était pas au mieux après deux jours complets sur la piste ici ! Je comprends maintenant comment je dois travailler sur cette moto et j'ai vraiment hâte de retourner à Jerez avec l'équipe en janvier".

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Interview Lucas Mahias (Kawasaki) : En test les chronos ne servent à rien, c'est une connerie

Moto-Net.Com a appelé Lucas Mahias juste avant son départ pour l'Australie et la première manche du World Supersport 2019. Un peu "vert" des performances en retrait de sa R6 officielle l'an dernier, le champion WorldSSP 2017 a décliné une offre en Superbike pour rouler sur la ZX-6R de Sofuoglu chez Kawasaki Puccetti. Il nous explique ça... et plein d'autres choses ! Interview.
WSBK 2019 3 commentaires
Consultant MotoGP, pilote MotoE et EWC : saison 2019 chargée pour Randy de Puniet !

Le français Randy de Puniet s'apprête à vivre une saison bien remplie : outre la moto électrique du team LCR en MotoE, l'ancien pilote de Grands Prix commentera le MotoGP sur Canal+... et restera finalement pilote en championnat du monde d'endurance EWC ! Chez qui ? Mystère... Interview vidéo.
24 Heures Motos 2019 2 commentaires
Canal+ signe Rossi et Lorenzo pour présenter le MotoGP 2019 !

L'esprit Canal frappe fort en 2019 avec les droits sur le MotoGP pour les "trois à cinq prochaines années". La chaîne cryptée présentait ce matin, sur la splendide terrasse de Vivendi, son équipe de choc composée de Marina Lorenzo, Louis Rossi, Randy de Puniet, Sylvain Guintoli, Laurent Rigal et David Dumain. Au hasard, interview vidéo de la plus charismatique des six.
MotoGP 2019 16 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Johann Zarco en MotoGP 2019

Nouveau pilote officiel KTM en MotoGP 2019, le français Johann Zarco livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Fabio Quartararo en MotoGP 2019

Parmi les pilotes à suivre cette année en MotoGP, Fabio Quartararo découvre la catégorie reine au guidon d'une Yamaha YZR-M1 du team Petronas SRT. Du haut de ses 20 ans, le jeune français livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 5 commentaires
Interview Jules Danilo (PTR Honda) : Je veux me prouver que je peux encore être compétitif

La saison 2019 du World Supersport qui débute dans deux semaines comptera quatre pilotes français : le champion Mahias, le patron Cluzel, l'espoir Perolari... et le débutant Danilo ! Moto-Net.Com a contacté notre "deuxième" Jules (n°95) avant qu'il ne décolle pour l'Australie. Interview.
Interview Jules Cluzel (GMT94) : On va passer une super saison 2019 tous ensemble !

A trois semaines du début du championnat du monde Supersport 2019 en Australie, le Journal moto du Net a interrogé l'un des prétendants au titre, le français Jules Cluzel. Pour MNC, le n°16 revient sur sa saison 2018 de folie, sa signature au GMT94, ses enthousiasmants tests hivernaux, sa R6 avec sélecteur à droite, ses objectifs, sa vision de la course, son jeune coéquipier Corentin Perolari, son team manager Christophe Guyot... Interview.
Essai Honda CB 500 X 2019 : la route du X

Honda peaufine sa gamme CB 500 pour 2019 avec des améliorations techniques et cosmétiques sur les trois motos qui la composent, particulièrement sur le trail CB 500 X qui évolue le plus. Premier essai.
Trail 5 commentaires
Nouveauté Triumph : la future Daytona 765 grillée en plein test

Triumph arrive cette année en Grand Prix comme fournisseur unique de moteurs de la catégorie Moto2. Pour annoncer la grande nouvelle en 2017, la firme d'Hinkley avait fabriqué un prototype de Daytona 765... Or une version commerciale est en route ! Enfin, en développement...
Motos 3 commentaires
  • En savoir plus...